Arthrite: aliments à manger et aliments à éviter (basé sur des données probantes)

De nombreuses maladies, y compris l’arthrite, sont causées par une inflammation chronique de bas grade. Il est maintenant largement admis que certains aliments alimentent l’inflammation, tandis que d’autres l’améliorent. Il a été scientifiquement prouvé que les aliments comme l’huile d’olive extra vierge, l’huile de noix de coco et les poissons gras réduisent l’inflammation et améliorent les symptômes de l’arthrite. Des études médicales ont également révélé que des suppléments comme la glucosamine et la chondroïtine peuvent être efficaces dans le traitement de l’arthrose.

 

Dans cet article, je vais couvrir les aliments et les suppléments dont il est scientifiquement prouvé qu’ils améliorent les symptômes de l’arthrose (OA) et de la polyarthrite rhumatoïde (PR). À la fin de l’article, je couvrirai le lien entre la vitamine D et la polyarthrite rhumatoïde (PR).

Publicité

Types d’arthrite

Il est important de faire la distinction entre les deux types d’ arthrite :

  • Arthrose (OA)
  • Polyarthrite rhumatoïde (PR)

Ils présentent des symptômes similaires et affectent tous les deux les articulations, mais les origines sont différentes.

Alors que l’arthrose est généralement une affection liée à l’âge causée par l’usure des articulations, la PR se développe à tout moment dans la vie et est considérée comme une maladie auto-immune.

Arthrose: nouvelles découvertes médicales

Traditionnellement, l’arthrose était considérée comme un type d’arthrite non inflammatoire. Cependant, de nouvelles découvertes scientifiques suggèrent que dans les deux cas, l’inflammation de bas grade est un facteur majeur de dégénérescence articulaire en cours, et que la distinction pourrait ne pas être aussi grande qu’on le pensait autrefois. Par conséquent, les recommandations alimentaires décrites ci-dessous peuvent souvent faire référence aux deux types d’arthrite.

Avant de mettre en œuvre des changements alimentaires (drastiques), discutez-en avec votre équipe médicale.

L’arthrite et votre alimentation: le lien (basé sur des études médicales)

Une étude médicale a révélé que près d’un quart des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde (PR) ont déclaré que l’alimentation avait un effet sur leurs symptômes de PR.

Pour lutter contre les symptômes de l’arthrite, il est généralement recommandé d’avoir une alimentation équilibrée, de maintenir un poids corporel sain et de réduire votre niveau de stress.
Selon Arthritis Research UK, certaines études montrent que les personnes qui mangent beaucoup de viande rouge sont plus susceptibles de développer une inflammation des articulations.

Une étude médicale a également suggéré que les régimes végétariens et végétaliens peuvent réduire le risque de polyarthrite rhumatoïde. Si vous suivez de tels régimes, il vous suffit de vous assurer de fournir à votre corps une quantité suffisante de nutriments provenant de sources végétales.

Les carences nutritionnelles les plus courantes chez les végétariens et les végétaliens comprennent:

  • Calcium – découvrez ces sources de calcium qui sont meilleures que les produits laitiers
  • Sélénium – essayez de manger beaucoup de noix (en particulier les noix du Brésil )
  • Vitamine B12 – Lisez mon article sur les symptômes annonciateurs d’une carence en vitamine B12
  • Vitamine D – Lisez mon article sur les 12 maladies courantes causées par une carence en vitamine D

Si vous pensez que vous ne consommez pas suffisamment de ces nutriments avec votre alimentation quotidienne, envisagez un supplément de bonne qualité.

Aliments à manger pour lutter contre l’arthrite (basé sur des études scientifiques)

1. Poisson riche en acides gras oméga-3

La recherche suggère que la consommation d’acides gras oméga-3 prévient l’inflammation.

Une revue médicale de 20 essais contrôlés randomisés a rapporté que les acides gras oméga-3 ont certains avantages sur le traitement de la PR. Le rapport scientifique a également ajouté que les symptômes se sont aggravés chez les patients atteints de PR qui ont arrêté les suppléments d’huile de poisson.

Publicité

Les acides gras oméga 3 sont facilement disponibles dans les poissons gras , le saumon étant le meilleur exemple. En fait, tous les poissons contiennent des oméga-3, vous n’avez donc pas besoin de vous limiter. Les doses les plus élevées , cependant, sont disponibles dans le saumon, les sardines, les anchois et le hareng. Par exemple, une portion de 3 onces de saumon vous fournit 2 grammes de ces acides gras oméga 3 sains.

J’ai déjà mentionné les bienfaits des oméga 3 pour la santé et le fait que la consommation de poisson gras peut réduire le risque de cancer du sein .

Prendre des oméga 3 est également l’une des 70 habitudes présentées dans mon livre électronique 70 habitudes puissantes pour une bonne santé qui vous guidera sur la manière de prendre des mesures positives pour améliorer votre bien-être et votre santé en général.

Les sources végétales d’oméga-3 ne sont pas aussi bonnes

Malheureusement pour les végétariens et les végétaliens, les sources végétales d’oméga-3, telles que les graines de lin et les noix, ne contiennent pas un spectre complet d’acides gras essentiels. Ils ne contiennent que de l’ ALA (acide alpha-linolénique).

Lire La Suite  25 avantages efficaces pour la santé et la beauté du thé à la sauge

Le corps doit convertir la version à chaîne courte (ALA) en version à chaîne longue (EPA et DHA) afin de l’utiliser, mais certaines études indiquent que la conversion de l’ALA en DHA et EPA est relativement faible.

Rapport oméga-6 / oméga-3

Un autre point important sur lequel j’ai déjà écrit est le rapport oméga-6 / oméga-3. Le régime alimentaire moderne contient trop d’oméga-6 et pas assez d’acides gras oméga-3.

Le déséquilibre lui-même est souvent une cause d’inflammation et doit être corrigé en augmentant l’apport en oméga-3 et en réduisant les oméga-6. Une étude scientifique a mentionné qu’un rapport élevé d’oméga 6 à oméga 3 peut avoir des effets néfastes sur la santé. La même étude ajoute que les acides gras oméga 6 peuvent être liés à l’inflammation.

Les acides gras oméga-6 sont présents dans les huiles végétales, ils sont donc souvent consommés avec l’abondance de produits frits et transformés que nous mangeons ces jours-ci.

Votre meilleur pari pour bien faire les choses est d’augmenter la consommation de poisson et d’utiliser des huiles faibles en oméga-6, telles que l’huile de coco et l’huile d’olive.

2. Huile d’olive extra vierge

Comme je l’ai mentionné ci-dessus, l’huile d’olive réduit votre apport en oméga-6 et constitue un élément essentiel du régime méditerranéen, qui a été lié à la réduction des symptômes de la PR.

Des études ont montré qu’un composé de l’huile d’olive inhibe la production de produits chimiques qui provoquent une inflammation, ce qui est très similaire au mécanisme des médicaments anti-inflammatoires pharmaceutiques. Pour plus d’informations utiles sur l’huile d’olive, lisez mon article sur la façon d’utiliser l’huile d’olive comme médicament naturel .

3. Fruits et légumes riches en antioxydants

La consommation d’aliments contenant beaucoup d’antioxydants est un autre moyen de réduire votre inflammation. Les nutritionnistes recommandent souvent de manger des aliments colorés – la raison n’est pas esthétique, mais liée à la santé. Les fruits et légumes brillants tirent leurs couleurs arc-en-ciel des flavonoïdes et des caroténoïdes, qui sont de puissants antioxydants. Consultez mon article sur les 5 raisons de manger plusieurs fruits et légumes colorés .

Fruits et légumes riches en antioxydants:

  • Baies
  • Brocoli
  • Épinard
  • Patates douces
  • Écraser
  • Les carottes
  • Tomates
  • Les melons
  • Papaye
  • Raisins

4. Grains entiers

Selon l’ American Journal of Clinical Nutrition , les grains entiers réduisent les marqueurs inflammatoires dans le corps et préviennent ainsi l’exacerbation de l’arthrite.

Qu’en est-il du gluten et de l’arthrite?

Publicité

Suite aux questions de lecteurs qui s’inquiètent d’un lien entre le gluten et les symptômes aggravés de l’arthrite – La Fondation de l’arthrite a écrit un article sur «Le lien entre le gluten et l’ arthrite» dans lequel la recommandation actuelle est d’éviter le gluten si vous avez une sensibilité au gluten ou cœliaque maladie, mais il n’y a pas de recommandation générale pour éviter le gluten si vous souffrez d’arthrite mais ne souffrez pas de sensibilité au gluten ou de maladie cœliaque.

Alors que la recherche débat encore de ce point, gardez à l’esprit que tous les grains entiers ne contiennent pas de gluten (comme l’amarante, le sarrasin, le millet, le quinoa , l’avoine, le riz brun et violet et le sorgho), et vous pouvez toujours les inclure dans votre alimentation.

5. Gingembre

Le gingembre a été compté parmi les remèdes anti-inflammatoires naturels. Les résultats de l’étude ne sont pas uniformes, mais, selon certains rapports , la racine est censée agir de manière médicinale et réduit l’inflammation .

Le gingembre est également l’un des ingrédients de mon smoothie anti-inflammatoire ultime et de mon thé anti-inflammatoire au curcuma et au gingembre .

Vous pouvez obtenir plus d’informations sur le gingembre dans mon article sur la façon d’utiliser le gingembre comme médicament naturel .

6. Curcuma (curcumine)

J’ai écrit dans le passé sur les avantages incroyables du curcuma pour la santé . La curcumine, le composant qui donne au curcuma sa couleur dorée et ses nombreux bienfaits pour la santé, a été bien étudiée au fil des ans. Il agit comme un antioxydant puissant et possède des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques.

Une étude scientifique a conclu que la curcumine ralentissait considérablement la progression de la maladie arthrosique.

Une revue médicale des études recommande l’utilisation de la curcumine pour de nombreuses formes d’arthrite et éventuellement d’autres conditions inflammatoires.

Le curcuma est utilisé en médecine traditionnelle chinoise (MTC) et en médecine ayurvédique indienne pour traiter l’arthrite. On prétend que le curcuma réduit les douleurs articulaires arthritiques, l’inflammation et la raideur liées à l’arthrite.

Le curcuma est également l’un des superaliments mentionnés dans mon livre électronique sur les superaliments qui fait partie du programme Natural Health Revolution . Ce programme vous aidera à atteindre vos objectifs de santé, de nutrition et de perte de poids.

7. Vitamine C

La vitamine C agit également comme antioxydant et il a été démontré qu’elle réduisait le risque de développer la PR. Les bonnes sources de vitamine C comprennent:

  • poivrons
  • Des oranges
  • Mangue
  • Des fraises
  • Kiwi
  • Brocoli

Les baies sont particulièrement riches en vitamine C et vous pouvez trouver des recettes de baies faciles et nutritives dans mon livre électronique The Healing Berry Guide . Ce livre électronique vous apprendra comment transformer votre santé avec des baies et leurs incroyables bienfaits pour la santé.

Vous devez vous en tenir aux sources alimentaires de vitamine C, car de fortes doses de suppléments ont été associées à des poussées d’arthrite.

8. L’huile de coco vierge peut réduire l’inflammation

On sait que l’ huile de coco vierge a des propriétés anti-inflammatoires , et la Fondation de l’arthrite l’a reconnu sur son site Web .

Publicité

Dans une étude publiée dans International Immunopharmacology, les chercheurs ont extrait des antioxydants uniques à l’huile de coco vierge et les ont injectés à des rats souffrant d’arthrite induite. Ils ont constaté que les antioxydants uniques de l’huile de noix de coco réduisaient l’inflammation associée à l’arthrite plus efficacement que les médicaments pharmaceutiques actuels.

Lire La Suite  Les 10 bienfaits pour la santé du jus de cerise acidulée

Vous pouvez consommer de l’huile de coco vierge avec modération, jusqu’à 2 cuillères à soupe par jour pour un adulte. Cependant, ne commencez pas immédiatement à partir de 2 cuillères à soupe par jour, car cela peut vous causer des selles molles et des nausées qui peuvent survenir lors de la consommation d’une grande quantité d’huile de noix de coco. Commencez à partir de 1 cuillère à café par jour, et augmentez progressivement jusqu’à 2 cuillères à soupe par jour sur 1 ou 2 semaines.

Aliments à éviter si vous souffrez d’arthrite (d’après des études médicales)

  1. Sucre – la consommation de sucre ne vous fournit que des calories vides et augmente votre taux de glucose. Cela a un impact négatif sur le développement de l’inflammation et votre santé globale. Une étude médicale a révélé que la consommation régulière de soda sucré est associée à un risque accru de PR chez les femmes.
  2. Graisses trans – ces graisses sont les plus courantes dans les aliments transformés et leur consommation pourrait provoquer une inflammation . Essayez d’éviter autant que possible les aliments transformés.
  3. Viande rouge – une consommation excessive de viande rouge a été liée à une réaction inflammatoire.
  4. Le sel et le sodium – vous consommez souvent du sel sans même vous en rendre compte – sont présents dans les aliments transformés que beaucoup de gens aiment grignoter. En faire trop avec du sel peut faire monter votre tension artérielle – un autre facteur de risque pour de nombreuses maladies chroniques. Un examen des études médicales a révélé qu’un «apport élevé en sodium peut être associé à un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde.»

Suppléments pour traiter l’arthrite

La glucosamine peut être efficace pour traiter les douleurs articulaires

La glucosamine réduit les symptômes de douleur, de gonflement et de raideur des articulations. Il est naturellement synthétisé dans notre corps et présent dans nos tissus conjonctifs comme le cartilage de nos genoux. En vieillissant, nous perdons la quantité de cette substance dans notre corps, ce qui conduit à un amincissement du cartilage, et qui pourrait évoluer vers l’arthrose.

La glucosamine ne peut pas régénérer le cartilage, mais elle peut empêcher une perte supplémentaire et arrêter la progression de l’arthrite. La bonne chose à ce sujet est qu’il n’a pas d’effets secondaires graves.

Une étude scientifique chez des adultes souffrant d’arthrose a révélé que la prise de 1 500 mg de glucosamine par jour pendant six mois réduisait la douleur et améliorait davantage la fonction qu’un placebo.

Deux autres études scientifiques ont montré que la prise de 1 500 mg de sulfate de glucosamine par jour pendant trois ans améliorait les symptômes de l’arthrose. L’une des études a conclu que: «Un traitement à long terme avec du sulfate de glucosamine a retardé la progression de l’arthrose du genou». L’ autre étude a conclu que la prise de glucosamine peut être bénéfique pour le traitement des symptômes de l’arthrose.

En relation: Remèdes naturels scientifiquement prouvés pour l’arthrose du genou (basé sur des preuves)

Chondroïtine

La chondroïtine est un autre élément constitutif du tissu conjonctif de notre corps. Son rôle est de stimuler les cellules cartilagineuses, et fonctionne donc bien avec la glucosamine pour améliorer la régénération et la récupération des tissus.

Il est recommandé de prendre de la chondroïtine avec de la glucosamine, car la prise de ces deux substances seules ne semble pas faire grand-chose. L’effet de la prise de glucosamine et de chondroïtine prend environ 8 à 12 semaines jusqu’à ce que vous voyiez des résultats. La dose recommandée est de 1 500 mg de sulfate de glucosamine par jour en doses fractionnées et de 800 à 1 500 mg de sulfate de chondroïtine. Si vous êtes allergique au sulfate, utilisez la version chlorhydrate.

Un examen des études médicales a conclu que la chondroïtine (seule ou en association avec la glucosamine) peut améliorer la douleur chez les personnes souffrant d’arthrose.

Huile de karité

L’huile de karité contient des composants végétaux naturels anti-inflammatoires. Une étude récente a révélé que la prise d’huile de karité diminue considérablement l’inflammation et la dégénérescence du cartilage. Prenez comme indiqué sur l’étiquette.

Une étude médicale a révélé que l’huile de karité peut soulager les symptômes de l’arthrose du genou et améliorer le contrôle musculaire du genou.

Publicité

Capsules de carthame

Les bienfaits du carthame sont relativement nouveaux en Occident, mais cette plante a une tradition séculaire d’utilisation médicinale en Asie.

Une étude médicale a mentionné que le carthame est utilisé pour traiter l’arthrite et qu’il a des propriétés qui réduisent la douleur et l’inflammation. Vous pouvez l’acheter en supplément (comme celui-ci )

MSM

Le MSM (méthylsulfonylméthane) est un composé soufré naturellement présent dans les fruits et légumes frais, le lait, le poisson et les céréales. Il est commercialisé comme complément alimentaire pour la douleur et l’inflammation associées à l’arthrose. La dose recommandée est de 1 000 à 4 000 mg par jour.

Les bénéfices des HSH sont basés sur des témoignages mais peu de données scientifiques valides. Bien qu’il y ait un grand intérêt à utiliser les HARSAH pour traiter diverses affections, y compris l’arthrite, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer ses avantages et ses risques.

Carence en vitamine D et polyarthrite rhumatoïde

La vitamine D est importante pour une bonne santé globale et joue un rôle important dans le bon fonctionnement de nos muscles, de notre cœur, de nos poumons et de notre cerveau. Notre corps peut fabriquer sa propre vitamine D à partir du soleil.

La carence en vitamine D est plus fréquente que vous ne le pensez. En fait, l’American Journal of Clinical Nutrition l’a qualifié de problème mondial reconnu comme une pandémie. J’ai déjà mentionné l’importance de la vitamine D et comment elle peut causer 12 maladies courantes ainsi que la démence .

Lire La Suite  11 aliments américains interdits dans d'autres pays

On a constaté que les personnes qui ont des niveaux plus élevés de vitamine D dans leur corps ont des incidences plus faibles de maladies cardiaques, de dépression, d’obésité et de certaines formes de cancers .

Le lien entre la vitamine D et la polyarthrite rhumatoïde (selon la science)

Étude médicale n ° 1: la carence en vitamine D est liée à la polyarthrite rhumatoïde

Une étude publiée dans la revue médicale Endocrinology and Metabolism a révélé que les niveaux de vitamine D sont significativement associés à l’activité de la maladie, aux niveaux de cytokines inflammatoires (petites protéines) et à la perte osseuse chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.

Selon l’étude, «il apparaît que la carence en vitamine D est très répandue chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, et que la carence en vitamine D peut être liée à la gravité de la maladie dans la polyarthrite rhumatoïde».

Les scientifiques, les médecins et les chercheurs n’ont pas de réponse définitive quant aux raisons pour lesquelles la vitamine D joue un rôle important dans le corps (sauf pour aider le métabolisme du calcium). Mais ils savent que les études qui ont été menées suggèrent fortement qu’il vaut mieux ne pas le laisser tomber trop bas dans votre corps, surtout si vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde.

Étude médicale n ° 2: de faibles niveaux de vitamine D peuvent augmenter le risque de polyarthrite rhumatoïde

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Boston et publiée dans la revue Environmental Health Perspectives a approfondi le lien entre les faibles niveaux de vitamine D et l’augmentation des niveaux d’activité de la polyarthrite rhumatoïde.

J’ai mentionné que la vitamine D est naturellement produite par notre corps lorsque les rayons UV du soleil brillent sur notre peau, il serait donc logique que les personnes qui vivaient dans des climats plus chauds obtiennent plus de soleil et aient plus de vitamine D produite naturellement par leur corps.

Les chercheurs de l’Université de Boston ont conclu que le pourcentage de personnes ayant déclaré avoir des symptômes de polyarthrite rhumatoïde dans le nord-est des États-Unis, où elles sont moins exposées au soleil que d’autres régions du pays, était beaucoup plus élevé que ces pourcentages de personnes qui vivaient dans des «états ensoleillés».

Le chercheur principal, le Dr Verónica Vieira, MS, avait ceci pour conclure: «Les femmes dans des États comme le Vermont, le New Hampshire et le sud du Maine étaient plus susceptibles de déclarer avoir reçu un diagnostic de polyarthrite rhumatoïde».

Il y a un risque plus élevé dans les latitudes nordiques et cela pourrait être lié au fait qu’il ya moins de lumière dans ces domaines, ce qui se traduit par une carence en vitamine D .

Comment augmenter vos niveaux de vitamine D

Si vous souffrez d’arthrite, la question logique suivante est de savoir comment augmenter le niveau de vitamine D dans votre corps?

1. Prenez du soleil

La première réponse à cette question serait d’obtenir plus de soleil. Une personne de race blanche à midi peut obtenir toute la vitamine D dont son corps a besoin en une journée en moins de temps qu’il n’en faut pour que la peau vire au rose. On sait également que les personnes à la peau plus foncée ont plus de mal à absorber les rayons du soleil et à produire par la suite de la vitamine D. Sans compter que trop de soleil peut froisser votre peau prématurément et provoquer un cancer de la peau.

Plus vous exposez de peau, plus votre corps produit de vitamine D. N’oubliez pas que vous ne voudrez peut-être pas tout mettre à nu car il y a des taches sur votre corps qui brûlent facilement parce qu’elles ne sont pas habituées à l’exposition.

Ce n’est pas si difficile si vous vivez dans un climat plus chaud, mais si vous vivez dans un endroit peu ensoleillé, comme le suggère la deuxième étude, cela peut ne pas être possible.

2. Consommez des aliments naturellement riches en vitamine D

Si vous ne vivez pas dans un climat chaud, que faites-vous?

La prochaine chose à essayer est d’ajouter des aliments riches en vitamine D à votre alimentation. La dose quotidienne recommandée de vitamine D est de 400 à 600 UI par jour, mais certains nutritionnistes estiment que jusqu’à 4000 unités par jour sont nécessaires pour les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Mais assurez-vous de consulter d’abord votre médecin.

3. Prenez des suppléments de vitamine D

Si tout le reste échoue, prenez un supplément en vente libre. La plupart des capsules de vitamines quotidiennes contiennent une dose quotidienne de vitamine D. Il existe également des suppléments contenant des doses beaucoup plus élevées de vitamine D.

Demandez à votre médecin avant de les prendre pour voir si vous pouvez les utiliser sans danger.

Si vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde, ce lien faible en vitamine D et arthrite vaut certainement la peine d’être surveillé. Des millions de personnes dans le monde souffrent de polyarthrite rhumatoïde et de nouvelles études seront sûrement publiées dans un avenir très proche.

Voici quelques suggestions:

  • Huile de foie de morue (vous pouvez l’obtenir emballée dans des capsules – comme celle-ci ou dans une bouteille comme celle-ci )
  • Poissons gras (saumon, thon)
  • Champignons Portobello
  • Jambon extra maigre
  • Œufs durs

Articles Liés:

  • Remèdes naturels scientifiquement prouvés pour l’arthrose du genou (fondés sur des preuves)
  • Aliments anti-inflammatoires naturels éprouvés à inclure dans votre alimentation (basé sur la science)
  • Liste des aliments Nightshade: ce que sont les Nightshades, les avantages pour la santé et les préoccupations
  • Leave Comments