DOULEUR DUODÉNUM – PROBLÈMES, CAUSES ET TRAITEMENT

Le duodénum

Le duodénum est la première partie de l’intestin grêle. Il est attaché à l’extrémité pylorique de l’estomac, d’où il reçoit des aliments partiellement digérés. À l’autre extrémité, le duodénum est en continuité avec la deuxième partie de l’intestin grêle, connue sous le nom de jéjunum.

La longueur du duodénum est d’environ 25 à 38 centimètres. Le duodénum est plié dans un tube en forme de C qui se trouve dans le quadrant moyen supérieur de la cavité abdominale. Cette région est également appelée épigastre.

Le duodénum est une région importante du système digestif et joue un rôle clé dans les processus digestifs et d’absorption. Outre l’estomac, le duodénum communique également avec d’autres organes du système digestif, tels que la vésicule biliaire et le pancréas.

Problèmes de duodénum

Divers problèmes digestifs peuvent affecter le duodénum. Le duodénum peut également être affecté par des maladies présentes dans les organes voisins de la cavité abdominale, tels que l’estomac, le canal cholédoque, la vésicule biliaire et le pancréas. Tout cela peut provoquer des douleurs dans le duodénum.

La douleur provenant du duodénum est généralement ressentie comme une douleur abdominale. Cependant, la douleur duodénale est difficile à isoler et à identifier. Cela est dû à la structure enroulée de l’intestin et à la présence de nombreuses autres structures dans la cavité abdominale.

Par conséquent, la douleur duodénale peut être attribuée à d’autres structures situées dans la cavité abdominale. Inversement, la douleur provenant d’autres structures de l’abdomen peut être attribuée à tort au duodénum. Afin d’identifier la douleur qui provient spécifiquement du duodénum, ​​il faut considérer d’autres signes et symptômes qui l’accompagnent.

Signes et symptômes

La douleur duodénale n’est qu’un symptôme d’une affection sous-jacente. La douleur dans le duodénum peut survenir en raison de nombreuses causes différentes. Toutes les causes de douleur duodénale ne résident pas dans le duodénum. Étant donné que le duodénum se trouve à proximité d’autres organes abdominaux tels que l’estomac, le foie, le pancréas, la vésicule biliaire, le côlon transverse et d’autres parties de l’intestin grêle, il est difficile d’étiqueter la douleur abdominale comme douleur duodénale sans tenir compte des autres signes et symptômes qui l’accompagnent.

  • La douleur duodénale s’aggrave en mangeant. La douleur est également plus élevée juste après un repas.
  • La douleur duodénale peut également être accompagnée de nausées et de vomissements.
  • Des problèmes dans le duodénum peuvent entraîner une perte d’appétit et de poids corporel.
  • Manger même une petite quantité de nourriture peut provoquer une sensation de ballonnement abdominal. Une distension abdominale visible peut survenir dans certains cas.
  • La diarrhée peut également accompagner la douleur duodénale.
  • Du sang peut être présent dans les selles. Les selles sanglantes sont médicalement appelées méléna.
  • La jaunisse et la fièvre peuvent également être présentes, surtout dans les cas où les organes voisins sont malades.
Lire La Suite  Risques et maladies médicaux pendant les vacances, types et causes

Causes de la douleur dans le duodénum

Faisant partie du tube digestif, le duodénum doit continuellement faire face à une variété de facteurs pouvant causer des blessures et une inflammation. Par exemple, le duodénum reçoit des aliments partiellement digérés de l’estomac. Ce mélange d’aliments partiellement digérés contient également des enzymes puissantes et de l’acide chlorhydrique concentré.

Les enzymes digestives du pancréas pénètrent également dans le duodénum pour faciliter la digestion des aliments. Toutes ces substances doivent être neutralisées rapidement. Sinon, ils peuvent commencer à digérer le tissu duodénal et causer de la douleur. La douleur duodénale peut être causée par divers problèmes au sein du duodénum. Voici quelques-unes des causes potentielles de la douleur duodénale.

Inflammation

La duodénite fait référence à une inflammation des tissus du duodénum. L’inflammation du duodénum peut survenir pour de nombreuses raisons. Cependant, la raison la plus courante de la duodénite est un afflux excessif d’acide gastrique et d’enzymes. Cela peut se produire dans des conditions telles que la gastrite, dans laquelle les tissus de l’estomac subissent également une inflammation.

Demandez à un médecin en ligne maintenant !

La gastrite et la duodénite peuvent être causées par une utilisation excessive de médicaments inflammatoires non stéroïdiens et une infection par la bactérie Helicobacter pylori. Une duodénite peut également survenir avec une inflammation du pancréas (pancréatite), des voies biliaires (cholangite) et de la vésicule biliaire (cholécystite).

En savoir plus sur la duodénite .

Ulcères

Les ulcères duodénaux sont des plaies ouvertes qui peuvent survenir comme une complication de l’inflammation duodénale. Les ulcères du duodénum peuvent être accompagnés d’ulcères de l’œsophage et de l’estomac. Les ulcères peptiques sont très fréquents dans la région duodénale. Lorsque les ulcères duodénaux entrent en contact avec des aliments, de l’acide gastrique et des enzymes, la douleur survient. La douleur causée par l’alimentation peut perturber le comportement alimentaire normal d’un individu, entraînant une perte de poids corporel.

Cancer

Le cancer de l’intestin grêle ou cancer duodénal est un type rare de croissance maligne dans le duodénum. L’origine du cancer de l’intestin grêle peut être soit dans le duodénum, ​​soit ailleurs dans le corps. Dans les premiers stades du cancer duodénal, aucun symptôme ne peut survenir. La douleur duodénale peut commencer à mesure que la tumeur continue de croître.

Lire La Suite  Sinus congestionnés, inflammation et infection des sinus (sinusite)

Prolifération bactérienne de l’intestin grêle

La flore bactérienne normale de l’intestin réside principalement dans le gros intestin ou le côlon. Par rapport au côlon, l’intestin grêle n’a pas une grande population bactérienne. Dans certaines circonstances, comme le SIDA, la chirurgie, les maladies inflammatoires de l’intestin et le diabète, la population bactérienne de l’intestin grêle peut commencer à croître.

Cette condition est connue sous le nom de prolifération bactérienne intestinale (généralement abrégée en SIBO). La prolifération de bactéries dans l’intestin grêle interfère avec les processus normaux de digestion et d’absorption. La réponse inflammatoire contre les bactéries peut également entraîner des douleurs. Cependant, la prolifération bactérienne de l’intestin grêle ne provoque pas toujours des douleurs abdominales.

diverticules

La douleur duodénale peut également être associée à la présence de diverticules duodénaux. Le terme « diverticules » fait référence à de petites excroissances en forme de poche de la paroi de l’intestin. Dans de nombreux cas, l’apparition de diverticules ne provoque aucun symptôme. Cependant, l’inflammation de ces diverticules peut causer de la douleur. L’inflammation peut parfois provoquer la rupture des diverticules, avec des conséquences potentiellement mortelles.

En savoir plus sur la diverticulite .

Traiter la douleur duodénale

Le traitement exact de la douleur duodénale ne peut être prescrit qu’après avoir identifié la cause sous-jacente. La détermination de la cause de la douleur duodénale peut nécessiter plusieurs examens tels que des tests de selles, des tests sanguins, une échographie abdominale, une étude radiographique de l’intestin grêle et une endoscopie du tractus gastro-intestinal supérieur.

Le traitement de la douleur duodénale variera en fonction de la nature de la cause sous-jacente. Par exemple, si la douleur duodénale est causée par des infections microbiennes, des antibiotiques peuvent être prescrits. Si l’acide gastrique ronge la paroi duodénale et provoque des douleurs, des médicaments pour supprimer et neutraliser l’acide gastrique seront administrés. En cas de cancer duodénal, la radiothérapie, la chimiothérapie et la chirurgie seront envisagées.

Lire La Suite  Causes, symptômes, diagnostic et traitement de la pneumonie à VIH

Outre le traitement de la douleur duodénale, un médecin peut également prescrire des modifications de l’alimentation et du mode de vie. Ces changements peuvent inclure l’évitement des aliments gras et épicés, la réduction de la consommation d’alcool et de caféine et l’arrêt du tabagisme.

  • Leave Comments