Goitre (thyroïde élargie et glande thyroïde enflée)

Qu’est-ce qu’un goitre?

Le goitre ( goitre ) est le terme pour l’élargissement de la glande thyroïde , la glande en forme de papillon qui se trouve dans le cou et contrôle le métabolisme du corps. Cela se produit lorsque la glande thyroïde est surstimulée et qu’il y a une augmentation du nombre de cellules dans la glande (hyperplasie). Cela peut être diffus , où la glande entière est agrandie, ou nodulaire , où il y a des zones focales de prolifération.

Le goitre peut s’accompagner de modifications des taux d’hormones thyroïdiennes, d’un excès ( goitre toxique ) ou d’une carence ( goitre hypothyroïdien ) des hormones thyroïdiennes . Parfois, il n’y a pas de changement dans l’activité de la glande thyroïde, maintenant ainsi les niveaux normaux des hormones thyroïdiennes dans le corps et cela est connu comme un goitre non toxique .

Un goitre peut ne pas être présent comme une hypertrophie visible du cou associée à une glande thyroïde enflée. Cependant, un élargissement proéminent provoquera des signes et des symptômes associés en raison de sa compression des structures cervicales environnantes. Les caractéristiques peuvent ne pas être significatives et ne sont associées à un trouble thyroïdien que lorsque les symptômes d’hypo- ou d’hyperthyroïdie sont évidents.

Comment se produit un goitre?

Un goitre peut survenir lorsqu’il y a un faible apport en iode et cela se traduit par une synthèse réduite des hormones thyroïdiennes (goitre endémique). Cela perturbe le mécanisme de rétroaction et l’hormone de libération de la thyrotropine (TRH) stimule la sécrétion excessive d’ hormone thyréostimuline (TSH) par l’hypophyse antérieure. Les niveaux plus élevés de TSH agissent sur la glande thyroïde dans le but d’augmenter la synthèse et la sécrétion d’hormones thyroïdiennes. Cela augmente le nombre de cellules de la glande thyroïde et peut augmenter la taille des follicules thyroïdiens de 15 à 20 fois sa taille normale.

Cependant, un manque d’iode n’est pas le seul stimulant de l’élargissement de la glande thyroïde. D’autres facteurs sont également responsables, notamment:

  • les infections
  • anticorps
  • malformations congénitales
  • substances qui suppriment la fonction de la glande thyroïde (goitrogènes)
  • dysfonctionnement de la régulation de la thyréostimuline (TSH) probablement dû à un adénome de l’hypophyse ou de l’hypothalamus
  • gonadotrophine chorionique humaine provenant de tumeurs

Parfois, il n’y a pas de cause claire pour l’élargissement de la glande thyroïde. Ceci est connu sous le nom de goitre idiopathique et pourrait être indirectement lié à des conditions thyroïdiennes comme la thyroïdite .

Types de goitre

Le goitre diffus , également connu sous le nom de goitre simple, est généralement un élargissement lisse et symétrique de la glande thyroïde, mais la plupart deviennent nodulaires avec le temps ( goitre nodulaire ). Les nodules thyroïdiens peuvent être simples (solitaires) ou multiples (multinodulaires) et provoquent un gonflement irrégulier de la glande thyroïde. Le développement de nodules thyroïdiens est une indication que le processus de la maladie progresse.

Une thyroïde hypertrophiée peut s’accompagner ou non de troubles de la fonction thyroïdienne. Si l’élargissement est associé à un excès d’ hormones thyroïdiennes , il est alors connu comme un goitre toxique . Dans un goitre non toxique , il n’y a pas de changement dans les niveaux d’hormones thyroïdiennes (niveaux normaux) tandis qu’avec un goitre hypothyroïdien , il y a de faibles niveaux d’hormones thyroïdiennes en circulation.

 

Lire La Suite  VEINES DES JAMBES ET STASE VEINEUSE (INSUFFISANCE)

Causes du goitre

Bien qu’il existe diverses causes connues d’une hypertrophie de la glande thyroïde, certains cas de goitre diffus sporadique peuvent survenir sans raison connue.

Carence en iode

L’iode est nécessaire à la production des hormones thyroïdiennes, de la thyroxine (T4) et de la triiodothyronine (T3). Une carence en iode abaisse les niveaux d’hormones circulantes. La thyroïde est surstimulée par l’hormone thyréostimulante de l’hypophyse antérieure dans le but d’augmenter les taux d’hormones thyroïdiennes. Il peut y avoir des symptômes d’hypothyroïdie, bien que dans les cas bénins, cela puisse être à peine perceptible.

Maladie de Graves

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Cette maladie survient lorsque le système immunitaire du corps attaque la glande thyroïde en raison de la présence d’anticorps thyroïdiens. Cela provoque la glande thyroïde à produire un excès d’hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie). Les symptômes de l’hyperthyroïdie seront apparents.

Thyroïdite de Hashimoto

Cette forme de thyroïdite (inflammation thyroïdienne) est également due à l’action du système immunitaire de l’organisme (maladie auto-immune). Cependant, cette maladie auto-immune a pour effet une diminution de la fonction thyroïdienne conduisant à un déficit en hormones thyroïdiennes circulantes. Les symptômes de l’hypothyroïdie seront apparents.

Autres types de thyroïdite

Un goitre peut être vu avec d’autres formes de thyroïdite, en dehors de la thyroïdite de Hashimoto . Le gonflement est une caractéristique typique de l’inflammation et est plus susceptible de provoquer une hypertrophie diffuse de la glande thyroïde. Cela peut être un gonflement douloureux ou indolore. L’inflammation de la glande thyroïde peut être due à des infections, à des facteurs auto-immuns, à une exposition aux rayonnements, à certains médicaments ou à des facteurs inconnus.

Cancer de la thyroïde

Une tumeur maligne peut se présenter avec une masse solitaire ou moins fréquemment sous forme de nodules multiples sur la glande thyroïde. Il ne peut y avoir aucun changement dans les taux d’hormones thyroïdiennes, sauf en cas de pathologie thyroïdienne préexistante. Cependant, les stades avancés du cancer de la thyroïde peuvent perturber la fonction thyroïdienne.

Tumeurs bénignes et nodules thyroïdiens

Il existe différents types de croissances qui peuvent survenir dans la glande thyroïde. Ces nodules peuvent être solides ou remplis de liquide (kyste), solitaires (simples) ou multiples. Certaines des tumeurs bénignes de la glande thyroïde peuvent produire des hormones thyroïdiennes indépendantes de la glande thyroïde. À d’autres moments, les excroissances peuvent être présentes sans provoquer de changement dans les niveaux d’hormones thyroïdiennes. Selon l’emplacement, la taille et le nombre de nodules, une personne peut n’avoir aucun autre symptôme qu’une glande thyroïde hypertrophiée ou peut présenter des symptômes de compression – voix rauque, respiration difficile et difficulté à avaler avec ou sans douleur thyroïdienne ou mal de gorge.

Hypophyse et autres tumeurs

Les tumeurs hypophysaires peuvent provoquer une sécrétion excessive de thyréostimuline (TSH). Cela stimule la glande thyroïde, ce qui entraîne un goitre. Parfois, d’autres tumeurs sécrétoires situées à des sites extérieurs à la glande thyroïde ou à l’hypophyse peuvent produire des hormones qui peuvent également stimuler la glande thyroïde, entraînant ainsi une hypertrophie.

  • Leave Comments