Impatient vessie Signification, symptômes, causes, traitement

À certains moments de la vie, nous atteignons tous un point où nous avons l’impression que notre vessie est sur le point d’éclater à moins que nous n’urinions le plus tôt possible. Cela se produit généralement lorsque nous nous sommes abstenus d’uriner pendant une longue période, surtout si nous avons consommé de grandes quantités de liquide. Ce sentiment n’est pas inhabituel et la plupart d’entre nous ne se souilleront pas. Après avoir uriné, la sensation disparaît. Cependant, il y a des moments où une personne ressent cette sensation de manière continue et ne peut pas retenir l’urine malgré tous ses efforts.

 

Qu’est-ce qu’une vessie impatiente?

Une vessie impatiente est juste un terme commun utilisé pour décrire une urgence vésicale soudaine ou persistante et l’incontinence urinaire. Ce n’est pas un terme médical. La pression est la sensation qui nous avertit que la vessie est remplie d’urine et s’atténue normalement après la miction. L’incontinence signifie une incapacité à retenir l’urine jusqu’à ce que la situation soit appropriée pour uriner.

Ces conditions peuvent être observées avec une multitude de maladies différentes, dont la plupart impliquent la vessie. Cependant, certaines maladies rénales, des troubles hormonaux et même des médicaments peuvent contribuer à une vessie impatiente. Parfois, aucune cause spécifique ne peut être identifiée. Il est donc important de consulter un médecin pour identifier la cause sous-jacente et subir les traitements appropriés.

Comment fonctionne la vessie?

Il est important de comprendre d’abord comment la vessie fonctionne dans des circonstances normales pour mieux comprendre ce qui peut causer les conditions appelées vessie impatiente. L’urine est produite dans les reins et est ensuite transportée dans les uretères jusqu’à la vessie. Ici, il est stocké jusqu’à la miction, qui est le processus par lequel l’urine passe ensuite à travers l’uretère et dans l’environnement.

Lire La Suite  Décoloration de la langue (blanc, rouge, violet, bleu, jaune, noir)

La vessie est un organe musculaire creux. Ses parois sont constituées de muscles qui s’étirent en se remplissant d’urine. Cet étirement fournit des signaux au système nerveux central du volume d’urine dans le rein. Lorsque la vessie s’étire suffisamment, nous ressentons une forte envie d’uriner qui s’accumule avec le temps. Cela nous oblige à trouver un cadre approprié, généralement des toilettes, où nous pouvons évacuer l’urine.

Dans les circonstances appropriées, les muscles de la paroi de la vessie se contractent, expulsant ainsi l’urine de la vessie. Le sphincter urétral s’ouvre, permettant ainsi à cette urine de s’écouler hors de la vessie. Lorsque la vessie se vide pendant la miction, les parois de la vessie étirées reviennent à un état normal et l’envie d’uriner diminue jusqu’à ce que la vessie se remplisse à nouveau.

Causes de la vessie impatiente

Les principales raisons des affections et des symptômes généralement appelés vessie impatiente sont des dommages ou des troubles des nerfs et des muscles qui contrôlent l’activité de la vessie.

  • Des lésions nerveuses peuvent être observées avec une multitude de conditions, telles que la maladie de Parkinson, un accident vasculaire cérébral ou la sclérose en plaques.
  • Affaiblissement des muscles de la vessie qui survient plus souvent chez les femmes âgées.
  • Suractivité des muscles de la vessie.
  • Prostate élargie qui bloque l’écoulement de l’urine. La constipation peut également provoquer des ballonnements.
  • Utilisation de diurétiques («pilules d’eau») et d’autres médicaments qui augmentent la production d’urine.
  • Consommation de caféine et d’alcool en grande quantité.
  • Une masse dans la vessie telle qu’une pierre vésicale ou une tumeur.
  • Augmentation de la production d’urine avec diabète sucré, diabète insipide et consommation élevée de liquides.
  • Infections des voies urinaires, comme la cystite.

Il y a souvent des changements de la vessie liés à l’âge qui peuvent provoquer ces symptômes même si aucune maladie spécifique n’affecte la vessie. Par conséquent, cette condition est plus fréquente chez les personnes âgées. Il y a des cas où la cause exacte d’une vessie impatiente n’est pas claire.

Lire La Suite  Cocaïne Vs Crack : Différences à connaître

En savoir plus sur la vessie faible .

Signes et symptômes

Comme mentionné précédemment, une vessie impatiente n’est pas un terme médical. C’est une manière courante de décrire deux symptômes principaux – l’urgence à uriner (également appelée ténesme urinaire ou vésical) et l’incontinence urinaire. Il est important de comprendre ce que signifient ces termes afin de pouvoir définir le terme assez vague de «vessie impatiente».

Envie d’uriner

Ressentir l’envie d’uriner lorsque la vessie est pleine est normal. Cependant, cela ne devrait être intense que lorsque la vessie est remplie à un degré significatif de sa capacité. Elle survient progressivement et doit être soulagée en urinant. Cependant, dans une vessie impatiente, l’envie apparaît soudainement et est intense malgré que seules de petites quantités d’urine soient évanouies. De plus, la sensation peut ne pas disparaître après la miction.

Incapacité à retenir l’urine

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

L’incontinence urinaire est une condition dans laquelle une personne ne peut retenir son urine. Cela peut entraîner une vidange partielle ou complète de la vessie. En conséquence, une personne peut ne pas être en mesure d’atteindre les toilettes à temps pour évacuer l’urine. Par conséquent, les sous-vêtements peuvent être sales. Il y a plusieurs conséquences à salir les vêtements de cette manière. Il peut irriter la peau, entraîner des démangeaisons et même des infections cutanées, causer de l’embarras et contribuer à une mauvaise odeur corporelle.

Autres signes et symptômes

Selon la cause, il peut également y avoir d’autres signes et symptômes tels que:

  • Mictions fréquentes, dépassant souvent plus de 8 fois par période de 24 heures.
  • Réveil nocturne pour uriner (nycturie) entraînant des troubles du sommeil.
  • Effort pour uriner avec vidange incomplète de la vessie.

En savoir plus sur les signes de maladie de la vessie .

Traitement de la vessie impatiente

Premièrement, la nature de l’affection qualifiée de vessie impatiente doit être clairement définie. Cela peut avoir différentes significations pour différentes personnes. Deuxièmement, la cause sous-jacente doit être diagnostiquée, ce qui peut nécessiter une multitude de tests et d’analyses. Une fois que la condition sous-jacente à l’origine des symptômes de la vessie impatiente est identifiée, le traitement peut être commencé. Les options de traitement peuvent varier en fonction de la cause, de la gravité de la maladie et des antécédents médicaux de la personne.

Lire La Suite  Douleur du côté droit au-dessus de la hanche: symptômes, causes et traitements efficaces

Cela comprend des médicaments tels que:

  • Les anticholinergiques comme la toltérodine et l’oxybutynine.
  • Alpha-bloquants pour les hommes comme la tamsulosine et l’alfuzosine.
  • Oestrogène topique pour les femmes.

Certains dispositifs médicaux et procédures chirurgicales peuvent également être indiqués pour le traitement et la prise en charge. De plus, une multitude de mesures diététiques et de style de vie peuvent être recommandées, telles que la réduction de l’apport hydrique, la formation de la vessie, la double miction et la planification de voyages aux toilettes pour uriner à intervalles réguliers.

  • Leave Comments