7 étirements des jambes pour vous aider à faire du grand écart

Ce n’est pas un mouvement instantané que l’on peut attendre du corps. Puisqu’il s’agit de la démonstration de la forme physique et de la souplesse d’une personne, un grand écart demande de la pratique. Nous apportons ici quelques-uns des étirements de jambes les plus efficaces pour le grand écart.

Certains étirements des jambes pour les fractionnements effectués sur une période de temps vous préparent au fractionnement. Alors essayez de maîtriser l’art du split, ne vous inquiétez plus, nous avons exactement ce dont vous avez besoin. Pratiquez ces étirements de jambes simples mais efficaces pour le grand écart.

Courbure avant debout

Un virage debout vers l’avant est l’un des étirements de jambe de base parfaits pour le grand écart. Exceptionnellement bon pour vos muscles ischio-jambiers, le virage vers l’avant est facile à réaliser et à pratiquer. Pour faire cette pose, tenez-vous droit, les pieds joints et les bras sur les côtés. Maintenant, penchez-vous en avant vers vos pieds à partir de votre hanche, en gardant vos genoux droits à tout moment et essayez de toucher le sol. Si vous ne pouvez pas toucher le sol, élevez les jambes aussi loin que possible pour approfondir l’étirement. La routine quotidienne de cet étirement vous aidera à acquérir beaucoup plus de flexibilité et vous aidera éventuellement à atteindre le fractionnement parfait.

Pose de pyramide

La pose suivante dans les étirements des jambes pour le grand écart consiste à augmenter la flexibilité des muscles est la pose pyramidale. Dans cette pose, vous commencez par vous tenir droit, les bras sur les côtés, puis vous prenez un pied à 3-4 pieds derrière l’autre pied. Le pied arrière doit être à quelques centimètres de côté pour vous aider à avoir un meilleur équilibre. Une fois en place, amenez les mains de part et d’autre du pied avant et abaissez la poitrine vers le haut de la cuisse. Essayez d’aller plus loin avec vos mains pour augmenter la flexibilité.

Posture du lézard :

L’un des autres étirements efficaces des jambes pour le grand écart consiste à adopter une position de fente basse avec le genou avant plié et aligné avec la cheville. Quant à la deuxième jambe, elle est tendue derrière vous avec son genou au-dessus du sol. Abaissez la fente au sol et amenez les deux mains sur le côté intérieur du pied avant. Pour augmenter l’étirement, essayez de rapprocher votre poitrine du sol en vous penchant davantage vers l’avant. Cette pose est à nouveau l’une des poses qui aide à atteindre une meilleure flexibilité pour une division des ischio-jambiers près du genou et près des fesses également.

Posture du pigeon

Une pose de l’art ancien du yoga, mais sûrement l’un des étirements de jambe les plus importants pour le grand écart. Il aide à maintenir et à augmenter la flexibilité requise pour une scission. Pour faire cette pose, venez d’abord dans la position d’une pose de planche à une jambe dans laquelle une jambe s’étend derrière vos hanches, tandis que l’autre jambe se plie et s’assoit devant votre torse. Maintenant, essayez de rendre le tibia aussi parallèle que possible à la ligne de couchage du tapis sur lequel vous vous trouvez. Abaissez ensuite le corps des hanches au sol en étirant les muscles de vos pattes arrière et vos bras devant vous.

Pose à cheval

En vous rapprochant de la flexibilité requise pour un grand écart, la pose suivante dans les étirements des jambes pour les grands écarts est la pose à cheval. Pour faire cette pose, asseyez-vous avec vos jambes tendues devant vous, avec vos bras derrière votre dos sur le sol et essayez d’étendre les jambes aussi larges que possible. Maintenant, amenez les mains dans l’espace entre les jambes écartées et essayez de marcher vers l’extérieur, jusqu’à ce que vous tombiez sur l’étirement et que vous ne puissiez plus aller plus loin.

Étirement des jambes

Allongez-vous sur le dos avec vos jambes tendues devant vous, essayez maintenant de prendre une seule jambe aussi haut que possible, puis essayez d’attraper les orteils avec vos doigts jusqu’à ce que l’étirement se fasse sentir dans les quads. C’est l’un des étirements de jambe importants pour le grand écart. Maintenez la position pendant 20 à 30 secondes, détendez-vous et répétez à nouveau.

Étirement debout

Le dernier étirement de la jambe pour le grand écart qui induit une flexibilité exceptionnelle est l’étirement debout. Cet étirement simule le grand écart mais en position debout. Pour faire cette pose, tenez-vous droit avec vos bras sur vos côtés, puis levez une jambe sur un tabouret ou une chaise à la hauteur de vos hanches. Vous devriez sentir vos muscles de la hanche et des ischio-jambiers se resserrer. Maintenez la pose pendant 20 à 30 secondes, puis détendez-vous, répétez avec l’autre jambe.

Sûrs d’induire la flexibilité requise, ce sont les étirements des jambes pour les scissions.

  • Leave Comments