Le sucre peut-il causer des cauchemars?

Je vante la plus grande gourmandise. Heureusement, ou malheureusement, je l’ai transmis à mon fils. C’est malheureux en particulier pendant Halloween ou les fêtes comme la consommation de choses sucrées telles que des bonbons, des montées en flèche. L’augmentation de la consommation de sucre entraîne des difficultés à dormir et / ou à rester endormi. Les cauchemars ont également tendance à être fréquents lors de son indulgence avec trop de sucre.

Ces événements m’ont amené à faire des recherches sur la relation entre le sucre et les cauchemars. De mes recherches approfondies, cet article complet. Continuer à lire.

Les effets du sucre sur notre santé sont parfaitement documentés dans cette étude . Healthline, une plate-forme réputée pour les questions de santé, énumère également les effets néfastes du sucre de manière exhaustive dans cet article . Alors que nous savons que trop de sucre peut affecter gravement notre santé, la question à un million de dollars est de savoir si cela peut affecter la qualité de votre sommeil?

Les rêves sont l’une des façons dont notre cerveau fonctionne à travers de vagues rencontres. Cependant, cela peut être alarmant lorsque la série de visions vives effrayantes et de cauchemars aléatoires devient courante. Serait-ce à cause de la nourriture ou des boissons que vous prenez? Le dîner riche en sucre ou même le dessert que vous consommez pourrait-il être ce qui informe vos cauchemars?

Le sucre peut-il causer des cauchemars?

Terry Cralle

Oui, le sucre peut faciliter la survenue de cauchemars !

Selon une recherche publiée dans ce journal , les chercheurs ont mené une étude sur certains étudiants pour déterminer s’il existe une relation entre les rêves et l’alimentation. Il a été établi que 31% des sujets ont fait des rêves dérangeants et bizarres après avoir pris du gâteau et des biscuits.

Pendant que nous grignotons avant de nous coucher en prenant des choses comme une barre de chocolat, des biscuits ou des gâteaux, il est prudent de les éviter. Certaines des choses que nous consommons contiennent non seulement des niveaux élevés de sucre, mais elles sont également riches en caféine, ce qui vous gardera éveillé en plus de vous donner des cauchemars.

Bien qu’il n’y ait aucune preuve concrète suggérant que le sucre est la principale cause des cauchemars, je peux affirmer avec autorité que d’après mes recherches, le sucre a un rôle, qu’il soit minime ou non, à jouer dans nos rêves.

L’ hypoglycémie ou l’ hypoglycémie est l’ un des liens entre les cauchemars et le sucre. Cette condition peut informer des changements temporaires de la chimie du cerveau. Les changements peuvent provoquer l’apparition de rêves étranges.

La confusion, la transpiration et les tremblements sont quelques-uns des signes révélateurs de l’hypoglycémie.

Hypoglycémie et cauchemars

Alors, comment l’hypoglycémie provoque-t-elle des rêves étranges (lire des cauchemars?

Lorsque votre cerveau sent que votre taux de glucose est bas, il fait des choses étranges pour essayer de restaurer le glucose dans la circulation sanguine. Une des façons dont il fait cela est via des poussées d’adrénaline. Des sentiments étranges caractérisent vos rêves vifs? Si oui, il y a de fortes chances qu’elle émane de problèmes liés à la glycémie.

Vous pouvez résoudre le problème en incorporant plus de protéines dans vos repas. Selon cette étude , les protéines ont un moyen de réguler votre taux de glucose pendant que vous dormez en vous assurant de vous reposer paisiblement.

Tout le sucre est-il le même?

Alors, tous les aliments et boissons sucrés ont-ils un effet sur notre sommeil? Souvent, le mot «sucre» englobe tout, du sucre ajouté présent dans les bonbons et les boissons transformés au sucre naturel contenu dans les légumes et les fruits. Néanmoins, le sucre présent dans le brocoli apporte-t-il le même effet que celui d’un beignet fourré à la crème?

Bien que diverses formes de sucre aient presque les mêmes effets en ce qui concerne notre taux de sucre dans le sang, elles diffèrent dans leur traitement au sein du système digestif.

Remarque : les sucres simples comme le fructose et le glucose qui sont présents dans les boissons, les fruits et les aliments ont tendance à être traités plus rapidement ou plus rapidement que les autres formes de sucre.

Les complexes sont difficiles à décomposer et difficiles à absorber par le système. Cela signifie que les complexes ont un impact moindre sur notre glycémie.

Comme nous l’avons déjà établi plus tôt dans notre article, de faibles niveaux de sucre peuvent jouer un rôle dans la survenue de cauchemars.

La règle de base, comme nous l’apprendrons dans la section suivante, est de maintenir des réveils nocturnes optimaux et constants. Cette étude brosse également un tableau de la nature importante d’avoir des niveaux de sucre appropriés dans le corps si vous souhaitez profiter d’un sommeil réparateur.

Le sucre contenu dans les légumes est la forme de glucose la plus saine. C’est parce que les légumes ne sont pas élevés dans l’ index glycémique . Il est notoire que les aliments riches en index glycémique favorisent des pics d’insuline qui entraînent une baisse des niveaux de sucre. Cela peut également entraîner une poussée d’adrénaline la nuit pendant que vous dormez.

Les cétones présentes dans l’huile de coco et l’huile de MCT sont d’autres formes de sucre saines pour le corps et votre sommeil.

Recommandation :

Il est important de noter qu’un bon nombre d’aliments faibles en gras apportent plus de sucre et de calories que leurs versions riches en matières grasses.

Pour cette raison, il est prudent de consommer plus d’aliments entiers et de cuisiner à partir de zéro. Faire cela peut faire des kilomètres pour réduire la consommation de sucre.

Bien que notre corps ne reconnaisse pas les calories ou les sucres des boissons de la même manière que les aliments, il est prudent d’éviter de boire des boissons populaires riches en sucre comme les boissons aux fruits, les boissons énergisantes, les boissons pour sportifs et les sodas. Ceux-ci contribuent généralement à une si grande partie de votre consommation quotidienne de sucre. Comme nous l’avons déjà établi, il est prudent de prendre des fruits frais ou des fruits cuits au four contenant de la crème.

Une autre chose que vous devez faire est de remplacer vos friandises sucrées bien-aimées par celles riches en fibres. Selon cette étude , la fibre joue un rôle important dans le sommeil réparateur. Les friandises riches en fibres sont excellentes pour améliorer les ondes lentes et le sommeil profond. C’est grâce à l’activité métabolique du corps et à la prévention des envies de sucré.

Par conséquent, pour aller de l’avant, assurez-vous d’inclure des repas riches en fibres dans vos repas du soir pour favoriser un sommeil paisible et de beaux rêves.

La relation entre le sucre, la glycémie et le sommeil

Nos corps sont conçus de telle manière qu’ils désirent du sucre. Une partie de la raison pour laquelle nous avons soif de sucre est que c’est l’une des principales sources d’énergie. Il agit comme le carburant dont notre corps a besoin pour les activités quotidiennes, en particulier les plus vigoureuses.

Source de l’image: American Heart Association

Bien que le sucre joue un rôle si important dans notre corps, consommer des niveaux inappropriés peut être assez nocif. L’AHA ( American Heart Association ) est d’avis que nous devons consommer 37,5 grammes (hommes) et 25 grammes (femmes) par jour. Si vous êtes diabétique, obèse et en surpoids, il est prudent d’éviter autant que possible le sucre.

Lorsque vous consommez trop de sucre, votre corps stocke l’excès dans les cellules, ce qui entraîne une glycémie élevée. La consommation régulière de sucre entraîne un pic de glycémie, ce qui signifie que les cellules seront incapables d’absorber le surplus. Cela se traduit par une plus grande sécrétion d’insuline par le corps et provoque un «crash».

Certains des effets de l’évolution constante de la glycémie comprennent:

  • Augmentation de la soif
  • Envie de miction constante
  • Maux de tête
  • Fatigue

Les fluctuations de la glycémie diminuent la qualité de votre sommeil. Il vous “ éloigne ” d’un sommeil profond et vous emmène dans la phase de sommeil léger. Qu’est-ce que ça veut dire? Cela signifie que vous devenez plus sujet aux perturbations environnementales. De plus, vous ne profiterez pas des bienfaits réparateurs du sommeil.

Ne pas profiter d’un sommeil profond signifie que votre corps est incapable de gérer les travaux de réparation importants. Cela peut gravement affecter votre système digestif et immunitaire.

Il est très important de noter que des taux de glucose sanguin incohérents dans le corps inhibent la production de mélatonine. La mélatonine , l’hormone du sommeil, aide non seulement votre corps à se détendre, mais améliore également les sensations de somnolence. Trop de sucre entraînera ainsi une nuit agitée.

Une baisse drastique du taux de sucre perturbe non seulement les surrénales, mais augmente également la production de cortisol (hormone du stress). En cas de stress, la qualité de votre sommeil est gravement affectée.

Comment le sucre provoque l’insomnie (expliqué plus en détail)

Les réveils soudains caractérisent-ils vos nuits? Vous éprouvez souvent des difficultés à vous réveiller toute la nuit? Si oui, il y a de fortes chances que vous subissiez un déséquilibre de la glycémie. Ce que vous devez savoir, c’est que notre corps dépend normalement de la glycémie (lire le glucose) pour l’énergie, en particulier la nuit.

La nuit, le cerveau est actif non seulement pour stocker des souvenirs, mais aussi pour effectuer des réparations.

La consommation d’aliments riches en glucides ou en sucre donne un coup de fouet au sang, ce qui vous fait profiter de rafales d’énergie. Prendre de tels aliments juste avant le coucher vous obligera à être éveillé la nuit en raison des niveaux élevés d’énergie.

Notre taux de sucre dans le sang a tendance à baisser lorsque l’insuline remplit ses fonctions. À cause de cela, nous pourrions subir un crash de sucre qui vous rend somnolent. Lorsque vous atteignez ce point, vous vous endormez. Bien que cela ressemble à une nouvelle incroyable, cela pourrait être le début d’un cercle vicieux.

Lorsque la glycémie baisse et que vous vous endormez enfin, la baisse continue et peut atteindre des niveaux incroyablement bas. À de faibles niveaux, le corps essaie de se compenser naturellement en libérant les hormones de stress de vos glandes adrénaline. Les deux hormones du stress ramènent les niveaux de sucre à des niveaux idéaux.

La triste réalité est qu’ils peuvent également déclencher votre réveil la nuit. Parce que le corps a transformé le glucose en énergie, la faim peut vous faire vous réveiller alors que le corps désire quelque chose. Dans la plupart des cas, vous vous réveillerez pour prendre une collation et le cycle se poursuivra tous les jours si vous ne prenez pas soin des repas que vous prenez.

Certaines des indications de faibles niveaux de sucre dans le corps comprennent des envies de sucre intenses, la forte dépendance de la caféine pour l’énergie, le manque d’appétit le matin et une chute d’énergie l’après-midi.

Vous pouvez éviter l’insomnie en faisant certaines choses pendant la journée. Ils comprennent la surveillance des niveaux d’amidons, de glucides et de sucres que vous prenez. Il est également prudent de consommer un petit-déjeuner riche en protéines. Enfin, mais surtout, vous pouvez consommer de petites portions de repas toutes les 2 à 4 heures. Pendant cette période, prenez des graisses ou des protéines saines. Cela permet de stabiliser les niveaux de sucre dans le sang du corps.

Quand les cauchemars deviennent-ils un trouble

Dans la plupart des cas, sinon tous, des sentiments négatifs comme la peur ou l’anxiété caractérisent les cauchemars. Bien que communes avec les enfants, elles touchent les gens de tous âges. Souvent, les cauchemars commencent entre 3 et 6 ans et diminuent vers 10 ans. Chez les adolescents, les cauchemars affectent plus les filles que les garçons, du moins selon cette étude .

Les cauchemars occasionnels ne devraient pas être alarmants. Les troubles cauchemardesques sont relativement rares. Les médecins appellent la parasomnie trouble cauchemardesque .

Pour qu’un cauchemar se révèle être un trouble, il doit être caractérisé par une perturbation constante du sommeil, de la détresse et des problèmes de fonctionnement de jour. Il peut également être qualifié de trouble si les épisodes sont plus longs que la normale.

En résumé, voici quelques-unes des situations qui brossent un tableau du trouble cauchemar:

  • Faible énergie diurne, fatigue et somnolence
  • Occurrences fréquentes
  • Problèmes de fonctionnement dans des situations sociales, à l’école ou au travail
  • Problèmes de comportement associés à l’obscurité-phobie ou au coucher
  • Problèmes de mémoire ou de concentration (incapacité à arrêter de penser ou à se souvenir d’images de rêves)
  • Déficience majeure ou détresse pendant la journée

Si les problèmes mentionnés ci-dessus ne semblent pas disparaître, il est prudent de consulter un médecin. Consultez votre médecin si les problèmes persistent pendant une longue période.

Autres causes de cauchemars en dehors des aliments / boissons / collations riches en sucre

Nous avons déjà établi que la prise d’aliments / boissons / collations riches en sucre facilite les cauchemars. Plusieurs autres facteurs peuvent déclencher des cauchemars. Ils incluent:

Films d’horreur

Chez certaines personnes, regarder des films effrayants ou lire des livres effrayants, en particulier avant de se coucher, peut déclencher des cauchemars. Si vous ou vos jeunes êtes confrontés à des cauchemars à cause de cette raison particulière, il est prudent d’éviter de regarder ou de lire des films et des livres d’horreur respectivement.

Autres troubles

Les troubles de la santé mentale comme la dépression et la psychose sont associés aux cauchemars. C’est selon cette étude . Il est également possible de faire l’expérience de cauchemars si vous avez des conditions médicales comme le cancer ou une maladie cardiaque.

Médicaments

Les médicaments pour combattre des conditions telles que la pression artérielle, la dépression, le tabagisme et la maladie de Parkinson peuvent déclencher des cauchemars. Le sevrage de la toxicomanie peut également faciliter la survenue de cauchemars.

Traumatisme

Les cauchemars sont très courants après des événements traumatisants tels que des abus sexuels, des abus physiques, des blessures ou des accidents. La même chose est vraie avec les personnes atteintes de SSPT (trouble de stress post-traumatique)

Anxiété ou stress

L’horaire de la vie chargé et chaotique d’aujourd’hui ainsi que les défis quotidiens tels que le stress à l’école ou à la maison peuvent provoquer des cauchemars. Par exemple, lorsque vous perdez un ami proche ou un membre de votre famille, il est courant d’avoir des épisodes de cauchemar. Lorsque vous ressentez de l’anxiété, vous courez un risque plus élevé de faire des cauchemars.

Aliments de cauchemar

Outre le sucre, il existe une gamme d’autres aliments qui sont de puissants déclencheurs de cauchemars. Selon cette étude de 2015 , les répondants ont déclaré avoir fait de mauvais rêves à cause de la nourriture qu’ils consommaient.

Certains des déclencheurs les plus puissants en termes de repas comprennent:

Du fromage

Le fromage est l’un des aliments cauchemardesques les plus notoires. La relation entre les cauchemars et le fromage tient à la difficulté de ce dernier à digérer la nature. Parce que le corps a du mal à digérer le fromage, cela signifie que vous serez éveillé pendant la majeure partie de la nuit. Vous vous retrouverez toujours plus longtemps dans l’état de sommeil paradoxal. C’est dans cette phase que vous avez tendance à vivre des rêves de plus en plus vifs

Par conséquent, si vous voulez éviter ces rêves peu recommandables, il est prudent d’éviter de prendre du fromage.

De l’alcool

Les cauchemars peuvent être plus méchants et plus effrayants qu’une terrible gueule de bois! Prendre de l’alcool avant le coucher peut non seulement vous rendre difficile de profiter d’un sommeil profond, mais aussi provoquer des rêves et des cauchemars stressants.

Aliments trop épicés

Cette étude est d’avis que les aliments épicés affectent la qualité de votre sommeil. Donc, ce curry que vous aimez prendre avant de vous coucher devrait être une chose du passé si vous voulez vous débarrasser des cauchemars constants qui caractérisent votre sommeil. Tout comme le fromage, le corps a du mal à digérer les aliments épicés.

L’étude a découvert que lorsque vous ajoutez de la sauce Tabasco à votre dîner, il est possible de lutter contre un sommeil perturbé la nuit. Une autre raison qui peut informer les cauchemars est en raison de l’augmentation de la température du corps qui en résulte. Une élévation de la température perturbe quelque peu l’activité cérébrale et provoque un cauchemar.

Si vous insistez pour prendre des aliments épicés, il est prudent de prendre votre repas environ 6 heures avant de frapper les draps.

Pâtes et pain

N’aimons-nous pas tous les glucides? Les féculents tels que les pâtes et le pain sont connus pour provoquer des cauchemars. La raison principale en est le fait qu’ils se transforment en glucose, ce qui signifie qu’ils peuvent augmenter la quantité de sucre dans le sang, provoquant une instabilité dans le corps. Pour cette raison, vous pouvez supporter des cauchemars. Cette étude a établi que les pâtes vous privaient d’une bonne qualité de sommeil. La même chose est vraie avec le pain.

Lire La Suite  Comment démarrer le cycle de sommeil Uberman?
  • Leave Comments