SIGNES D’APPENDICITE (ANNEXE ENFLAMMÉE)

L’appendicite fait référence à une inflammation de l’appendice, qui fait partie du gros intestin. L’appendice est une petite excroissance vermiforme située à la jonction entre l’intestin grêle et le gros intestin. En raison de sa forme caractéristique, l’appendice est également appelé appendice vermiforme.

L’appendice et l’appendicite

Pendant longtemps, l’appendice a été considéré comme un organe vestigial sans fonction significative dans le corps humain. Cependant, des recherches récentes suggèrent que l’appendice peut avoir un rôle à jouer dans le système immunitaire. L’appendice abrite également une flore intestinale normale ou des bactéries intestinales. Un blocage de l’appendice peut entraîner une inflammation.

Dans de tels cas, les bactéries de l’appendice se développent rapidement et provoquent une infection. L’appendice peut gonfler en raison de l’accumulation de pus qui en résulte. En l’absence de traitement médical immédiat, un appendice enflammé peut éclater. Un appendice éclaté est une maladie potentiellement mortelle. Le traitement préféré de l’appendicite est l’ablation chirurgicale de l’appendice enflammé (également connu sous le nom d’appendicectomie).

Chaque année, environ 250 000 nouveaux cas d’appendicite surviennent aux États-Unis. On estime qu’environ 7% des Américains auront une appendicite dans leur vie. Bien que l’appendicite puisse survenir chez les personnes de tout âge, les adolescents et les jeunes adultes sont plus fréquemment touchés. De plus, les hommes ont un risque relativement plus élevé de développer une appendicite que les femmes.

En savoir plus sur l’ abcès de l’appendice .

Ai-je une appendicite ?

L’appendicite pourrait être confondue avec une variété d’autres problèmes abdominaux. Des exemples de conditions qui peuvent provoquer des signes et des symptômes similaires à ceux de l’appendicite comprennent les obstructions intestinales, la diverticulite, le cancer du côlon, les maladies inflammatoires de l’intestin, la gastro-entérite, la perforation causée par des ulcères peptiques, la pancréatite, l’entérocolite, les infections des voies urinaires et les calculs dans les reins et la vésicule biliaire. .

Lire La Suite  Douleur au pied intérieur

Chez les femmes, l’endométriose, les kystes ovariens et la maladie inflammatoire pelvienne peuvent provoquer des signes et des symptômes qui ressemblent à ceux de l’appendicite. Toutes ces conditions doivent être écartées avant de confirmer le diagnostic d’appendicite. Un trait caractéristique de l’appendicite est une douleur sévère et brutale dans la région abdominale où se trouve l’appendice.

Cette douleur a tendance à s’aggraver en quelques heures. Les douleurs abdominales dans le quadrant inférieur droit sont relativement plus fréquentes chez les adolescents et les jeunes adultes. Cependant, l’appendicite peut survenir dans n’importe quel groupe d’âge et de sexe. En fait, l’appendicite est l’une des causes non gynécologiques les plus courantes de chirurgie chez les femmes enceintes.

Dans de rares cas, même les nouveau-nés peuvent développer une appendicite. Étant donné que la douleur abdominale est un symptôme courant de nombreux problèmes digestifs, les gens ont tendance à ignorer la douleur due à l’appendicite et à retarder la consultation d’un médecin. Cependant, cela pourrait entraîner de graves complications, surtout si l’appendice éclate.

Demandez à un médecin en ligne maintenant !

Comment repérer l’appendicite

Dans la plupart des cas signalés à un médecin aux urgences, les symptômes de l’appendicite ne durent pas plus de 48 heures. Cependant, les douleurs abdominales peuvent durer jusqu’à deux semaines dans certains cas. La douleur abdominale dans l’appendicite est généralement suffisamment grave pour que le patient se recroqueville avec les genoux pliés vers l’abdomen. Ce recroquevillement est une tentative pour empêcher l’aggravation de la douleur.

Douleur dans la région du nombril

La douleur abdominale dans la région ombilicale est l’un des premiers symptômes de l’appendicite. Dans certains cas, la douleur peut également être ressentie initialement dans la région médiane supérieure de l’abdomen (également connue sous le nom de région épigastrique). Avec l’aggravation de l’inflammation de l’appendice, la douleur peut se déplacer de la région ombilicale ou épigastrique vers le quadrant inférieur droit de l’abdomen.

Lire La Suite  Causes et risques de la maladie coronarienne (cœur)

Nausée et vomissements

La nausée est répandue dans presque tous les cas d’appendicite. Les sensations nauséabondes peuvent commencer lorsque la douleur abdominale devient perceptible. Au fur et à mesure que la douleur s’aggrave, les nausées s’intensifient également. Des vomissements surviennent également chez environ 50 % des patients, généralement après l’apparition de douleurs abdominales. Cependant, ce n’est pas un indicateur d’appendicite aussi fiable que les nausées et les douleurs abdominales.

Perte d’appétit

Une perte d’appétit se produit également au cours des premiers stades de l’appendicite. Cependant, ce n’est pas un symptôme spécifique de l’appendicite et ne se produit pas dans tous les cas. Une perte d’appétit peut également survenir dans d’autres maladies. L’ampleur de la perte d’appétit dépend également de l’intensité de la douleur abdominale. En raison de la douleur intense, les patients souffrant d’appendicite peuvent même refuser de boire de l’eau.

Douleur dans le quadrant inférieur droit de l’abdomen

L’appendice est situé dans le quadrant inférieur droit de l’abdomen. Par conséquent, la douleur de l’appendicite est généralement ressentie dans cette zone, surtout lorsqu’elle s’aggrave. Dans les premiers stades, la douleur peut survenir dans la région ombilicale. Cependant, il se déplace rapidement vers le quadrant inférieur droit de l’abdomen.

Au moment où la douleur s’installe dans cette région abdominale, le patient peut présenter d’autres symptômes tels qu’un manque d’appétit, des nausées et des vomissements. La zone douloureuse dans le quadrant inférieur droit de l’abdomen est également appelée point de McBurney. Cependant, la douleur peut ne pas toujours être localisée dans cette zone. Par exemple, la douleur due à l’appendicite chez les femmes enceintes peut ne pas être localisée au point de McBurney.

Autres signes et symptômes de l’appendicite

En plus des signes et symptômes mentionnés ci-dessus, l’appendicite peut également provoquer des symptômes de stade avancé tels que ballonnements abdominaux, fièvre légère, constipation et diarrhée. Les ballonnements abdominaux sont généralement observés après l’aggravation de l’inflammation. Une fièvre légère peut également survenir après l’apparition d’autres signes et symptômes. Les changements dans les habitudes intestinales ne sont généralement pas remarqués par le patient pendant la phase aiguë de l’appendicite.

Lire La Suite  Verrouillage du genou: Quelles sont les causes du genou verrouillé et comment est-il traité?

L’appendicite est une urgence médicale

L’appendicite est une maladie grave qui peut entraîner des complications potentiellement mortelles dans un court laps de temps. Par conséquent, tous les cas d’appendicite doivent être traités comme des urgences médicales. Les complications graves de l’appendicite surviennent lorsque l’appendice enflammé éclate.

En savoir plus sur les signes d’appendice éclaté .

Les signes et symptômes pouvant survenir en raison d’un appendice éclaté comprennent une fréquence cardiaque rapide, une fièvre élevée, des frissons, une peau froide, des douleurs thoraciques, de la confusion, des étourdissements, une respiration rapide, une peau pâle, une diminution du débit urinaire, une pression artérielle basse, une teinte bleuâtre sur les lèvres , et évanouissement. La présence de ces signes et symptômes est très grave et nécessite des soins médicaux immédiats.

  • Leave Comments