Qu’est-ce que l’abcès rétropéritonéal et comment est-il traité?

L’abcès rétropéritonéal est un état pathologique dans lequel il y a une rupture de la muqueuse derrière la cavité abdominale à la suite d’une infection bactérienne qui à son tour crée un espace creux dans lequel le pus est rempli. L’appendicite, qui est une infection de l’appendice, est considérée comme la cause principale de l’abcès rétropéritonéal, bien que la pancréatite puisse également provoquer un abcès rétropéritonéal. Dans certains cas, des pratiques non hygiéniques comme l’utilisation d’une aiguille sale pendant l’ acupuncture peuvent entraîner l’infiltration de bactéries dans la cavité abdominale, entraînant un abcès rétropéritonéal.

Les symptômes de l’abcès rétropéritonéal sont similaires à de nombreuses autres affections abdominales et c’est donc une affection assez difficile à diagnostiquer. Le traitement de première ligne de l’abcès rétropéritonéal est un traitement antibiotique qui élimine les bactéries à l’origine de la maladie et guérit ainsi l’abcès rétropéritonéal. Si la condition n’est pas traitée, l’abcès rétropéritonéal peut même devenir mortel dans certains cas.

Quelles sont les causes de l’abcès rétropéritonéal?

Comme indiqué, l’abcès rétropéritonéal est principalement causé par une infection bactérienne. La question est de savoir comment les bactéries pénètrent dans la cavité abdominale. Normalement, il s’agit d’une infection à proximité de la cavité abdominale qui peut entraîner un abcès rétropéritonéal. Citant un exemple, s’il y a une infection de l’appendice à proximité immédiate de la cavité abdominale, cela peut entraîner un abcès rétropéritonéal.

De même, une infection du pancréas qui est également à proximité de la cavité abdominale peut provoquer un abcès rétropéritonéal. Certains acupuncteurs utilisent des aiguilles sales ou non hygiéniques lorsqu’ils effectuent cette thérapie. Cela peut permettre aux bactéries de la pointe de l’aiguille de pénétrer dans la cavité abdominale et de provoquer un abcès rétropéritonéal.

Quels sont les symptômes de l’abcès rétropéritonéal?

Une personne souffrant d’abcès rétropéritonéal se plaindra d’abord d’un inconfort et d’une fatigue générale du corps. Elle peut parfois s’accompagner de fièvre et de douleurs lombaires . La perte d’appétit  est un autre symptôme de l’abcès rétropéritonéal, qui peut à son tour entraîner une perte de poids involontaire . La lombalgie due à l’abcès rétropéritonéal a tendance à s’aggraver par toute sorte de mouvement des membres inférieurs ou de la hanche.

Étant donné que les symptômes sont assez communs à de nombreuses autres conditions, les chances que le diagnostic soit manqué sont assez élevées jusqu’à ce que la condition atteigne son stade avancé, ce qui peut devenir assez grave pour la personne souffrant d’abcès rétropéritonéal.

Comment diagnostique-t-on un abcès rétropéritonéal?

Pour commencer, le praticien de la santé prendra les antécédents du patient et effectuera un examen physique détaillé. Une batterie de tests de laboratoire sera effectuée ainsi que des études radiologiques pour déterminer la cause des symptômes et statuer sur ou certaines conditions médicales qui provoquent des symptômes similaires à ceux de l’abcès rétropéritonéal.

Une fois que le fournisseur de soins de santé soupçonne un abcès rétropéritonéal, un examen plus approfondi de la région abdominale est justifié et cela se fait au moyen d’une IRM et d’une tomodensitométrie. Une échographie de l’abdomen peut également être réalisée pour confirmer le diagnostic d’abcès rétropéritonéal. Tous ces tests confirmeront si l’individu souffre d’un kyste ou d’une tumeur s’il s’agit en fait d’un abcès rétropéritonéal.

Comment traite-t-on l’abcès rétropéritonéal?

Comme indiqué, l’abcès rétropéritonéal est une affection traitable s’il est identifié à un stade précoce. Les antibiotiques sont le traitement de première ligne de l’abcès rétropéritonéal et le pus qui s’est formé dans la cavité est drainé. Il est important de drainer le pus et cela peut être réalisé soit chirurgicalement, soit par une technique d’aiguille guidée par ultrasons. Une fois que le pus est drainé de la cavité, il est ensuite envoyé au laboratoire pour une analyse plus approfondie. La chirurgie est recommandée dans les cas où il est difficile d’atteindre l’abcès à l’aide d’une aiguille.

Étant donné que l’abcès rétropéritonéal est une affection qui n’est souvent pas diagnostiquée, il peut s’écouler des jours, voire des semaines, à un médecin qualifié pour diagnostiquer réellement l’abcès rétropéritonéal, puis formuler un plan de traitement pour le traiter. Par conséquent, si une personne présente des symptômes pouvant être similaires à ceux d’un abcès rétropéritonéal ou a des antécédents d’infection de l’ appendice ou du pancréas, contactez un professionnel de la santé au plus tôt afin qu’un diagnostic rapide puisse être posé et le traitement peut être formulé d’un abcès rétropéritonéal.

Lire aussi :

  • Masse ou tumeur rétropéritonéale
Lire La Suite  Causes et types de décharge rectale (sang, mucus, fèces)
  • Leave Comments