Qu’est-ce qui peut causer la respiration de Kussmaul et comment est-elle traitée?

Qu’est-ce que la respiration Kussmaul?

Kussmaul Breathing est le nom donné à une condition dans laquelle le patient développe un schéma respiratoire extrêmement profond et laborieux. Ceci est observé principalement chez les personnes diabétiques et souffrant de formes sévères d’acidose métabolique, en particulier d’acidocétose diabétique avec dysfonctionnement rénal. La respiration de Kussmaul peut également être expliquée comme une forme d’hyperventilation qui est une condition dans laquelle un individu respire dans un schéma si profond que le niveau de dioxyde de carbone diminue dans le sang, ce qui est principalement observé dans l’acidose métabolique où la respiration devient extrêmement rapide et peu profonde et à mesure que la condition s’aggrave, la respiration devient superficielle et profonde et il semble que l’individu est pratiquement à bout de souffle. Ce type de respiration dans lequel l’individu est pratiquement à bout de souffle est ce que l’on appelle la respiration Kussmaul.

Qu’est-ce qui peut provoquer la respiration de Kussmaul?

La respiration de Kussmaul est une condition qui résulte de faibles niveaux de dioxyde de carbone dans le sang. Il est normalement observé chez les personnes qui ont un diabète incontrôlé à un niveau où elles développent une acidocétose diabétique, ce qui entraîne une respiration très superficielle et profonde du patient. Le niveau de dioxyde de carbone diminue en raison du désir de l’individu de prendre une profonde respiration et d’expirer plus de dioxyde de carbone que la norme, ce qui entraîne une diminution marquée du niveau de dioxyde de carbone dans le sang provoquant une hyperventilation ou une respiration Kussmaul. Les conditions qui peuvent provoquer la respiration Kussmaul sont:

Acidocétose diabétique: L’acidocétose diabétique est une condition dans laquelle le glucose présent dans le sang ne peut pas être utilisé par le corps pour produire de l’énergie en raison d’un besoin sévère d’insuline qui n’est pas là. Cela se traduit par l’incapacité du corps à se débarrasser du glucose pour produire de l’énergie pour le corps.

Acidose métabolique: Il s’agit d’une condition médicale dans laquelle il y a une augmentation substantielle des niveaux d’acide lactique dans la circulation sanguine. Cette accumulation d’acide lactique dans la circulation sanguine entraîne un dysfonctionnement rénal, il devient difficile pour les reins de maintenir un équilibre entre l’acide et les bases dans le corps ou ce que l’on peut appeler un pH équilibré dans le corps car les reins ne sont pas capables de filtrer l’excès d’acide lactique dans le corps. Cela aboutit finalement à la respiration de Kussmaul.

Pneumonie : C’est aussi l’une des causes de la respiration de Kussmaul. La pneumonie est principalement une infection des poumons. Dans cette condition, les alvéoles se remplissent de liquide et entravent le schéma respiratoire normal de l’individu et finissent par avoir la respiration Kussmaul.

Insuffisance rénale: comme indiqué ci-dessus, en cas de dysfonctionnement rénal, l’accumulation excessive d’acide dans le corps ne peut pas être filtrée hors du corps, ce qui entraîne un déséquilibre du pH dans le corps, entraînant des complications telles que la respiration de Kussmaul. Avant le début de la respiration par Kussmaul, le patient présentera d’autres symptômes indiquant une insuffisance rénale comme une diminution du débit urinaire, un gonflement des membres inférieurs, des nausées et des vomissements.

Péritonite: c’est également l’une des conditions médicales qui peuvent causer la respiration de Kussmaul. Il s’agit d’une condition médicale dans laquelle le péritoine devient enflammé ou enflé. Cela peut être dû à un dysfonctionnement du foie. Lorsque cette condition s’aggrave, cela entraîne des complications, notamment la respiration de Kussmaul.

Comment la respiration de Kussmaul est-elle traitée?

Le traitement de la respiration Kussmaul dépend de la condition sous-jacente qui, dans la majorité des cas, est un diabète incontrôlé ou une insuffisance rénale. La cause sous-jacente du diabète incontrôlé ou de l’insuffisance rénale doit être traitée en premier, ce qui peut automatiquement traiter la respiration de Kussmaul. En cas d’acidose métabolique en tant que cause de la respiration de Kussmaul, le traitement se concentre sur l’équilibre des échelles de pH dans le corps afin de stabiliser l’individu, après quoi la cause sous-jacente doit être traitée. Pour la respiration Kussmaul, il est extrêmement vital de s’assurer que les voies respiratoires du patient restent dégagées et qu’il n’y a pas d’obstruction. Il peut être difficile d’identifier immédiatement si le patient entre en respiration Kussmaul. Les patients peuvent avoir des problèmes respiratoires, mais à moins qu’un médecin ne soit suffisamment alerte pour être à l’affût du développement de la respiration Kussmaul, il peut être difficile à diagnostiquer. S’il y a un risque pour un patient d’avoir des niveaux de pH anormaux, il devient important de mettre le patient dans l’environnement hospitalier afin que les niveaux et autres chimies sanguines puissent être surveillés et que le patient puisse recevoir un traitement approprié pour l’empêcher de développer Kussmaul Respiration.

Lire La Suite  TSH faible: causes, symptômes et effets sur T3 et T4
  • Leave Comments