Conseils pour prévenir les problèmes d’oreille chez les bébés et les enfants

Les problèmes d’oreille sont courants en particulier dans l’enfance et peuvent également constituer un stress majeur pour les parents. Il est devenu si répandu que la plupart des parents estiment que les problèmes d’oreille répétés dans l’enfance sont une norme. Mais ce n’est pas. La plupart des problèmes d’oreille peuvent être évités, traités et gérés assez efficacement sans visites répétées chez un médecin ou interventions chirurgicales. Cependant, les parents ne doivent pas retarder le moment où un traitement médical et chirurgical est nécessaire car les problèmes d’oreille non traités chez les enfants peuvent entraîner des complications graves, dont certaines entravent le développement et, dans de rares cas, peuvent même mettre la vie en danger.

 

Les deux types les plus courants de problèmes d’oreille chez l’enfant sont l’ otite externe et l’ otite moyenne . Le mot otite signifie inflammation de l’oreille. Externa fait référence à l’oreille externe qui comprend le conduit auditif et jusqu’au tympan. Les médias se réfèrent à l’oreille moyenne qui est la zone située derrière le tympan. Dans la plupart des cas, ces problèmes d’oreille chez les enfants sont liés à des infections et des allergies. Mais il existe une foule d’autres causes qui peuvent entraîner une inflammation, allant de l’irritation chimique et mécanique, aux traumatismes et aux corps étrangers.

Pourquoi les enfants ont-ils des problèmes d’oreille?

Ces problèmes d’oreille sont plus fréquents chez les enfants pour plusieurs raisons:

 

  • Otite externe :
    – Les enfants ont tendance à interférer avec leurs oreilles et à y insérer des objets. Cette irritation introduit des microbes profondément dans l’oreille et endommage la muqueuse du conduit auditif, ce qui la rend sujette aux infections.
    – Les différences anatomiques dans le conduit auditif d’un enfant par rapport aux adultes permettent aux microbes de pénétrer plus facilement dans le conduit auditif et de provoquer une infection.
    – Les enfants ont tendance à participer à des activités qui sont plus susceptibles d’augmenter le risque de blessures et d’infections de l’oreille, par exemple la natation.

 

  • Otite moyenne :
    – La trompe d’Eustache qui relie l’arrière de la gorge à l’oreille moyenne est généralement plus étroite et plus horizontale que chez l’adulte. Les microbes du nez et de la gorge peuvent donc atteindre plus facilement l’oreille moyenne et provoquer une infection.
    – Les enfants ont tendance à contracter plus souvent des infections des voies respiratoires supérieures en raison de leur système immunitaire immature et de contacts étroits et souvent insalubres avec d’autres enfants. Ces infections peuvent s’étendre à l’oreille moyenne via la trompe d’Eustache.
    – Les allergies infantiles peuvent provoquer une inflammation des végétations adénoïdes ou toucher la paroi de la trompe d’Eustache, les deux bloquant l’ouverture de la trompe.

Il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles les enfants sont plus exposés aux problèmes d’oreille que les adultes. Mais ce sont les principales raisons.

N’interférez pas avec l’oreille

Interférer avec l’oreille en la prenant avec le doigt, une allumette, une pince à cheveux ou d’autres petits objets doit être évité par tous les moyens. Il irrite le conduit auditif et peut endommager la peau qui tapisse le canal. Même les cotons-tiges doivent être évités. Contrairement à la croyance populaire, le nettoyage du conduit auditif n’est pas nécessaire. Le cérumen emprisonne la poussière, la saleté et les microbes et finit par le pousser hors de l’oreille. De cette manière, le conduit auditif est capable de se maintenir sans interférence extérieure.

En plus de provoquer un impact de la cire, interférer avec le conduit auditif provoque de petites déchirures dans la peau qui tapisse le canal. Cela permet aux bactéries de se développer et de provoquer une infection. Les interférences et les irritations peuvent ne pas être uniquement mécaniques. Elle peut également être chimique sous forme de shampooings ou de savons qui pénètrent dans le conduit auditif. Les enfants souffrant d’allergies sont plus sujets car leur conduit auditif réagit à des substances qui sont par ailleurs inoffensives. Cela déclenche une inflammation de la muqueuse du conduit auditif.

Gardez l’eau hors de l’oreille

Le conduit auditif a une forme qui permet à l’eau de s’écouler facilement. Mais l’eau est un problème majeur avec des conditions telles que l’otite externe, également connue sous le nom d’oreille du nageur. Les bactéries présentes dans l’eau pénètrent facilement dans le canal et peuvent rester piégées à l’intérieur pendant que l’eau s’écoule. Une exposition prolongée à l’eau sert également d’irritant en soi, surtout si elle ne s’écoule pas correctement. Lorsqu’il est associé à des particules de sol (comme les lacs et les rivières) et au chlore (piscines), l’irritation de la muqueuse du conduit auditif est intensifiée. La transpiration peut également être un problème.

L’eau et les autres liquides dans l’oreille d’un bébé ou d’un enfant ne s’écoulent pas aussi facilement. Couplé à leur nature active, en particulier dans l’eau et à la transpiration due à l’activité physique, les enfants sont plus sujets aux problèmes d’oreille liés à l’eau. Des bouchons d’oreille doivent être utilisés lorsque vous nagez pour empêcher l’eau de pénétrer dans l’oreille. La laine de coton collée avec de la vaseline est une autre façon de fermer le conduit auditif pendant de courtes périodes. C’est utile lors du bain.

Biberon et allaitement

Idéalement, les mères devraient allaiter leurs bébés. Pour un certain nombre de raisons, le lait maternel est connu pour être la meilleure nutrition pour le bébé. Il joue également un rôle crucial dans les défenses immunitaires et dans la prévention des allergies dues à une hypersensibilité immunitaire. Cependant, l’allaitement n’est pas toujours possible. Les mères qui travaillent ou s’absentent du bébé pour quelque raison que ce soit devraient tirer le lait maternel afin qu’un soignant puisse le donner au bébé si nécessaire. En maintenant le système immunitaire et en prévenant les allergies, le risque d’infections de l’oreille diminue chez les bébés et les jeunes enfants.

Lors de l’allaitement au biberon, que ce soit avec du lait maternel exprimé ou du lait maternisé, il est important de s’assurer de la bonne méthode d’alimentation. Tenez le bébé droit, même s’il n’est pas entièrement assis, lorsque vous le nourrissez au biberon. Les bébés qui se nourrissent au biberon en position couchée à plat courent un plus grand risque de développer des problèmes d’oreille comme l’otite moyenne. Ne laissez jamais un bébé sans surveillance avec un biberon pendant l’heure de l’allaitement. Les parents et les soignants doivent être présents pendant toute la tétée et faire roter correctement un bébé après la tétée.

Prévention de la grippe et du rhume

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

L’otite moyenne est plus susceptible de survenir après des infections des voies respiratoires supérieures. Étant donné que la trompe d’Eustache relie l’oreille moyenne à l’arrière de la gorge, les microbes qui infectent le nez et la gorge peuvent facilement se déplacer vers l’oreille moyenne. Parfois, l’inflammation bloque l’ouverture de la trompe d’Eustache, ce qui permet au mucus de s’accumuler dans l’oreille moyenne même sans infection de l’oreille moyenne. L’inflammation des végétations adénoïdes situées à proximité de l’ouverture de la trompe d’Eustache peut également la bloquer et entraîner une accumulation de mucus.

La clé est de prévenir la grippe et le rhume. Le vaccin contre la grippe peut être utile et il est tout aussi important d’éviter les personnes grippées. Mais éviter complètement la grippe n’est pas toujours possible, surtout pendant la saison grippale. Les rhumes peuvent survenir plusieurs fois dans l’année et sont en grande partie évitables avec une bonne hygiène. Les enfants doivent être informés des risques liés au partage d’articles qui sont mis dans la bouche, au fait de se laver soigneusement les mains et de se couvrir la bouche et le nez lorsqu’ils éternuent afin de ne pas infecter d’autres enfants.

Maintenez une maison sans fumée

La pollution de l’air est connue pour augmenter le risque de problèmes d’oreille, comme elle le fait avec les infections des voies respiratoires supérieures et les allergies. Il est difficile d’éviter la pollution de l’air si vous vivez dans une zone fortement industrialisée. Bien que de nombreux appareils soient disponibles pour filtrer l’air, cela n’a qu’un avantage limité à l’intérieur et est généralement limité aux petits espaces. La seule option dans ces cas serait de déménager dans une zone où la qualité de l’air est meilleure, ce qui est à la fois coûteux et peu pratique pour beaucoup.

Mais vous pouvez contribuer à réduire la pollution de l’air à la maison. La fumée de cigarette est l’un des principaux facteurs de la mauvaise qualité de l’air dans la maison. Tous les fumeurs dans la maison doivent être informés qu’ils ne peuvent pas fumer à l’intérieur de la maison. Il augmente le risque que les bébés et les jeunes enfants développent des allergies et des infections, ce qui contribue par la suite à des affections de l’oreille comme l’otite moyenne. Les fumeurs devraient se livrer à leur habitude à l’extérieur, loin des enfants. Il est également conseillé que les fumeurs n’entrent pas en contact étroit avec les enfants immédiatement après avoir fumé.

Traitez tôt les allergies

Les allergies sont fréquentes chez les enfants. Certains ont des conditions allergiques pires que d’autres. L’asthme, la rhinite allergique et la dermatite atopique (eczéma) sont les trois principales affections allergiques de l’enfance. Ces enfants sont plus susceptibles de souffrir de problèmes d’oreille que les enfants sans allergies. Il est donc important de traiter et de gérer les allergies infantiles le plus tôt possible. Les allergies infantiles sont des conditions permanentes, qui durent généralement plusieurs années, voire toute une vie. Une bonne gestion par les parents est donc cruciale.

La plupart des enfants allergiques réagissent aux allergènes inhalés, ce sont par ailleurs des substances inoffensives en suspension dans l’air. Il comprend des allergènes tels que les poils d’animaux, la poussière, le pollen, la moisissure et les particules de cafard. Outre les médicaments contre les allergies, les parents devraient également faire tout leur possible pour garder les allergènes à la maison aussi loin que possible. Cela nécessite un nettoyage constant, garder les animaux hors de la maison et d’autres mesures recommandées par le pédiatre et l’allergologue pour réduire le contact de l’enfant avec les allergènes.

Lire La Suite  Traitements naturels efficaces pour la dépression et l'anxiété
  • Leave Comments