Abcès du coude: causes, symptômes, traitement, pronostic

Pour mieux comprendre un abcès du coude, il est important de comprendre ce qu’est exactement un abcès. Un abcès est une petite masse sensible à la surface de la peau qui est entourée d’une zone érythémateuse. Cette masse est remplie de pus, de cellules mortes et d’autres débris. Un abcès peut survenir dans n’importe quelle partie du corps, mais généralement au niveau des aisselles, de la région rectale, de la base de la colonne vertébrale, autour d’une dent. Lorsqu’il y a formation d’un abcès autour de la région du coude, il est appelé abcès du coude.

Dans certains cas, un follicule pileux déraciné autour de la région du coude provoque également une inflammation entraînant le développement d’un abcès du coude. Étant donné que la cause de l’abcès est un processus inflammatoire qui est le plus souvent causé par une infection, les antibiotiques sont le traitement le plus préféré. Outre les antibiotiques pour endiguer l’infection, le drainage du pus qui forme le nœud ou le centre de l’abcès doit également être drainé pour guérir complètement l’abcès du coude.

Quelles sont les causes de l’abcès du coude?

L’abcès du coude est essentiellement causé par l’obstruction des glandes sudoripares autour de la région du coude, une inflammation des follicules pileux ou des traumatismes mineurs ou des cassures de la peau dans la région du coude qui peuvent survenir pendant le jeu ou être blessé par un objet pointu comme un ongle sur le mur. etc. Lorsque cela se produit, les germes présents dans l’atmosphère s’infiltrent dans la peau et pénètrent dans les glandes sudoripares qui déclenchent rapidement une réponse inflammatoire alors que le corps se prépare à combattre et à éliminer ces germes. Pour cette raison, un abcès du coude se développe.

Le centre ou le milieu de l’abcès contient principalement des cellules mortes, des bactéries et d’autres contaminants qui se présentent sous la forme d’un liquide et sont appelés pus. Peu à peu, cette zone commence à se développer et crée ainsi une pression sous la peau, ce qui entraîne une inflammation supplémentaire des tissus environnants. Cette augmentation de la pression et de l’inflammation entraîne alors une douleur intense. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli ont tendance à avoir de tels abcès plus fréquemment. Les personnes atteintes de certaines conditions médicales comme le cancer, le sida, le diabète sont également à risque de contracter un abcès du coude en raison de leur état immunitaire affaibli et même une petite blessure peut déclencher une réponse inflammatoire.

Une personne atteinte d’un abcès du coude aura de la douleur, un érythème et une sensibilité au toucher autour de la région du coude. L’individu ne pourra pas bouger le coude sur une gamme complète de mouvements en raison de la douleur. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le centre de l’abcès peut ressembler à un point et vous pourrez voir le matériau à l’intérieur du centre de l’abcès. Dans certains cas, ces abcès rompent spontanément le pus drainant, mais s’ils ne le font pas et que l’abcès du coude n’est pas traité de manière appropriée, l’infection peut se propager aux tissus environnants, entraînant une douleur intense persistante et un manque de fonction du bras affecté. Une personne atteinte d’un abcès du coude ne pourra pas non plus utiliser cette main efficacement et aura donc du mal à accomplir les tâches quotidiennes que ce soit à la maison ou au travail.

Comment diagnostique-t-on l’abcès du coude?

Avant de diagnostiquer un abcès du coude, le médecin traitant commencera par poser au patient les questions suivantes:

  • Quelle a été la durée de l’abcès du coude
  • Y a-t-il des antécédents de blessure ou de traumatisme direct au coude affecté
  • Les médicaments actuellement pris
  • Antécédents d’allergies
  • Si le patient a de la fièvre.

La prochaine chose que le médecin fera est d’examiner la zone environnante et de rechercher une glande lymphatique autour du coude et de l’aisselle dans les cas d’abcès du coude. Un test sanguin peut être ordonné pour vérifier dans quelle mesure l’infection s’est propagée afin qu’il soit plus facile de formuler un plan de traitement pour traiter définitivement l’abcès du coude.

Traitement de l’abcès du coude

La méthode la plus préférée pour traiter l’abcès du coude consiste à drainer l’abcès. Cela se fera en engourdissant d’abord le site de l’abcès avec de la lidocaïne. Dans le cas où cet anesthésique local ne fonctionne pas et que le patient ressent toujours de la douleur, un sédatif devra peut-être être utilisé dans de tels cas. La zone de l’abcès sera recouverte d’une solution antiseptique et l’abcès sera ouvert pour drainer le pus qui s’est accumulé dans l’abcès. Dans la majorité des cas d’abcès du coude, un soulagement se fera sentir immédiatement. De plus, en cas de douleur, le médecin peut prescrire des analgésiques jusqu’à ce que l’abcès du coude guérisse.

Le pronostic de l’abcès du coude est assez bon une fois que l’abcès a été drainé. Dans la plupart des cas, les antibiotiques ne sont pas nécessaires une fois l’abcès drainé. L’amélioration de la douleur se fait davantage sentir après chaque jour qui passe et le patient est capable de retrouver l’amplitude des mouvements du coude sans aucune douleur. Dans les trois à quatre jours, le patient peut reprendre ses activités normales après le drainage d’un abcès du coude.

Quelles sont certaines des choses à faire et à ne pas faire pour l’abcès du coude?

Certaines des choses à faire et à ne pas faire pour l’abcès du coude sont:

  • Vous pouvez appliquer des compresses chaudes sur la zone de l’abcès du coude pendant 15 à 20 minutes deux à trois fois par jour.
  • Veuillez ne pas essayer de drainer l’abcès par vous-même car cela pourrait aggraver la condition et l’infection pourrait se propager plus profondément dans les tissus, entraînant d’autres complications pouvant nécessiter des traitements plus agressifs.
  • Ne piquez pas le centre de l’abcès du coude avec une aiguille ou quoi que ce soit de pointu car cela pourrait blesser un vaisseau sanguin sous-jacent.
  • Leave Comments