Jambes pâles de couleur bleue, douleur, engourdissement et picotements

Comme pour la peau n’importe où sur le corps, la couleur de la peau des jambes est due à une combinaison de facteurs. Cela comprend la quantité de production de mélanine par la peau, le flux sanguin, les poils du corps, etc. La mélanine est le pigment brun et les variations chez les humains sont dues à des facteurs génétiques. Les hommes ont tendance à avoir plus de cheveux et des cheveux plus épais sur les jambes que les femmes et la couleur des cheveux contribue à la couleur générale. Cependant, en ce qui concerne la pâleur, cela est principalement dû à la quantité de sang circulant dans les vaisseaux superficiels des jambes.

 

Causes de la pâleur des jambes

La peau et les tissus sous-jacents sont nourris par un réseau de minuscules vaisseaux sanguins. L’oxygène et les nutriments sont transportés vers la zone par les artères et les artérioles plus petites. Les déchets et le dioxyde de carbone sont évacués de la zone par les veines et les petites veinules. Cela garantit que les tissus de la région disposent de ressources adéquates pour maintenir la vie. Le flux sanguin dans ces minuscules vaisseaux superficiels est en partie responsable de la couleur de la peau, en particulier chez les individus à la peau plus claire.

Le sang riche en oxygène a une teinte plus rouge que le sang à faible concentration en oxygène. Par conséquent, la rougeur d’une zone en l’absence d’inflammation est liée à la concentration d’oxygène du sang autant qu’elle est due à la quantité de sang circulant dans les vaisseaux. De minuscules muscles dans les parois des vaisseaux peuvent se contracter ou se détendre pour rétrécir ou élargir les vaisseaux. Ceci est connu comme la vasoconstriction et la vasodilatation respectivement. Il permet une augmentation ou une diminution du flux sanguin qui est principalement contrôlée par les nerfs vers les vaisseaux sanguins ainsi que par d’autres facteurs.

 

Lire La Suite  Chirurgie de greffe de cornée (greffe de cornée, kératoplastie)

La pâleur (pâleur de la peau) est soit due à un débit sanguin insuffisant dans une zone, soit à un faible taux d’oxygène du sang circulant dans les vaisseaux. Cela peut survenir avec:

  • Plaques graisseuses dans les parois des vaisseaux sanguins provoquant un rétrécissement (athérosclérose) – maladie artérielle périphérique (MAP).
  • Caillot sanguin dans les vaisseaux de la jambe – thrombose veineuse profonde (TVP)
  • Faibles taux d’hémoglobine (le composant porteur d’oxygène des globules rouges) – anémie .
  • Apport d’oxygène insuffisant – maladies des voies respiratoires et respiratoires comme l’ emphysème, bien qu’une pâleur puisse survenir dans tout le corps
  • Débit sanguin insuffisant par le cœur – insuffisance cardiaque .
  • Maladies veines qui ne permettent pas au sang d’être transporté de la zone comme il se doit – insuffisance veineuse comme les varices .
  • Artères anormalement contractées – phénomène de Raynaud .
  • Dommages aux nerfs contrôlant les muscles des vaisseaux sanguins – neuropathie périphérique .
  • Maladie / défaillance d’un organe autre que le cœur qui affecte l’hémodynamique – maladie rénale en phase terminale ( insuffisance rénale ).

La pâleur des jambes s’accompagne souvent d’autres symptômes dans le temps tels qu’une décoloration bleuâtre, une sensation de froid de la zone, des douleurs, des picotements et des engourdissements. Parfois, un gonflement des jambes peut également survenir simultanément. Lorsque la pâleur et les autres symptômes n’apparaissent que dans une jambe, le problème est plus probable dans cette jambe spécifique, par exemple une maladie artérielle périphérique impliquant une seule jambe. Cependant, lorsque la pâleur se produit dans les deux jambes, le problème est généralement plus élevé dans le corps, généralement dans le tronc, comme dans l’insuffisance cardiaque.

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

 

Couleur pâle à bleue

Une teinte bleuâtre de la peau est connue sous le nom de cyanose . C’est un signe très sérieux de faibles niveaux d’oxygène et d’une accumulation de dioxyde de carbone. De nombreuses conditions dans lesquelles la pâleur apparaît peuvent éventuellement évoluer vers une cyanose si la condition n’est pas traitée ou si elle s’aggrave avec le temps. À ce stade, le tissu est gravement privé d’oxygène et est blessé. Finalement, le tissu peut mourir à moins que l’apport d’oxygène à la zone ne puisse être rétabli. Lorsqu’elle se produit sur les couches superficielles, la peau peut être vue devenir bleue par rapport au moment où elle se produit dans les organes internes où cette décoloration bleuâtre n’est pas visible.

Jambes pâles et froides

Le sang distribue non seulement l’oxygène et les nutriments, mais transporte également la chaleur vers les parties distales du corps telles que les jambes et les pieds. Il y a également une perte de chaleur importante car il se déplace le long des jambes qui ne sont pas capables de retenir la chaleur aussi efficacement que le tronc. La situation est encore plus compliquée si une personne ne porte pas de vêtements appropriés pour conserver la chaleur dans les jambes et les pieds. Lorsque le flux sanguin vers les jambes est restreint, les jambes seront naturellement froides au toucher. Cette restriction peut provenir d’un débit sanguin insuffisant du cœur, d’artères rétrécies qui transportent le sang vers les jambes ou d’une vasoconstriction des vaisseaux sanguins superficiels uniquement. Il était généralement en corrélation avec la pâleur.

Pâleur et douleur aux jambes

Douleurs aux jambes qui peuvent ou non être liées à la pâleur de la peau. Il est plus susceptible de se produire lorsque la jambe a besoin d’un plus grand apport d’oxygène, comme lors de la course, mais que les niveaux d’oxygène dans le sang sont insuffisants. Ce type de lésion tissulaire due à un manque d’oxygène est connu sous le nom d’ischémie. Lorsque l’ischémie s’aggrave éventuellement, cela peut entraîner la mort cellulaire de certaines zones.

Dans des conditions telles que la maladie artérielle périphérique, le rétrécissement de l’artère se traduit par des douleurs aux jambes en marchant ou en position couchée en particulier. Avec la thrombose veineuse profonde (TVP), la douleur dans la jambe est souvent pire lorsque vous êtes immobile pendant de longues périodes. Cependant, il est également important de noter que la douleur à la jambe peut survenir avec la pâleur de la jambe, mais les deux symptômes surviennent pour des raisons différentes.

Pâleur avec picotements et engourdissement

Comme pour la douleur, d’autres sensations anormales qui se produisent dans les jambes peuvent ou non être liées à la pâleur qui est présente en même temps. Deux sensations anormales communément rapportées sont les picotements et l’engourdissement des jambes. Ces sensations peuvent parfois survenir en même temps que la douleur, juste avant que la douleur ne survienne ou une fois que la douleur disparaît. Les nerfs ont également besoin d’un apport sanguin adéquat ou des sensations anormales comme des picotements et des engourdissements peuvent survenir en cas de manque d’oxygène. Cela peut survenir dans le cadre d’un problème de circulation dans toute la jambe ou simplement le nerf lui-même est affecté, comme c’est le cas dans des conditions telles que la neuropathie diabétique .

  • Leave Comments