Maux de tête frontaux – provoque une douleur devant la tête (au-dessus des yeux)

Un mal de tête peut affecter chaque personne à un moment de sa vie, mais 1 adolescent et adulte sur 5 souffre régulièrement de maux de tête. Aux États-Unis, cela représente jusqu’à 4% des visites aux urgences et est l’une des dix principales raisons de consulter un médecin. Les maux de tête ont tendance à être plus fréquents chez les femmes, touchant environ 3 femmes pour 2 hommes. Souvent, ces maux de tête sont transitoires et disparaissent en quelques heures à quelques jours sans aucune complication.

 

Il existe différents types de maux de tête reconnus par la science médicale, mais la plupart des gens les décrivent en fonction de leur emplacement, de la nature de la douleur et des symptômes qui les accompagnent. Il n’est donc pas rare d’entendre parler de maux de tête à l’arrière de la tête, au sommet de la tête, sur les côtés (tempes), autour ou derrière les yeux et à l’avant de la tête. De même, il peut être décrit comme un mal de tête palpitant ou un mal de tête avec nausée.

Qu’est-ce qu’un mal de tête frontal?

Un mal de tête frontal est une douleur ressentie à l’avant du crâne, la partie du crâne qui abrite le cerveau. Cela est largement en corrélation avec le front, la zone de la tête située au-dessus des sourcils et sous la racine des cheveux. Cependant, en ce qui concerne cette dernière frontière (c’est-à-dire la racine des cheveux), cela peut varier selon que la personne a une racine des cheveux haute ou basse ou est chauve.

En savoir plus sur la douleur au front .

Le terme frontal est dérivé de la douleur qui recouvre l’os frontal du crâne. Parfois, cela peut être la zone de la douleur la plus intense, mais le mal de tête ne se limite pas à cette zone spécifique. Il peut y avoir un certain degré de douleur dans toute la tête ou dans d’autres parties, par exemple les tempes, ainsi que la douleur frontale à la tête. La nature de la douleur et son intensité peuvent varier dans les maux de tête frontaux et il y a souvent des symptômes d’accompagnement comme une gêne oculaire.

Signes et symptômes

La douleur est un symptôme et, par conséquent, la douleur frontale à la tête peut survenir seule ou être accompagnée d’autres signes et symptômes. Ces caractéristiques associées peuvent varier en fonction de la cause du mal de tête frontal. Cependant, dans de nombreux cas, la douleur à la tête peut survenir avec un ou plusieurs de ces symptômes:

  • Yeux irrités
  • Sensibilité à la lumière
  • Troubles de la vision tels que le flou
  • Déchirure excessive
  • Douleur nasale
  • Congestion nasale ou écoulement nasal
  • Altérations de l’odorat

Techniquement, la douleur à la tête inclurait également le visage (douleur faciale), alors qu’un mal de tête se réfère spécifiquement au reste de la tête à l’exclusion du visage.

En savoir plus sur l’ emplacement du mal de tête .

Causes des maux de tête frontaux

Il peut y avoir diverses causes de maux de tête frontaux. Habituellement, il s’agit de blessures ou d’inflammations des structures environnantes comme les tissus mous, y compris la peau et les muscles, les cavités et les garnitures (telles que la cavité nasale ou le crâne) ou des organes tels que le cerveau ou les yeux.

Cependant, les causes peuvent également survenir avec des problèmes nerveux malgré l’absence de blessure et d’inflammation évidentes dans la région immédiate du front. Par exemple, dans la névralgie occipitale, les nerfs à l’arrière du cou peuvent être comprimés («pincés»), ce qui peut provoquer une douleur à l’avant de la tête.

Traumatisme

Une blessure à la tête, en particulier à l’avant de la tête, peut provoquer un mal de tête frontal. Cela peut inclure des traumatismes mécaniques (chutes, coups à la tête) ainsi que des traumatismes chimiques (exposition à des produits chimiques toxiques). L’étendue de la blessure peut être limitée aux tissus mous sus-jacents ou s’étendre jusqu’à l’os.

Dans certains cas, il peut également y avoir des blessures internes affectant les méninges, le tissu cérébral et / ou les vaisseaux sanguins du crâne, ce qui peut entraîner des conditions telles qu’une commotion cérébrale ou une hémorragie sous-arachnoïdienne traumatique. Ce dernier peut être grave et peut même se compliquer dans un accident vasculaire cérébral.

Muscles

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

La tension des muscles de la tête, en particulier du muscle frontal, peut également être une cause de maux de tête frontaux. C’est l’une des causes les plus courantes et on pense que c’est un facteur majeur de céphalées de tension. Cependant, il peut également y avoir d’autres facteurs responsables de ces types de maux de tête, y compris des facteurs psychogènes. La tension musculaire survient lorsque les muscles sont surmenés, avec des blessures, un stress psychologique et d’autres causes.

Yeux

Un certain nombre d’affections oculaires peuvent contribuer aux maux de tête. L’emplacement peut varier des yeux eux-mêmes aux orbites (autour des yeux), derrière les yeux et le front. La fatigue oculaire est une cause fréquente et souvent associée à un froncement excessif des sourcils. De même, des affections oculaires telles que la conjonctivite, la kératite, l’uvéite et l’iritis peuvent également conduire à des froncements de sourcils ou à des plissures qui à leur tour peuvent contribuer à des douleurs musculaires à la tête.

Nez et sinus

Diverses conditions qui impliquent les cavités sinusales nasales et paranasales peuvent contribuer aux maux de tête frontaux. La sinusite est une cause fréquente de maux de tête frontaux, en particulier lorsque les sinus frontaux sont enflammés et congestionnés. Souvent, la cavité nasale est également impliquée. Les infections sont une cause fréquente, mais diverses affections non infectieuses telles qu’un septum dévié ou des polypes nasaux peuvent également provoquer une rhinite (nez) et une sinusite, désignées collectivement sous le nom de rhinosinusite.

Cerveau et méninges

L’inflammation du cerveau (encéphalite) ou des méninges (méningite) peut également provoquer des maux de tête mais la douleur n’est pas toujours isolée à l’avant à moins que l’inflammation ne concerne uniquement cette partie du cerveau ou les méninges. Une foule d’autres affections cérébrales et méningées peuvent également être responsables de maux de tête frontaux, qui peuvent être causés par un traumatisme, des infections, une hémorragie (saignement) ou des tumeurs.

Stress et insomnie

Deux facteurs qui sont souvent ignorés comme causes de maux de tête frontaux sont le stress psychologique et le manque de sommeil. Le stress psychologique est maintenant connu pour être un facteur majeur contribuant aux maux de tête de type tension, avec la tension musculaire. Un sommeil insuffisant peut également contribuer aux maux de tête pour plusieurs raisons. Le stress et l’insomnie peuvent également être des déclencheurs de migraines.

Autres causes

Une foule d’autres facteurs peuvent causer des maux de tête, bien qu’ils puissent être spécifiques aux maux de tête frontaux. Ces causes comprennent:

  • Consommation d’alcool ou de drogues illicites, en particulier après la disparition de l’intoxication (gueule de bois).
  • Déshydratation, qui peut également être une conséquence d’un excès d’alcool.
  • Dépression, anxiété et autres problèmes de santé mentale.
  • Aliments et boissons, en particulier ceux contenant des nitrates et des sulfites.
  • Régime strict et jeûne excessif.
  • Mal de dents et / ou problèmes de mâchoire, en particulier de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM).
Lire La Suite  Ongle tombant: causes, symptômes et traitement (Guide détaillé)
  • Leave Comments