Qu’est-ce que l’échographie 3D, connaître ses risques, ses avantages, son objectif et sa sécurité

L’échographie est un test d’imagerie qui utilise des ondes sonores pour capturer les images de l’utérus et du fœtus se développant dans l’utérus de la mère. Ce qui sépare l’échographie 3D d’une échographie ordinaire, c’est qu’une échographie 3D génère des images tridimensionnelles du bébé, qui donnent des informations détaillées sur le développement du bébé. Les images de l’échographie 3D montrent une image tridimensionnelle du bébé d’une manière plus claire et sous des angles différents par rapport à une échographie 2D. Cet avantage supplémentaire de l’échographie 3D produisant des images tridimensionnelles aide à vérifier minutieusement le développement physique du bébé, tel que le développement des bras, des jambes, de l’abdomen, de la tête, des traits du visage, des doigts, des orteils et d’autres petits détails. Ceci est essentiel pour que s’il y a des anomalies chez le bébé, l’obstétricien sera préparé et pourra établir un plan prédéterminé à l’avance. L’échographie 3D est réalisée à l’aide d’ondes sonores envoyées dans l’utérus pour capturer les images du bébé ainsi que de l’utérus. Ces ondes sonores sont transmises via une sonde d’imagerie, qui est généralement placée sur l’abdomen de la mère.

Quels sont les risques de l’échographie 3D ?

L’échographie 3D est une procédure facultative suggérée par les médecins dans laquelle une technologie plus avancée est utilisée pour évaluer l’état du bébé et de la mère. L’échographie 3D permet au médecin d’évaluer quel type de maladie prévaut chez le patient et quelles mesures seraient réalisables pour les traiter. Bien que l’échographie 3D soit généralement considérée comme une procédure sûre, il existe encore certains risques et préoccupations qui doivent être pris en considération par le médecin et le patient avant d’opter pour l’échographie 3D. Certains des risques liés aux ultrasons 3D sont :

  • Les ondes sonores utilisées en échographie 3D sont plutôt sûres, mais elles peuvent élever la température des tissus ciblés lors de cette échographie. Par conséquent, le professionnel effectuant l’échographie 3D doit prendre toutes les précautions nécessaires pour s’assurer qu’aucun dommage n’est causé aux tissus du patient.
  • En raison de l’augmentation de la température, certains médecins pensent que la procédure peut causer des dommages aux tissus et qu’il peut également y avoir formation de poches de gaz dans les tissus et les fluides à cause de l’augmentation de la température.
  • Un autre risque avec l’échographie 3D est que lorsque la sonde est placée sur la partie du fœtus qui est visualisée, le fœtus peut ressentir la chaleur et les vibrations générées par la sonde et donc s’éloigner.
  • Il existe un risque de visualisation d’artefacts sur l’échographie 3D, comme la duplication de parties du corps ou de parties manquantes chez le fœtus, etc. Ce risque d’artefacts est plus important si l’échographie 3D est réalisée par une personne inexpérimentée.
  • Un autre risque d’échographie 3D est le risque de faux positifs, qui peuvent causer de la détresse aux personnes concernées. Par exemple, certains kystes inoffensifs du fœtus apparaissent plus clairement sur une échographie 3D, ce qui peut conduire à d’autres investigations inutiles et plus invasives.
  • Afin d’avoir une meilleure image du bébé pour un souvenir, le technicien en échographie peut inciter la mère à boire du café pour stimuler le bébé. Ce n’est pas conseillé car une consommation excessive de caféine peut ralentir la croissance du bébé.
  • Le risque d’échographie 3D comprend également une manipulation agressive du ventre du patient par un technicien en échographie inexpérimenté.
  • Il y a un facteur psychologique censé jouer un rôle dans le risque d’échographie 3D. Comme l’échographie 3D génère des images tridimensionnelles du bébé, la mère peut voir son bébé plus clairement et la théorie est que cela peut diminuer le lien entre la mère et son bébé.
  • Bien que les effets à long terme des dommages causés par l’élévation de température due aux ultrasons 3D ne soient pas connus, la fréquence des ultrasons 3D doit être limitée.
  • Bien qu’il n’y ait pas de théories prouvées, ces dernières années, certains médecins ont mis en garde contre l’utilisation de procédures d’échographie 3D.
  • Les opinions mitigées sur la technologie des ultrasons 3D ne sont étayées par aucune preuve scientifique favorable.
  • Pour éviter tout autre risque, il est essentiel de faire réaliser l’échographie 3D par un professionnel afin que cette procédure soit réalisée de manière correcte et sûre.
  • Il existe un risque que l’échographie 3D provoque une infection cutanée si les mesures d’hygiène appropriées ne sont pas respectées. Pour éviter cette possibilité, un entretien et un nettoyage appropriés de la sonde doivent être effectués par le praticien.

L’échographie 3D est-elle sûre ?

L’échographie 3D est généralement considérée comme sûre, car il n’y a pas d’utilisation de rayonnement, d’insertion de solutions chimiques ou d’utilisation d’aiguilles et d’injections. L’échographie 3D est réalisée à l’aide d’ondes sonores qui aident à capturer des images claires de l’utérus et du fœtus pour une étude plus approfondie de la grossesse.

A quoi sert l’échographie 3D ?

L’échographie 3D a pour objectif principal de déterminer la croissance du bébé en fonction de l’âge gestationnel, ainsi que d’identifier d’éventuelles anomalies chez le bébé ou dans l’utérus. L’identification d’anomalies physiques, telles que des fentes labiale et un retard de croissance des membres ou de la moelle épinière, permet de prendre les mesures nécessaires pour la protection de la grossesse et de déterminer les étapes nécessaires à l’avenir. Une échographie 3D est également effectuée pour déterminer l’adéquation du liquide amniotique et le placement du placenta, ce qui est essentiel pour une grossesse sans danger.

Quelle est la fréquence de l’échographie 3D ?

L’échographie 3D est suggérée une seule fois et est facultative.

Quels sont les avantages de l’échographie 3D ?

Les avantages de l’échographie 3D sont nombreux, l’un des principaux étant de pouvoir voir clairement le visage du bébé pour la première fois. Les autres avantages sont répertoriés comme suit :

  • L’échographie 3D donne une image claire du bébé et de l’utérus. Les parents peuvent voir les caractéristiques de leur bébé, telles que les yeux, les oreilles, le nez et la bouche plus clairement au lieu de l’image grise floue vue sur une échographie standard.
  • L’échographie 3D permet d’étudier beaucoup mieux la croissance du bébé et la progression de la grossesse par rapport à une échographie régulière.
  • L’échographie 3D permet de générer des images plus détaillées du bébé sous différents angles. Ainsi, l’échographie 3D est une aubaine pour détecter les malformations congénitales du bébé.
  • L’échographie 3D aide les médecins à étudier avec précision les résultats anatomiques, ce qui aide également à mieux expliquer les résultats au patient grâce aux images beaucoup plus claires.
  • L’échographie 3D permet de mieux évaluer les anomalies.
  • Les images 3D donnent une meilleure image du développement du cœur du bébé.
  • L’échographie 3D permet d’identifier plus facilement et plus tôt dans la grossesse les signes de malformations physiques chez le bébé ou certaines malformations congénitales, qui ne se manifesteront pas lors d’une échographie régulière comme une fente palatine ou un pied bot. Cela aidera le médecin et la mère à se préparer mentalement à l’avance et aidera le médecin à déterminer le meilleur plan d’action nécessaire après la naissance du bébé.
  • L’échographie 3D aide à déterminer plus précisément l’adéquation du liquide amniotique.
  • L’échographie 3D aide à mieux localiser ou visualiser le placement du placenta.
  • L’échographie 3D permet de mieux évaluer le cordon ombilical.
  • L’échographie 3D aide à déterminer la position et le placement du bébé.
  • L’échographie 3D aide facilement à identifier et à déterminer certaines conditions comme la grossesse extra-utérine.
  • Les résultats de l’échographie 3D sont généralement précis et les risques de mauvaise lecture sont assez rares.

Pourquoi l’échographie est-elle pratiquée pendant la grossesse?

L’échographie est un test d’imagerie, qui est obligatoire pour chaque femme enceinte afin de suivre l’évolution de sa grossesse. L’échographie utilise des ondes sonores pour capturer les images de l’utérus et du fœtus qui grandit à l’intérieur. L’échographie est utile pour suivre la croissance du fœtus, d’un petit embryon à un bébé. L’échographie enregistre la taille des parties du corps en fonction de l’âge gestationnel du bébé. En plus de la croissance, l’échographie est utile pour identifier toute anomalie chez le bébé ou dans l’état de l’utérus, ce qui peut aider à prédire la viabilité de la grossesse ainsi que tout problème lié à la grossesse. Il existe trois types d’échographies réalisées tout au long de la grossesse, les échographies 2D, 3D et 4D.

Conclusion

La technologie des ultrasons 3D est utile à bien des égards pour étudier la grossesse. Alors que certains pensent que les ondes sonores utilisées dans l’échographie 3D peuvent endommager les tissus dans et autour de l’utérus, il n’y a pas de résultats définitifs ou de preuves à l’appui de telles théories. Par conséquent, le seul soin qu’il est suggéré de respecter est que l’échographie 3D (ou tout autre type d’échographie) soit effectuée par un professionnel expérimenté. Cela garantira que la procédure est effectuée de manière systématique et appropriée, non seulement pour obtenir des résultats précis, mais également pour une exécution sûre de la procédure d’échographie 3D. Il est fortement souligné qu’une échographie 3D doit être effectuée à des fins médicales uniquement et non à des fins de divertissement, comme simplement pour avoir une image claire du bébé in utero à conserver en souvenir.

Lire La Suite  Leucémie à cellules poilues (HCL)
  • Leave Comments