Le tétanos est-il une infection courante ?

Le tétanos est une maladie infectieuse grave causée par la bactérie Clostridium tetani. Tout individu peut être infecté par ces bactéries par une coupure ou une plaie profonde ou par des piqûres d’animaux ou d’insectes. Il affecte généralement le système nerveux entraînant des contractions des muscles du corps. Il est également connu sous le nom de trismus car il entraîne des contractions des muscles de la mâchoire qui se propagent aux autres muscles du corps. Cette infection n’est pas contagieuse et ne se transmet pas d’une personne à l’autre. Elle peut être mortelle dans certains cas et nécessiter une intervention médicale immédiate.

Le tétanos est une infection courante, mais ses incidences ont chuté dans une large mesure en raison d’une large utilisation de la vaccination contre le tétanos. Ses injections de rappel sont administrées tous les 10 ans. L’incidence du tétanos est la plus élevée en Ouganda et en Inde selon l’OMS qui représente 40% des cas de tétanos dans le monde.

Le tétanos est une infection bactérienne qui affecte le système nerveux. N’importe qui peut attraper l’infection par les spores de la bactérie présente dans le sol. Les spores libèrent des neurotoxines dans les tissus morts comme les plaies sales ou l’ombilic après un accouchement non stérile. Ces bactéries se développent généralement dans les plaies percées par des ongles sales, des outils, des couteaux et des piqûres d’animaux ou d’insectes. Les nouveau-nés sont les plus à risque de contracter l’infection si leur cordon ombilical est coupé à travers un rasoir sale, des couteaux ou d’autres instruments ou des mains sales de la personne qui accouche.

Le tétanos est courant principalement dans les zones rurales où une bonne hygiène ou la stérilité des instruments d’accouchement comme le rasoir n’est pas maintenue pendant les accouchements à domicile. Selon l’OMS, 200 000 bébés sont tués à cause du tétanos néonatal.

Le tétanos est courant dans les climats chauds et humides avec un sol riche, en particulier dans les zones densément peuplées.

La période d’incubation des bactéries entre l’exposition aux bactéries responsables et l’apparition des symptômes est de 3 à 21 jours. Dans la plupart des cas, les symptômes se font sentir dans les 14 jours suivant l’infection initiale. Si les infections surviennent plus rapidement après l’exposition, les symptômes qui en résultent apparaissent rapidement et sévèrement, entraînant des conséquences potentiellement mortelles avec un mauvais pronostic.

L’infection tétanique implique principalement les nerfs qui irriguent les muscles. Cela conduit à la contraction des muscles entraînant des symptômes tels que

  • Hypertension artérielle
  • Spasmes et raideur dans les muscles de la mâchoire, du cou, de la poitrine, du dos et de l’abdomen.
  • Mal de tête
  • Fièvre
  • Transpiration
  • Sensibilité au toucher
  • Difficulté à avaler
  • Selles sanglantes
  • Mal de gorge
  • Augmentation du rythme cardiaque

Les nouveau-nés développent le tétanos après la naissance en 3 à 28 jours s’ils sont exposés à la bactérie tétani. Leurs muscles deviennent raides et ils arrêtent de se nourrir. Des spasmes et des contractions musculaires sévères peuvent survenir, suivis de la mort.

Complications

Les cas graves de tétanos provoquent des muscles et des convulsions sévères. Cela se traduit par des fractures de la colonne vertébrale. Le rythme cardiaque devient anormal et une virgule peut survenir. Une pneumonie ou d’autres infections peuvent se développer. Ces événements peuvent entraîner la mort. Les très jeunes enfants, les nouveau-nés et les personnes âgées sont les plus à risque de développer de telles complications et de mourir.

La prévention

La vaccination est le meilleur moyen de prévenir le tétanos. Les vaccins DTC et DT sont administrés aux jeunes enfants et aux nourrissons et le Td aux adultes pour prévenir le tétanos. Dans de nombreux pays, le tétanos est administré en combinaison avec d’autres vaccins comme la diphtérie, la coqueluche, la vitamine et l’Hemophilus influenza de type b.

Les nouveau-nés sont immunisés en immunisant la mère enceinte (les anticorps sont transférés au fœtus par le placenta) ou après la grossesse avec l’anatoxine tétanique. Cela aide à prévenir le tétanos chez la mère et le bébé.

Le tétanos est une infection grave qui peut affecter le système nerveux et provoquer des contractions musculaires dans le corps. Ses incidences sont plus fréquentes chez les nouveau-nés qui naissent avec des instruments sales ou les mains sales de la personne qui accouche. Elle est plus fréquente dans les zones rurales où l’hygiène n’est pas maintenue lors de l’accouchement.

  • Leave Comments