DIARRHÉE ET INFECTION URINAIRE – SYMPTÔMES, CAUSES ET TRAITEMENTS

La diarrhée est un problème du tractus digestif inférieur, tandis que les infections des voies urinaires sont causées par des problèmes du tractus urinaire inférieur. La diarrhée et les infections des voies urinaires (généralement abrégées en infections urinaires) pourraient avoir des causes communes.

Étant donné que les voies digestives inférieures et les voies urinaires inférieures sont situées à proximité l’une de l’autre, il est également possible que des problèmes survenant dans un système causent des problèmes dans l’autre système. Dans de tels cas, des signes et des symptômes de diarrhée et d’infections des voies urinaires peuvent apparaître simultanément.

Signes et symptômes

La diarrhée est définie par l’émission de selles plus de 3 fois par jour. Les selles dans la diarrhée ont généralement une consistance molle et aqueuse. La diarrhée est principalement le signe d’un trouble ou d’un trouble digestif. Cependant, il existe des cas où la diarrhée peut survenir même sans problème identifiable dans le tube digestif.

La plupart des cas de diarrhée sont aigus ou de courte durée. D’autres signes et symptômes pouvant accompagner la diarrhée comprennent des nausées, des vomissements, des douleurs ou des crampes abdominales, des ballonnements abdominaux et une augmentation des flatulences. En cas d’infection, la diarrhée peut également s’accompagner de fièvre. La diarrhée chronique peut entraîner des complications telles que la déshydratation. Dans les cas graves, la septicémie est également une possibilité.

Les principaux signes et symptômes des infections des voies urinaires comprennent une sensation de brûlure ou de douleur pendant la miction, une fréquence accrue des mictions, une envie persistante d’uriner, des douleurs dans la région pelvienne et abdominale inférieure, une urine nauséabonde et une décoloration de l’urine. Dans la majorité des cas d’infections des voies urinaires, l’urètre est le premier site à être infecté.

Lire La Suite  Types de nystagmus (mouvements oculaires anormaux), vidéo, causes

En savoir plus sur les UTI .

L’infection remonte ensuite dans les voies urinaires pour atteindre la vessie. Dans certains cas, l’infection peut se propager encore plus loin et affecter les organes voisins tels que le foie. Dans de tels cas, des douleurs dans les flancs peuvent survenir. Certains des signes et symptômes courants qui peuvent survenir à la fois dans la diarrhée et les infections des voies urinaires comprennent :

  • La nausée
  • Vomissement
  • Fièvre
  • Perte d’appétit

En cas d’infections non traitées, une septicémie peut survenir en tant que complication grave. La septicémie et la déshydratation doivent inciter à un traitement médical immédiat.

Causes de la diarrhée et des infections urinaires

Comme son nom l’indique, les infections des voies urinaires sont causées par des microbes infectieux (en particulier des bactéries). D’autre part, la diarrhée peut avoir des causes à la fois infectieuses et non infectieuses. Certains facteurs peuvent provoquer à la fois des diarrhées et des infections des voies urinaires. Même si la diarrhée et les infections des voies urinaires surviennent généralement séparément, dans certains cas, elles peuvent survenir simultanément.

La diarrhée peut provoquer des infections des voies urinaires

Les diarrhées infectieuses et non infectieuses peuvent entraîner des infections des voies urinaires. Les selles dans la diarrhée ont une consistance aqueuse. Pendant la défécation, ces selles aqueuses chargées de bactéries peuvent entrer en contact avec l’urètre, entraînant l’entrée d’agents pathogènes bactériens dans les voies urinaires inférieures. Les infections des voies urinaires sont relativement plus fréquentes chez les femmes en raison des différences anatomiques entre l’urètre masculin et féminin.

L’urètre féminin est plus court que l’urètre masculin. Cela se traduit par une distance relativement plus courte de l’urètre de l’ouverture anale chez les femelles. Même les résidents normaux de la flore intestinale (comme Escherichia coli ) peuvent provoquer des infections des voies urinaires lorsqu’ils accèdent à l’urètre. L’infection remonte dans les voies urinaires et est connue sous le nom d’infection urinaire ascendante.

Demandez à un médecin en ligne maintenant !

En savoir plus sur l’ infection à E.coli .

Lire La Suite  Chirurgie des calculs rénaux par néphrolithotomie percutanée (PCNL)

Les infections urinaires peuvent provoquer des diarrhées

Les infections des voies urinaires peuvent également provoquer des diarrhées dans certains cas. La raison exacte n’est pas claire. Cependant, on pense que l’inflammation causée dans les voies urinaires au cours des infections urinaires pourrait se propager au côlon voisin. C’est une hypothèse très possible puisque la vessie est très proche du côlon.

Les produits chimiques inflammatoires libérés dans la vessie lors d’une infection des voies urinaires pourraient également agir sur le côlon, entraînant un transit plus rapide des selles dans le côlon et le rectum. Il est également possible que l’infection de la vessie se propage au côlon, au rectum et à d’autres organes du bassin. Cela pourrait entraîner une diarrhée infectieuse. L’infection peut également se propager au rectum à partir de l’appareil reproducteur féminin. Cependant, cela est relativement rare.

Activité sexuelle et maladies sexuellement transmissibles

La diarrhée et les infections des voies urinaires pourraient également résulter de certaines activités sexuelles à haut risque et de maladies sexuellement transmissibles. Par exemple, les relations anales peuvent entraîner des blessures au rectum (techniquement appelée rectite). Cela pourrait être une cause de diarrhée. Les bactéries du rectum peuvent accéder au vagin si un rapport vaginal se produit après un rapport anal.

L’infection qui en résulte dans le vagin pourrait alors se propager à l’urètre qui se trouve à proximité. Les infections pourraient également se propager par le biais d’objets utilisés lors d’activités sexuelles. Une maladie sexuellement transmissible peut affecter à la fois le vagin et le rectum. Les infections des voies urinaires pourraient alors découler des infections vaginales.

Affaiblissement du système immunitaire

Les chances de contracter une infection des voies urinaires ou digestives augmentent avec un affaiblissement du système immunitaire. Les infections urinaires et digestives peuvent survenir simultanément dans de tels cas. Les personnes âgées, les patients atteints de maladies chroniques (comme les diabétiques) et les personnes atteintes de maladies d’immunodéficience telles que le SIDA sont sensibles aux infections des voies urinaires et aux maladies diarrhéiques.

Lire La Suite  Urine mousseuse: voici pourquoi vous avez des bulles dans votre urine

Traitement de la diarrhée et des infections urinaires

Habituellement, la diarrhée et les infections des voies urinaires surviennent séparément. Par conséquent, les traitements de la diarrhée et des infections urinaires sont différents bien que certains médicaments, comme les antibiotiques, puissent être utilisés pour les deux affections.

La diarrhée aiguë disparaît généralement d’elle-même sans médicaments. Dans la diarrhée aiguë, il faut augmenter la consommation de liquide et de sel pour éviter la déshydratation. Les solutions de réhydratation orale sont un bon moyen de prévenir la déshydratation pendant la diarrhée. Dans le cas où un patient n’est pas en mesure de consommer des liquides, la réhydratation par voie intraveineuse est une option.

Une alimentation douce et un repos complet au lit aident également à se remettre des maladies diarrhéiques. En cas de diarrhée infectieuse, des antibiotiques peuvent être prescrits par un médecin. Il est important de ne pas pratiquer l’automédication avec des antibiotiques car certains types de diarrhée (comme la colite pseudomembraneuse) peuvent être provoqués par des antibiotiques. Les probiotiques peuvent aider à restaurer une flore intestinale saine après une maladie diarrhéique.

Les infections des voies urinaires sont généralement traitées avec des antibiotiques sur ordonnance. La déshydratation est également une possibilité dans certains cas d’infections des voies urinaires en raison de la perte de liquide due à des mictions fréquentes. Par conséquent, les solutions de réhydratation orale peuvent également être utiles dans les infections des voies urinaires.

Dans les cas où la diarrhée et les infections des voies urinaires surviennent en raison de la même cause, un seul schéma thérapeutique peut être utilisé pour traiter les deux affections simultanément.

  • Leave Comments