À faire et à ne pas faire pour les blessures causées par une chute

Nous tombons tous à un moment ou à un autre. Pour les enfants, c’est un phénomène courant, mais dans la plupart des cas, les conséquences ne sont pas graves. Non seulement les enfants ont des os plus flexibles qui peuvent résister à l’impact, mais ils ont également tendance à récupérer plus rapidement. Cependant, une chute peut être beaucoup plus grave pour les adultes, d’autant plus qu’ils vieillissent. La plupart du temps, nous nous remettons sur pied et continuons nos activités quotidiennes après une chute, sauf s’il y a une plaie ouverte d’os fracturé. Mais parfois, les blessures par chute les plus modestes peuvent être graves.

 

Si vous pensez qu’une chute est un gros problème pour rien, voici quelques faits sur les chutes chez les adultes plus âgés (âgés de 65 ans et plus) du Center for Disease Control (CDC.gov):

  • Les chutes sont la principale cause de blessures mortelles chez les personnes âgées.
  • La plupart des fractures chez les personnes âgées sont dues à des chutes.
  • La cause la plus courante de traumatisme crânien (TCC) chez les personnes âgées est la chute.
  • La mortalité par chute est 40% plus élevée chez les hommes plus âgés que chez les femmes plus âgées.
  • Les femmes plus âgées sont deux fois plus susceptibles d’avoir des fractures liées aux chutes que les hommes plus âgés.

Mais ne soyez pas induit en erreur en pensant qu’une chute n’est grave que si vous êtes plus âgé. Elle peut également avoir des conséquences fatales chez les jeunes adultes et même les enfants bien qu’elle dépende en grande partie de la hauteur impliquée et de la surface d’atterrissage.

 

N’appliquez pas de chaleur mais de glace

La zone blessée sera considérablement enflammée après une chute. Cela se traduit par une douleur, une rougeur et un gonflement avec une certaine restriction de mouvement. Vous voudrez peut-être appliquer de la chaleur sur la zone blessée, mais cela aggravera très probablement l’inflammation. Au lieu de cela, vous devriez utiliser des applications froides même si cela est inconfortable. Un sac de glace est idéal, ou même dans un chiffon imbibé d’eau froide. Il aidera à minimiser l’inflammation et devrait être utilisé pendant au moins 2 jours après la blessure. Ensuite, la chaleur peut être utilisée. Malheureusement, la thérapie par la chaleur et le froid n’est efficace que pour les blessures superficielles.

Évitez de prendre de l’aspirine ou des anticoagulants

Les médicaments anti-inflammatoires sont très efficaces pour réduire l’inflammation. Lorsque vos blessures sont plus profondes, ces médicaments sont le seul moyen de réduire au minimum l’inflammation. Mais faites attention au type d’anti-inflammatoire que vous utilisez. Idéalement, vous devriez consulter un médecin qui peut vous prescrire le médicament approprié. Mais si vous devez vous soigner dans l’intervalle, éloignez-vous de l’aspirine et d’autres médicaments qui peuvent «fluidifier» le sang. Il peut éliminer les caillots et entraîner des saignements. Parfois, le saignement interne peut ne pas être évident jusqu’à ce qu’il devienne grave.

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

* Si vous utilisez des anticoagulants quotidiennement, parlez-en immédiatement à votre médecin. N’arrêtez pas ces médicaments sauf si votre médecin vous le dit.

Reposez-vous si les blessures ne sont pas graves

Il n’est pas rare que la plupart d’entre nous tardent à consulter un médecin après une chute lorsque les blessures ne semblent pas graves. Bien qu’il ne soit pas toujours nécessaire de consulter un médecin professionnel, il est conseillé de le faire si vous êtes une personne âgée, dans une douleur extrême, ne pouvez pas bouger une partie de votre corps, avez une plaie ouverte, lorsqu’il y a des signes de choc ou le cas échéant. la déformation est évidente. Cependant, si vos blessures ne semblent pas graves, essayez de vous reposer le plus possible. Continuer vos activités quotidiennes régulières peut aggraver toute blessure, même si cela ne semble pas si grave pour le moment.

Gardez un œil sur les blessures

Surveillez toujours vos blessures après une chute même si cela ne semble pas grave. En cas de doute, parlez-en à un médecin dès que possible. Si vos blessures ne sont pas graves, les symptômes comme la douleur, la rougeur et l’enflure disparaîtront progressivement au fil des heures et des jours. Mais si vos blessures s’aggravent, c’est le signe que c’est plus grave que vous ne le pensiez au départ. Il est alors peu probable qu’elle disparaisse ou guérisse d’elle-même sans intervention médicale. Retarder le traitement dans ces cas peut entraîner de graves complications et parfois même des conséquences mortelles.

Ne traitez pas les plaies ouvertes à la maison

Alors que les entailles et les coupures mineures peuvent être traitées à la maison avec un désinfectant et en changeant régulièrement les pansements adhésifs placés dessus, les plaies plus importantes doivent être traitées par un professionnel de la santé. Même si votre plaie ne nécessite pas de points de suture, elle doit d’abord être examinée et traitée par un médecin. Les plaies ouvertes peuvent rapidement s’infecter sans soins appropriés. Ces infections peuvent se compliquer avec des conséquences potentiellement mortelles. Suivez toujours attentivement les instructions de votre médecin concernant le nettoyage et le pansement de votre plaie, et prenez toute la cure d’antibiotiques si elle vous a été prescrite.

Voir un médecin immédiatement

Si vos blessures sont graves, vous devez consulter immédiatement un médecin. Nous sommes généralement en mesure de juger une blessure grave d’une blessure mineure. Une grande plaie ouverte, une douleur extrême, un gonflement excessif, des difficultés à bouger une partie du corps ou une déformation de la zone blessée sont quelques-uns des signes et symptômes que votre blessure est grave. Les blessures internes peuvent ne pas être aussi évidentes. Si vous vous sentez étourdi ou somnolent, perdez connaissance, devenez confus, montrez des signes de choc, avez des maux de tête sévères ou ressentez des changements sensoriels comme une vision floue, vous avez peut-être subi une blessure interne grave. Ne tardez pas. Consultez immédiatement votre médecin ou rendez-vous aux urgences.

Rechercher des moyens de prévenir les chutes

La chute occasionnelle n’est pas rare et n’est généralement qu’un accident mineur. Mais si vous tombez régulièrement, il peut y avoir un problème sous-jacent sérieux qui y contribue. N’ignorez pas les chutes répétées. Vos blessures peuvent avoir été mineures jusqu’à présent, mais des conséquences graves peuvent survenir la prochaine fois. Parlez à votre médecin de ces chutes car elles peuvent parfois être dues à des maladies sous-jacentes ou même au médicament que vous utilisez. Faites également attention à votre environnement et à vos chaussures. N’encombrez pas votre maison, soyez prudent sur les surfaces glissantes, utilisez des mains courantes ou installez-la si nécessaire et portez des chaussures avec un bon maintien et une bonne adhérence. Ce ne sont là que quelques-unes des mesures qui peuvent aider à prévenir de futures chutes.

  • Leave Comments