Mucus: causes de flegme vert, blanc, jaune, brun, gris, noir

Le mucus est produit naturellement par les cellules muqueuses présentes dans les revêtements de diverses voies et cavités du corps. L’une des principales raisons de ce mucus est de fournir de l’humidité et de la lubrification, bien qu’il puisse avoir des objectifs supplémentaires comme le piégeage de la poussière et des microbes (voies respiratoires). Normalement, le mucus est clair à légèrement opaque, mais il existe diverses raisons pour lesquelles le mucus peut se décolorer.

 

Couleurs du mucus

Le flegme peut être clair (blanc), jaune / vert, brun, gris, noir, rose, orange, contenant des stries rouges ou mousseux. Cracher des mucosités est du mucus (expectoration) qui provient des voies respiratoires ou des poumons. Il révèle une inflammation des organes respiratoires sous les cordes vocales (boîte vocale, trachée, bronches et poumons). La couleur, l’épaisseur et même l’odeur du mucus peuvent être utiles pour diagnostiquer la condition exacte qui peut causer un excès de mucus.

Mucus blanc clair ou mince

Un mucus clair ou trouble (blanc), mince et translucide signifie qu’il n’y a pas (ou pas beaucoup) de pus ou de sang dedans. Les causes du flegme blanc clair comprennent:

  • La bronchite virale aiguë  (rhume thoracique) est une inflammation des bronches (voies respiratoires entre la trachée et les poumons), affectant parfois des personnes atteintes d’un rhume, d’une grippe ou d’une autre infection respiratoire virale. Une faible fièvre, un nez qui coule, des démangeaisons de la gorge, un enrouement, une respiration sifflante et une toux initialement sèche puis productive avec du mucus clair peuvent durer de plusieurs jours à plusieurs semaines. Le mucus peut, en quelques jours, virer au jaune ou au vert ( 1 ).
  • La bronchite aiguë causée par les gaz irritants de l’airborrne (environnementaux ou professionnels) ressemble à la bronchite virale mais il n’y a généralement pas de fièvre.
  • Les fumeurs actuels ou anciens atteints de bronchite chronique peuvent cracher des mucosités blanches. Le mucus blanc dans la bronchite chronique ne nécessite pas de traitement antibiotique ( 1 ).
  • L’asthme est un rétrécissement des voies respiratoires (bronches) dû à un spasme des muscles des parois bronchiques ainsi qu’à une accumulation de mucus. Ceci est souvent lié à une réponse allergique (hypersensible).

Mucus blanc épais

Les principales causes de mucus épais, non translucide et blanc comprennent:

  • Boire du lait ou d’autres boissons épaisses peut rendre le mucus clair à l’origine épais. Le lait peut recouvrir l’arrière de la gorge, mais le lait lui-même ne produit pas de mucus.
  • Dans le  reflux gastro-œsophagien (RGO) , l’acide gastrique peut remonter de l’œsophage dans la trachée et la gorge. Des brûlures d’estomac, de poitrine (derrière le sternum) et de la gorge, ainsi que des crachats de mucus blanc, épais et souvent mousseux sont les principaux symptômes. Souvent, le mucus blanc est le seul symptôme du RGO.

Mucus jaune

Le mucus est jaune lorsqu’il contient des cellules inflammatoires, principalement des leucocytes. Un mucus mince et jaune peut résulter de toute cause d’inflammation des voies respiratoires: infection, allergie, asthme, irritation. Un mucus jaune épais parle d’infection – virale ou bactérienne. C’est un symptôme régulier de la bronchite aiguë ou chronique ou de la pneumonie bactérienne .

Mucus brun ou rouillé

Le mucus brun peut être dû à:

  • Chocolat, cacao ou autres aliments qui tachent le mucus en brun
  • Fumer – à partir de résines et de goudrons en fumée
  • Inhalation de poussière ou de smog
  • Infection , en particulier dans la bronchite chronique
  • Sang , provenant des poumons, des bronches, de la trachée ou de la boîte vocale

Mucus gris

Mucus gris peuvent être causées par la pollution de l’ air , la cigarette ou de la marijuana fumer .

Mucus noir

Le mucus noir peut être dû à:

  • Fumer de la marijuana, des cigarettes, de la cocaïne  ou d’autres substances. Il n’est pas possible de dire de manière fiable si quelqu’un fume de la marijuana ou des cigarettes sur la base de la couleur du mucus du fumeur. Un fumeur qui a arrêté de fumer peut cracher du mucus (noir ou d’autres couleurs) pendant plusieurs jours ou semaines après avoir cessé de fumer ( 4 ).
  • La pollution de l’air
  • Pneumoconiose ou anthrosilicose des travailleurs du charbon (maladie pulmonaire noire)
  • Infection pulmonaire fongique (moisissure) , comme l’aspergillose broncopulmonaire allergique (ABPA), provoquant une bronciectasie ( 3 )
  • Vieux sang ( 5 ) de BPCO (bronchite ou emphysème), tuberculose, cancer ou autre trouble bronchique ou pulmonaire

REMARQUE 1: le vomissement de liquide noir est un symptôme de saignement de l’estomac et doit être vérifié par un médecin dès que possible.

Sang dans le mucus

Le sang dans le mucus apparaît sous forme de traces rouges, de mailles brunes ou de sang manifestement rouge.

Mucus rose

Le mucus rose dans l’ asthme contient des éosinophiles (un type de globules blancs apparaissant dans la paroi bronchique dans certaines allergies).

Mucus mousseux

Le mucus mousseux provient des poumons. En cas de pneumonie ou d’ œdème pulmonaire , le liquide lave un surfactant (une substance qui maintient les vésicules pulmonaires dilatées) des parois vésiculaires dans un liquide inflammatoire et le rend mousseux. Le mucus mousseux peut également être causé par le reflux gastro-œsophagien (RGO) .

Mucus vert

La couleur du mucus peut varier bien qu’elle soit généralement claire. Il est souvent mélangé à de la salive lorsqu’il est évanoui par la bouche (crachats ou toux).

Un mucus clair, mince et aqueux (séreux) ou clair à blanc, un mucus épais (mucoïde) est souvent accepté comme couleur normale et peut être observé aux premiers stades d’une infection ou d’autres conditions inflammatoires. Le mucus rose à rouge ou rouillé est un signe de sang dans le mucus et est généralement associé à une infection grave ou à une réponse inflammatoire.

Pourquoi le mucus est-il vert?

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Le mucus vert est le résultat de neutrophiles morts, un type de globule blanc actif dans les réponses infectieuses et inflammatoires, dans les expectorations. Lorsque les neutrophiles meurent et éclatent (lyse), ils libèrent un pigment vert appelé verdoperoxydase . C’est une enzyme responsable de l’activité perioxydase du pus.

Initialement, au stade aigu d’une infection ou d’une inflammation, la présence de neutrophiles vivants fait que le mucus est de couleur jaune. Un autre type de globule blanc connu sous le nom d’éosinophile, souvent observé dans des affections allergiques telles que l’asthme, provoque également une coloration jaune du mucus. Lorsque l’infection ou l’inflammation devient plus durable (subaiguë ou chronique), la lyse des neutrophiles se traduit par un mucus vert.

Il existe une idée fausse commune selon laquelle le mucus jaune à vert est spécifiquement associé aux infections bactériennes. L’activité neutrophile est observée en présence de tout agent pathogène envahissant, qu’il s’agisse de bactéries, de virus ou de champignons. Des réponses inflammatoires prolongées, même si elles ne sont pas dues à des causes infectieuses, se traduiront également par un mucus vert.

Causes du mucus vert

Le mucus est souvent sécrété en excès dans certaines conditions, en particulier dans les infections des voies respiratoires. Il peut provenir du nez de la bouche (catarrhe) ou du bas des voies respiratoires (expectorations, mucosités). Rarement, il peut émaner de l’œsophage supérieur.

  • Rhumes
  • Grippe (infleunza)
  • Il y a de la fièvre
  • Sinusite
  • Bronchite aiguë
  • BPCO, en particulier dans la bronchite chronique
  • Bronchectasie
  • Pneumonie
  • Abcès pulmonaire
  • Fibrose kystique
Lire La Suite  Massage des pieds: bienfaits prouvés pour la santé et comment le donner (vidéo)
  • Leave Comments