Syndrome de Klinefelter : causes, symptômes, traitement, diagnostic

Le syndrome de Klinefelter est une maladie génétique courante qui affecte principalement les hommes dans lesquels un garçon est né avec une copie supplémentaire du chromosome X. C’est une maladie qui peut être présente chez un enfant mais qui peut ne pas être diagnostiquée avant l’âge adulte lorsque les symptômes sont clairement évocateurs. de cet état. Le syndrome de Klinefelter affecte la croissance des testicules, provoquant finalement des testicules plus petits que la normale, entraînant une production réduite de testostérone, une enzyme nécessaire à la reproduction.
Le syndrome de Klinefelter peut également entraîner une diminution de la masse musculaire, une réduction de la pilosité faciale et une hypertrophie du tissu mammaire. La façon dont le syndrome de Klinefelter affecte un individu est variable et toutes les personnes atteintes de cette maladie n’auront pas toutes les caractéristiques caractéristiques du syndrome de Klinefelter. Une personne atteinte du syndrome de Klinefelter produira moins de spermatozoïdes, ce qui peut être une cause d’infertilité, mais il existe de nos jours des procédures permettant aux hommes de devenir pères malgré le syndrome de Klinefelter.

Quelles sont les causes du syndrome de Klinefelter ?

La principale cause du syndrome de Klinefelter est une erreur génétique entraînant la naissance de l’enfant avec un chromosome sexuel supplémentaire. Ce n’est pas une condition héréditaire. Normalement, tout le monde a 46 chromosomes qui incluent deux chromosomes sexuels qui déterminent le sexe d’un individu. Les femelles ont des chromosomes XX, tandis que les mâles ont des chromosomes XY. Une copie supplémentaire de la cellule sexuelle qui est le chromosome X entraîne le développement du syndrome de Klinefelter.

Ce chromosome X, s’il est présent dans toutes les cellules, entraîne le développement d’un syndrome de Klinefelter commun, tandis que ce chromosome dans certaines cellules de l’enfant a tendance à entraîner un type de syndrome de Klinefelter qui présente peu de symptômes par rapport au syndrome de Klinefelter commun. En raison des copies supplémentaires du chromosome X, l’individu a tendance à avoir des problèmes de fertilité et il devient difficile pour l’individu de devenir père en raison de cette anomalie appelée syndrome de Klinefelter.

Quels sont les symptômes du syndrome de Klinefelter ?

Les symptômes du syndrome de Klinefelter sont assez variables et diffèrent d’un individu à l’autre. De nombreux hommes atteints du syndrome de Klinefelter ont tendance à présenter peu de symptômes, tandis que certains hommes ont tendance à présenter des symptômes graves de cette maladie. C’est la raison pour laquelle, dans certains cas, le syndrome de Klinefelter ne peut être diagnostiqué qu’à l’âge adulte. Les signes et symptômes du syndrome de Klinefelter changent selon l’âge et ont donc été subdivisés en fonction de l’âge de l’enfant.

Les symptômes du syndrome de Klinefelter chez les bébés sont :

  • Muscles faibles
  • Développement moteur lent entraînant un retard dans l’atteinte des jalons
  • Retards de la parole
  • Personnalité calme
  • Problèmes de naissance comme les testicules non descendus à la naissance

Les symptômes du syndrome de Klinefelter chez les adolescents et les adolescents sont :

  • Les garçons peuvent être plus grands que la moyenne
  • Les garçons peuvent avoir des jambes plus longues et des hanches larges par rapport aux autres
  • Retard dans l’atteinte de la  puberté ou même absence de puberté
  • Moins de masse musculaire et moins de poils sur le visage même après avoir atteint la puberté
  • Petits testicules
  • Petit pénis
  • Gynécomastie
  • Os faibles
  • Léthargique
  • Problèmes avec l’exécution de fonctions comme la lecture ou l’écriture

Les symptômes du syndrome de Klinefelter chez les adultes sont :

  • Pas ou très peu de spermatozoïdes
  • Petits testicules et pénis
  • Baisse de la libido
  • Taille plus grande que la moyenne
  • Os faibles
  • Diminution des poils du visage
  • Moins de masse musculaire
  • Gynécomastie

Comment le syndrome de Klinefelter est-il diagnostiqué ?

Afin de diagnostiquer le syndrome de Klinefelter, le médecin prendra un historique détaillé du patient et procédera à un examen physique. Au cours de l’examen physique, le médecin peut examiner la région génitale et effectuer des tests pour vérifier les réflexes et vérifier le fonctionnement de l’individu. Certains des tests effectués pour diagnostiquer le syndrome de Klinefelter sont :

  • Tests hormonaux : Des tests sanguins seront effectués qui révéleront des niveaux d’hormones anormaux indiquant un diagnostic de syndrome de Klinefelter.
  • Analyse chromosomique : Une analyse chromosomique peut également être effectuée qui montrera clairement une copie supplémentaire du gène sexuel chez le patient et confirmera le diagnostic du syndrome de Klinefelter.

Dans certains cas rares, le syndrome de Klinefelter peut également être diagnostiqué avant la naissance lorsque la mère subit une procédure appelée amniocentèse pour une autre affection ou s’il existe des antécédents familiaux de troubles génétiques. Cela révélera les caractéristiques trouvées dans le syndrome de Klinefelter.

Comment traite-t-on le syndrome de Klinefelter ?

Le traitement du syndrome de Klinefelter impliquera une approche multidisciplinaire et impliquerait un endocrinologue, un orthophoniste, un pédiatre, un physiothérapeute et un spécialiste de l’infertilité. Le patient peut également avoir besoin de l’aide d’un psychologue pour faire face aux symptômes du syndrome de Klinefelter. Il n’y a pas de traitement pour guérir les changements chromosomiques, mais il existe des traitements disponibles pour minimiser ses effets sur le patient afin que le patient puisse mener une vie aussi normale que possible. Pour cela, le traitement doit être commencé le plus tôt possible pour le syndrome de Klinefelter. Certaines des options de traitement pour le syndrome de Klinefelter sont :

Thérapie de remplacement de la testostérone : Ceci est essentiellement fait pour reconstituer la testostérone car ils sont très moins nombreux chez les patients atteints du syndrome de Klinefelter. Cela commence généralement au moment où l’enfant atteint la puberté afin que les changements attendus chez un homme après la puberté puissent également se produire chez le patient atteint du syndrome de Klinefelter, comme une voix grave, une croissance des poils du visage et du corps et une augmentation des muscles. Masse.

La thérapie à la testostérone a également tendance à améliorer la qualité et la résistance des os et à prévenir le risque de fractures. Il convient de noter ici que la thérapie de remplacement de la testostérone n’améliore en aucun cas la fertilité chez les hommes atteints du syndrome de Klinefelter.

Enlèvement des tissus mammaires : Ceci est fait avec des patients qui ont une gynécomastie. Cela est généralement fait par un chirurgien plasticien afin que le patient ait l’air aussi normal que possible.

Orthophonie et physiothérapie : Ceci est nécessaire pour améliorer la qualité de la parole du patient et aider à développer la masse musculaire qui est considérablement diminuée chez les patients atteints du syndrome de Klinefelter.

Soutien pédagogique : Certains garçons atteints du syndrome de Klinefelter ont des difficultés à étudier et ont donc besoin d’un soutien pédagogique afin d’être à égalité avec leurs pairs en ce qui concerne les études et les notes dans différentes matières.

Traitement de fertilité : Dans la majorité des cas, les hommes atteints du syndrome de Klinefelter nécessitent un traitement de fertilité car leur corps produit trop moins de spermatozoïdes pour être fertile. Cela peut être fait avec une injection intracytoplasmique de spermatozoïdes qui stimule la production de spermatozoïdes et aide un homme à devenir plus fertile.

Conseil psychologique : Ceci est extrêmement vital pour les personnes atteintes du syndrome de Klinefelter, car les symptômes de cette maladie peuvent être assez déprimants, en particulier chez les adolescents qui doivent faire face aux difficultés et les hommes qui ont tendance à penser qu’ils ne peuvent pas engendrer d’enfants. Pour faire face à toutes ces difficultés, il est impératif que les individus suivent un conseil psychologique pour le syndrome de Klinefelter.

Lire La Suite  Les saignements rectaux provoquent pendant ou après la selle
  • Leave Comments