COMMENT FAIRE POUSSER DES TOURNESOLS: UN AJOUT MAGNIFIQUE ET SAVOUREUX À VOTRE PAYSAGE

HELIANTHUS ANNUUS

Un de mes souvenirs d’été préférés vient de l’été 2012, lorsque j’ai passé six semaines à étudier l’espagnol en Espagne avec ma sœur. L’école nous a régulièrement emmenés en voyage dans des villes et régions populaires et historiquement importantes du pays.

Lors d’un voyage à Barcelone depuis Valence, nous avons traversé des champs de tournesols.

sauver

Ils étaient si séduisants que le chauffeur a arrêté le bus et a laissé tous les étudiants sortir pour prendre des photos des grandes beautés. Ils ont rempli nos cœurs de joie, comme le font les tournesols.

En espagnol, le mot pour tournesol est girasol , qui se traduit par «un voyage autour du soleil», ou mirasol , qui se traduit par «regarde le soleil».

Est-ce que c’est beau?

Même si vous n’avez pas la possibilité de voyager en Espagne pour le moment – oh, comme j’aimerais y retourner! – vous pouvez faire pousser de beaux tournesols directement dans votre propre cour ou jardin.

Photo par Laura Melchor.

Dans ce guide, nous vous dirons tout ce que vous devez savoir pour faire pousser vos propres fleurs d’Helianthus annuus qui suscitent la joie.

Voici ce qui vous attend:

CE QUE VOUS APPRENDREZ

  • Culture et histoire
  • Propagation
  • Comment grandir
  • Conseils de culture
  • Cultivars à sélectionner
  • Gestion des ravageurs et des maladies
  • Récolte
  • Conservation
  • Recettes et idées de cuisine
  • Guide de culture de référence rapide

 

CULTURE ET HISTOIRE

Les tournesols sont aussi délicieux à manger que joyeux à regarder.

Beaucoup de gens aiment grignoter les graines. Personnellement, j’adore le beurre solaire comme substitut du beurre d’arachide. Et l’huile de ces beautés géantes est utilisée dans la cuisine du monde entier.

De plus, vous trouverez souvent les graines dans les mélanges de graines pour oiseaux et les gâteaux au suif. Les oiseaux les adorent aussi!

Le polyvalent H. annuus fait partie de la famille des astéracées ou des marguerites , avec les soucis, les asters et l’humble pissenlit, pour n’en nommer que quelques-uns.

Comme beaucoup d’autres membres de la famille des marguerites, les tournesols sont héliotropes, ce qui signifie que les fleurs se tournent pour suivre le soleil lorsqu’elles grandissent et se développent.

Mais une fois qu’une fleur atteint sa maturité, elle s’installe dans une position confortable face à l’est et y reste jusqu’à ce qu’elle meurt.

En raison de ses nombreuses utilisations culinaires, H. annuus est cultivé dans le monde entier comme culture vivrière. L’Ukraine et la Russie produisent à elles seules la moitié de l’offre mondiale , l’Argentine, la Turquie, la France, la Hongrie, l’Espagne et la Chine produisant la majeure partie du reste de ce qui est vendu dans le commerce.

Malgré sa renommée mondiale, le tournesol est originaire d’Amérique du Nord et était une culture vivrière majeure pour de nombreux peuples autochtones. Aujourd’hui, il est principalement cultivé dans des fermes du Dakota du Nord et du Sud, du Minnesota, de la Californie, du Colorado, du Kansas, du Nebraska et du Texas.

 

La fleur a fait son chemin vers le reste de l’Europe via des explorateurs qui ont apporté des graines en Espagne. De là, les jardiniers ont répandu la fleur dans le reste du continent et jusqu’en Russie.

Outre leur beauté gaie et leur valeur culinaire de longue date, les tournesols sont également connus pour leur taille.

Alors que H. annuus sauvage est une fleur ramifiée qui supporte plus d’une floraison, les cultivars à une seule tige et à floraison unique sont populaires pour leur hauteur incroyable.

Certaines variétés sont parmi les plus hautes fleurs cultivées partout. Lors des compétitions du festival d’automne, il n’est pas rare de voir ces mastodontes dépassant six mètres.

Les variétés de taille moyenne poussent de six à dix pieds de haut, et certaines personnes les préfèrent pour leurs fleurs disproportionnées. Les très grandes plantes ont des fleurs plus petites, car leurs longues tiges ne peuvent supporter rien de plus lourd.

Les cultivars plus petits qui atteignent seulement deux à trois pieds ou moins sont également populaires, en particulier parmi les jardiniers qui aiment cultiver les leurs dans des conteneurs.

Prêt à cultiver le vôtre? Commençons!

PROPAGATION

Si vous êtes un jardinier débutant ou si vous voulez un projet de jardinage amusant pour vos enfants , la culture de H. annuus est la voie à suivre.

Ces fleurs sont très faciles à cultiver et ne sont pas pointilleuses sur leurs conditions de croissance. Vous pouvez les propager à partir de semences ou de transplanter des plants du magasin.

CULTIVER À PARTIR DE GRAINES

Comme les autres plantes à racines pivotantes, les tournesols poussent mieux lorsqu’ils sont semés directement dans la cour ou le jardin. Cela leur donne beaucoup d’espace et de temps pour développer les racines pivotantes et les envoyer en profondeur.

Nous allons d’abord nous concentrer sur cette méthode.

Les fleurs de H. annuus sont annuelles, vous pouvez donc les cultiver à peu près n’importe où, mais elles n’aiment pas avoir trop froid.

Ils préfèrent les zones de rusticité USDA 2-11, et ils veulent vraiment que vous attendiez de les planter à l’extérieur jusqu’à ce que tout danger de gel soit passé.

Bien que ces fleurs résistantes poussent presque partout où elles sont plantées, il est préférable de sélectionner une zone avec au moins six à huit heures de soleil par jour et un sol riche et bien drainé.

Ils devraient tout de même bien fonctionner dans des conditions moins qu’idéales, ils risquent de ne pas devenir aussi gros et forts!

Creusez une tranchée peu profonde d’environ un pouce de profondeur et placez les graines à l’intérieur. Si vous voulez de petits capitules, plantez les graines à deux à quatre pouces de distance.

Pour les têtes plus grosses, plantez de six à huit pouces de distance. Cela est vrai même pour les cultivars plus grands, bien que la plus petite taille soit relative: une fleur plus petite de «mammouth russe», par exemple, ne sera pas aussi petite qu’une variété plus petite «naine».

Lorsque j’ai planté mes graines l’année dernière, je n’ai pas prêté suffisamment attention à l’espacement. Le résultat? Certaines têtes étaient complètement développées et avaient une belle taille, tandis que d’autres – éclipsées par leurs sœurs – restaient minuscules.

Voici à quoi ressemblaient mes plus gros tournesols:

Photo par Laura Melchor.

Et mes minuscules, qui avaient toujours l’air ravissants dans un vase à l’intérieur, ressemblaient à ceci:

Photo par Laura Melchor.

Alors gardez cela à l’esprit lors de la plantation! Certaines plantes éclipseront d’autres, mais les plus petites seront idéales pour les bouquets.

Une fois que vous avez mis les graines dans la tranchée, couvrez-les d’un pouce de terre et arrosez abondamment. Gardez humide jusqu’à la germination, qui devrait avoir lieu dans 7 à 10 jours.

Dès que la première série de vraies feuilles émerge, éclaircissez tous les semis errants qui sont trop proches les uns des autres – ceux qui poussent à plus de deux pouces de leurs voisins.

Aussi, saviez-vous que les pousses de tournesol sont comestibles? Donc, au lieu de jeter les plants supplémentaires à la poubelle, jetez-les dans une salade.

C’est tout ce qu’on peut en dire! Vous verrez des fleurs entre deux et trois mois, selon la variété.

Maintenant, si vous voulez vraiment semer des graines à l’intérieur avant que le danger de gel ne passe, vous pouvez le faire.

Vous voudrez commencer quelques semaines avant la dernière date de gel pour que les plantes ne deviennent pas trop grosses dans les bacs à graines.

S’ils deviennent trop gros alors que les racines sont encore piégées dans une petite cellule, ils risquent de ne pas prospérer une fois qu’ils sont déplacés à l’extérieur.

Semez deux graines chacune, un pouce de profondeur, dans des plateaux de départ ou des pots de tourbe. Gardez-les humides.

Les semis minces une fois qu’ils ont un ensemble de vraies feuilles, en gardant la plus forte dans chaque pot ou cellule, et les transplanter après tout danger de gel est passé, ou lorsque les semis mesurent environ trois à quatre pouces de hauteur.

Faites-les durcir pendant environ une semaine avant de les planter dans le jardin.

TRANSPLANTATION DE SEMIS

Si vous trouvez des plants au magasin ou si vous avez cultivé les vôtres dans des plateaux de départ, voici comment les transplanter à l’extérieur.

Trouvez un endroit qui reçoit au moins six à huit heures de plein soleil chaque jour et qui possède un sol riche et bien drainé. Creusez un trou de la taille de la motte, retirez soigneusement la plante du plateau de départ et placez-la dans le trou. Tassez le sol dessus et arrosez bien.

Espacez chaque trou de deux à douze pouces, selon vos préférences de taille de capitule et le cultivar que vous avez sélectionné.

Vérifiez le paquet de graines pour vous en assurer et gardez à l’esprit que les variétés à ramification ont besoin de plus d’espace que les variétés à tige unique.

Si vous avez commencé vos graines dans des pots de tourbe biodégradables, placez le pot entier directement dans le sol.

Arrosez abondamment, et voilà! Vous avez terminé, la transplantation est terminée.

COMMENT GRANDIR

Les tournesols peuvent supporter des températures élevées, car ils aiment la chaleur, mais ils détestent les températures glaciales et n’aiment pas le gel.

Voici un secret: ils peuvent supporter un tout petit peu de gel, donc si un léger gel surprise survient plus tard dans la saison que d’habitude, ils iront probablement bien.

En fait, vous vous souvenez de cette photo d’une grande fleur de mon parterre de fleurs? Il a prospéré même après le premier gel d’automne qui a frappé l’Alaska. Mais ne comptez pas là-dessus!

Pour que vos fleurs restent heureuses et fortes pour leur croissance estivale, arrosez-les une à deux fois par semaine, selon la quantité de pluie que vous recevez .

Pour vérifier l’humidité du sol, collez votre doigt un pouce vers le bas. Si vous ne sentez rien d’humide, donnez à vos plantes un bon pouce d’eau chacune.

Si le vent est un problème lorsque les fleurs grandissent, vous pouvez les planter. Une bonne astuce consiste à planter des tournesols près d’une clôture, qui peut être utilisée comme support.

Pour les variétés ramifiées, pincez les sommets lorsqu’ils ont quatre à cinq ensembles de vraies feuilles pour encourager une croissance touffue et plusieurs capitules.

Mais gardez à l’esprit que les variétés ramifiées se ramifieront naturellement, ce n’est donc pas strictement nécessaire pour obtenir plus d’une jolie fleur.

Les tournesols n’ont pas besoin de beaucoup d’engrais, mais un peu peut aider. Le phosphore et le potassium peuvent encourager de plus grandes fleurs, tandis que l’azote soutient la croissance des feuilles.

Essayez de trouver un engrais équilibré 5-5-5 (NPK) , que vous n’aurez besoin d’utiliser qu’une seule fois. Ajoutez-le à la zone de plantation selon les instructions sur l’emballage lorsque les semis ont plusieurs ensembles de vraies feuilles.

CONSEILS DE CULTURE

  • Planter après le dernier gel
  • Gardez les graines humides jusqu’à la germination
  • Plantez dans une zone en plein soleil (au moins 6-8 heures de soleil direct)
  • Fertilisez légèrement avec un engrais équilibré 5-5-5 NPK

CULTIVARS À SÉLECTIONNER

Voici une belle sélection variée de tournesols, grands et petits (ish), à cultiver dans votre jardin:

RUSSE MAMMOUTH

Vous voulez une énorme floraison pour participer à un concours public? Ne cherchez pas plus loin que «Mammoth Russian», qui mesure jusqu’à 144 pouces de hauteur et possède d’énormes têtes ensoleillées de douze pouces.

«Mammoth Russian» produit également d’excellentes graines pour grignoter, avec des coquilles fines et faciles à craquer et des grains charnus.

«Russe mammouth»

Les fleurs fleuriront environ deux mois après la plantation, avec des graines récoltables disponibles dans deux à quatre semaines.

Trouvez des paquets de 200 graines chez Burpee .

TOURNESOL SAUVAGE

Pour une excellente réserve de bouquets d’été, plantez successivement ces beautés dans votre jardin pendant quatre ou cinq semaines au printemps.

‘Tournesol sauvage’

En fleurissant un peu plus de deux mois après le semis, vous disposerez d’un approvisionnement quasi constant de plantes de trois pieds de haut avec des fleurs délicatement gaies à regarder dans le jardin, ou à couper et à déguster dans des vases et des arrangements.

Vous trouverez des graines dans une variété de tailles d’emballage, d’un petit paquet à un sac de cinq livres chez Eden Brothers .

REINE DE VELOURS

Vous ne pensiez pas que les tournesols venaient uniquement dans des tons de jaune et d’orange, n’est-ce pas?

Ok, eh bien, je l’ai fait. Jusqu’à ce que je découvre ce cultivar séduisant, qui possède des pétales dans un acajou profond qui me rappelle un gâteau de velours rouge contre un centre aux graines noires.

‘Reine de velours’

Essayez de mélanger ces plantes de trois pieds de haut avec l’une des variétés jaunes pour un spectacle captivant dans votre jardin.

Les graines sont disponibles sur True Leaf Market en paquets allant de deux grammes à une livre.

GESTION DES RAVAGEURS ET DES MALADIES

Il existe une variété de maladies et de bestioles à surveiller lorsque vous cultivez des tournesols.

Nous allons jeter un coup d’oeil.

OMNIVORES

Il existe deux principaux ravageurs omnivores (ou invités) qui mangeront avec plaisir vos tournesols, notamment une fois que les graines se sont développées.

Lisez la suite pour découvrir qui ils sont!

ÉCUREUILS ET OISEAUX

Ces bestioles adorent les graines, avec raison. Nous aussi, après tout!

Si vous essayez de les conserver pour votre propre usage, couvrez les têtes avec un morceau d’étamine ou un tamis après que les graines commencent à se développer.

En savoir plus ici pour obtenir des conseils et des astuces sur la protection de vos graines contre les oiseaux et les écureuils.

Ou faites ce que de nombreux jardiniers font: laissez les fleurs lumineuses agir comme une mangeoire naturelle pour les oiseaux et les écureuils, et laissez les animaux avoir leur part.

INSECTES

Quels insectes dérangent le plus nos fleurs joyeuses? Voici les cinq principaux ennemis du tournesol.

VERS GRIS

Malheureusement pour les tournesols, il existe plusieurs espèces de vers gris qui se nourrissent de ces plantes qui aiment le soleil:

Le ver gris terne ( Feltia jaculifera ), nommé pour sa couleur brun terne; le ver gris sombre ( Euxoa messoria ), qui arbore des rayures foncées sur ses côtés; le ver gris de la colline de couleur sable et brun ( Euxoa detersa ); et le ver gris noir gris foncé ( Agrotis ipsilon ).

Euxoa messoria. Photo de Frank Peairs, Université d’État du Colorado, Bugwood.org, via CC BY-SA .

Les vers gris sont des larves de papillons de nuit, et ils mangent le feuillage, créant des trous dans les jeunes feuilles et faisant flétrir les jeunes plantes et parfois mourir.

Alors qu’ils se nourrissent principalement la nuit, les vers gris aiment passer la journée dans le sol ou sous les mauvaises herbes poussant à quelques mètres de leur victime choisie.

Si vous remarquez des dommages causés par les vers gris et que vous trouvez des larves à proximité, il est temps d’en choisir autant que possible et de vous en débarrasser.

Vous pouvez également répandre de la terre de diatomées autour de la plante pour tuer les insectes à corps mou ou libérer des nématodes bénéfiques, comme ceux d’Arbico Organics .

SAUTERELLES

Ces insectes communs ne font pas beaucoup de dégâts aux plants de tournesol, mais ils aiment mâcher le feuillage et parfois les graines.

Selon les experts du département d’entomologie de la Kansas State University , ils n’ont pas tendance à détruire des plantes entières. Les producteurs commerciaux devraient prévoir de faire quelque chose pour dissuader les sauterelles s’ils en remarquent plus de huit par mètre carré.

L’idéal est d’utiliser un moyen de dissuasion contre les sauterelles qui ne nuit pas aux autres insectes ou à la plante elle-même.

Nolo Bait d’Arbico Organics

Essayez Nolo Bait, un flocon de son enduit qui infecte les sauterelles avec Nocema locustae , un agent pathogène qui n’affecte que les sauterelles et les grillons.

Nolo Bait est disponible auprès d’Arbico Organics .

Pour éviter une infestation, essayez de planter des courges , des pois ou des tomates dans la même zone que vos tournesols – les sauterelles ont tendance à les éviter .

COLÉOPTÈRES DU TOURNESOL

Ce coléoptère de 1/4 à 3/8 de pouce ( Zygogramma exclamationis ) arbore une tête brun rougeâtre et un corps crémeux et rayé.

Photo de Robert Webster via CC BY-SA .

Les larves grasses, verdâtres et les adultes aiment manger à travers le feuillage, squelettisant souvent des plantes entières.

Si vous attrapez ces insectes tôt et les repoussez avec du savon insecticide ou de l’huile de neem, il y a de fortes chances que votre récolte de tournesol survive et prospère.

PAPILLONS DE NUIT DU TOURNESOL

Les larves de couleur crème de 3/8 à 5/8 pouces de ce papillon ( Suleima helianthana ) font des dégâts ici.

Ils aiment percer les tiges et parfois les fleurs en herbe. Ils ont tendance à se sentir tellement à l’aise dans une plante qu’ils laissent derrière eux beaucoup d’excréments ou d’excréments noirs visibles.

Photo de Frank Peairs, Université d’État du Colorado, Bugwood.org, via CC BY-SA .

Si l’une de vos tiges ou bourgeons de tournesol s’est recourbée vers l’intérieur et qu’elle porte une étrange substance noire autour de la zone endommagée, vous avez probablement des larves de papillons de nuit sur vos mains.

Heureusement, si les larves restent à l’intérieur des tiges, vos têtes s’ouvriront probablement très bien. Mais s’ils décident également d’attaquer les bourgeons non ouverts, ces fleurs seront ruinées.

Les infestations de papillons de nuit sont généralement petites et les insecticides ne sont pas utiles .

Pour réduire le risque d’infestation, gardez la zone environnante exempte de mauvaises herbes, qui peuvent être des plantes hôtes pour les papillons de nuit et leurs larves.

CHARANÇONS DU TOURNESOL

Considérez ces petits charançons noirs ( Haplorhynchites aeneus ) comme de petits tueurs en série de tournesol.

Les charançons femelles mâchent à travers les tiges des fleurs juste en dessous des fleurs, coupant la plupart de la tête de la plante.

Mais au lieu de terminer la décapitation , les femelles s’accouplent avec des charançons mâles à l’intérieur des coupes qu’elles ont faites dans les capitules suspendus, puis après que les têtes tombent finalement au sol, les œufs éclosent.

Si ces capitules sont laissés sur le sol, les larves de charançon s’en nourrissent, se déplacent dans le sol pour hiverner et émergeront à l’âge adulte l’été suivant, prêtes à faire plus de ravages dans votre champ de fleurs.

La meilleure chose à faire si vous remarquez des capitules décapités est de les brûler ou de s’en débarrasser.

Pour contrôler les infestations existantes, vaporisez le dos des capitules avec un savon insecticide ou un mélange d’huile de neem.

MALADIE

Ces maladies peuvent causer de graves dommages à votre culture, il est donc préférable de rechercher les signes de ces coupables courants aussi souvent que possible.

ALTERNARIA BLIGHT

Votre feuillage de tournesol est-il soudainement tacheté de taches noires annelées de jaune? Ou les tiges développent-elles des stries et des taches sombres, comme une banane trop mûre?

Votre plante peut souffrir d’ Alternaria , une brûlure qui affecte les feuilles, les tiges et parfois les capitules. Elle est causée par les champignons Alternaria helianthi et A. zinniae .

Pour éviter toute infection, évitez d’arroser au plafond et assurez-vous que l’air circule suffisamment entre les plantes. En cas d’infection, pulvérisez avec un fongicide et retirez et détruisez la plante à la fin de la saison de croissance.

PHOMA BLACK STEM ET PHOMOPSIS STEM CHANKER

Si les tiges commencent à noircir et que le reste de la plante se flétrit également, votre fleur pourrait souffrir de la tige noire de Phoma ou du chancre de la tige de Phomopsis. Ces infections sont causées respectivement par les champignons Phoma macdonaldii et Phomopsis helianthi .

Photo par Howard F. Schwartz, Wikimedia Commons, via CC BY-SA .

Il n’y a pas de fongicide efficace disponible pour traiter ces maladies, donc la meilleure chose à faire est de pratiquer la rotation des cultures, de sélectionner des cultivars résistants, d’éviter les conditions trop humides et d’assurer une circulation d’air adéquate entre les plantes.

POURRITURE DE LA TÊTE DE RHIZOPUS

Les premiers signes de cette infection, causés par les champignons Rhizopus arrhizu s, R. stolonifer et R. microsporus , sont des taches noires sur le dos de vos têtes de tournesol.

Une fois que ces taches se sont développées, ce n’est qu’une question de temps avant que toute la tête ne se ratatine et ne se remplisse de spores, ce qui peut facilement se propager aux plantes environnantes dans des conditions venteuses.

Bien qu’il n’y ait pas de mesures de contrôle efficaces disponibles, la maîtrise des populations de pyrales du tournesol et de papillons des bourgeons peut aider à prévenir la propagation de cette maladie. Les dommages causés par les papillons de nuit ont tendance à rendre les plantes plus sensibles à la pourriture de la tête à Rhizopus .

ROUILLE

Divers types d’infections fongiques de rouille peuvent infester les tournesols, notamment la rouille jaune (causée par Coleosporium helianthi ), la rouille blanche (causée par Albugo tragopogonis ) et la rouille rouge (causée par Puccinia helianthi ).

Photo par Howard F. Schwartz, Wikimedia Commons, via CC BY-SA .

Selon le type de rouille, celles-ci provoquent le développement de taches orange, jaunes ou blanchâtres sur les feuilles et parfois même sur les tiges.

Utilisez un fongicide à base de cuivre pour traiter la rouille et essayez de l’éviter en premier lieu en plantant des cultivars résistants, en gardant les feuilles sèches et en désinfectant tous vos outils de jardinage entre chaque utilisation et entre les plantes pour éviter la propagation.

MOISISSURE BLANCHE

Aussi connue sous le nom de flétrissement sclérotinien, la moisissure blanche est la maladie du tournesol la plus dévastatrice.

Photo de Jymm, Wikimedia Commons, via CC BY-SA .

Causée par un pathogène fongique, Sclerotinia sclerotiorum , la maladie frappe généralement les racines en premier, provoquant un flétrissement soudain du tournesol. Et puis – comme si cela ne suffisait pas – un chancre se développe à la base de la plante et finit par envahir une grande partie de la tige.

Vous ne pouvez pas faire grand-chose une fois que la moisissure blanche a frappé votre champ de tournesol, sauf tirer et détruire les plantes touchées et espérer que la maladie ne se propage pas trop.

La saison prochaine, plantez un non-hôte, tel que du maïs ou une autre céréale, dans la région et évitez d’y donner à nouveau une maison aux tournesols pendant quatre ans.

RÉCOLTE

Récoltez les graines après que la plupart des pétales de fleurs soient morts et tombés. Ensuite, coupez les têtes de graines et environ deux pouces de tige.

Suspendez les têtes à sécher par leurs tiges dans un endroit bien ventilé. Une fois qu’ils sont complètement secs, frottez les capitules ensemble pour les décoller et les graines devraient être faciles à extraire.

Une façon de préparer les graines à manger est de les faire tremper dans de l’eau salée pendant la nuit, de les égoutter et de les étaler sur une plaque à pâtisserie pour les faire rôtir pendant trois heures à 200 ° F.

Miam!

En savoir plus sur la récolte des graines de tournesol ici .

CONSERVATION

Pour conserver les graines pour la plantation l’été prochain, stockez les graines séchées (non grillées) dans un sac en papier brun. Ils resteront viables jusqu’à sept ans!

Si vous prévoyez de manger la plupart de vos graines, voici quelques points importants à retenir:

  • Les graines crues et non décortiquées peuvent durer dans le garde-manger pendant 2 à 3 mois, ou au réfrigérateur ou au congélateur jusqu’à un an
  • Les graines grillées et décortiquées durent de 3 à 4 mois dans le garde-manger et jusqu’à un an au réfrigérateur ou au congélateur
  • Les graines grillées et non décortiquées durent 4 à 5 mois dans le garde-manger et pendant un an au réfrigérateur ou au congélateur

RECETTES ET IDÉES DE CUISINE

Les graines de tournesol ne sont pas seulement bonnes pour les collations!

Photo par Meghan Yager.

Ils font un pesto incroyable, comme vous le trouverez dans cette recette de poulet grillé au pesto d’épinards et de graines de tournesol de notre site sœur, Foodal .

Vous pouvez également utiliser les graines pour faire une panure plus saine pour le poulet frit, comme dans cette recette Foodal .

Photo de Kelli McGrane.

Sérieusement, à quel point ces doigts de poulet ont-ils l’air délicieux?

Les graines savoureuses sont remplies de fer, de protéines , de vitamine E, de fibres et de zinc, elles sont donc nutritives comme vous le souhaitez.

GUIDE DE CULTURE DE RÉFÉRENCE RAPIDE

UN ADORATEUR DU SOLEIL POUR FAIRE TOURNER TOUTES LES TÊTES

Que vous aimiez admirer leur beauté ou manger leurs délicieuses graines, les tournesols sont un régal à cultiver. Si vous avez une maison rouge comme moi, c’est à peu près un incontournable annuel pour les parterres de fleurs à l’avant.

Avez-vous déjà cultivé des tournesols? Quelle a été votre partie préférée du processus? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous et n’hésitez pas à partager vos photos!

Et pour plus d’informations sur la culture de fleurs comestibles dans votre jardin, consultez ces articles ci-dessous:

  • Comment planter et cultiver le souci glorieux
  • Amusez-vous avec les pissenlits: nourriture et médecine
  • Capucines: les annuelles les plus faciles à cultiver!

Lire La Suite  COMMENT FAIRE POUSSER DE LA LAVANDE DANS TOUS LES CLIMATS
  • Leave Comments