Quelle est la complication la plus grave d’un anévrisme aortique ?

L’anévrisme aortique indique une condition potentiellement dangereuse qui est généralement fixée sur la base d’une intervention chirurgicale chaque fois que la taille de l’anévrisme dépasse 5 cm, détectée généralement et mesurée à l’aide d’ultrasons.

Les taux de mortalité en cas de réparation ouverte se sont beaucoup améliorés avec le passage du temps attribuable à une amélioration drastique de diverses techniques opératoires avec une prise en charge pré et postopératoire de divers patients.

Quelle est la complication la plus grave d’un anévrisme aortique ?

Déchirures dans les couches et les parois aortiques – Des déchirures dans une, deux ou plus de deux couches de l’aorte ou des parois de dissection de l’aorte ou une forme rompue d’anévrisme aortique sont les deux principales complications associées au problème de l’anévrisme de l’aorte abdominale .

De plus, une forme rompue de problème d’anévrisme peut entraîner une hémorragie interne potentiellement mortelle. Généralement, le risque lié à la rupture d’un anévrisme aortique augmente avec l’augmentation de la taille de l’anévrisme. Les signes et symptômes associés au type de rupture d’anévrisme aortique peuvent inclure-

  • Douleur dorsale ou abdominale soudaine, persistante et intense , généralement décrite comme une sensation de déchirure.
  • Douleur irradiant les jambes et le dos
  • Moiteur et transpiration
  • Sensations de nausées, de vertiges et de vomissements
  • Pouls rapide et pression artérielle basse.

Caillots sanguins – Les caillots sanguins sont un autre risque majeur ou une complication associée au problème de l’anévrisme aortique. De petits caillots sanguins peuvent se développer dans la zone de l’anévrisme aortique. Si la rupture du caillot sanguin se détache des parois internes de l’anévrisme et bloque le vaisseau sanguin n’importe où dans le corps, cela peut provoquer un blocage ou une douleur dans le flux sanguin vers les orteils, les jambes, les organes abdominaux et les reins.

Complications de la procédure chirurgicale – Il existe de nombreuses complications potentielles associées à la réparation de l’anévrisme de l’aorte abdominale dans les types de procédures chirurgicales ouvertes et endovasculaires. Les complications liées aux interventions chirurgicales telles que les saignements et la thrombose veineuse profonde deviennent parfois très élevées et rendent l’état des patients très grave.

Les complications augmenteront avec divers facteurs de risque

Les complications associées à l’anévrisme de l’aorte impliquent de nombreux facteurs de risque, notamment les suivants :

Âge : Le problème d’anévrisme aortique survient généralement à l’âge de 65 ans ou plus.

Consommation de tabac : Le type abdominal d’anévrisme de l’aorte survient chez les personnes ayant la mauvaise habitude de fumer. L’usage du tabac constitue en effet le facteur de risque fort associé au développement de tout anévrisme de l’aorte abdominale et présente un risque énorme lié à la rupture. En fait, le risque augmentera avec le nombre de cigarettes que vous fumez chaque jour ou que vous mâchez du tabac pendant une longue période.

Homme/Homme : Les hommes développent généralement beaucoup plus de problèmes ou de complications liés à l’anévrisme de l’aorte que les femmes.

Personnes blanches : les personnes appartenant à la catégorie des Blancs restent exposées à un risque plus élevé associé à un anévrisme de l’aorte.

Antécédents familiaux : les personnes ayant des antécédents familiaux de problème d’anévrisme aortique restent exposées à un risque accru lié au problème ou à l’état de l’anévrisme.

Athérosclérose: L’ athérosclérose , c’est-à-dire l’accumulation de diverses substances nocives, y compris les composants gras, endommage les parois des vaisseaux sanguins et augmente ainsi le risque lié à l’anévrisme de l’aorte abdominale.

TA élevée ou pression artérielle : une TA élevée ou une pression artérielle élevée constitue un autre facteur majeur associé à l’augmentation du risque lié au développement de l’anévrisme de l’aorte abdominale.

Autres anévrismes: Les personnes souffrant du problème d’anévrisme dans tout autre gros vaisseau sanguin, comme l’artère présente à l’arrière des genoux ou l’aorte thoracique dans la poitrine, restent à risque plus élevé lié au développement d’un anévrisme de l’aorte abdominale.

  • Leave Comments