PROBLÈMES DE NEZ – SYMPTÔMES ET CAUSES DES TROUBLES NASAUX

Qu’il s’agisse de reniflements ou d’éternuements, chaque personne présente régulièrement des symptômes liés au nez. Que ce soit le rhume ou la grippe, les symptômes nasaux peuvent être assez inconfortables. Ce sont des affections aiguës et les symptômes du nez disparaissent une fois l’infection résolue. Cependant, pour les personnes atteintes de maladies chroniques comme la rhinite allergique (rhume des foins), le soulagement est généralement de courte durée.La plupart du temps, nous considérons le nez pour ses caractéristiques esthétiques lorsqu’il n’y a pas de symptômes nasaux. C’est la protubérance la plus importante et sa position centrale signifie qu’elle est l’un des principaux points d’attention du visage. Cependant, le nez joue également un rôle important dans la respiration et l’odorat.

L’air qui est inhalé par les narines est filtré par les minuscules poils de la cavité nasale. Le mucus dans le nez piège les particules de poussière et les microbes. L’air est également réchauffé et humidifié dans la cavité nasale avant de passer dans les voies respiratoires. Des récepteurs spécialisés situés dans la cavité nasale peuvent détecter des produits chimiques dans l’air qui sont perçus comme le sens de l’odorat.

Par conséquent, les problèmes de nez peuvent affecter le flux d’air entrant et sortant du corps, bien que la bouche soit un canal alternatif. Les problèmes de nez peuvent également avoir un impact sur l’odorat et également affecter la qualité de la voix.

Symptômes de problèmes de nez

Congestion nasale

L’un des problèmes nasaux les plus courants est un nez bouché (congestion nasale). Le mucus est produit en quantité modérée tout au long de la journée. Cependant, la production de mucus augmente considérablement dans de nombreux types d’affections nasales. Plus de mucus signifie une congestion nasale s’il ne peut pas s’écouler rapidement.

Lire La Suite  Fracture composée du tibia ou du péroné : causes, symptômes, traitement, période de récupération

éternuements

Les éternuements sont un autre symptôme courant dans de nombreuses affections nasales. Il peut ne pas toujours être présent dans tous les problèmes de nez. L’irritation du nez peut déclencher des éternuements. Cependant, cela n’est pas toujours dû à un irritant. Au lieu de cela, l’inflammation de la muqueuse nasale peut stimuler les récepteurs des éternuements nasaux même sans aucun irritant présent. La congestion nasale peut également stimuler les éternuements.

Nez qui coule

De petites quantités de mucus nasal produites dans des circonstances normales passent généralement inaperçues. Cependant, lorsqu’il est excessif, ce mucus s’écoule par le nez et se présente sous la forme d’un écoulement nasal. Le mucus peut varier en consistance, mais le mucus est généralement mince et aqueux dans un nez qui coule.

Il peut également varier en couleur du clair au blanc ou jaune, vert et marron. La rougeur du mucus nasal peut être due à la présence de sang. Un écoulement nasal clair peut ne pas être du mucus mais du LCR (liquide céphalo-rachidien) qui s’écoule du cerveau après un traumatisme crânien grave.

Perte d’odorat

Des altérations de l’odorat peuvent survenir avec la plupart des affections nasales. La capacité de sentir peut être émoussée, ce qui est connu sous le nom d’hyposmie. Dans les cas graves, il peut même y avoir une perte complète du petit qui est l’anosmie. Parfois, il peut y avoir des odeurs désagréables qui sont perçues alors qu’il n’y a pas de mauvaise odeur dans l’environnement. C’est ce qu’on appelle la cacosmie.

Demandez à un médecin en ligne maintenant !

Douleur nasale

La douleur dans le nez peut varier en intensité et en nature. Il peut s’agir d’une douleur sourde, d’une sensation de brûlure ou d’une douleur lancinante. La douleur peut être intermittente ou constante. Habituellement, éternuer et se moucher aggravent la douleur. Cependant, dans certains cas, même la respiration peut aggraver la douleur. La douleur au nez est généralement pire avec un traumatisme, en particulier lorsque le nez est fracturé.

Lire La Suite  Quels fromages sont les plus faibles en cholestérol et en gras?

saignements de nez

Le saignement du nez ( épistaxis ) est plus communément associé à un coup au nez. Cependant, il peut survenir avec n’importe quelle affection nasale, en particulier lorsqu’elle est grave. L’épistaxis est généralement aiguë. Parfois, le saignement peut être léger et strier le mucus. À d’autres moments, il peut y avoir des saignements abondants sans aucun signe de mucus.

Causes des problèmes de nez

Il existe un certain nombre de problèmes nasaux différents qui peuvent provoquer un ou plusieurs des symptômes mentionnés ci-dessus. Les problèmes de nez les plus courants ont été discutés en détail. Il est important de rechercher l’attention pour les problèmes nasaux. Diverses investigations diagnostiques peuvent être nécessaires pour diagnostiquer le type exact de problème de nez et cela devrait être fait par un médecin.

Rhinite allergique

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une affection liée aux allergies. Il est communément appelé rhume des foins. Dans la rhinite allergique , la muqueuse du nez est hypersensible au pollen, à la poussière et à d’autres substances inoffensives. Cette hypersensibilité est une réaction immunitaire. Le système immunitaire est anormalement déclenché lors de l’exposition à ces substances inoffensives. En conséquence, la muqueuse nasale devient enflammée et des symptômes tels que des éternuements, une congestion nasale et un écoulement nasal apparaissent.

Infections

Une multitude d’infections peuvent affecter la cavité nasale. La plupart de ces infections sont bactériennes ou virales. Il peut parfois s’étendre dans les sinus paranasaux et les voies respiratoires supérieures. Le rhume et la grippe sont deux infections virales courantes qui touchent le nez et les voies respiratoires supérieures. La rhinite bactérienne est souvent associée à une sinusite bactérienne. Il est plus susceptible de se produire chez les personnes atteintes de sinusite chronique ou à la suite d’infections virales comme le rhume ou la grippe.

Traumatisme

Les blessures au nez peuvent survenir de diverses manières. Il peut s’agir d’une blessure externe comme un coup au visage et au nez. S’il est forcé, il peut fracturer le septum, communément appelé nez cassé. La blessure peut également être interne. De la cueillette agressive du nez aux produits chimiques nocifs qui pénètrent dans le nez par l’air, la fumée ou l’eau, il existe de nombreuses façons dont une blessure au nez interne peut se produire.

Lire La Suite  10 faits sur le syndrome du côlon irritable (SCI)

Croissances

Un polype nasal est un type courant de croissance dans le nez. Il dépasse de la muqueuse de la cavité nasale. Les petits polypes peuvent causer peu ou pas de symptômes par eux-mêmes. Ces excroissances sont plus susceptibles de survenir avec une inflammation chronique du nez comme une sinusite chronique. D’autres types de croissances sont rares. Cependant, des tumeurs bénignes (non cancéreuses) peuvent survenir, tout comme des tumeurs malignes (cancéreuses).

Déformation

Une déformation du nez peut survenir après une blessure, une intervention chirurgicale, avec certaines maladies ou être présente dès la naissance (congénitale). Un septum dévié est l’un des types les plus courants de déformation nasale. Elle peut être congénitale (présente dès la naissance) ou acquise (se développer au cours de la vie généralement avec une blessure au nez). Un rhinophyma est une affection moins courante. Il s’agit d’un trouble cutané qui provoque une hypertrophie anormale du nez.

  • Leave Comments