TSH faible: causes, symptômes et effets sur T3 et T4

De faibles niveaux de TSH (hormone stimulant la thyroïde) signifient généralement que votre thyroïde produit trop d’hormones thyroïdiennes T3 et T4. Parce qu’une thyroïde hyperactive sécrète trop d’hormones thyroïdiennes, des signaux sont envoyés à votre glande pituitaire pour sécréter des niveaux de TSH inférieurs. Cela peut provoquer des symptômes de faible TSH ou d’hyperthyroïdie tels que la perte de poids, la nervosité, des difficultés à dormir ou des périodes de lumière (chez les femmes).

L’hyperthyroïdie n’est pas seulement liée à de faibles niveaux de TSH. Pour que les médecins diagnostiquent et traitent les conditions liées à une thyroïde hyperactive, ils vérifient également les niveaux de T3 et T4 dans votre sang. Les causes d’une TSH faible peuvent être la maladie de Graves, des nodules qui stimulent la thyroïde ou une inflammation.

Dans cet article, vous apprendrez comment les faibles niveaux de TSH affectent les hormones thyroïdiennes triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4). J’examinerai également quels devraient être les niveaux normaux de TSH, T3 et T4 et comment détecter les symptômes d’hyperthyroïdie.

Publicité

Que fait la thyroïde?

Votre thyroïde est une glande à l’avant du cou qui sécrète des hormones importantes dans le corps. Ce petit organe en forme de papillon produit des hormones qui contrôlent le métabolisme et la croissance dans le corps.

Les chercheurs de Johns Hopkins Medicine disent qu’une thyroïde saine est nécessaire pour contrôler la façon dont votre corps utilise l’énergie. Les hormones thyroïdiennes affectent votre fréquence cardiaque, votre poids corporel, vos cycles menstruels, vos intestins et votre système nerveux central. Les hormones produites par la thyroïde régulent la façon dont les tissus produisent ou non les protéines. 1

Qu’est-ce que la TSH (Thyroid-Stimulating Hormone)?

Votre glande pituitaire dans votre cerveau produit une hormone appelée hormone stimulant la thyroïde , ou TSH pour faire court.

Les médecins de l’American Association for Clinical Chemistry disent que la TSH affecte les niveaux d’hormones T3 et T4 en stimulant la thyroïde à produire ces hormones. La recherche de taux de TSH normaux ou faibles peut aider à diagnostiquer les troubles thyroïdiens. 2  

Par exemple, les tests sanguins pour les niveaux de TSH sont utilisés pour dépister régulièrement les nouveau-nés pour les problèmes thyroïdiens, surveiller la thérapie de remplacement thyroïdien ou aider à diagnostiquer les problèmes d’infertilité.

Qu’est-ce que le T4 et le T4 gratuit (FT4)?

Le Dr Lisandro Irizarry sur Medscape dit que la thyroxine est appelée T4 et est la principale hormone produite par la thyroïde. C’est l’une des hormones les plus importantes que sécrète la thyroïde. Il contient 4 molécules d’iode. 3

Les niveaux de T4 libre (FT4) se réfèrent à la quantité de thyroxine biologiquement active et non liée aux protéines. Les médecins testent généralement les niveaux de FT4 pour aider à identifier les causes possibles des problèmes de thyroïde. Le T4 libre est la forme active de la thyroxine.

Qu’est-ce que T3 et T3 gratuit (FT3)?

L’hormone thyroïdienne triiodothyronine est appelée T3 car elle contient une molécule d’iode de moins que la T4. Le Dr Irizarry explique que la thyroxine se transforme en triiodothyronine lorsqu’elle atteint les cellules du corps. Le T3 est 4 fois plus actif que le T4 plus abondant. 3

Comme avec FT4, la T3 libre (FT3) est le niveau actif d’hormone thyroïdienne qui peut être utilisée par le corps.

Publicité

Comment TSH affecte les niveaux T3 et T4

La TSH affecte les niveaux de T3 et T4 dans la circulation sanguine en stimulant la thyroïde à produire ces hormones. Les médecins de l’American Association for Clinical Chemistry disent que la TSH stimule principalement la production de T4 et celle-ci est convertie en T3 par d’autres tissus du corps. 4

Lire La Suite  Les avantages incroyables du gingembre cuit et séché

Selon la revue Frontiers in Endocrinology , les niveaux de T3 et T4 affectent également la quantité de TSH produite par l’hypophyse. Cela s’appelle une boucle de rétroaction négative. Des niveaux plus élevés d’hormones thyroïdiennes (FT3 et FT4) dans le sang signalent à l’hypophyse de produire moins d’hormone stimulant la thyroïde (TSH). 5

C’est pourquoi de faibles niveaux de TSH indiquent une glande thyroïde hyperactive ou une hyperthyroïdie.

Niveaux TSH normaux

Quels sont les niveaux normaux de TSH qui indiquent que votre thyroïde fonctionne correctement et est en bonne santé? Selon la British Thyroid Foundation, la plage normale de TSH est la suivante 21 :

  • 0,4 à 4,0 min / 50 (milliunités par litre)

Cependant, des études récentes sur l’activité thyroïdienne et ce qui devrait être classé comme des niveaux normaux de TSH ont mis la plage supérieure un peu plus bas. Les chercheurs du Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism recommandent que la limite supérieure de TSH soit de 2,5 mUI / L. 6

En effet, de nombreux médecins affirment que les personnes dont les valeurs de TSH se situent entre 2,5 mUI / L et 4,0 mUI / L risquent de développer des troubles thyroïdiens.

Il convient également de rappeler que les niveaux de TSH sont plus élevés chez les personnes âgées. Par exemple, la plage supérieure pour les personnes entre 50 et 59 ans est de 4,5 mUI / L et chez les personnes de plus de 80 ans, les niveaux de TSH jusqu’à 7,5 mUI / L seraient toujours considérés comme normaux. 6

Quels sont les faibles niveaux de TSH?

La plage de référence normale pour les tests sanguins TSH se situe entre 0,4 et 4,0 mUI / L. Par conséquent, si vos lectures de test sanguin pour la TSH sont inférieures à 0,4, vous avez de faibles niveaux de TSH. Les médecins effectueront ensuite d’autres tests pour vérifier la T4 libre et éventuellement la T3 libre dans le sérum sanguin.

Qu’est-ce que cela signifie lorsque votre TSH est faible

Si vos taux de TSH sont bas, cela pourrait signifier que vous souffrez d’hyperthyroïdie car votre thyroïde produit probablement des quantités excessives d’hormones T3 et T4. Certains autres troubles qui ne sont pas liés à la thyroïde peuvent présenter une TSH faible ainsi que des FT3 et FT4 faibles ou normaux.

Examinons plus en détail les raisons de montrer des signes d’hyperthyroïdie .

Maladie de Graves

La maladie de Graves est la cause la plus fréquente d’hyperthyroïdie lorsque vous avez une TSH faible et une T4 et / ou T3 élevée.

L’American Thyroid Association affirme que la maladie de Graves est une maladie auto-immune qui crée des anticorps qui font travailler la glande thyroïde au fil du temps. Cela se traduit par une augmentation des hormones thyroïdiennes T4 et T3 et donc votre glande pituitaire produit moins de TSH. 6

Certains des symptômes de la maladie de Graves comprennent:

Publicité
  • Gonflement autour des yeux leur donnant une apparence bombée
  • Inflammation des yeux les faisant apparaître rouges
  • Problèmes de vue
  • Taches de peau rouges et bosselées (un symptôme rare de la maladie de Graves)

Maladie de Plummer

La maladie de Plummer est une condition où plusieurs nodules deviennent hyperactifs dans la glande thyroïde, ce qui la fait sécréter plus d’hormones thyroïdiennes qu’elle ne le devrait.

Selon le Dr Philip R. Orlander, qui est professeur d’endocrinologie, la maladie de Plummer est également appelée goitre nodulaire toxique (TNG). Dans de nombreux cas, les nodules commencent à sécréter les hormones T3 et T4 indépendamment de la thyroïde et ils peuvent devenir toxiques. 7

D’autres symptômes de TNG ou de la maladie de Plummer peuvent inclure: 8

  • Perte de poids involontaire, en particulier chez les personnes âgées
  • Mouvements intestinaux fréquents
  • Tremblements des mains
  • Problèmes cardiaques
  • Gonflement autour du cou (goitre élargi)

Nodules ou kystes dans la glande thyroïde

D’autres types de croissances dans la thyroïde peuvent également stimuler la libération de niveaux hormonaux thyroïdiens plus élevés que la normale, entraînant ainsi une baisse significative des niveaux de TSH.

Lire La Suite  Méthémoglobinémie (taux élevés de méthémoglobine)

Selon un expert en endocrinologie, le Dr Robert Ferry Jr., les nodules ou kystes thyroïdiens peuvent ou non affecter la fonction thyroïdienne. Dans certains cas, les excroissances bénignes de la thyroïde peuvent stimuler la production d’hormones provoquant une hyperthyroïdie. Dans d’autres cas, les excroissances peuvent provoquer une thyroïde sous-active. 9

Certains signes de kystes thyroïdiens comprennent:

  • Douleur qui se propage de l’avant du cou à l’oreille ou à la mâchoire
  • Grosseur visiblement élargie dans la gorge
  • Difficulté à avaler
  • De faibles niveaux de TSH

Excès d’iode

Des niveaux appropriés d’iode sont essentiels pour la santé de la glande thyroïde . Si vous avez trop d’iode dans votre alimentation, votre taux de TSH pourrait chuter et vous pourriez commencer à montrer des signes d’une glande thyroïde hyperactive.

La revue Nature Reviews Endocrinology rapporte que l’iode se trouve naturellement dans le varech, le pain, le lait, certains suppléments vitaminiques et le sel enrichi en iode . La quantité recommandée d’iode nécessaire par jour pour une bonne fonction thyroïdienne est de 150 μg.

Les chercheurs disent que, chez les personnes en bonne santé, il est rare de faire une surdose d’iode provenant d’une alimentation saine. Cependant, les personnes atteintes de maladies auto-immunes peuvent être plus à risque d’une exposition excessive à l’iode de leur alimentation. dix

En cas de thyroïde sous-active, les médecins peuvent recommander un régime riche en aliments contenant de l’iode pour l’hypothyroïdie .

Inflammation de la thyroïde (thyroïdite)

Si vos niveaux de TSH sont bas, cela pourrait signifier que vous avez une maladie appelée thyroïdite. L’inflammation de la thyroïde peut faire gonfler votre thyroïde et commencer à sécréter plus de T4 et T3 qu’elle ne devrait. Cette augmentation de l’hormone thyroïdienne entraîne des niveaux épuisés de TSH.

Selon des chercheurs de la Cleveland Clinic, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la thyroïde peut devenir enflammée. Une TSH faible causée par une thyroïdite peut être le résultat d’une infection virale ou bactérienne, d’une radiothérapie ou d’anticorps qui attaquent la glande thyroïde. 11

Publicité

La thyroïdite peut entraîner une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie selon la façon dont l’inflammation affecte la thyroïde.

Tumeurs des ovaires ou des testicules

Les tumeurs des ovaires ou des testicules affectent vos hormones et peuvent supprimer les niveaux de TSH. Lorsque cela se produit, vous montrez des signes d’hyperthyroïdie.

OB / GYN Le Dr Lisa Rubinsak de l’École de médecine de l’Université Emory dit qu’un type de cancer de l’ovaire appelé struma ovarii peut provoquer une hyperthyroïdie. Il s’agit d’un type rare de cancer et l’hyperthyroïdie est un symptôme chez 5 à 8% des patients atteints de struma ovarien. Les symptômes typiques du cancer de l’ovaire incluent: 12

  • Saignements vaginaux irréguliers
  • Douleur abdominale
  • Accumulation de liquide dans l’abdomen

Le cancer du testicule chez l’homme peut également entraîner des symptômes d’hyperthyroïdie. Le Dr Kush Sachdeva, spécialisé en oncologie, affirme que le cancer des testicules fait augmenter les hormones thyroïdiennes dans le corps. Les autres symptômes du cancer des testicules peuvent inclure: 13

  • Douleurs sourdes dans le bas-ventre
  • Masse ou masse visible sur l’un des testicules
  • Des ganglions lymphatiques enflés
  • Niveaux élevés d’hormone thyroïdienne T4 ou T3

Tumeurs bénignes de la glande thyroïde ou de l’hypophyse

La croissance non cancéreuse de la glande thyroïde ou de l’hypophyse peut signifier que votre organisme a une faible hormone stimulant la thyroïde.

Les médecins de la clinique Mayo disent que la plupart des petites excroissances dans la thyroïde ne sont pas graves et ne présentent aucun symptôme. Si les croissances deviennent importantes, elles peuvent affecter la production d’hormones thyroïdiennes et supprimer les niveaux de TSH. Dans ces cas, vous présenterez des symptômes d’hyperthyroïdie. 14  

Troubles thyroïdiens d’origine médicamenteuse

Des symptômes de faible TSH peuvent se manifester si vous prenez certains médicaments. Selon des informations publiées dans la revue American Family Physician, les traitements pour une glande thyroïde sous-active peuvent entraîner de faibles niveaux de TSH si la dose est trop élevée. En outre, certains médicaments pour un rythme cardiaque irrégulier ou des médicaments contenant de l’iode peuvent également provoquer des symptômes de faible TSH. 15

Lire La Suite  Signes d'une infection de plaie (plaies infectées)

Cancer de la thyroïde

En de rares occasions, les excroissances de la thyroïde peuvent devenir cancéreuses et la thyroïde doit être retirée pour empêcher la propagation du cancer.

L’American Cancer Society rapporte que seulement 2 cas sur 20 de nodules thyroïdiens s’avèrent malins. Si la tumeur stimule la thyroïde, le résultat sera une hyperthyroïdie. Les médecins disent que les excroissances dans la thyroïde qui provoquent une TSH faible et une T4 élevée sont presque toujours bénignes. 16

Publicité

Quels sont les effets des faibles niveaux de TSH?

Les symptômes de faibles taux de TSH sont généralement associés à une hyperthyroïdie. Le Dr Oliver Starr sur Patient.info dit que le fait d’avoir trop de thyroxine dans le sang fera que l’hypophyse sécrète moins d’hormone stimulant la thyroïde. 17

Un faible taux de TSH signifie généralement que vous présenterez un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • Se sentir nerveux, irritable ou avoir du mal à se détendre
  • Troubles du sommeil et / ou insomnie
  • Palpitations cardiaques et augmentation du rythme cardiaque
  • Transpiration accrue
  • Fatigue générale et faiblesse musculaire
  • Diarrhée ou selles qui passent plus souvent qu’auparavant
  • Un cou visiblement plus grand
  • Yeux exorbités

Il est important d’obtenir les traitements appropriés pour les signes d’hyperthyroïdie car, s’ils ne sont pas traités, vous pouvez avoir l’une des complications suivantes:

  • Risque accru de développer l’ ostéoporose
  • Maladie cardiaque, par exemple, un risque accru d’angine de poitrine, de rythme cardiaque irrégulier ou même d’insuffisance cardiaque
  • Complications pendant la grossesse

TSH faible mais T4 libre normal

Qu’est-ce que cela signifie si les tests sanguins montrent un faible niveau de TSH mais que les niveaux de T4 libres sont normaux?

Selon le livre Screening and Treatment of Subclinical Hypothyroidism or Hyperthyroidism , un faible TSH mais FT4 dans la plage normale pourrait indiquer que vous souffrez d’hyperthyroïdie subclinique. Les médecins recommandent généralement un traitement anti-thyroïdien si les analyses de sang montrent des niveaux de TSH inférieurs à 0,1 mUI / L. Une TSH faible et un FT4 normal sont courants chez les personnes atteintes de la maladie de Graves ou d’une maladie thyroïdienne nodulaire. 18

Une autre raison des faibles taux de TSH et de la T4 libre normale est que vous subissez un traitement T4 pour l’hypothyroïdie.

TSH faible mais T3 et T4 normaux

Pourquoi pouvez-vous avoir de faibles niveaux de TSH mais des T3 et T4 normaux?

Les raisons pour lesquelles T3 et T4 se situent dans la plage de référence normale mais dont la TSH est inférieure à 0,1 mUI / L peuvent également être une hyperthyroïdie subclinique. Le journal British Medical Bulletin a rapporté que les raisons courantes d’un faible taux sérique de TSH et de T3 et T4 normaux peuvent inclure: 19

  • Traitement à la lévothyroxine
  • Maladie de Graves
  • Thyroïdite virale
  • Goitre nodulaire toxique chez les patients âgés

TSH faible et T4 élevé

Les résultats des tests sanguins pour les troubles thyroïdiens qui montrent de faibles taux de TSH et de thyroxine élevés confirment généralement l’hyperthyroïdie. Le Dr Oliver Starr sur Patient.info dit que dans ces circonstances, les médecins prescriront un traitement pour abaisser les niveaux de thyroxine dans le sang, ce qui devrait ensuite augmenter les niveaux de TSH. 17

TSH faible, T4 faible et T3 faible

Dans les cas où les analyses de sang montrent que vous avez de faibles niveaux d’hormone stimulant la thyroïde et de thyroxine, la cause n’est généralement pas liée à votre thyroïde.

Selon l’endocrinologue Dr Serhat Aytug, les conditions provoquant une TSH et une T4 faibles sont des syndromes de maladie classés et non thyroïdiens. Cela se voit généralement chez les personnes gravement malades ou atteintes d’une maladie chronique grave. Voici quelques exemples de maladies chroniques pouvant entraîner une baisse de T4, T3 et TSH en dessous de la plage de référence normale: 20

  • Toute maladie grave affectant le tractus gastro-intestinal, les poumons, le cœur ou le foie
  • Attaque cardiaque
  • famine
  • Brulûres sévères
  • Greffe de moelle osseuse

Lisez mes autres articles connexes:

  • Les troubles thyroïdiens les plus courants et ce que vous devez savoir
  • Top 13 des signes que vous pourriez avoir un trouble thyroïdien
  • Auto-test du cancer de la thyroïde à la maison en 1 minute: cela peut vous sauver la vie
  • Leave Comments