Vibriose (infection par les bactéries Vibrio de fruits de mer) Causes, symptômes, traitement

Chaque année, quelque 80 000 cas d’ infections non cholériques par Vibrio surviennent aux États-Unis. En fait, ces bactéries sont responsables de la majorité des gastro-entérites liées aux fruits de mer. Bien qu’il s’agisse souvent d’une infection gastro-intestinale bénigne, ces bactéries peuvent également être responsables de septicémie ainsi que d’infections graves de la peau et des tissus mous comme la fasciite nécrosante qui peuvent entraîner des amputations ou même entraîner la mort. En dépit de la gravité potentielle de cette infection, de nombreuses personnes ignorent encore l’existence de ces «insectes» mortels qui se cachent dans l’eau salée et les fruits de mer.

 

Qu’est-ce que la vibriose?

La vibriose est une infection bactérienne causée par l’ espèce bactérienne Vibrio . Ces infections peuvent être classées comme des infections à Vibrio cholera (communément appelées choléra causées par Vibrio cholerae ) ou des infections à Vibrio non cholériques . Le terme vibriose fait généralement référence à ces infections à Vibrio non cholériques . Comme pour le choléra (causé par Vibrio cholerae qui est une autre espèce de la bactérie Vibrio ), ces infections non cholériques par Vibrio sont principalement transmises par des aliments et de l’eau contaminés. Elle est donc considérée comme une infection d’origine alimentaire.

En savoir plus sur le choléra .

Bien que la vibriose ne soit pas largement connue comme d’autres maladies diarrhéiques infectieuses, elle cause jusqu’à 100 décès chaque année aux États-Unis seulement. Il y a eu une augmentation de ces infections depuis le début du suivi par le Center of Disease Control (CDC). La vibriose est plus susceptible d’affecter les personnes qui mangent des crustacés et des fruits de mer crus ou insuffisamment cuits, mais même l’exposition à l’eau salée peut entraîner une infection.

Causes de la vibriose

De nombreuses espèces différentes de bactéries Vibrio non cholériques peuvent provoquer une vibriose. Les deux bactéries les plus courantes sont Vibrio parahaemolyticus et Vibrio vulnificus . Il produit et sécrète plusieurs types de cytotoxines qui peuvent causer des dommages importants aux tissus. Certaines espèces comme Vibrio vulnificus ont des mécanismes qui lui permettent d’éviter l’activité immunitaire. Cela augmente la virulence de la bactérie et peut entraîner des complications comme la septicémie («empoisonnement du sang»).

Les bactéries pénètrent généralement dans le corps par la bouche à la suite de la consommation d’aliments ou d’eau contaminés. Cela conduit principalement à des infections gastro-intestinales qui se traduisent par des symptômes tels que la diarrhée aqueuse. Vibrio parahaemolyticus est la principale cause de gastro-entérite causée par la consommation de fruits de mer. Cependant, dans les cas graves, l’infection peut se propager dans la circulation sanguine.

Ces bactéries Vibrio non cholériques peuvent également infecter les plaies et provoquer des otites si de l’eau contaminée entre en contact avec une plaie ou entre dans l’oreille. Les personnes qui utilisent régulièrement des antiacides ou qui ont des maladies qui affaiblissent le système immunitaire sont plus à risque de développer une vibriose sévère. De même, des conditions sous-jacentes telles que les maladies du foie comme l’hépatite, les maladies du sang comme l’anémie aplasique et les maladies rénales augmentent le risque de vibriose sévère.

Propagation des bactéries Vibrio

Comme avec la plupart des espèces de Vibrio , ces bactéries nécessitent un environnement d’eau salée et ont tendance à se développer dans les climats plus chauds. Il est donc plus communément trouvé dans les environnements côtiers chauds où il se produit naturellement bien que généralement en petit nombre. Une personne est plus susceptible de contracter les infections lorsque du poisson et des crustacés crus ou insuffisamment cuits sont consommés, surtout s’ils ne sont pas réfrigérés et exposés à un environnement chaud avant consommation.

Les bactéries peuvent se développer rapidement sur les poissons ou crustacés après leur capture et une réfrigération est donc nécessaire pour empêcher cette croissance. Cependant, même les poissons et crustacés entièrement cuits peuvent présenter un risque si les bonnes pratiques sanitaires ne sont pas suivies. Par exemple, si du poisson ou des crustacés entièrement cuits entrent en contact avec de l’eau salée après la cuisson, les bactéries peuvent contaminer le repas, surtout si l’environnement est chaud, ce qui accélère la croissance bactérienne.

En savoir plus sur les aliments qui causent la gastro-entérite .

Signes et symptômes

La période d’incubation varie de 12 heures à 2 jours. Il s’agit de la période entre le moment où l’infection est contractée et l’apparition des symptômes. En moyenne, la période d’incubation est d’environ 19 heures. Le plus souvent, la vibriose entraîne une gastro-entérite. Par conséquent, les signes et symptômes suivants sont présents:

  • La nausée
  • Vomissement
  • Douleurs ou crampes abdominales
  • La diarrhée
  • Fièvre
  • Des frissons

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

La diarrhée se traduit par des selles aqueuses abondantes. Parfois, il peut y avoir une diarrhée sanglante, qui est plus fréquente avec une infection à  Vibrio vulnificus qu’avec Vibrio parahaemolyticus . La déshydratation peut se développer rapidement et provoquer des symptômes supplémentaires. Cependant, il n’y a aucun signe ou symptôme spécifique de la gastro-entérite à Vibrio . La vibriose peut également entraîner des infections de la peau et des tissus mous, y compris une fasciite nécrosante ou une septicémie dans les cas graves.

Traitement de la vibriose

La plupart du temps, la vibriose est une maladie légère et spontanément résolutive. Il dure environ 3 jours et un traitement médical peut ne pas être nécessaire. Des mesures de soutien comme une bonne réhydratation et un repos au lit sont importantes pour prévenir les complications telles que la déshydratation et minimiser les risques de maladie grave. Cependant, la vibriose peut parfois entraîner une maladie grave potentiellement mortelle.

Des antibiotiques peuvent être nécessaires dans certains cas de vibriose. Les antibiotiques suivants peuvent être envisagés:

  • Ciprofloxacine
  • Doxycycline
  • Pipéracilline et tazobactam
  • Ticarcilline et clavulanate
  • Céfotaxime

Cependant, la résistance à ces antibiotiques est de plus en plus préoccupante. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Cela peut inclure un débridement ou une fasciotomie. La chirurgie reconstructive peut être envisagée dans certains cas. L’amputation est une possibilité s’il y a une infection grave des membres et qu’une intervention précoce comme le débridement est manquée ou n’a pas réussi à limiter ou arrêter l’infection.

Prévention de la vibriose

La vibriose peut être prévenue dans la plupart des cas. Les personnes qui manipulent des fruits de mer sur une base professionnelle courent un plus grand risque et le port de protection, comme des gants imperméables, devrait être obligatoire. Cependant, pour la plupart des gens, les mesures suivantes peuvent être suffisantes pour prévenir une infection.

  • Évitez de consommer des fruits de mer crus ou insuffisamment cuits. Ne vous fiez pas à l’odeur car il peut n’y avoir aucune différence dans l’odeur des fruits de mer avec la bactérie Vibrio des fruits de mer non contaminés.
  • Gardez les fruits de mer crus et cuits séparés pendant le processus de préparation des aliments. Évitez les établissements alimentaires où les pratiques d’hygiène sont douteuses.
  • Se laver les mains après avoir manipulé des fruits de mer crus est crucial. Les mains doivent être soigneusement lavées avec un savon antiseptique approprié et courir. Les désinfectants pour les mains peuvent également être utiles.
  • Éloignez-vous de l’eau salée et de l’eau saumâtre s’il y a une plaie ouverte. Ceci est particulièrement important pendant les mois d’été. Les plaies doivent être recouvertes d’un bandage imperméable et lavées à l’eau claire et au savon après une exposition à de l’eau éventuellement contaminée. Même de petites coupures peuvent être un risque.

Références :

  1. www.cdc.gov/vibrio/faq.html
  2. www.doh.wa.gov/YouandYourFamily/IllnessandDisease/Vibriosis
  3. emedicine.medscape.com/article/232038-overview
Lire La Suite  Traitements du cancer de la prostate, chimiothérapie, chirurgie, radiothérapie, hormone
  • Leave Comments