Jambes fatiguées – Causes des jambes et des pieds fatigués

Il n’est pas surprenant que nos jambes se sentent fatiguées après être restées debout pendant de longues heures, en marchant plus loin que ce à quoi nous sommes habitués ou en parcourant des distances dépassant notre condition physique. Dans ces cas, la sensation de fatigue est due à la fatigue et à la tension musculaires. Il s’atténue généralement en quelques heures à quelques jours selon la gravité et il est peu probable qu’il se reproduise à moins qu’il n’y ait d’autres épisodes épuisants.

 

Cependant, lorsque les jambes se sentent fatiguées malgré l’absence d’événement clairement identifiable, cela doit être étudié médicalement. Il est possible que la fatigue ou la fatigue des jambes soit un symptôme de certaines maladies. La fatigue peut être accompagnée d’autres symptômes et des investigations diagnostiques peuvent parfois être nécessaires pour identifier la cause sous-jacente.

Pourquoi les jambes sont-elles fatiguées?

Les jambes fatiguées sont une façon dont la plupart des gens décriront la fatigue du membre inférieur. Ceci est en grande partie dû à la sollicitation des structures des membres inférieurs, à savoir les muscles et les articulations. Cela peut provoquer une douleur, une douleur, une sensation de brûlure ou même une douleur. Une personne peut se sentir instable en position debout ou en marchant, ressentir des tremblements ou une faiblesse musculaire et peut ressentir le besoin de reposer ses jambes ou ses pieds.

La fatigue des jambes se produit en grande partie pour les mêmes raisons que les autres parties du corps. Les muscles constituent une grande partie des membres inférieurs (cuisses, jambes et pieds). Ces muscles se contractent et se détendent pour faciliter le mouvement. Cependant, la capacité du muscle à se contracter et à se détendre sur de longues périodes de temps et avec une plus grande force peut éventuellement causer de la fatigue.

L’apparition de la fatigue musculaire dépend de plusieurs facteurs, dont le niveau d’activité, la durée et le conditionnement individuel. Le mouvement (marcher ou courir) provoque une fatigue musculaire plus rapide, même la position debout peut entraîner de la fatigue. De plus, une personne peut être capable de rester debout pendant une heure sans avoir les jambes fatiguées, tandis qu’une autre personne peut ressentir de la fatigue dans un laps de temps beaucoup plus court.

Causes des jambes fatiguées

Il existe une multitude de causes différentes d’une sensation de fatigue dans les jambes. Parfois, des sensations courantes telles que la douleur ou même la douleur peuvent être décrites comme des jambes fatiguées. Toutes ces causes ne sont pas graves, mais parfois une sensation anodine comme des jambes fatiguées peut être le symptôme précoce de maladies graves.

Les jambes fatiguées doivent être examinées par un professionnel de la santé lorsqu’elles sont persistantes, qu’elles surviennent malgré toute tension physique évidente et qu’elles s’accompagnent de symptômes tels que douleur, engourdissement ou faiblesse. Plusieurs des mêmes causes de douleur aux jambes peuvent également être responsables d’une sensation de jambes fatiguées.

En savoir plus sur la douleur au bas de la jambe .

Effort

C’est la cause la plus fréquente d’une sensation de fatigue dans les jambes. Tout le monde éprouvera un effort des jambes et de la fatigue à plusieurs reprises tout au long de la vie avec une surutilisation des muscles, des tendons et des articulations. La sensation s’atténue une fois que la tension diminue avec un repos suffisant. Cependant, dans la plupart des cas, les muscles, les tendons et les articulations des jambes peuvent s’adapter à des efforts répétés et aboutir finalement à une meilleure condition et à l’incapacité de supporter de plus longues périodes de tension.

Crampes musculaires

Les crampes ou spasmes musculaires sont une contraction soudaine et violente des muscles. Elle est fréquente dans les jambes et si la surutilisation et la tension sont les causes les plus courantes, des crampes peuvent également survenir pour d’autres raisons. Les fluctuations hormonales, les carences nutritionnelles ainsi que certaines des autres causes discutées ci-dessous comme les problèmes circulatoires.

Douleurs de croissance

Les douleurs croissantes sont un problème courant chez les enfants. La cause exacte de cette douleur n’est pas claire, mais elle semble être due à la croissance, malgré son nom. Parfois, des douleurs dues à l’effort peuvent être confondues avec des douleurs de croissance. De plus, ce type de douleur peut être lié au syndrome des jambes sans repos. Cependant, dans la plupart des cas, il semble que la surutilisation des jambes, qui est typique chez les enfants qui ont tendance à être très actifs, est la cause la plus probable des douleurs de croissance.

Circulation

Plusieurs conditions circulatoires peuvent provoquer une sensation de fatigue dans les jambes. Ces conditions peuvent concerner les artères ou les veines des jambes. La maladie artérielle périphérique (MAP) est le rétrécissement d’une artère du membre inférieur en raison d’une plaque graisseuse (athérosclérose). Le flux sanguin vers les parties inférieures de la jambe est donc limité. Les symptômes sont les plus importants en cas d’augmentation de l’activité musculaire des jambes.

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Les problèmes veineux peuvent concerner les veines superficielles ou profondes des jambes. Les varices sont l’endroit où les veines superficielles des jambes se distendent et les valves à l’intérieur deviennent moins compétentes. Le sang de la jambe ne peut pas monter au torse aussi efficacement. Dans la thrombose veineuse profonde (TVP), un caillot sanguin se forme dans la veine profonde de la jambe. Ce caillot peut déloger et éventuellement obstruer les vaisseaux des poumons.

Arthrite

L’arthrite est une autre affection courante des jambes où les articulations deviennent enflammées. Bien qu’elle soit souvent associée à des douleurs articulaires (arthralgie), la jambe peut parfois se sentir fatiguée et fatiguée avec ou sans douleur manifeste. Il existe plusieurs types d’arthrite, les deux plus courantes étant l’arthrose (OA) et la polyarthrite rhumatoïde (PR).

L’arthrose est le type d’arthrite le plus courant, bien qu’il n’y ait généralement pas d’inflammation de l’articulation. Au lieu de cela, il y a une dégradation du cartilage articulaire qui est plus fréquente chez les personnes âgées. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire du corps attaque les petites articulations, provoquant ainsi une inflammation. D’autres types et causes comprennent l’arthrite goutteuse , l’arthrite traumatique et l’ arthrite septique .

Conditions nerveuses

Des problèmes avec les nerfs alimentant les jambes peuvent également donner lieu à des sensations qui peuvent être décrites comme une fatigue des jambes. La compression nerveuse est l’une des affections courantes affectant les jambes. La sciatique est l’une de ces conditions où le nerf sciatique qui émane du bas du dos se comprime. Ce nerf court sur les jambes et provoque des douleurs, des picotements, des engourdissements et une faiblesse des jambes.

Ces diverses conditions sont appelées neuropathie périphérique et peuvent survenir en raison d’une multitude de causes et de mécanismes différents. Dans des conditions nerveuses plus sévères, les nerfs peuvent être endommagés ou même détruits. La sclérose en plaques (SEP) et la sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Lou Gehrig) font partie des affections les plus graves.

Conditions osseuses

La plupart des affections osseuses courantes se présentent avec peu ou pas de symptômes ou avec des symptômes intenses comme des douleurs osseuses. Cependant, il convient de noter certaines des affections osseuses les moins courantes telles que l’ ostéomalacie et l’ ostéopétrose (à ne pas confondre avec l’ostéoporose). Une maladie grave qui pourrait être responsable est le cancer des os , en particulier dans les premiers stades avant que la douleur ne s’installe.

Lire La Suite  Symptômes d'ovulation et d'anovulation, tests, calendrier
  • Leave Comments