Qu’est-ce que le niveau moyen de testostérone selon l’âge ?

Le vieillissement a son impact sur presque tous les systèmes du corps humain, qu’ils soient cardiaques, respiratoires ou tégumentaires. Le système reproducteur ne fait pas exception. À mesure que l’âge augmente, les processus vitaux du système reproducteur commencent à décliner. L’impact peut être directement sur les organes ou les organes qui les contrôlent sont affectés.

La réduction du niveau de testostérone avec l’âge est un de ces phénomènes qui montre une variété de symptômes impliquant à la fois des aspects physiques et psychologiques.

Qu’est-ce que le niveau moyen de testostérone selon l’âge ?

L’âge est un facteur majeur dans l’abaissement de la concentration de testostérone dans le sang. Cette condition est connue sous le nom d’hypogonadisme d’apparition tardive. Dans cette condition, l’hypogonadisme est dû à la fois au primaire et au secondaire et l’augmentation de la globuline liant les hormones sexuelles réduit également la concentration de testostérone libre. La testostérone est présente chez l’homme et la femme et comme il s’agit d’une hormone dominante masculine responsable des caractéristiques masculines, la concentration de testostérone chez l’homme est plus élevée que chez la femme.

Le niveau moyen de testostérone chez l’homme adulte varie de 250 à 1000 ng/dL tandis que chez la femme adulte, le niveau moyen de testostérone varie de 10 à 60 ng/dL. Le niveau de testostérone augmente jusqu’à l’âge de 19 ans et commence ensuite à diminuer avec l’âge. En raison de la réduction du niveau moyen de testostérone à un stade ultérieur, le risque de maladie d’Alzheimer augmente, les os deviennent cassants et la personne se sent fatiguée et a moins d’énergie.

De plus, à mesure que l’âge augmente, le niveau moyen de testostérone diminue et la concentration de globuline liant les hormones sexuelles augmente.

Hypogonadisme tardif

Le niveau moyen de testostérone diminue avec l’âge et ce phénomène est appelé hypogonadisme tardif. Trois traits caractéristiques qui définissent le présent de l’hypogonadisme tardif sont une faible libido, une érection spontanée réduite et un dysfonctionnement érectile. L’hypogonadisme primaire et secondaire est impliqué dans l’hypogonadisme dû au vieillissement. L’activité des cellules de Leydig des testicules, responsables de la synthèse et de la libération de la testostérone, est diminuée. Cela peut être dû à des niveaux accrus de radicaux libres ou à une phase métabolique réduite des cellules. En outre, la fonction de l’axe hypothalamo-hypophysaire est également réduite avec le vieillissement. Ce mécanisme est important pour déclencher la libération de testostérone par les testicules. Chaque fois que le niveau de testostérone dans le sang est bas, les hormones sont libérées par l’hypophyse, ce qui augmente la production de testostérone par les testicules. De plus, la concentration de globuline liant les hormones sexuelles augmente avec l’âge et il y a donc une réduction de la testostérone libre. Tous ces mécanismes se combinent pour abaisser la concentration de testostérone. Outre l’hypogonadisme primaire et secondaire, il existe également un hypogonadisme congénital dans lequel l’hypogonadisme est présent dès la naissance tandis que l’hypogonadisme développé plus tard dans la vie est appelé hypogonadisme acquis.

Symptômes de l’hypogonadisme

On dit que la testostérone est une hormone masculine dominante; ainsi, toute déficience de cette hormone impacte la personne à la fois sur le plan physique et psychologique. Voici les différents symptômes associés à un faible niveau de testostérone :

Faible libido – Un faible taux de testostérone entraîne une faible libido et une réduction de la libido.

Dysfonction érectile et éjaculation précoce – De faibles niveaux de testostérone peuvent également entraîner l’infertilité. Il peut provoquer une dysfonction érectile ainsi qu’une éjaculation précoce. En outre, le trait caractéristique de l’hypogonadisme d’apparition tardive est une faible libido, une réception spontanée et un dysfonctionnement érectile.

Réduction des poils corporels et puberté retardée – Comme la testostérone est responsable des caractéristiques masculines, sa carence peut entraîner une réduction des poils corporels et une puberté retardée.

Développement anormal du sperme – Une carence en testostérone peut entraîner une réduction de la production de spermatozoïdes et la qualité du sperme produit n’est pas optimale pour sa fécondation avec un ovule conduisant à l’infertilité masculine.

Autres symptômes – Les autres symptômes liés à un faible niveau de testostérone comprennent une faible masse musculaire et un non-approfondissement de la voix.

Conclusion

À mesure que l’âge augmente, le niveau moyen de testostérone diminue. Ce phénomène est appelé hypogonadisme tardif. Cela peut être dû à une réduction de la synthèse et de la sécrétion de testostérone par les testicules ou à une réduction du mécanisme de déclenchement par l’hypophyse. La concentration du niveau moyen de testostérone est encore réduite par l’augmentation de la concentration de la globuline liant les hormones sexuelles.

  • Leave Comments