Comment savoir quand vous ovulez (ovule libéré)

La plupart des femmes se concentrent uniquement sur leurs règles et passent le reste du mois sans trop se soucier du cycle menstruel. Mais pour les femmes qui ont des difficultés à concevoir ou à utiliser une méthode de contraception basée sur un calendrier, le moment de l’ovulation est le moment le plus important du mois. Si vous êtes l’une de ces femmes, il est crucial de savoir quand vous ovulez – cela peut signifier l’arrivée de ce paquet ou de la joie tant attendus, ou de l’intimité sans risque de grossesse. Mais bien faire les choses n’est pas toujours une science exacte et des erreurs de calcul peuvent être décevantes.

 

Points à considérer

Il est important de comprendre ce qu’est l’ ovulation  si vous manquez de détails. C’est le moment de votre cycle menstruel où un ovule (ovule) est libéré de l’ovaire dans la trompe de Fallope. De manière assez simpliste, cela signifie que vous êtes le plus fertile à cette période du mois, et juste avant. L’ovulation a lieu environ 12 à 16 jours avant la menstruation. Si l’ovule est fécondé par un spermatozoïde (conception), vous êtes techniquement enceinte et les règles suivantes ne devraient pas avoir lieu. Cependant, plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors de la détermination de l’ovulation.

 

Grossesse possible si le sperme pénètre dans le corps avant l’ovulation

De nombreuses femmes font l’erreur de penser que le seul moment où elles peuvent tomber enceintes est d’avoir des rapports sexuels pendant et immédiatement après l’ovulation. Mais cela ne signifie pas que les rapports sexuels doivent avoir lieu exactement dans cette fenêtre pour concevoir. Il est important de réaliser que les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu’à 5 jours dans le corps d’une femme, bien que la plupart des spermatozoïdes ne survivent que de 48 à 72 heures. Ainsi, avoir des rapports sexuels non protégés quelques jours avant l’ovulation signifie que vous pouvez toujours tomber enceinte bien que techniquement vous n’ovuliez pas au moment de l’acte.

Les périodes mensuelles ne garantissent pas que vous ovulez à chaque fois

Toutes les femmes n’ovule pas tous les mois. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles les femmes n’ovulent pas . Les femmes qui ont des problèmes de conception peuvent ne pas ovuler du tout, pendant de nombreux cycles et peut-être même pendant des années. Ceci est connu comme un cycle anovulatoire, le terme anovulation signifiant «pas d’ovulation». Donc, dans ces cas, essayer de chronométrer la date de l’ovulation est inutile. Les périodes régulières ne sont pas une garantie d’ovulation. Une attention médicale supplémentaire peut être nécessaire pour stimuler l’ovulation ou traiter tout problème sous-jacent pouvant limiter l’ovulation normale.

Le calcul du temps d’ovulation est difficile dans les cycles irréguliers

L’ovulation ne peut pas toujours être calculée avec certitude. Cela est particulièrement vrai chez les femmes ayant des cycles irréguliers. La date de l’ovulation, si elle se produit même, peut varier considérablement. La synchronisation de l’événement dépendra davantage de la surveillance des symptômes et de la réalisation de tests plutôt que de l’utilisation d’une méthode basée sur un calendrier pour calculer le moment de l’ovulation. N’oubliez pas que si vous avez un cycle irrégulier qui est maintenant régulier avec l’utilisation d’un contraceptif hormonal, alors vous n’ovulez pas du tout.

 

Lire La Suite  Palais douloureux - Causes de la douleur sur le toit de la bouche

Repérer les signes et les symptômes

Une calculatrice d’ovulation est un outil pratique pour estimer la date de l’ovulation. Cependant, ce n’est pas précis à 100%. Au lieu de cela, vous devriez vous fier à plusieurs méthodes pour confirmer l’ovulation – calculer la date, repérer les symptômes et utiliser des tests. Malheureusement, se fier uniquement aux symptômes de l’ovulation n’est pas non plus très précis. Certains signes peuvent être vérifiés par une autre personne ou votre médecin. Mais les symptômes sont largement subjectifs et parfois une femme peut imaginer les symptômes de l’ovulation. Néanmoins, cela vaut la peine d’être considéré.

Augmentation de la température basale du corps

Il y a une légère augmentation de la température corporelle basale lors de l’ovulation, mais elle n’est pas détectable sans l’aide d’un thermomètre. Il existe des thermomètres BBT spéciaux à cet effet ou un thermomètre numérique de bonne qualité peut être utilisé. Attendez-vous à voir une hausse du BBT d’environ 0,4 à 0,6F.

Mucus cervical clair «blanc d’oeuf»

La couleur et la consistance normales de la glaire cervicale changent juste avant l’ovulation. Il passe d’un mucus trouble et collant à une consistance claire et glissante. Cela ressemble plus à des blancs d’œufs crus. La quantité de mucus augmente également considérablement pendant l’ovulation.

Douleur à mi-cycle, pas douleur menstruelle

Les douleurs menstruelles surviennent juste avant et pendant la menstruation. La douleur d’ovulation est différente en ce qu’elle survient au milieu du cycle. Elle a tendance à être plus sévère d’un côté de l’abdomen et dure de quelques minutes à quelques heures. La douleur d’ovulation est également connue sous le nom de douleur à mi-cycle ou douleur de Mittelschmerz.

Tests à domicile et en laboratoire pour l’ovulation

Les progrès de la science médicale ont conduit au développement de tests pour confirmer l’ovulation. Certains peuvent être effectués à la maison tandis que d’autres doivent être effectués par un professionnel de la santé ou dans un laboratoire. Ces tests utilisent une méthodologie différente pour vérifier l’ovulation en attente, si l’ovulation vient d’avoir lieu ou si l’ovulation a eu lieu dans un passé récent.

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

 

Lire La Suite  Symptômes et déclencheurs du rhume des foins que vous ne connaissez peut-être pas

Test d’urine

Les kits de prédiction de l’ovulation peuvent être utilisés pour les tests à domicile. Il mesure le niveau d’hormone lutéinisante (LH) qui augmente considérablement avant l’ovulation. Un bâtonnet ou une bandelette de test est exposé à l’urine où il indique le niveau de LH dans l’urine.

Test de salive

L’œstrogène est une autre hormone qui augmente juste avant l’ovulation. Il peut être détecté dans la salive et constitue la base de ce type de kit de prédiction d’ovulation. Un échantillon de salive est examiné au microscope pour identifier un motif de fougère dans la salive causé par des niveaux élevés d’œstrogènes. La fougère salivaire n’est pas très précise.

Test sanguin

Une autre méthode plus précise de test de l’ovulation consiste à évaluer les niveaux de progestérone. Cela peut être fait grâce à un test sanguin qui mesure les niveaux de progestérone dans le sang, car cette hormone augmente lors de l’ovulation.

Échographie

Normalement, un follicule ovarien mûrit, se rompt, puis libère un ovule dans la trompe de Fallope. En faisant des échographies quotidiennes, le follicule peut être vu grandir. Cependant, il faut qu’un praticien qualifié soit capable de visualiser ces changements.

Biopsie

Un échantillon du tissu endométrial peut être examiné pour vérifier les changements qui se produisent avec l’augmentation des taux de progestérone associée à l’ovulation. Il peut être effectué environ 7 jours avant la période menstruelle mais ce test est rarement fait pour vérifier l’ovulation.

  • Leave Comments