Qu’est-ce que l’androphobie ou la peur des hommes et comment est-elle traitée ?

Contents

Qu’est-ce que l’androphobie ou la peur des hommes?

L’androphobie fait référence à une peur extrême des hommes sur une base constante prenant une forme de phobie. Comme tous les autres cas de phobie, l’androphobie ou la peur des hommes est également une peur intrinsèque sans cause pertinente. Ce type de phobie peut affecter n’importe qui, mais surtout toucher les jeunes femmes plus que les autres.

L’androphobie ou la peur des hommes dès l’enfance peuvent continuer d’exister même à l’âge adulte. Les personnes souffrant d’androphobie ou de peur des hommes ont peur d’être seules avec un homme, même s’il s’agit d’un ami ou d’un parent. Il ou elle peut avoir des rêves effrayants et ne peut pas quitter une vie normale. La peur des hommes hante toujours ces personnes, les empêchant de sortir.

Dans les cas moins graves, une personne androphobe peut sembler normale avec les hommes mais elle est toujours nerveuse et mal à l’aise de l’intérieur.

Causes de l’androphobie ou de la peur des hommes

Il y a plusieurs raisons qui peuvent provoquer l’androphobie ou la peur des hommes. Dans la plupart des cas, un  événement traumatisant avec un homme tel qu’une agression sexuelle ou un viol peut avoir un impact profond et provoquer une androphobie permanente ou la peur des hommes. Ainsi, chaque fois qu’une personne rencontre un homme, elle a tendance à réagir de la même manière que lors de cet événement traumatisant. Les souvenirs de l’événement sont conservés à l’esprit et l’amènent à recréer la scène.

Un comportement inhabituellement grossier ou violent des parents, des gardiens ou des grands-parents peut également installer cette peur. Il est généralement conseillé aux filles de rester à distance des hommes, ce qui peut également contribuer à une peur durable. De nombreux incidents et rapports que l’on lit et dont on entend parler dans les nouvelles peuvent encore accroître sa peur et établir une androphobie ou une peur des hommes à l’esprit.

Certaines des causes les plus courantes de développement de l’androphobie ou de la peur des hommes sont les suivantes:

Les expériences traumatiques peuvent provoquer une androphobie ou la peur des hommes

Une rencontre traumatisante avec un homme impliquant une sorte de violence verbale ou physique, de molestation, de viol, etc. peut être l’une des principales causes d’androphobie ou de peur des hommes. Une telle peur est souvent amplifiée par des actes comme l’intimidation et les taquineries qui donnent l’impression que les hommes sont nuisibles et impitoyables. Dans certains cas, une personne peut également développer de la peur en regardant ou en entendant parler de tels événements.

Une autre cause d’androphobie ou de peur des hommes est le comportement appris

L’androphobie ou la peur des hommes peuvent également être causées par un apprentissage constant de la vie quotidienne où les hommes sont toujours de nature dominante et agressive. Les hommes sont physiquement plus durs et plus forts, ce qui les fait automatiquement paraître dominants dans une famille. De plus, toutes les cultures et sociétés considèrent les hommes comme dominants.

La génétique peut causer l’androphobie ou la peur des hommes

L’androphobie ou la peur des hommes peuvent également être héritées des parents d’un proche de la famille. S’il y a des antécédents familiaux de phobie ou d’anxiété, les chances d’en contracter la phobie ne peuvent être exclues.

Signes et symptômes de l’androphobie ou de la peur des hommes

Les symptômes courants de l’androphobie ou de la peur des hommes sont les suivants :

Les signes physiques et les symptômes de l’androphobie ou de la peur des hommes comprennent:

Une personne androphobe peut présenter un ou plusieurs des symptômes physiques suivants en faisant face à un homme ou même en pensant à une rencontre avec des hommes. Les symptômes sont: évanouissement, douleur dans la poitrine , étouffement, transpiration, augmentation du pouls, rythme respiratoire élevé, nausées, détresse gastro-intestinale etc…

Les signes et symptômes mentaux de l’androphobie ou de la peur des hommes sont:

  • Penser toujours à la peur des hommes.
  • Avoir une peur profondément enracinée des hommes.
  • Imaginer des rencontres ou des images terrifiantes d’hommes.
  • Impossible d’avoir un contrôle total sur votre esprit.

Les signes émotionnels et les symptômes de l’androphobie ou de la peur des hommes sont:

  • Toujours penser et s’inquiéter d’une éventuelle rencontre avec un homme à l’avenir.
  • Avoir un sentiment de terreur constante face aux hommes.
  • Un sentiment fort de fuir un environnement ou une situation impliquant des hommes.

Cela peut laisser une personne se sentir déprimée et perdue. Elle peut avoir des problèmes avec les activités de routine comme manger, dormir, parler, etc. sans aucune raison. Les petits enfants souffrant d’androphobie ou de peur des hommes peuvent commencer à crier, pleurer ou s’échapper lorsqu’ils rencontrent un homme.

Quand consulter un médecin pour l’androphobie ou la peur des hommes?

Une personne souffrant d’androphobie ou ayant peur des hommes aurait besoin de consulter un médecin à un autre moment. Au fil du temps, la situation commence à empirer car la personne commence à vivre dans l’isolement. Si une personne continue de présenter des symptômes d’androphobie ou de peur des hommes pendant plus de six mois, il est fortement recommandé de consulter un médecin.

Facteurs de risque d’androphobie ou de peur des hommes

Les facteurs de risque suivants peuvent vous rendre plus sujet à l’androphobie ou à la peur des hommes:

  • L’âge tendre est un facteur de risque d’androphobie ou de peur des hommes. Les personnes âgées de 13 ans ou moins ont un risque plus élevé de développer une phobie que les adultes. La plupart des gens développent une phobie vers l’âge de 10 ans qui peut persister jusqu’à l’âge adulte. L’androphobie survient généralement entre le début de l’adolescence et la fin de l’adolescence. Dans quelques cas, cela peut survenir chez les adultes jusqu’à l’âge de 35 ans.
  • Une phobie peut facilement être dissipée pour l’un des membres de la famille. Si un membre de la famille a une phobie des serpents, des araignées, etc., cela augmente le risque de développer une phobie chez les enfants. Cela arrive parce que les enfants grandissent en regardant ces membres réagir maladroitement à de telles situations et ils peuvent également adopter la même chose.
  • Votre tempérament. L’apparition de l’androphobie ou de la peur des hommes peut également dépendre de votre tempérament ou de votre force mentale pour faire face à vos peurs. Une personne sensible est plus à risque de développer une androphobie ou la peur des hommes.
  • L’androphobie ou la peur des hommes peuvent également résulter d’un événement traumatisant qui peut avoir un effet durable sur l’esprit. De tels événements peuvent inclure des situations comme une agression sexuelle ou une agression sexuelle par un homme.

Complications de l’androphobie ou de la peur des hommes

Passer par l’androphobie ou la peur des hommes peut être ridicule pour les spectateurs mais peut être extrêmement difficile pour la personne elle-même. Elle peut influencer plusieurs aspects de la vie d’un individu.

  • L’isolement social est une complication majeure de l’androphobie ou de la peur des hommes. La tendance naturelle d’une personne à éviter sa famille et ses amis ou des lieux spécifiques peut avoir un impact sérieux sur son efficacité académique et professionnelle. Ils ont tendance à mener une vie isolée, ce qui les empêche de mener une vie sociale de qualité et d’acquérir les compétences nécessaires.
  • Il est courant d’entrer dans la dépression ou de développer des troubles anxieux .
  • La toxicomanie est également une complication possible de l’androphobie ou de la peur des hommes. La solitude et l’isolement les rendent sujets à la toxicomanie.
  • Certains patients peuvent également commencer à avoir des pensées suicidaires.

Tests pour diagnostiquer l’androphobie ou la peur des hommes

L’androphobie ou la peur des hommes ou toute phobie est un état mental contrairement à d’autres conditions médicales plus physiques. Ainsi, il est impossible d’utiliser des tests de laboratoire pour détecter l’androphobie ou la peur des hommes. Un conseiller ou un expert essaie de détecter l’état de la phobie en vérifiant les symptômes possibles en discutant avec le patient et en recherchant les antécédents médicaux.

L’American Psychiatric Association a défini des lignes directrices et des normes claires qui sont utilisées comme manuel statistique pour le diagnostic de l’état mental. Tous les médecins et compagnies d’ assurance peuvent utiliser ce manuel pour comparer les résultats et se conformer au cas d’androphobie ou de peur des hommes.

Traitement de l’androphobie ou de la peur des hommes

Les chercheurs essaient toujours de découvrir les raisons exactes qui sont responsables de l’androphobie ou de la peur des hommes pour développer de meilleures options de traitement. Quelques séances avec un physiatre peuvent être utiles car il essaie de comprendre la cause et de se débarrasser de ses peurs. Cependant, les traitements dépendent en grande partie des préférences de la personne et du niveau de confort avec un physiatre. Une association de médicaments et une visite chez un physiatre peuvent aider à traiter l’androphobie.

  1. Thérapie d’exposition avec relaxation pour traiter l’androphobie ou la peur des hommes

    La thérapie d’exposition est une thérapie populaire qui est largement utilisée pour traiter presque tous les types de phobie, y compris l’androphobie ou la peur des hommes. Dans cette thérapie, une personne est progressivement exposée à ses peurs en créant un environnement virtuel avec une intensité d’exposition croissante. Une exposition progressive aide une personne à trouver des moyens de faire face à ses peurs. Un médecin enseigne des moyens spéciaux comme la méditation , la visualisation de l’esprit, le contrôle de la respiration, etc. pour aider la personne à faire face à la peur.

  2. Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) pour traiter l’androphobie ou la peur des hommes

    La TCC est similaire à la psychothérapie où un physiatre essaie de comprendre l’androphobie ou la peur des hommes et les causes possibles. Il met ensuite en place plusieurs séances de conseil avec le patient où il discute des peurs et lui apprend des méthodes pour faire face à l’androphobie ou à la peur des hommes. L’objectif principal de la TCC est de modifier l’état d’esprit d’une personne et de se débarrasser de l’événement ou des pensées qui provoquent la peur.

  3. La programmation neuro-linguistique (PNL) est une autre façon de diagnostiquer l’androphobie ou la peur des hommes

    La programmation neuro-linguistique ou PNL est liée au fait que notre esprit perçoit les choses comme réelles. En termes de PNL, la phobie résulte de certaines constructions qui ont créé mon esprit qui n’existe pas vraiment dans la réalité. La programmation neuro-linguistique aide à reprogrammer notre esprit pour différencier le monde réel et virtuel et se débarrasser de l’androphobie ou de la peur des hommes. C’est une technique efficace avec des résultats rapides.

  4. L’hypnothérapie est également un moyen de traiter l’androphobie ou la peur des hommes

    L’hypnothérapie est également une thérapie efficace pour le traitement de l’androphobie ou de la peur des hommes. Dans cette thérapie, le thérapeute hypnotise une personne et tente de se connecter à son subconscient et tente de reprogrammer son cerveau en se débarrassant des souvenirs responsables de la peur.

  5. Médicaments pour traiter l’androphobie ou la peur des hommes

    Des médicaments peuvent être nécessaires dans les cas graves d’androphobie ou de peur des hommes pour traiter l’anxiété et la dépression. Ces médicaments ont une influence directe sur les niveaux de sérotonine, ce qui aide à maintenir le bon tempérament.

    Il peut être difficile pour une personne souffrant d’androphobie ou de peur des hommes de mener une vie normale et de faire face à ses peurs. Cependant, il existe plusieurs options de traitement et des conseillers qui peuvent aider une personne à faire face à la situation.

Prévention de l’androphobie ou de la peur des hommes

Tout type de peur qui ne peut pas être expliqué peut être un symptôme de phobie. Il est recommandé de consulter un médecin pour en savoir plus sur votre état afin d’éviter qu’il ne s’aggrave. Cela devient plus important dans le cas où il y a des enfants dans votre famille, car ils peuvent également être influencés en regardant votre comportement et développer eux-mêmes une phobie.

Faire face à l’androphobie ou à la peur des hommes

Faire face à l’androphobie ou à la peur des hommes est difficile mais pas impossible. Il est important que la personne se rende compte que l’androphobie ou la peur des hommes peut être traitée avec une thérapie et des médicaments appropriés. Une personne doit apprendre à contrôler ses peurs et à établir un contrôle sur son esprit. Cela ne vient pas d’un seul coup mais nécessite une détermination de la corde et des efforts constants. Une personne utilise elle-même la thérapie d’exposition et de relaxation pour apprendre à faire face à l’androphobie ou à la peur des hommes.

Certaines autres thérapies comme la thérapie individuelle par la parole, la thérapie de groupe, etc. sont également utiles pour traiter l’androphobie ou la peur des hommes. L’hypnothérapie en particulier peut aider le thérapeute à pénétrer la cause profonde de la peur et à s’en débarrasser au cours de séances successives.

L’objectif principal des traitements professionnels est de vous aider à gérer et à traiter efficacement votre phobie afin que vous ne soyez pas captivé par vos peurs. Vous pouvez également développer vous-même certaines techniques pour faire face à vos peurs.

  • Ne fuyez pas vos peurs. Les personnes souffrant d’androphobie doivent être encouragées à trouver des moyens de faire face à la peur au lieu de les fuir. Demandez l’aide de vos amis, de votre famille et de votre médecin.
  • Les groupes de soutien peuvent aider à mieux faire face à l’androphobie ou à la peur des hommes. Les groupes de soutien vous permettent de rencontrer d’autres personnes qui vivent les mêmes peurs. Vous pouvez interagir avec eux et échanger des idées et des stratégies clés pour faire face aux peurs.
  • Les médicaments doivent être pris en temps opportun. L’un des problèmes courants avec les médicaments contre la phobie peut survenir lorsqu’une personne essaie de sauter des médicaments car cela entraîne des symptômes de sevrage. Parlez à votre médecin.
  • Prenez soin de votre santé. Au milieu de toutes ces peurs et androphobie ou peur des hommes, vous devez maintenir une bonne santé tant mentale que physique pour vous aider à lutter contre vos peurs.

Aider votre enfant à faire face à l’androphobie ou à la peur des hommes

Presque chaque enfant a des peurs pendant l’enfance, mais il est important de s’assurer que toutes les peurs disparaissent à mesure que l’enfant grandit et devient adolescent. Si votre enfant garde des craintes, vous devez demander l’aide d’un expert. Voici quelques-unes des méthodes qui sont très utiles pour aider une personne à faire face à l’androphobie ou à la peur des hommes:

  • Encouragez votre enfant à discuter de ses peurs. Nous pouvons souvent prendre la peur de nos enfants pour acquise en supposant qu’elle disparaîtra avec le temps. Parlez régulièrement avec votre enfant de ses craintes afin de mieux faire face.
  • Encouragez votre enfant à affronter les peurs au lieu d’essayer de s’échapper. L’un des problèmes courants des personnes souffrant d’androphobie ou de peur des hommes est qu’elles ont tendance à s’isoler de leurs peurs. En tant que parent, il est important d’encourager votre enfant à affronter ses peurs plutôt que d’essayer de leur échapper. Exposez votre enfant à ses peurs dans un environnement contrôlé avec l’aide d’un thérapeute.
  • Devenez un modèle pour votre enfant contre l’androphobie ou la peur des hommes. Les enfants apprennent en observant les gens dans leur environnement, en particulier les parents. Vous pouvez être votre enfant héros et il peut apprendre en observant votre réaction aux peurs.

Période de récupération / temps de guérison pour l’androphobie ou la peur des hommes

Le temps de guérison de votre androphobie ou de la peur des hommes peut varier d’une personne à l’autre. Cela dépend de plusieurs facteurs tels que la gravité des peurs et le mode de traitement. Référez votre médecin pour en savoir plus sur le temps de guérison dans votre cas.

Lire La Suite  Diarrhée explosive (mouvements intestinaux violents et forts)
  • Leave Comments