Effets secondaires du surendormissement (et comment éviter de trop dormir)?

Nous vivons dans un monde où les gens se félicitent de dormir trop peu. Mais saviez-vous que dormir trop longtemps n’est pas génial non plus? Découvrez ci-dessous les effets secondaires du sommeil excessif. Cela peut changer votre vie dans le confort de votre lit sans que vous le sachiez.

Une mauvaise nuit de sommeil peut conduire à une matinée groggy. Vous blâmez les conditions de sommeil et les courtes séances, mais vous êtes-vous arrêté pour penser que vous avez peut-être dormi trop longtemps? Oui, un bon sommeil signifie que vous avez besoin à la fois de qualité et de la bonne quantité. Ne nous croyez pas sur parole, voyons ce que la science nous dit.

Qu’est-ce que le sommeil excessif?

La National Sleep Foundation recommande aux adultes de dormir au moins huit heures sans interruption. Cela signifie que vous ne vous réveillez pas pour nourrir les bébés, vérifier les notifications téléphoniques ou aller aux toilettes. Ils ont également établi un délai optimal de sommeil entre 7 et 9 heures de sommeil pour les adultes âgés de 16 à 64 ans.

Ce qui dépasse 9 heures de sommeil pendant plus de six semaines peut devenir un problème de sommeil. Dormir trop longtemps peut signifier se réveiller à 7 heures du matin pour quelqu’un qui a l’habitude de se réveiller à 6 heures du matin. Il peut supporter huit heures de sommeil alors que vous êtes habitué à vous reposer pendant sept heures. Cela montre que vous devez voir ce dont votre corps a besoin pour fonctionner correctement.

Quels sont les effets secondaires du surendormissement?

Les études sur le surendormissement en sont encore à leurs débuts. Semblable à la poule et à l’œuf, certains ne savent pas ce qui est arrivé en premier, le physique qui a conduit à un sommeil excessif et à des effets secondaires mentaux ou l’inverse.

Peut-être étiez-vous déprimé, vous avez dormi trop longtemps et avez développé de l’obésité; mais vous avez peut-être aussi souffert, vous avez dormi trop longtemps et développé une dépression. Ce que nous savons, c’est que le sommeil est important pour laisser le cerveau respirer et éliminer les déchets, pour équilibrer les neurotransmetteurs et pour traiter les souvenirs.

Effets secondaires mentaux

Terry Cralle

Déficience cognitive : La plus grande étude sur le sommeil au monde indique que trop de sommeil peut être mauvais pour le cerveau et que cela affecte tout le corps. Les participants ont montré que les domaines les plus affectés par le sommeil étaient le raisonnement et les capacités verbales. Certains ont même eu des retards pour répondre ou réagir et ont eu du mal à se souvenir de nouveaux mots.

Gueule de bois : cela se traduit par une envie de dormir davantage. Les gens avaient du mal à se concentrer au travail et avaient peu de patience avec les petites conversations à la maison.

Dépression : la plupart des problèmes mentaux entraînent des troubles cognitifs, mais la dépression et l’ anxiété ont également été mentionnées. Dormir est un acte solitaire; cela se produit également dans les espaces sombres et il n’y a pas de défis qui vous incitent à envisager un avenir meilleur. Quand vous dormez pendant la moitié de la journée, tout sera affecté, vous n’aurez pas le temps de concilier travail et vie sociale.

Vieillissement prématuré : Une analyse plus approfondie met en lumière les problèmes mentaux qui surviennent avec un repos au lit plus long. Les scientifiques indiquent que les personnes risquent de développer la maladie d’Alzheimer et la démence tôt si elles dorment plus longtemps. Les longues séances de sommeil peuvent rendre le cerveau flou lorsqu’il a besoin d’être actif après la période de repos requise.

Effets secondaires physiques

Terry Cralle

Troubles du rythme circadien : surviennent lorsque votre horloge interne est déséquilibrée. Vous mangez à des heures bizarres; vous dormez comme un oiseau de nuit et vous vous réveillez au déjeuner.

Obésité : Une autre étude montre que les «longs dormeurs» sont plus susceptibles d’avoir des maladies du développement ou des maladies du développement accompagnées de changements physiques, comme un IMC plus élevé – indice de masse corporelle. Cela peut se traduire par le fait que les deux personnes qui mangent plus dorment généralement plus longtemps parce qu’elles se sentent fatiguées; mais aussi chez les personnes qui dorment longtemps, mangent plus ou font moins d’exercice à l’extérieur.

Inflammation : La douleur causée par la pose trop longue sur un lit et le manque de vitamine D naturelle du soleil peut provoquer une inflammation dans le corps. Cela peut se transformer en diabète ou en intolérance au glucose, en une faible immunité et même en une fertilité altérée. Votre corps combat constamment ses propres cellules pour aider à récupérer le corps, mais c’est un cercle vicieux.

Déshydratation : lorsque vous dormez plus longtemps, votre corps est privé de nutriments. Cela peut entraîner une déshydratation, mais aussi une anorexie et une anémie. Vous allez également priver votre corps de caféine et cela peut également entraîner des maux de tête .

Problèmes cardiaques : la circulation ne fonctionne pas correctement lorsqu’elle est bombardée avec une position couchée et plus de poids. Ceux-ci ralentissent le corps et peuvent même entraîner des accidents vasculaires cérébraux.

Taux de mortalité plus élevés : de petites études montrent que les personnes qui dorment plus de neuf heures ont des taux de mortalité plus élevés, mais cela n’a pas été prouvé à plus grande échelle.

Comment éviter de trop dormir?

Le manque de sommeil n’apparaît pas toujours sur votre corps comme vous pourriez le penser. Si vous avez des maux de tête récurrents ou des problèmes d’utilisation d’équipement lourd, cela peut être un signal d’alarme pour vérifier avec votre médecin. Il est important de tenir un journal de sommeil si vous ne vous sentez pas bien pendant plus de deux semaines, pour vous permettre d’expliquer facilement ce que vous vivez.

Surveillez votre alimentation

Évitez de manger deux heures avant de dormir, pour que votre corps ait terminé sa digestion.

Ce que vous buvez, en particulier lorsque l’alcool est impliqué, peut également se manifester par un sommeil excessif, car il stress le corps.

Gardez une routine

La cohérence est essentielle pour une routine de sommeil saine. Établissez la bonne quantité de sommeil personnalisée en fonction de vos besoins et sachez que si vous vous entraînez, vous pourriez avoir besoin d’un peu plus de sommeil. Il faut du temps pour établir un modèle, mais vous devez essayer, échouer et réessayer.

Ensuite, développez un horaire de sommeil. Créez un environnement de sommeil idéal sans appareils. Assurez-vous d’avoir un mode de vie équilibré, qui comprend du temps passé à l’extérieur, de préférence à faire de l’exercice . Il est important de garder cela même pendant le week-end, afin de ne pas perturber le cycle naturel du sommeil.

Source de l’image: Terry Cralle

Jouez avec des gadgets

Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour vous réveiller au bon moment, gardez l’alarme aussi loin que possible et laissez les stores légèrement ouverts pour que la lumière pénètre dans votre chambre. Pour décider de votre heure de réveil, utilisez les applications pour commencer. Ils vous aideront à planifier quand vous réveiller afin de passer par les quatre phases.

Commencez par ceux-ci:

  1. Temps de sommeil
  2. SleepScore
  3. SleepTimeCycle
  4. SleepCycle
  5. OreillerDormir

Conclusion

En fin de compte, les journées bien remplies ont besoin de confort et créent des créatures aux (mauvaises) habitudes. Mais l’équilibre est essentiel dans tout, même lorsqu’il s’agit de dormir. Ce n’est pas la fin, mais le début d’une meilleure nuit et d’une matinée reposante. Faites juste attention à ce que votre corps vous dit et arrêtez d’appuyer sur le bouton de répétition!

Lire La Suite  Comment le sommeil affecte l'autisme?
  • Leave Comments