Il y a des gens qui ont peur de l’engagement et il y a des gens qui ont peur d’ être enterrés vivants mais aujourd’hui nous allons essayer d’en savoir plus sur la Nyctophobie : la peur du noir.

La peur de la nuit ou de l’obscurité est assez courante chez les enfants et les adultes, mais à des degrés divers. La peur de l’obscurité n’est généralement pas une peur directe de l’obscurité elle-même, mais consiste davantage en une peur des dangers qui pourraient se cacher dans l’obscurité. Voyons donc mieux ce qu’est vraiment la peur des ténèbres ?

Définition de la nyctophobie : la peur de l’obscurité est scientifiquement appelée nyctophobie. Une personne souffrant d’une peur extrême de l’obscurité et de la nuit commencera à faire preuve de dépression et d’anxiété. La peur se transforme en phobie lorsqu’elle est irrationnelle, excessive et qu’elle affecte les routines quotidiennes normales.

La peur du noir est également appelée Scotophobie dans le cas où elle devient extrêmement grave et évolue vers un état pathologique. On l’appelle aussi Lygophobie .

Sigmund Freud a été le premier à affirmer que la peur de l’obscurité est la manifestation d’un trouble d’anxiété de séparation.

La peur de l’obscurité se développe généralement dans la petite enfance. La plupart des gens considèrent cela comme une partie normale du développement d’un enfant.

Cependant, cela pourrait devenir un problème beaucoup plus grave et causer de graves problèmes. Une personne qui estime que sa vie est affectée par la nyctophobie doit immédiatement prendre rendez-vous chez le médecin.

Cette peur apparemment irrationnelle de l’obscurité est liée au manque de stimuli visuels dans l’obscurité. Une personne a donc peur de ce qu’elle ne peut pas voir.

C’est ainsi que la phobie se développe, selon des études qui se concentrent sur l’oreille des ténèbres. Il existe différents types de phobie en ce qui concerne la peur du noir.

Symptômes de la nyctophobie

Cette phobie affecte les gens d’une manière telle qu’ils sont hyper angoissés et subissent des sentiments de peur extrême lorsqu’ils sont dans le noir.

Les symptômes de phobie des ténèbres vont certainement interférer avec les routines quotidiennes et affecter l’école ou le travail.

Plusieurs problèmes de santé peuvent se développer au fil du temps si la phobie n’est pas traitée. Les différents types de phobie liés à l’obscurité partagent une peur similaire des symptômes de l’obscurité.

Les signes peuvent être physiques et émotionnels. Les symptômes de la nyctophobie ne se déclenchent que lorsque la personne est dans le noir ou pense à des situations où elle pourrait se retrouver dans le noir.

Comprendre les symptômes de la peur des ténèbres est essentiel pour comprendre comment surmonter la peur des ténèbres.

Symptômes physiques de la nyctophobie

– rythme cardiaque de course
– serrement ou de douleur dans la poitrine
– Incapable de respirer correctement
– Tremblements ou secousses, une sensation de picotement
– Vertiges ou lightheadednes s
– Transpiration
– Froid ou bouffées de chaleur
– maux d’ estomac

Phobie des ténèbres Symptômes émotionnels

– Un sentiment irréel, un détachement de soi
– Peur de la mort ou peur de perdre connaissance
– Un sentiment d’impuissance face à la peur
– Panique, perte de contrôle, besoin de s’évader
– Anxiété

Il est important de noter que toute la peur de l’obscurité n’est pas considérée comme une nyctophobie. Ce n’est que lorsque la peur commence à interférer avec la vie d’une personne qu’elle est considérée comme une peur irrationnelle.

Quelles sont les causes de la nyctophobie ?

La peur de l’obscurité se développe souvent comme une simple peur de l’obscurité ou de la nuit, chez les enfants âgés de 3 à 6 ans. Ceci est généralement considéré comme une partie normale du développement d’un enfant.

Les enfants de cet âge ont peur de dormir seuls parce qu’ils ont peur des monstres et des fantômes. Même des sons ou des formes simples dans l’obscurité peuvent déclencher un sentiment de panique.

S’ils sont équipés d’une veilleuse, les enfants peuvent surmonter plus tôt la peur du noir. Cependant, si la peur persiste et empêche l’enfant de dormir, cela peut provoquer une anxiété qui dure jusqu’à l’âge adulte et est alors considérée comme une nyctophobie.

Causes supplémentaires de la peur des ténèbres

Il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles un enfant peut développer ce type de phobie. Un tuteur ou un parent anxieux peut apprendre à un enfant à avoir peur et à paniquer face à des problèmes.

Même un soignant surprotecteur pourrait déclencher cette phobie. Le traumatisme est une autre cause de nyctophobie.

Un accident dans l’obscurité peut conduire à l’obscurité qui déclenche la peur encore et encore tout au long de la vie d’une personne.

Une autre cause d’une phobie pourrait être la simple génétique – où l’enfant développe éventuellement le type de phobie que ses gènes portent.

Association entre la phobie des ténèbres et les troubles du sommeil

La peur de l’obscurité peut être associée à une condition connue sous le nom d’ insomnie, un trouble du sommeil . Une étude a été menée sur des étudiants de niveau collégial à Toronto, qui souffraient d’insomnie.

L’étude a révélé que près de la moitié des étudiants qui avaient peur du noir souffraient d’insomnie. La réponse des étudiants à l’obscurité et à la lumière a été mesurée par les chercheurs.

Ceux qui étaient facilement surpris avaient plus de mal à s’endormir dans l’obscurité. Ceux qui pouvaient bien dormir et ne souffraient pas de la peur se sont habitués aux bruits et ont dormi profondément.

Mais ceux qui souffraient d’insomnie devenaient de plus en plus anticipatifs et développaient plus d’anxiété.

Le diagnostic de Nyctophobie

Si vous ou votre enfant souffrez des symptômes suivants, vous devez immédiatement demander l’avis d’un médecin :

– Difficulté à s’endormir
– Anxiété ou détresse causée par l’obscurité
– Toute autre raison personnelle

Le médecin vous diagnostiquera en vous posant une série de questions concernant vos symptômes. Votre médecin vous demandera de partager vos conditions de vie sociale et même vos antécédents psychiatriques.

Pour établir un diagnostic formel, votre médecin utilisera des critères de diagnostic pour établir un diagnostic formel de votre état. Ce critère peut être précisé dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM -5), cinquième édition.

Comment traiter la nyctophobie ?

Alors que certaines peurs et phobies ne nécessitent aucun traitement, comme la peur des serpents ou des hauteurs, des conditions comme la peur de l’obscurité peuvent affecter vos routines quotidiennes et votre fonctionnement normal.

Vous ne pourrez pas dormir suffisamment. Cela affectera terriblement votre santé. Vous devez vous faire soigner lorsque :

– Vous vivez une panique et une anxiété intenses
– Votre ressenti est déraisonnable
– Vous évitez les situations dues à votre peur
– Vous en souffrez depuis plus de 6 mois

Certaines personnes pensent qu’elles peuvent se débarrasser de la peur en dormant avec la lumière allumée. Cela ne traite pas la phobie et la guérit. Voici comment le traitement peut être effectué pour la nyctophobie :

Thérapie d’exposition

Cette forme de traitement vise à exposer les gens à leurs peurs encore et encore jusqu’à ce que la peur disparaisse.

La peur du noir réduira les heures supplémentaires lorsque la personne se rendra compte que rien de mal ne se produit jamais vraiment dans ces conditions.

La peur peut être visualisée ou provoquée par une expérience réelle. Le traitement combinera ces deux approches pour réduire la panique et l’anxiété. Certains de ces traitements sont efficaces dès la première séance elle-même.

Relaxation

Ce type de traitement consiste à prendre de grandes respirations et à faire de l’exercice régulièrement. Il aide à gérer le stress et en particulier les symptômes physiques qui se manifestent avec le type de phobie.

Thérapie cognitive

Il s’agit d’un type de traitement dans lequel les gens peuvent identifier leurs sentiments d’anxiété intenses et les remplacer par des pensées positives et plus réalistes.

Ce type de traitement ne peut pas être utilisé seul pour traiter la phobie. Dans le cadre de ce traitement, la personne reçoit des informations capables de prouver que l’obscurité n’a pas de secrets et que sa présence n’entraînera pas de conséquence négative.

Des médicaments

Bien qu’il soit courant, ce type de traitement n’est pas la meilleure option pour ceux qui souffrent de phobies spécifiques. Alors que les médicaments peuvent aider avec succès avec les troubles anxieux, ils ne peuvent pas encore traiter complètement les phobies.

Faits sur la nyctophobie

– Nyctophobia provoque une peur extrême et de l’ anxiété dans l’obscurité
– La peur provoque des vomissements, des tremblements et transpiration
– Une personne avec une peur de l’ obscurité sera isolé des autres personnes
– Beaucoup d’ adultes souffrent d’une phobie de l’ obscurité
– Les traumatismes subis au can de l’ enfance provoquer une peur des ténèbres
– La peur des ténèbres peut être provoquée par le passé génétique préhistorique
– Une peur extrême peut finalement provoquer la mort d’une personne

Comment vaincre la nyctophobie ?

Si vous avez lu les faits sur la nyctophobie, vous devriez être en mesure d’identifier si vous ou quelqu’un que vous connaissez souffrez de la maladie.

Si vous ou votre enfant souffrez de cette maladie, la meilleure option est de contacter votre médecin de famille ou un psychologue professionnel.

C’est la première et la meilleure étape vers le traitement. Un médecin pourra vous aider à comprendre comment surmonter la peur de l’obscurité grâce à différentes thérapies.

Il est cependant important de comprendre que nous, les êtres humains, sommes enclins à avoir peur du noir car nous ne sommes pas nocturnes par nature.

Ce n’est que lorsque les symptômes produits par la peur de l’obscurité sont irrationnels et hors de contrôle que nous devons nous inquiéter.

Tout signe d’essoufflement, de panique, de sécheresse buccale , d’augmentation du rythme cardiaque, de transpiration, l’incapacité de penser, d’agir ou de parler clairement, pourraient tous signifier que la nyctophobie existe et doit être traitée.

Les médecins peuvent vous aider avec succès à surmonter cette phobie grâce à l’exposition et aux thérapies cognitives. Des routines guidées avec des tâches quotidiennes et nocturnes à effectuer réduiront les symptômes au fil du temps.

Les antidépresseurs ne sont prescrits que lorsque la condition est trop sévère. Une façon simple de vous aider pendant le processus est de pratiquer la méditation.