Anatomie osseuse du péroné

La jambe a deux os – tibia et péroné. Le péroné est un os très mince par rapport au tibia et peut être dépensé, sauf pour une petite longueur distale. Cela le rend utilisable pour diverses procédures orthopédiques. Le péroné est homologue à l’ ulna . Le péroné est situé sur le côté latéral du tibia, avec lequel il est connecté au-dessus et en dessous. Le péroné est le plus mince de tous les os longs.

Sur deux os, le tibia est appelé os du tibia tandis que le péroné est appelé os du mollet.

Structure de la fibula

Le péroné a une extrémité supérieure, un arbre et une extrémité inférieure.

Extrémité supérieure de la fibula

L’extrémité supérieure est légèrement élargie dans toutes les directions, créant une forme de quadrate irrégulière. Sa surface supérieure porte une facette articulaire circulaire dirigée vers le haut, vers l’avant et vers le milieu, pour l’articulation avec une surface correspondante sur le condyle latéral du tibia.

Sur le côté latéral, une proéminence épaisse et rugueuse se poursuit derrière en une éminence pointue, l’apex ou l’apophyse styloïde, qui se projette vers le haut depuis la partie postérieure de la tête.

Immédiatement en dessous de la tête, le péroné se resserre et la partie est appelée col du péroné.

Immédiatement en dessous de la tête, le péroné se resserre et la partie est appelée col du péroné.

Arbre de la fibula

La tige du péroné est mince et sa forme est modelée par les muscles attachés et présente donc une variation considérable dans sa forme.

Lire La Suite  Les régimes de la maladie de Crohn pour aider pendant les poussées - et après eux

Il a trois frontières

-antérieur, postérieur et interosseus

et trois surfaces

– médial, latéral et postérieur

Bordures du fût de la fibula

 

La bordure antérieure

Il commence juste en dessous de la face antérieure de la tête. À l’extrémité inférieure, il se divise pour enfermer une zone triangulaire allongée qui est continue avec la surface latérale de la malléole latérale.

La frontière postérieure

Il est arrondi et son extrémité supérieure est en ligne avec le processus styloïde. En dessous, la bordure est continue avec le bord médial de la rainure à l’arrière de la malléole latérale.

Interosseus ou frontière médiale

Il se situe juste en dedans du bord antérieur, mais sur un plan plus postérieur. Il se termine en dessous à l’extrémité supérieure d’une zone rugueuse au-dessus de la facette talienne de la malléole latérale. Dans ses deux tiers supérieurs, le bord interosseux se trouve très près du bord antérieur et peut ne pas en être distingué.

Surfaces de la fibula

La surface médiale

Il se situe entre les frontières antérieure et interosseus. Dans ses deux tiers supérieurs, il est très étroit, mesurant 1 mm ou moins.

La surface latérale

Il se situe entre les bordures antérieure et postérieure. Il est tordu vers l’arrière dans sa partie inférieure.

La surface postérieure

C’est la plus grande des trois surfaces. Il se situe entre les frontières interosseus et postérieures. Dans ses deux tiers supérieurs, il est divisé en deux parties par une crête verticale appelée crête médiale.

Extrémité inférieure de la fibula

 

Il est également appelé malléole latérale et avec la surface inférieure du tibia et la malléole médiale participe à l’information de l’articulation de la cheville.

L’extrémité de la malléole latérale est inférieure de 0,5 cm à celle de la malléole médiale et sa surface antérieure est de 1,5 cm postérieure à celle de la malléole médiale. Il a les quatre surfaces suivantes.

La surface antérieure est rugueuse et arrondie. La surface postérieure est marquée par une rainure. La surface latérale est sous-cutanée. La surface médiale porte une facette articulaire triangulaire pour le talus (antérieurement); et la fosse malléolaire (en arrière).

Lire La Suite  Causes de la fièvre rhumatismale et symptômes articulaires, cardiaques, cutanés et du SNC

Attachements de l’os de la fibula

Vue antérieure
Vue postérieure

Tête de fibule

  • Insertion en forme de C du biceps fémoral sur la pente antérolatérale de l’apex.
  • Le ligament collatéral fibulaire de l’articulation du genou
  • Extensions d’origine de
    • l’extenseur digitorum
    • le peroneus longus
    • le peroneus longus
    • le soléaire
  • Le ligament capsulaire de l’articulation tibio fibulaire supérieure – Autour de la facette articulaire.

Surface médiale du péroné

  • Origine du
    • Extensor digitorum longus – de l’ensemble du quart supérieur et de la moitié antérieure des deux quarts du milieu.
    • Extensor hallucis longus – De la moitié postérieure de ses deux quarts du milieu
    • Peroneus tertius (à partir de son quart inférieur).

Surface latérale de la fibula

  • Origine de
    • Le peroneus longus (à partir de son tiers supérieur, et la moitié postérieure du tiers moyen
    • Le péroneus brevis (à partir de la moitié antérieure de son tiers médian et de l’ensemble du tiers inférieur)

Surface postérieure de la fibula

  • Tibialis Posterior – La partie de la surface postérieure entre la crête médiale et la frontière interosseus
  • Soléaire – un quart supérieur de la partie de la surface postérieure entre la crête médiale et le bord postérieur
  • Flexor hallucis longus – Les trois quarts inférieurs de la partie de la surface postérieure entre la crête médiale et le bord postérieur

Bordure antérieure

Le bord antérieur du péroné permet d’attacher:

  • Le septum intermusculaire antérieur
  • Le rétinaculum extenseur supérieur (à la partie inférieure de la marge antérieure de la zone triangulaire)
  • Le rétinaculum péronier supérieur (à la partie inférieure de la marge postérieure de la zone triangulaire).

Bordure postérieure

  • Septum intermusculaire postérieur.
  • La zone triangulaire au-dessus de la surface médiale de la malléole latérale
    • Ligament tibiofibulaire antérieur (antérieurement)
    • Ligament interosseus tibiofibulaire (au milieu)
    • Ligament tibifibulaire postérieur (en arrière).

Frontière Interosseus

  • Membrane Interosseus. L’attachement laisse un espace à l’extrémité supérieure pour le passage des vaisseaux tibiaux antérieurs.
  • Septum fascial transversal profond à la crête médiale.

Malleolus latéral

  • Ligament talofibulaire antérieur à la surface antérieure.
  • Ligament tibiofibulaire transverse inférieur (ci-dessus) et ligament tibiofibulaire postérieur (ci-dessous) à la fosse malléolaire.
  • La capsule de l’articulation de la cheville le long des bords de la surface articulaire malléolaire.
  • La rainure sur la face postérieure de la malléole loge le tendon du péroné brevis et du péroné long. Le longus est superficiel et le brevis est profond.
Lire La Suite  Leucémie à cellules poilues (HCL)

Approvisionnement en sang

L’artère péronière dégage l’artère nutritive du péroné, qui pénètre dans l’os sur sa surface postérieure.

Ossification de la fibula

  • Un centre primaire et deux centres secondaires.
  • Le centre principal – pour la tige, apparaît au cours de la 8 e semaine de vie intra-utérine.
  • Un centre secondaire
    • pour l’extrémité inférieure apparaît au cours de la première année et fusionne avec l’arbre de 15-17 ans.
    •  pour l’extrémité supérieure apparaît au cours de la 4 e année, et fusionne avec l’arbre par 17-19 ans.

Le péroné est unique car il fait exception à la loi d’ossification. Son centre secondaire qui apparaît en premier fusionne également en premier. Mais selon la loi d’ossification, le centre qui apparaît en premier fusionnerait en dernier.

Signification clinique

Le péroné est un os commun à fracturer dans les fractures de la cheville et il est très important de rétablir l’anatomie fibulaire normale dans les fractures de la cheville avec de faibles fractures du péroné.

Le nerf péronier commun peut être roulé contre le cou du péroné. Il s’agit d’un jalon important dans l’examen clinique du nerf.

Le péroné est un os de rechange idéal pour une greffe osseuse et est couramment utilisé pour remplacer la longueur de l’os ou servir à augmenter la mesure de la greffe dans diverses chirurgies osseuses.

La malléole latérale et les ligaments qui y sont attachés sont très importants pour maintenir la stabilité de l’articulation de la cheville.

Détermination latérale de la fibula

  • L’extrémité supérieure, ou tête, est légèrement élargie dans toutes les directions. L’extrémité inférieure ou malléole latérale est élargie antéropostérieurement et est aplatie d’un côté à l’autre
  • Le côté médial de l’extrémité inférieure porte une facette articulaire triangulaire en avant et une fosse profonde en arrière.
  • Leave Comments