10 raisons courantes et rares d’un nez bouché

Un nez bouché est une plainte courante, mais les raisons pour lesquelles cela peut survenir peuvent être assez variées. La plupart d’entre nous associent un nez bouché à une infection aiguë comme le rhume ou à un changement soudain de temps qui disparaît après une courte période de temps. Cependant, pour certaines personnes, un nez bouché est un événement quotidien qui se résout momentanément à certaines parties de la journée ou peut ne jamais se calmer du tout. Il est important de comprendre ce que signifie exactement un nez bouché, car le terme est souvent utilisé de manière vague pour une gamme d’affections des voies respiratoires supérieures.

 

Signification d’un nez bouché

Un nez bouché ou un nez bouché est simplement une congestion nasale. Cela signifie que la cavité nasale est obstruée dans une certaine mesure, ce qui affecte le passage de l’air dans et hors du nez. Bien que le sinus paranasal puisse parfois devenir congestionné, s’il n’interfère pas avec les voies nasales, il ne s’agit pas d’un nez bouché. Cependant, souvent les sinus sont également affectés avec un nez bouché.

D’autres symptômes surviennent fréquemment avec un nez bouché. Certains de ces symptômes sont une conséquence directe de la congestion, tandis que d’autres caractéristiques sont des symptômes concomitants dus à la cause sous-jacente. Une personne ayant le nez bouché peut avoir des difficultés avec l’odorat, un nez qui coule, un goutte-à-goutte post-nasal et un ton nasal de la voix en raison de la congestion. Les symptômes concomitants qui peuvent survenir avec certaines causes d’un nez bouché peuvent inclure des yeux larmoyants, des éternuements, des maux de gorge, des douleurs à l’arête du nez, des douleurs faciales et des maux de tête.

La plupart des cas de nez bouché sont dus à une accumulation excessive de mucus nasal. La paroi interne de la cavité nasale est une membrane muqueuse qui produit normalement des quantités modérées de mucus pour hydrater la cavité et emprisonner la poussière et les microbes. Avec l’inflammation, la membrane muqueuse produit des quantités excessives de mucus. Ceci est connu comme la rhinite .

Infections nasales

Les infections affectant la muqueuse de la cavité nasale sont fréquentes. Ceux-ci sont principalement d’origine virale comme le rhume. Parfois, d’autres agents infectieux peuvent être responsables tels que des bactéries et dans de rares cas même des champignons. Les bactéries infectent plus souvent les sinus paranasaux où elles peuvent se développer dans un environnement relativement abrité, mais l’infection s’étend généralement dans la cavité nasale. Un nez qui coule ou bouché peut persister pendant plusieurs jours à plusieurs semaines après la résolution de l’infection.

Les allergies

Certaines personnes sont hypersensibles aux substances inhalées. Ces allergènes peuvent déclencher une inflammation au contact de la muqueuse nasale. Beaucoup de ces allergènes ne posent pas de problème aux personnes non sensibles. Tout au plus, il peut provoquer une légère irritation de la muqueuse nasale lorsqu’il est inhalé en grande quantité. Cependant, chez une personne allergique, même l’exposition à une petite quantité d’allergène peut déclencher des éternuements, des larmoiements, un nez qui coule et une congestion nasale. Les allergènes courants comprennent:

  • poussière
  • Pollen
  • Poils d’animaux / fourrure
  • Moule
  • Particules de cafard

Ces personnes réagissent également plus agressivement aux irritants décrits ci-dessous. Chez les enfants allergiques, même certains allergènes ingérés (aliments et boissons) peuvent provoquer un nez bouché. Ce type d’affection nasale est connu sous le nom de rhinite allergique et peut être saisonnière ou pérenne (tout au long de l’année).

Irritants

Un certain nombre d’irritants peuvent enflammer la muqueuse nasale même chez une personne qui n’a pas d’allergies. Le degré d’inflammation dépend de la durée de l’exposition ainsi que de la quantité d’irritant qui pénètre dans la cavité nasale. Les éternuements suivis d’une production excessive de mucus conduisant à un nez bouché sont des symptômes courants. Certains irritants nasaux courants comprennent:

  • Fumée d’incendies ou de cigarettes
  • Gaz industriels
  • Parfums forts et autres odeurs fortes
  • Poussière excessive
  • Poussières organiques et inorganiques sur le lieu de travail
  • Épices (aéroportées)
  • Eau chlorée

Les hormones

Ce type d’inflammation nasale (rhinite) est principalement observé chez les femmes. Cela se produit lorsqu’il y a une fluctuation significative des niveaux d’hormones féminines. La rhinite hormonale a tendance à survenir pendant la grossesse ou lors de l’utilisation de contraceptifs oraux. Il peut également survenir dans d’autres problèmes liés aux hormones comme l’hypothyroïdie (glande thyroïde sous-active). La rhinite hormonale peut survenir même chez une personne sans antécédents d’allergies et se résout généralement une fois que le problème hormonal est résolu.

Corps étranger

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Un objet dans la cavité nasale peut provoquer un nez bouché et enflammer la muqueuse nasale. L’objet et l’excès de mucus nasal provoquent une congestion. Il n’est pas courant qu’un corps étranger se trouve dans la cavité nasale des adultes. C’est généralement un problème chez les enfants. Cela se voit principalement chez les nourrissons qui insèrent des objets plus petits dans le nez pendant le jeu. S’il reste dans la cavité nasale pendant un certain temps, cela peut entraîner le développement d’infections secondaires du nez.

Croissances et défauts anatomiques

Diverses excroissances dans la cavité nasale et des défauts dans l’anatomie du nez peuvent également contribuer à un nez bouché. Les polypes nasaux sont un type de croissance qui peut entraîner une production excessive de mucus et même obstruer les voies nasales si elles sont volumineuses. Un septum dévié, un septum perforé et des tumeurs dans le nez ou les sinus paranasaux peuvent être d’autres défauts anatomiques et excroissances qui peuvent contribuer à un nez bouché. Certains de ces problèmes déclenchent non seulement une production excessive de mucus, mais empêchent également le drainage du mucus et augmentent le risque d’infections nasales secondaires.

Changement de temps

Un climat sec, un temps froid et pluvieux peuvent également déclencher un écoulement nasal et une congestion nasale. Même s’installer dans une pièce climatisée très froide peut déclencher un nez bouché. Ce type de réaction aux changements climatiques est observé avec la rhinite vasomotrice. Même boire des boissons très froides peut être un problème. Un changement de temps chaud est moins susceptible de poser un problème, mais si un nez qui coule et une congestion nasale se produit au printemps ou en été, il est plus probable qu’il s’agisse d’une rhinite allergique saisonnière.

Nourriture et boissons

Un certain nombre d’aliments et de boissons différents peuvent provoquer un nez bouché. Ceci est connu sous le nom de rhinite gustative, où une production excessive de mucus se produit lors de la consommation de certains aliments et boissons. En fait, la plupart d’entre nous ont le nez qui coule lorsque nous mangeons de grandes quantités d’aliments très épicés. Mais les personnes atteintes de rhinite gustative réagissent beaucoup plus rapidement et le degré de production de mucus peut rapidement congestionner le nez. Bien qu’une variété d’aliments et de boissons puisse servir de déclencheur, ce sont les aliments épicés qui sont de loin le principal coupable.

Médicament

Un certain nombre de médicaments différents peuvent provoquer une rhinite comme effet secondaire. Parfois, cela aggrave simplement la rhinite chronique préexistante. Ce type de rhinite médicamenteuse disparaît généralement une fois que le médicament est arrêté. Parfois, ce sont des médicaments destinés à traiter la rhinite qui peuvent également en être la cause. C’est généralement avec la surutilisation des sprays nasaux. Ce type de rhinite est connu sous le nom de rhinite médicamenteuse ou rhinite de rebond. Elle peut être de courte durée ou même chronique en raison de l’aggravation de l’état une fois que le médicament supprimant la rhinite est arrêté.

Se curer le nez

Bien que cela semble être un acte assez inoffensif, se cueillir le nez peut en fait entraîner une congestion nasale. La muqueuse nasale est très délicate et facilement irritée ou blessée. Se cueillir le nez peut déclencher une inflammation de la muqueuse nasale marquée par des éternuements et un écoulement nasal. Comme pour les autres types de rhinite, l’excès de mucus peut provoquer un nez bouché. Cependant, il est de courte durée s’il n’y a plus d’irritation dans les voies nasales. La cueillette chronique du nez, en revanche, peut entraîner des problèmes plus graves comme une cloison nasale perforée.

Lire La Suite  Soulagement de la douleur des dents de sagesse: les 10 meilleurs remèdes maison
  • Leave Comments