Pouvez-vous partiellement disloquer l’épaule?

Qu’est-ce que la luxation de l’épaule ?

La luxation de l’épaule est une affection extrêmement douloureuse dans laquelle l’articulation de l’épaule sort de sa position anatomique normale à la suite d’une blessure ou d’un traumatisme direct à l’épaule, généralement lors de la pratique de sports de contact comme le football, le hockey ou le rugby. Un individu peut également se disloquer l’épaule après une mauvaise chute sur l’épaule. Une luxation de l’épaule a tendance à provoquer un étirement excessif des structures ligamentaires qui la lient, endommageant ainsi ces structures.

Dans certains cas, l’épaule disloquée peut également causer des lésions nerveuses pouvant entraîner des symptômes supplémentaires ou des engourdissements, des picotements et des paresthésies irradiant le long du bras. De plus, l’épaule disloquée semblera visiblement déplacée par rapport à l’épaule opposée non blessée. Il y aura également une décoloration associée de la peau avec des ecchymoses. Il y aura une douleur intense à toute tentative de déplacement de l’épaule dans n’importe quelle direction et la personne affectée préférerait garder la main près du corps. Dans la majorité des cas, l’épaule se disloque vers l’avant, mais dans des cas extrêmement rares, il existe également une luxation postérieure de l’épaule.

Pouvez-vous partiellement disloquer l’épaule?

La réponse à cette question est oui. Il peut y avoir une luxation partielle de l’épaule. La condition dans laquelle il y a luxation partielle de l’épaule est appelée subluxation de l’épaule. Cela se produit lorsque les articulations de l’épaule sortent partiellement de leur position anatomique normale et qu’il n’y a pas beaucoup d’étirement des structures ligamentaires environnantes en raison d’une luxation partielle de l’épaule.

La principale caractéristique d’une luxation partielle de l’épaule est la sensation que le bras n’a aucune sensation et qu’il ressent de la douleur ou de l’inconfort lors de toute tentative de mouvement de l’épaule. La douleur ressentie par une personne dont l’épaule est partiellement disloquée peut ne pas être d’une intensité aussi élevée, mais elle est suffisamment grave pour empêcher cette personne d’effectuer facilement les activités de la vie quotidienne.

La majorité des cas de luxation partielle de l’épaule sont de nature antérieure où l’épaule ressort devant l’articulation, bien que des luxations postérieures puissent également survenir dans de rares cas.

Il y a eu des cas où l’épaule a tendance à se disloquer dans n’importe quelle direction. C’est ce qu’on appelle l’instabilité multidirectionnelle. De nombreuses causes peuvent entraîner une luxation partielle de l’épaule. Ces causes sont un traumatisme direct ou un coup à l’épaule à la suite d’une chute ou d’une blessure lors de la pratique de sports de contact comme le football, le football et le rugby.

Une épaule peut avoir une luxation partielle à la suite d’une aggravation d’une blessure antérieure à l’épaule qui peut avoir affaibli la capsule articulaire et provoquer une instabilité. Cette condition est également appelée instabilité post-traumatique.

Dans certains cas, à la suite de certaines anomalies anatomiques, il peut y avoir une instabilité de l’épaule provoquant une luxation partielle. Dans certains cas, une articulation déjà suffisamment faible et instable se blesse, ce qui peut entraîner une luxation partielle de l’épaule.

Comment traite-t-on l’épaule partiellement disloquée ?

Une fois qu’une luxation partielle de l’épaule est confirmée, le médecin traitant prendra d’abord un historique détaillé du patient pour identifier la cause de la luxation de l’épaule. Le médecin peut également vérifier l’épaule pour détecter tout signe d’hypermobilité des articulations, qui est l’un des principaux facteurs responsables des luxations et de l’instabilité récurrentes de l’épaule.

Le médecin peut mettre la personne affectée dans une écharpe pour l’immobilisation de l’épaule afin de permettre au tendon et aux autres structures ligamentaires de guérir et de calmer l’inflammation. La durée de l’immobilisation de l’épaule est généralement d’environ une à deux semaines pour la luxation partielle de l’épaule. Une fois la période d’immobilisation terminée, le patient devra suivre une thérapie physique pour retrouver le mouvement et la force perdus. Dans certains cas où il y a une luxation récurrente des épaules, qu’elle soit partielle ou complète, la chirurgie est une option pour corriger les anomalies musculaires ou tendineuses qui peuvent être le facteur causal de la luxation de l’épaule.

  • Leave Comments