Genou enflé – Causes et traitement

Introduction aux genoux enflés

Une articulation du genou enflée ( photo 1 ) est un symptôme courant résultant de troubles du genou ou d’autres troubles. Le gonflement du genou peut provenir de presque toutes les structures formant l’articulation, comme les ligaments, la membrane synoviale, les bourses, etc., ou du liquide s’accumulant dans le genou, comme le sang ou le pus. Un genou enflé, par exemple par épanchement du genou, n’est pas toujours douloureux. Bien que tous les gonflements du genou ne nécessitent pas de traitement urgent, il existe quelques conditions, comme l’arthrite septique, dans lesquelles l’absence de traitement rapide peut entraîner une invalidité à vie. Par conséquent, il est toujours préférable de consulter un médecin ou un orthopédiste, pour trouver la cause exacte du gonflement du genou.

Image 1: Genou gauche enflé
(source: Wikimedia )

 

Anatomie et fonction du genou

L’articulation du genou est la plus grande articulation du corps humain; il a une disposition complexe de ligaments, qui fournissent un mouvement stable uni-planaire. Le mécanisme de verrouillage de l’articulation du genou nous aide à rester debout pendant des périodes prolongées sans exercer de pression sur les muscles des jambes. Afin de comprendre le fonctionnement du verrouillage, essayez de vous tenir debout avec l’articulation du genou à moitié pliée, puis tenez-vous debout avec l’articulation du genou complètement droite. La différence que vous ressentez dans les deux cas est due à la rotation des os formant l’articulation du genou l’un sur l’autre à l’extrémité du déploiement du genou (extension). Cette rotation verrouille le genou en position d’extension (genou droit), et aucun muscle ne doit se contracter continuellement pour le maintenir droit.

Photo 2: Articulation du genou: vue arrière
(source: Wikimedia )

Les mouvements complexes de l’articulation du genou ne sont possibles qu’en raison du cartilage ample qui permet un mouvement fluide et des structures ligamentaires qui fournissent de la force. L’articulation du genou est extrêmement importante pour la marche; tout défaut mineur dans le fonctionnement de l’articulation du genou rend une personne incapable de marcher correctement (démarche boiteuse) ou même de se tenir debout.

Lire La Suite  Raideur du genou - Causes de la raideur du genou avec d'autres symptômes

Comment se produit le gonflement du genou?

L’articulation du genou supporte non seulement le poids de tout le corps, mais modifie également la direction des forces portantes, de sorte qu’une partie seulement de celle-ci est transférée à l’articulation de la cheville. Cependant, cette dérivation des forces devient une cause de son usure précoce, en particulier chez les personnes obèses.

Les athlètes se blessent souvent aux genoux. Les blessures par torsion sont un des principaux responsables de l’endommagement des ligaments du genou et conduisent fréquemment à un genou instable.

Outre les causes traumatiques, il existe de nombreuses autres causes, comme les infections du genou ou la polyarthrite rhumatoïde, qui rendent le cartilage mou et vulnérable à la déchirure (et provoquant ainsi un gonflement) même chez les jeunes. Le système immunitaire protecteur provoque une multitude de réactions inflammatoires à l’irritation par frottement des os et des tissus mous, entraînant un gonflement du genou. Cependant, après des épisodes prolongés de douleur et de raideur, les articulations peuvent devenir définitivement fusionnées (ankylosées), soit en raison de la fibrose et du raccourcissement des muscles, soit de la fusion des os formant l’articulation.

Causes du gonflement du genou

Les affections provoquant un gonflement du genou peuvent être divisées en celles qui proviennent de l’articulation du genou (primaire) et celles qui proviennent d’autres parties du corps (secondaire). Un gonflement du genou peut survenir soudainement ( aigu ) ou lentement sur une période de plusieurs mois ( chronique ) (voir tableau).

Primaire Secondaire
L’arthrose La polyarthrite rhumatoïde
Lésion ligamentaire (LCA, PCL ou ménisque) Arthrite rhumatismale
Luxation du genou Spondylarthrite ankylosante
Arthrite septique Tuberculose
Tumeurs osseuses Maladie de Reiters
Hémarthrose Arthrite psoriasique
Épanchement du genou (eau sur le genou) Arthrite entéropathique
Bursite du genou (prépatellaire, infrapatellaire) Goutte
Fractures (rotule, tibia ou fémur) Pseudogout

Enquêtes

  • La présence d’un genou enflé peut être simplement confirmée en comparant la taille des deux genoux ( photo 1 ), à condition que le problème se situe dans un seul genou.
  • Les films radiographiques sont utilisés pour exclure les blessures osseuses, aiguës ou chroniques, et constituent une importante enquête de première ligne.
  • L’échographie du genou est importante pour exclure la présence d’eau sur le genou, comme une hémarthrose (saignement dans l’articulation) ou un épanchement.
  • L’IRM est l’enquête de choix pour confirmer les lésions des tissus mous, comme les déchirures musculaires, les blessures ligamentaires, etc., mais elle n’est pas utilisée fréquemment en raison de son coût élevé.
Lire La Suite  Bons étirements pour les gymnastes

Traitement

Les conditions traumatiques, comme les fractures, les blessures ligamentaires, etc., sont mieux traitées dans les hôpitaux que par un médecin de famille, car ils ont un personnel spécialement formé, qui peut mieux gérer les urgences, et des installations, comme des ventilateurs, des banques de sang, des centres de radiologie , etc., qui sont importants dans les soins primaires. Il faut veiller à ne pas aggraver les dommages causés par le traumatisme d’origine en gardant le genou droit pendant la marche ( photo 3 ), ce qui verrouille le genou dans une configuration stable et maintient les muscles détendus.

Image 3: Blessure sportive du genou droit
(source: Wikimedia )

Les fractures peuvent bénéficier d’une forme d’attelle qui soutient le genou en position droite. Cependant, cela n’est pas toujours nécessaire, car garder fréquemment le genou droit à tout moment peut suffire sans aucune immobilisation rigide, comme un pansement, ce qui est inconfortable. Suivre les conseils post-traitement est de la plus haute importance, car même une petite erreur, comme une mise en charge précoce, peut provoquer une nouvelle fracture et aggraver le pronostic. Les blessures ligamentaires, une fois diagnostiquées, peuvent être gérées efficacement avec des compresses froides pendant les deux premiers jours, suivies d’un repos pendant une semaine. Toute forme de massage doit être évitée sur la partie blessée, car il est connu pour augmenter les lésions des tissus mous.

Les états arthritiques chroniques, comme la polyarthrite rhumatoïde, le rhumatisme psoriasique ou la goutte ( photo 4 ), nécessitent un traitement prolongé avec des médicaments anti-inflammatoires et de la physiothérapie.

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Photo 4: Arthrite goutteuse du genou gauche
(source: Wikimedia )

Ces médicaments ont de nombreux effets secondaires nocifs. Une compréhension des effets secondaires possibles et une aide médicale rapide peuvent faire beaucoup pour prévenir tout dommage majeur à votre corps. Des exercices corporels complets, comme la natation ou le yoga, constituent le pilier du traitement de maladies telles que la spondylarthrite ankylosante.

Lire La Suite  Comprendre les précautions pour le dos pour la fusion vertébrale

Certaines conditions infectieuses, comme l’arthrite septique ou l’épanchement du genou, provoquent une dégénérescence du cartilage dès six heures, elles doivent donc être traitées rapidement. Tout retard de traitement peut entraîner une destruction complète du cartilage, entraînant une arthrite précoce et une déformation permanente de l’articulation du genou. Le drainage du liquide articulaire excessif (sang, pus ou épanchement), à l’aide d’une aiguille (arthrocentèse), ou avec une incision chirurgicale (arthrotomie), est le traitement principal suivi par des antibiotiques intraveineux.

La prévention

Des mesures préventives générales, comme le port d’un équipement de protection ( photo 5 ) pendant les activités sportives, un mode de vie actif et une réduction de poids (si nécessaire) peuvent prévenir de nombreux troubles avec un genou enflé.

  • Leave Comments