Types d’arthrite et symptômes arthritiques

Qu’est-ce que l’arthrite?

Le terme « arthrite » (latin arthros = articulation, itis = inflammation) signifie inflammation d’une articulation. Depuis des lustres, nous avons toujours lié l’arthrite à la vieillesse. Bien qu’une personne âgée soit plus susceptible de souffrir d’arthrite, après des années d’usure de l’articulation. Cependant, certaines personnes sont prédisposées à contracter l’arthrite à un âge beaucoup plus jeune. Il existe également certains types d’arthrite juvénile qui surviennent exclusivement dans l’enfance. Il est donc nécessaire d’élargir notre vision de l’arthrite, plutôt que de la considérer simplement comme une «maladie des personnes âgées».

Anatomie articulaire

Une articulation ( photo 1 ) peut être considérée comme une interaction entre deux ou plusieurs os. La surface des os dans une articulation est recouverte par un mouvement lisse du cartilage au niveau de l’articulation. C’est ce qu’on appelle le cartilage articulaire. L’articulation est recouverte d’une membrane appelée synoviale, qui en fait un espace clos et sécrète le liquide synovial. Ce fluide agit comme une huile pour lubrifier les surfaces osseuses et réduire le frottement lors du mouvement des articulations. Il fournit également une nutrition au cartilage, car le cartilage n’est pas alimenté par le sang.La membrane synoviale est recouverte par la capsule articulaire qui la sépare des muscles entourant l’articulation et l’empêche de se blesser lors des mouvements musculaires.

Une articulation touchée par l’arthrite ( photo 2 ) perd sa capacité à assurer un mouvement fluide entre les os. Cela est dû aux changements suivants qui se produisent progressivement sur une période de temps

  • diminution de la quantité de liquide synovial
  • usure du cartilage articulaire
  • épaisseur et rigidité de la synoviale
  • raideur et de la capsule articulaire

Ces changements peuvent survenir pour plusieurs raisons telles que le vieillissement, les maladies auto-immunes (le système immunitaire détruit notre propre corps), les troubles génétiques, les incidents traumatiques (accident, chute ou blessure contondante), l’infection, etc. Les changements arthritiques sont généralement permanents et ne peuvent pas être inversés après un certain temps. Par conséquent, la détection et le traitement précoces sont le seul moyen de prévenir davantage de dommages.

Différents types d’arthrite

Sur la base des causes des changements arthritiques, plusieurs formes d’arthrite peuvent être nommées. Un type particulier d’arthrite survient dans un groupe d’âge particulier et dans une articulation particulière (voir tableau).

Arthrite Tranche d’âge Placer
L’arthrose Âgé Genou, bas du dos, doigts
Arthrite rhumatoïde juvénile Enfance Genou, hanche
Arthrite septique Enfance Genou, hanche
La polyarthrite rhumatoïde Jeunes adultes Hanche, jointures, genou
Spondylarthrite ankylosante Jeunes adultes Bas du dos, poitrine
Arthrite psoriasique Jeunes adultes Le genou
Arthrite traumatique Quelconque Tout (généralement genou, hanche, cheville)
Goutte Jeunes adultes Gros orteil, genou

Les différents types d’arthrite sont souvent déroutants pour un profane. Même si le mot «arthrite», est fréquemment associé à des articulations raides et douloureuses. Certaines arthrites peuvent avoir des conséquences bien plus désastreuses et invalidantes. Certaines autres arthrites font partie des principales maladies ailleurs dans le corps, comme la goutte, la spondylarthrite ankylosante, etc. Chaque type d’arthrite a une affinité pour certaines articulations particulières et certaines caractéristiques particulières, qui le distinguent des autres types.

L’arthrose

L’arthrose est une maladie des personnes âgées. Elle survient généralement chez les femmes après leur ménopause. Les petites articulations des doigts ( photo 1 ) et les grosses articulations comme les genoux sont généralement affectées.

Photo 1: Arthrose des doigts
(source: Wikimedia )

La colonne vertébrale peut également être affectée par l’arthrose provoquant des lombalgies et des douleurs aux jambes. Le gonflement observé est généralement dur (osseux) et est dû au frottement entre les surfaces osseuses, dû à la perte du cartilage articulaire intermédiaire. Ce gonflement osseux réduit également la mobilité de l’articulation, ce qui la rend rigide. Si elle n’est pas traitée, l’articulation développe des déformations typiques, comme les jambes arquées, les genoux frappés, l’oignon, etc.

La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est un processus inflammatoire, qui trouve son origine dans le système immunitaire. Il survient chez les personnes d’âge moyen entre 20 et 30 ans . Ces personnes ont des douleurs épisodiques, un gonflement et une raideur des articulations. Les articulations des articulations des articulations ( photo 2 ), du poignet, du genou et de la cheville sont généralement impliquées.

Photo 2: Polyarthrite rhumatoïde (articulations)
(source: Wikimedia )

La raideur survient principalement le matin et disparaît après 1 à 2 heures d’activité légère ( raideur matinale ). Le gonflement de l’articulation est doux et donne une sensation d’eau sur le genou (épanchement). La polyarthrite rhumatoïde non traitée peut entraîner une défiguration importante de l’articulation ( photo 2 ), avec une perte totale de mouvement. Les articulations des deux côtés du corps sont simultanément affectées (implication symétrique), c’est-à-dire les deux genoux, ou les deux poignets, etc.

Arthrite rhumatoïde juvénile

La polyarthrite rhumatoïde juvénile est un groupe d’arthrite qui survient dans l’enfance. Ils surviennent généralement dans le membre inférieur et entraînent une incapacité à marcher ou une démarche anormale . La douleur est intense, ce qui fait que l’enfant résiste au mouvement et entraîne par la suite une déformation de l’articulation. Il existe plusieurs types de cette maladie, certaines affectant plusieurs articulations, certaines affectant une seule articulation (genou), certaines affectant la colonne vertébrale, etc.

Spondylarthrite ankylosante

La spondylarthrite ankylosante est une maladie terrible, qui se traduit par une raideur progressivement croissante de toutes les articulations du corps. Le résultat final est une raideur des articulations thoraciques, rendant une personne incapable de respirer et entraînant finalement la mort (vers 30 à 40 ans). Cette forme d’arthrite commence par une douleur au bas du dos accompagnée de raideur, qui s’améliore avec l’activité. Les articulations de la colonne vertébrale sont généralement touchées, qui finissent par fusionner ensemble donnant une apparence de «bâton de bambou» à la radiographie ( colonne vertébrale de bambou ) ( Photo 3 ).

Photo 3: Colonne vertébrale de bambou de la spondylarthrite ankylosante
(source: Wikimedia )

Une personne souffre également de douleurs thoraciques et d’ infections respiratoires , en raison des changements inflammatoires en cours, mais elles sont transitoires et épisodiques. Les mouvements de toutes les articulations diminuent avec le temps et si un traitement approprié n’est pas pris, il en résulte une mort prématurée .

Arthrite goutteuse

La goutte est une maladie qui affecte indirectement les articulations. Il affecte généralement une seule articulation, en particulier le gros orteil du pied ou l’articulation du genou. La plupart du temps, la maladie est enracinée dans les reins, qui sont incapables d’excréter l’acide urique du corps. Cet acide urique s’accumule dans les articulations sous forme de cristaux qui précipitent et provoquent des frottements entre le cartilage articulaire. Il y a des épisodes de douleur, de gonflement et de démangeaisons, qui disparaissent en une semaine sans aucun traitement. C’est la récurrence fréquente de ces épisodes qui est handicapante et angoissante. Au cours des stades ultérieurs, un ulcère peut se développer sur la peau au-dessus d’une articulation, ce qui libère un matériau blanc crayeux ( photo 4 ).

Photo 4: Ulcère de la goutte du genou
(source: Wikimedia )

Le traitement du trouble rénal primaire peut également donner lieu à un épisode d’arthrite. Il faut donc en être conscient et continuer, dans la bonne foi, pour le meilleur bien du corps.

Arthrite traumatique

L’arthrite traumatique survient en raison de blessures osseuses qui surviennent près d’une articulation. Une mauvaise union d’un os fracturé près d’une articulation provoque une inégalité de la surface articulaire. Cela augmente la friction entre les os et entraîne une restriction du mouvement. Les symptômes sont similaires à ceux de l’ arthrose , mais sont observés chez une personne beaucoup plus jeune .

Le traitement des fractures de l’os comme l’utilisation d’un plâtre, rend également l’articulation raide en la maintenant dans la même position (immobilisée) pendant une longue période (quelques semaines à un mois). Ainsi, après une blessure osseuse près d’une articulation, il est très important de suivre une thérapie physique pour améliorer la mobilité articulaire et la maintenir active pendant que l’os guérit.

Arthrite septique

L’arthrite septique est due à une infection d’une articulation. Cette condition est principalement observée chez les enfants, parfois après une chute ou une blessure insignifiante. Dans des conditions normales, il est très peu probable qu’une infection atteigne une articulation. Ceci est dû au fait que la capsule articulaire et la synoviale forment une barrière autour d’elle. Cependant, les enfants ont une capsule articulaire peu développée, ce qui les rend sujets aux infections articulaires.

Arthrite psoriasique

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

L’arthrite psoriasique fait partie du psoriasis, une maladie de la peau, qui affecte la peau, les ongles et les articulations. Il s’agit d’un trouble allergique résultant d’une anomalie du système immunitaire. Les articulations du pied et de la cheville sont fréquemment touchées. Les orteils sont gonflés comme des saucisses ( orteils de saucisse ) ( Photo 5 ) avec une raideur articulaire et une décoloration des ongles .

Image 5: Arthrite psoriasique
(source: Wikimedia )

La peau développe des taches rouges, squameuses, sur le dos, les mains et le cou. Il existe différents types de rhumatisme psoriasique, selon la région dans laquelle ils se produisent, comme uniquement les orteils, uniquement la colonne vertébrale, sur les deux pieds, etc.

Autres types d’arthrite

La maladie de Reiter , la maladie inflammatoire de l’ intestin , et la maladie de lyme , sont connus pour provoquer des formes rares de l’ arthrite, qui sont similaires à la polyarthrite rhumatoïde. Leur origine réside dans les anomalies du système immunitaire, qui provoquent la destruction de l’articulation et l’usure précoce du cartilage articulaire.

La variété des symptômes causés par l’arthrite peut souvent masquer les plus importants, ce qui contribue en fait à les différencier. Un plan de traitement de l’arthrite ne peut être initié que si la racine du problème est correctement identifiée. Il existe de nombreuses enquêtes, comme les rayons X, les tests sanguins, l’IRM, la tomodensitométrie, etc. Cependant, un compte rendu approprié des symptômes fait bien plus que cela pour démasquer le type d’arthrite.

Lire La Suite  Anatomie et signification de la région fessière
  • Leave Comments