Anatomie des doigts, os, articulations, mouvements musculaires et nerfs

Quels sont les doigts?

Le doigt humain est une extension flexible, longue et mince de la main communément appelée les chiffres. Les doigts sur les mains correspondent aux orteils des pieds. Les humains ont cinq doigts sur chaque main et une caractéristique importante chez les humains est le pouce opposable. Outre la flexibilité des doigts humains qui en font un appendice si utile de la main, il existe également une concentration élevée de récepteurs dans le doigt, ce qui en fait également un organe sensoriel important.

 

Anatomie des doigts

Le doigt humain est principalement une structure osseuse avec de multiples articulations lui donnant force et souplesse. Un chiffre comprend les os de la main, mais ces os ne sont pas séparés en appendices individuels comme un doigt. Au lieu de cela, il est contenu dans une seule structure – la main. Les tendons attachés aux muscles de la main et de l’avant-bras sont responsables des différents mouvements des doigts.

 

Les cinq doigts comprennent:

  • 1er doigt – pouce (polex)
  • 2ème doigt – l’index (main du doigt)
  • 3e doigt – majeur (digitus medius)
  • 4ème doigt – annulaire (digitus annularis)
  • 5e doigt – pouce / petit doigt (main la plus jeune)

Il y a deux surfaces des doigts:

  • Surface palmaire (avant de la main) continue avec les paumes de la main.
  • Face dorsale (dos de la main) contenant les ongles aux extrémités.

Os des doigts

Les os des doigts sont appelés phalanges (singulier ~ phalange). Il y a 14 phalanges sur chaque main. Tous les doigts ont 3 phalanges sauf le pouce qui a 2 phalanges. Chaque phalange d’un doigt est nommée en fonction de son emplacement:

  • La phalange proximale est l’os du premier doigt situé à côté de la paume.
  • La phalange intermédiaire est l’os du majeur qui est absent du pouce.
  • La phalange distale est le dernier os du doigt situé le plus loin de la main.

Les os de la main sont appelés métacarpiens et correspondent aux phalanges – le premier métacarpien s’articule avec la phalange proximale du premier doigt.

 

Lire La Suite  Faits et bienfaits pour la santé du poivre de banane

Chaque phalange comprend trois parties: la base, la tige et la tête. La base de chaque phalange s’articule avec la tête de la phalange précédente, à l’exception des phalanges proximales (os du premier doigt) qui s’articulent avec la tête des métaarpiens (os de la main). L’extrémité élargie de chaque phalange (os du doigt), soit la base ou la tête, est connue sous le nom d’ os d’articulation .

Articulations des doigts

Il existe deux types d’articulations des doigts, qui sont toutes communément appelées articulations des articulations :

  • entre les os des doigts – articulations interphalangiennes ( articulation doigt-doigt)
  • entre les os de la main et les os de l’index – articulations métacarpo-phalangiennes ( articulation main-doigt)

 

Il y a deux articulations interphalangiennes (articulations IP) sur chaque doigt, à l’exception du pouce qui en a une.

  • La première articulation IP entre les phalanges proximale et intermédiaire est connue sous le nom d’ articulation interphalagienne proximale (articulation PIP).
  • La deuxième articulation IP entre les phalanges intermédiaire et distale est connue sous le nom d’ articulation interphalangienne distale (articulation DIP).

Il n’y a qu’une seule articulation métacarpo-phalangienne (articulation MCP) située entre la phalange proximale et le métacarpien (os de la main). Les extrémités des os impliqués dans l’articulation sont tapissées de cartilage articulaire. Des membranes synoviales tapissent l’articulation et une capsule dure entoure l’articulation.

Muscles et mouvements

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Les muscles qui contrôlent le mouvement des doigts sont situés dans l’avant-bras et la main. Les tendons qui partent de ces muscles s’attachent à divers points des os des doigts. Lorsque le muscle se contracte, le tendon est tiré et le doigt se déplace au niveau de l’articulation respective. Par conséquent, ces muscles, bien que pas dans le doigt, doivent être discutés brièvement.

Les muscles contrôlant les doigts peuvent être classés de deux manières. Le premier est par emplacement.

  • Muscles intrinsèques situés dans la main. Il existe trois groupes – les muscles thénar et hypothénar, interosseux et lombricaux.
  • Muscles extrinsèques situés dans l’avant-bras. Il existe deux groupes: les extenseurs et les fléchisseurs.

L’autre classification de ces muscles est par le mouvement des doigts.

  • Flexion des doigts où les doigts se déplacent vers la paume. Les groupes musculaires responsables sont les thénar et hypothénar (intrinsèques) et les fléchisseurs de l’avant-bras (extrinsèques).
  • Extension des doigts là où les doigts se redressent en s’éloignant de la paume. Les groupes musculaires responsables sont les muscles interosseux et lombraux (intrinsèques) et les extenseurs de l’avant-bras (extrinsèques). Les ligaments palmaires sur le côté palmaire des articulations IP empêchent l’hyperextension.

D’autres mouvements comme l’ abduction où les doigts se déploient, loin du majeur, et l’ adduction où les doigts se déplacent vers le majeur, sont également contrôlés par certains muscles intrinsèques et extrinsèques. La circonduction est lorsque le doigt se déplace de manière circulaire.

Les nerfs des doigts

Les nerfs envoient des signaux du cerveau aux muscles (nerfs moteurs) provoquant sa contraction ou des récepteurs des doigts au cerveau (nerfs sensoriels) pour permettre les différentes sensations. Les nerfs moteurs alimentant les muscles contrôlant les doigts ne sont pas abordés ici car ces muscles sont situés dans la main et l’avant-bras. Elle implique les nerfs médian, ulnaire et radial.

La peau des doigts est alimentée par différents nerfs comme suit:

  • Nerf médian – surface palmaire, pointes et lits des ongles du pouce, de l’index, du milieu et de la moitié de l’annulaire.
  • Nerf ulnaire – surface palmaire et dorsale (dos de la main) de l’autre moitié de l’annulaire et du petit doigt.
  • Nerf radial – surface dorsale (à l’exclusion des extrémités) du pouce, de l’index, du milieu et de la moitié de l’annulaire et de la toile entre le pouce et l’index.

Problèmes de doigts

  • Douleur aux articulations
  • Doigts enflés
  • Douleur au doigt
  • Engourdissement et picotements des doigts
  • Leave Comments