Le paludisme est-il contagieux, connaissez la période d’incubation, le traitement, la période de récupération du paludisme ?

Le paludisme est une maladie causée par le parasite appelé Plasmodium, qui envahit les globules rouges du corps humain. Ce parasite est transporté par le moustique anophèle et est libéré dans le sang d’un individu lorsque le moustique le pique. Un test sanguin est utilisé pour diagnostiquer le paludisme. Le paludisme est un problème de santé grave, et parfois mortel, qui nécessite une attention médicale immédiate.

Le paludisme n’est pas une maladie transmissible et ne se transmet pas par contact causal, contact physique ou activités sexuelles. Elle survient lorsque le parasite causal est transmis des moustiques à l’homme. Bien que le paludisme ne soit pas contagieux et ne se transmette pas d’une personne à l’autre, les femmes enceintes atteintes de paludisme peuvent cependant affecter le fœtus et transmettre l’infection à leur nouveau-né. Le paludisme peut également être transmis par transfusion sanguine, don d’organes et partage d’aiguilles lors de traitements médicamenteux par voie intraveineuse.

Quels sont les symptômes du paludisme ?

Un large éventail de symptômes indiquent l’apparition du paludisme. Le paludisme non compliqué se caractérise principalement par des symptômes pseudo-grippaux tels qu’une forte fièvre, des frissons, des maux de tête, des sueurs, des nausées, des vomissements, une faiblesse, des douleurs musculaires, de la diarrhée et de la fatigue. Comme ces symptômes sont peu spécifiques, il est essentiel d’évaluer si le patient est exposé à des facteurs de risque de paludisme comme les déplacements habituels dans les régions endémiques. Le paludisme grave ou compliqué survient lorsque divers systèmes de l’organisme sont touchés par cette maladie. Par exemple, le paludisme cérébral se caractérise par une confusion, des convulsions, un comportement anormal et une perte de conscience. Les autres complications du paludisme qui peuvent survenir sont l’insuffisance rénale, l’anémie sévère, l’hypoglycémie et le collapsus cardiovasculaire. Cela peut prendre entre 7 et 30 jours pour que les symptômes commencent à apparaître après avoir été piqué par un moustique infecté.

Quelle est la période d’incubation du paludisme ?

La période d’incubation du paludisme fait essentiellement référence au temps nécessaire pour que les symptômes apparaissent à partir du début de l’infection parasitaire initiale. La période d’incubation diffère selon l’espèce spécifique de Plasmodium, qui provoque l’infection. Par exemple, la période d’incubation du paludisme causé par Plasmodium malariae est de 18 à 40 jours, Plasmodium falciparum est de 9 à 14 jours et Plasmodium vivax et Plasmodium ovale est de 12 à 18 jours.

Comment diagnostiquer le paludisme ?

Un examen microscopique du sang doit être effectué pour détecter la présence de parasites causant le paludisme dans le corps. Les tests PCR, la sérologie et d’autres tests aident à déterminer si le parasite est résistant à certains médicaments. Il est également très important pour les personnes qui ont effectué un voyage dans des régions où le paludisme est endémique d’informer leur fournisseur de soins de santé de leur voyage pendant au moins un an après leur retour de voyage. Ceci est essentiel pour obtenir un diagnostic précis de l’infection paludéenne.

Quel est le traitement du paludisme ?

Le paludisme peut être traité avec une variété de médicaments comme la quinine, la méfloquine, la chloroquine, etc. Ceux-ci sont généralement administrés sous forme de comprimés ou de pilules. Dans le cas de patients qui ne peuvent pas prendre le médicament par voie orale, des traitements intraveineux sont utilisés pour administrer le médicament. Aucun remède maison n’est connu pour guérir efficacement le paludisme et une intervention médicale est toujours nécessaire pour traiter cette maladie. Il est toutefois conseillé aux patients de consommer plus de liquides, de boire beaucoup d’eau et de rester bien hydratés pour faire face aux symptômes du paludisme tels que la déshydratation et la diarrhée .

Combien de temps faut-il pour se remettre du paludisme ?

La gravité de la maladie, les espèces de Plasmodium infectant le patient et sa nature potentielle de résistance aux médicaments déterminent le traitement qui doit être administré pour gérer le paludisme. En général, il faut environ 2 semaines de traitement pour guérir le paludisme. Cependant, chez certains individus, des rechutes sont possibles.

En cas de symptômes de paludisme, en particulier dans l’année suivant la visite d’une zone d’endémie, il faut immédiatement informer son soignant de son état et de ses antécédents de voyage. Le paludisme est un problème médical grave qui peut avoir des conséquences mortelles s’il n’est pas traité à temps. Avec des soins médicaux et une surveillance appropriés, cette maladie peut être diagnostiquée, traitée et prévenue efficacement.

  • Leave Comments