Syndrome de la sirène : causes, symptômes, traitement

Le syndrome de la sirène est une anomalie congénitale qui provoque la fusion des membres inférieurs de l’utérus. Ce défaut a été nommé syndrome de la sirène, en raison de sa ressemblance avec la sirène. La sirène est l’une des créatures mythiques qui sont l’un des sujets les plus célèbres de différents types de conteurs. Il est important de connaître les causes, les symptômes et le traitement du syndrome de la sirène.

La plupart des cas connus de personnes souffrant du syndrome de la sirène se sont avérés mortels. Lors du diagnostic de la maladie, les médecins optent généralement pour des chirurgies de reconstruction multiples immédiates pour traiter les patients. Cependant, il est assez décourageant d’apprendre que même après avoir subi une intervention chirurgicale, les chances de survie des patients sont très réduites. Cette condition est également appelée sirennomélie, dans laquelle dans la plupart des cas, le fœtus est né mort, cependant, certaines études revendiquent également des naissances vivantes.

Causes du syndrome de la sirène

Cette maladie étant si rare dans le monde, la cause exacte du syndrome de la sirène reste encore inconnue. Malgré tant d’ambiguïté, peu de conditions peuvent être les facteurs d’influence ou les causes du syndrome de la sirène ;

  • Les femmes souffrant de maladies graves pendant la grossesse ont un maximum de chances de donner naissance à un enfant atteint du syndrome de la sirène.
  • La mutation des gènes de la mère ou du père peut être la cause de  troubles génétiques chez les nourrissons.
  • Certaines études suggèrent que les facteurs environnementaux ont également été considérés comme une cause du syndrome de la sirène. L’exposition aux toxines, les radiations peuvent parfois être la cause sous-jacente de la fusion des deux jambes du fœtus.
  • Le stress physique et mental peut avoir un effet dévastateur sur le développement du fœtus dans l’utérus, ce qui peut être l’une des causes de ces problèmes congénitaux chez les nouveau-nés.
  • Certains médicaments, conditions médicales ou certaines carences peuvent également être une cause contributive du syndrome de la sirène.

Symptômes du syndrome de la sirène

Les symptômes du syndrome de la sirène affectent non seulement le membre des nouveau-nés, mais présentent de nombreuses autres anomalies qui rendent leur survie difficile. Alors que certains bébés souffrent de membres fusionnés, certains souffriraient également des symptômes suivants

  1. Absence d’organes génitaux
  2. Anomalie de la colonne vertébrale ou il y a aussi des chances d’absence de colonne vertébrale
  3. Les reins  sont souvent absents chez ces individus
  4. L’anomalie de l’ouverture du tractus gastro-intestinal inférieur est un autre signe courant de ce syndrome.

Il est important de noter que les symptômes du syndrome de la sirène peuvent varier en fonction de la gravité du syndrome dont souffre un enfant. Les symptômes du syndrome de la sirène peuvent parfois être observés sous certaines formes plus légères.

Les personnes atteintes d’une forme bénigne du syndrome de la sirène souffrent généralement de jambes fusionnées à la cheville. Ils pourraient même souffrir d’une étendue de peau attachée entre les jambes. Alors que dans les cas normaux, les os des individus sont formés de manière appropriée. Mais dans les cas où les individus souffrent du syndrome de la sirène, ils ont des jambes mal formées avec seulement deux os à l’intérieur. Dans certains cas, les pieds sont absents et la partie inférieure de la jambe est également effilée.

Ces symptômes du syndrome de la sirène peuvent aider à identifier la différence dans la structure corporelle des nourrissons souffrant du syndrome de la sirène.

Traitement du syndrome de la sirène

La plupart des nourrissons souffrant du syndrome de la sirène naissent immobiles ou morts, mais s’ils naissent vivants, il leur est assez difficile de survivre. Cependant, le traitement du syndrome de la sirène peut être essayé à l’aide de certaines options.

  1. La chirurgie de reconstruction est l’une des options pour le traitement du syndrome de la sirène. Cependant, même après avoir traité le patient par chirurgie, les chances de survie sont bien moindres.
  2. Pour les bébés qui ont des jambes fusionnées ou des vaisseaux sanguins inséparables et d’autres structures, il est assez difficile d’effectuer des interventions chirurgicales sur eux. Il devient même impossible de les soigner. Malgré toutes les probabilités, si le nouveau-né est traité chirurgicalement, les chances de survie sont très réduites. Cependant, si la chirurgie est effectuée avec succès et que le bébé a de la chance, il pourrait survivre à une vie handicapée pendant quelques années.

Des études ont découvert peu de survivants du syndrome de la sirène, cependant, même avec la chirurgie et le traitement, les enfants ont fait face à l’une ou l’autre complexité.

Bien que la cause exacte du syndrome de la sirène ne soit pas connue, il est difficile de prendre des mesures pour prévenir le trouble. Cependant, il est important de prendre toutes les précautions nécessaires avant qu’une femme ne conçoive et pendant la grossesse pour assurer une grossesse en santé et un bébé en bonne santé. Des soins prénatals appropriés, un régime alimentaire et une prévention de l’exposition aux toxines et aux radiations doivent être pris. Des examens prénatals effectués en temps opportun sont importants, car ils peuvent aider à la détection et au traitement précoces des malformations congénitales.

De plus, une fois que les bébés sont nés, il est nécessaire d’observer attentivement tout symptôme du syndrome de la sirène ou toute déformation nécessitant une attention immédiate. Un traitement et une intervention chirurgicale en temps opportun peuvent aider le bébé à survivre.

  • Leave Comments