Bruits intestinaux gargouillis – Causes, après avoir mangé et bu

Un gargouillis dans l’abdomen n’est pas rare. C’est un signe d’activité dans l’estomac et les intestins qui se produit tout au long de la journée. Mais un gargouillis abdominal peut aussi être le signe de diverses maladies intestinales et il est donc difficile de dire ce qui peut être considéré comme normal ou anormal. De même, un manque de bruits intestinaux peut également être une source de préoccupation car il peut être une indication de diverses conditions gastro-intestinales et abdominales qui doivent être étudiées.

 

Causes des bruits intestinaux gargouillis

Il y a plusieurs raisons pour les gargouillis normaux dans l’estomac et les intestins. Le contenu du tractus gastro-intestinal est poussé à travers les fortes contractions musculaires de la paroi intestinale. Le gargouillis est en grande partie dû à la teneur en liquide dans les intestins. Même si vous mangez des aliments solides, les sucs dans l’estomac et les intestins, et les grandes quantités d’eau sécrétée dans l’intestin pour faciliter la digestion entraînent de grandes quantités de liquide dans l’intestin.

 

Le barattage et la poussée de la bouillie fluide connue sous le nom de chyme provoquent naturellement des sons. Il est en outre ajouté par le bouillonnement dans les intestins avec la production de gaz. De plus, des substances non digestibles ou dures qui restent solides peuvent également contribuer aux bruits intestinaux. Collectivement, ces sons sont décrits comme des grondements, des grognements ou des gargouillis. C’est plus évident après avoir mangé et quand on a faim. Le terme médical pour ces sons est borborygmi (borborygmus).

Après avoir mangé et bu

Le mouvement des aliments et des fluides dans l’intestin est un processus énergique coordonné. Les fortes contractions musculaires remuent constamment la nourriture et la poussent dans l’intestin. Bien que les sons normaux (borborygmi) soient attendus après un repas, il y a des moments où certains aliments et boissons peuvent contribuer à des sons plus forts et excessifs, mais il n’y a pas de maladie ou de trouble intestinal. Les boissons gazeuses sont l’un des principaux contributeurs à cet égard. L’augmentation du gaz dans les intestins contribue davantage aux bruits de gargouillis qu’on ne s’y attendrait.

De même, manger trop vite ou avaler de l’air en mangeant et en buvant peut également augmenter les gaz dans les intestins. Certains aliments sont dits «gazeux» car ils libèrent de plus grandes quantités de gaz lorsqu’ils sont digérés dans l’intestin. Ces aliments gazeux sont connus pour augmenter les éructations et les flatulences, mais le gaz dans les intestins provoque également des gargouillis et des bulles excessifs. Certains aliments peuvent ne pas être aussi bien tolérés par certaines personnes et la présence de ces aliments dans les intestins peut altérer l’activité intestinale normale dans la mesure où des bruits intestinaux plus importants sont audibles.

Suractivité dans l’intestin

Il existe diverses raisons pour lesquelles l’intestin peut devenir hyperactif ou hyperactif. Naturellement, l’augmentation de l’activité intestinale entraînera des gargouillis plus forts dans l’estomac et les intestins. Ceci est généralement observé avec la gastro-entérite et l’intoxication alimentaire, deux affections aiguës où l’intestin est irrité par des micro-organismes ou ses toxines. Divers produits chimiques associés à l’empoisonnement, à l’excès d’alcool ou même à certains médicaments qui irritent la paroi intestinale peuvent également stimuler l’hyperactivité des intestins.

 

Lire La Suite  Aisselles brûlantes - Causes de la sensation de brûlure sous-jacente, de la douleur

Parfois, la suractivité n’est due à aucune maladie. L’anxiété et le stress psychologique sont connus pour modifier l’activité intestinale, où une personne peut entendre et même ressentir les mouvements de la paroi intestinale («papillons dans l’estomac»). Les troubles fonctionnels de l’intestin, comme le syndrome du côlon irritable à prédominance diarrhéique, se caractérisent également par une activité intestinale hyperactive bien qu’elle ne soit due à aucun processus pathologique. En conséquence, il peut y avoir des bruits intestinaux excessifs et des gargouillis d’ estomac plus forts que la normale .

Blocages dans l’intestin

Le mouvement des aliments, des liquides, du chyme et des déchets dans les intestins ne doit pas être entravé. Cependant, lorsqu’une obstruction se produit dans l’intestin, le site du rétrécissement peut provoquer des sons inhabituels. Avec un blocage complet, le contenu de l’intestin ne peut plus bouger et les bruits intestinaux normaux peuvent être diminués, voire absents. Cependant, lorsque les sténoses, les corps étrangers et les tumeurs ne bloquent que partiellement l’estomac ou l’intestin, la nourriture, le liquide et les déchets doivent se faufiler à travers la zone rétrécie, augmentant ainsi les gargouillis par ailleurs normaux.

Gaz et fluide excessifs

Tout excès de gaz ou de liquide dans les intestins contribuera à altérer les bruits normaux de l’estomac et de l’intestin. La déglutition d’air et les boissons gazeuses sont les principales raisons de l’accumulation excessive de gaz dans les intestins. Cependant, certaines bactéries peuvent parfois être responsables d’un excès de gaz dans les intestins. La prolifération bactérienne ou les infections intestinales par certaines bactéries entraînent la formation de grandes quantités de gaz dans l’intestin. En général, une personne signalera des éructations excessives ou des flatulences en conséquence.

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

L’excès de liquide dans l’intestin n’est généralement pas dû à la consommation de grandes quantités de boissons. En fait, la majeure partie du liquide dans l’intestin nécessaire à la digestion et à l’absorption est sécrétée dans les intestins par ses parois. Normalement, il est réabsorbé dans le corps dans le côlon afin que les selles soient fermes mais molles. Cependant, lorsque l’intestin libère des quantités de liquide plus importantes que la normale dans l’intestin et qu’il n’est pas réabsorbé comme il se doit, des gargouillis intestinaux sont très évidents. Il peut être observé avec diverses causes de diarrhée.

 

Lire La Suite  Douleur autour, au-dessus, en dessous ou derrière le nombril

Digestion et absorption anormales

Les aliments et les boissons consommés sont d’abord digérés où ils sont décomposés en composés plus petits et plus simples. Ensuite, il peut être absorbé par le corps. De petites quantités de nutriments résiduels qui ne peuvent pas être absorbés par le corps et les déchets sont ensuite évacuées.

Les digestions commencent dans la bouche et se poursuivent tout au long de la majeure partie de l’intestin. Une incapacité à digérer certains aliments est connue sous le nom de maldigestion et si le corps ne peut pas absorber ces nutriments, on parle de malabsorption . La plupart d’entre nous connaissent ces problèmes comme des intolérances alimentaires. Les nutriments non digérés ou non absorbés peuvent causer une foule de problèmes.

Premièrement, ces substances non digérées ou non absorbées peuvent extraire de l’eau conduisant à un excès de liquide dans l’intestin. Deuxièmement, les bactéries peuvent commencer à se multiplier rapidement dans l’intestin en raison d’une source de nourriture plus importante. Les bactéries peuvent alors irriter les intestins entraînant une hyperactivité et contribuer également à l’accumulation de gaz dans les intestins. Ces divers effets de maldigestion et de malabsorption associés aux intolérances alimentaires entraînent généralement des gargouillis excessifs qui sont souvent plus forts que la normale.

  • Leave Comments