Douleur duodénale (intestin grêle) Localisation, causes, traitement

Il est souvent difficile d’isoler la douleur à une partie spécifique du tube digestif au-delà de l’estomac. La douleur dans l’œsophage est généralement ressentie dans la poitrine, la douleur dans l’estomac est ressentie sous la cage thoracique gauche et la partie supérieure gauche de l’abdomen. Mais l’enroulement des intestins, petits et grands, rend difficile d’isoler la douleur à un point spécifique. Elle est généralement ressentie comme une douleur abdominale, mais la question de savoir si elle provient de l’intestin grêle ou du colon peut être difficile à identifier.

 

Localisation de la douleur duodénale

La douleur duodénale fait référence à toute douleur qui provient du duodénum. C’est la première partie de l’intestin grêle qui commence là où l’estomac se termine et continue sur environ 25 à 38 centimètres (environ 10 à 15 pouces) jusqu’au jéjunum qui est la deuxième partie de l’intestin grêle. Le duodénum en forme de C se situerait approximativement dans l’épigastre (région médiane supérieure de l’abdomen). Cependant, il existe de nombreux autres organes qui se trouvent dans ou à proximité de cette région et d’autres symptômes sont nécessaires pour identifier la douleur duodénale. Reportez-vous à l’ emplacement du duodénum pour plus d’informations.

Le duodénum est la porte d’entrée vers les intestins qui communique avec plusieurs parties du système digestif. Naturellement, il est sujet à des maladies pouvant être liées à ses régions environnantes et aux organes voisins comme l’estomac, le pancréas, la vésicule biliaire et le canal cholédoque. Mais le duodénum n’est pas qu’un simple point de communication. Il joue également un rôle important dans la digestion et l’absorption des nutriments. Par conséquent, les maladies du duodénum peuvent non seulement entraîner des douleurs, mais également présenter une gamme de symptômes digestifs.

 

Lire La Suite  Qu'est-ce que Wrestler's Ear? Causes, symptômes, traitement, chirurgie

Causes de la douleur duodénale

Il est important de comprendre ce à quoi le duodénum doit faire face au quotidien. Le contenu acide de l’estomac se déverse dans le duodénum qui n’a pas la même capacité que l’estomac à résister à cette acidité. L’acide doit être rapidement neutralisé dans le duodénum. Il est également soumis à de fortes enzymes digestives qui affluent du pancréas via le canal cholédoque. Le duodénum doit pouvoir résister à ces enzymes. Ce ne sont que les insultes normales auxquelles le duodénum est confronté dans la journée ordinaire. Certaines des causes de la douleur duodénale sont discutées ci-dessous et liées à des situations anormales et à des maladies du duodénum.

Duodénite

L’inflammation du duodénum est connue sous le nom de duodénite . Cela peut survenir pour un certain nombre de raisons, mais le plus souvent à cause de l’afflux d’acide gastrique et d’enzymes digestives, au-delà de la capacité du duodénum à le gérer. La duodénite est souvent associée à la gastrite et les mêmes facteurs peuvent provoquer les deux conditions, comme une infection par la bactérie H.pylori et l’utilisation excessive d’AINS. La duodénite peut également être associée à une cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire), une cholangite (inflammation des voies biliaires) et une pancréatite.

Ulcères duodénaux

Les ulcères du duodénum sont une partie courante de l’ulcère gastroduodénal (PUD). Il s’agit souvent d’une complication de la duodénite et peut accompagner les ulcères d’estomac et même les ulcères de l’œsophage. En fait, le duodénum est le site le plus fréquent des ulcères peptiques. Les plaies ouvertes (ulcères) dans la paroi du duodénum sont sensibles aux changements de pH, comme pendant et après avoir mangé. Cela peut également perturber les habitudes alimentaires normales et même entraîner des changements de poids corporel.

Cancer duodénal

Le cancer duodénal, plus souvent appelé cancer de l’intestin grêle, est rare. C’est la croissance d’une tumeur maligne dans le duodénum. La malignité (cancer) peut provenir du duodénum ou peut avoir commencé ailleurs dans le corps avec des cellules cancéreuses se propageant au duodénum (métastases). Il peut y avoir peu ou pas de symptômes au début.

Prolifération bactérienne de l’intestin grêle

Le nombre de bactéries dans l’intestin grêle est faible par rapport au gros intestin. Un certain nombre de conditions différentes peuvent entraîner une prolifération bactérienne de l’intestin grêle , y compris la chirurgie, le sida, le diabète et les maladies inflammatoires de l’intestin (MICI). L’excès de bactéries perturbe la digestion et l’absorption des nutriments et provoque des symptômes inflammatoires aigus. La douleur abdominale n’est pas toujours présente.

Diverticules duodénaux

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Les diverticules sont des sorties de la paroi intestinale. Elle affecte plus fréquemment le côlon, mais peut également se produire dans d’autres parties du tube digestif, comme le duodénum. Les poches sont largement asymptomatiques mais peuvent être infectées et enflammées, entraînant une multitude de symptômes aigus. Il peut également se rompre avec des conséquences potentiellement graves s’il n’est pas traité rapidement.

Autres signes et symptômes

La douleur duodénale est un symptôme en soi qui peut être dû à certaines des conditions mentionnées ci-dessus. Identifier la douleur duodénale uniquement par l’emplacement peut ne pas toujours être précis. Il se trouve à proximité de l’estomac, du pancréas, du foie, de la vésicule biliaire, du côlon transverse et d’autres parties de l’intestin grêle. La douleur dans ces zones peut donc être confondue avec une douleur duodénale. Cependant, les symptômes suivants peuvent aider à différencier les douleurs duodénales bien que ces symptômes soient courants dans les maladies des organes voisins du duodénum.

  • Douleur qui s’aggrave pendant et immédiatement après avoir mangé.
  • Sensation de satiété (ballonnements) après avoir mangé même quelques bouchées.
  • Nausées et parfois vomissements.
  • Changements d’appétit.
  • Éruptions excessives (parfois).
  • La diarrhée.
  • Changements de poids corporel.
  • Sang dans les selles (melena).
  • Distension abdominale.
  • La fièvre et la jaunisse peuvent être des symptômes de maladies des organes voisins qui pourraient provoquer une duodénite.

 

Lire La Suite  Informations sur l'apnée du sommeil (obstructive, centrale, complexe)

Traitement de la douleur duodénale

Le traitement de la douleur duodénale dépend de la cause. Il peut donc varier considérablement. La douleur duodénale justifie des investigations complémentaires avant le début du traitement. Cela peut inclure des analyses de sang et de selles, une radiographie de l’intestin grêle, une échographie abdominale et une endoscopie gastro-intestinale supérieure.

  • Antibiotiques pour les infections bactériennes et protozoaires.
  • Médicaments antiacides comme les inhibiteurs de la pompe à protons.
  • Médicaments à base de bismuth pour recouvrir la muqueuse intestinale.

La chirurgie peut être nécessaire pour certaines causes de douleur duodénale, comme le cancer. D’autres mesures de traitement dans ces cas peuvent inclure la chimiothérapie et la radiothérapie.

Régime alimentaire et mode de vie

La même gestion diététique et les mêmes changements de mode de vie qui peuvent être prescrits pour des conditions comme la gastrite pourraient être utiles pour la douleur duodénale. Cependant, cela dépend de la cause de la douleur. Néanmoins, ces mesures méritent d’être mises en œuvre parallèlement à la pharmacothérapie et à la chirurgie, le cas échéant.

  • Évitez les aliments épicés et autres irritants comestibles.
  • Réduisez la consommation de boissons caféinées et d’alcool.
  • Les aliments gras / huileux, transformés et conservés peuvent également être irritants.
  • Arrêtez de fumer ou d’utiliser tout autre stimulant.
  • Modérez la prise de médicaments selon les conseils d’un médecin ou d’un pharmacien.
  • Leave Comments