Ganglion lymphatique élargi ou enflé: symptômes, causes, traitement, diagnostic

Les ganglions lymphatiques sont de minuscules glandes présentes dont la fonction est de filtrer la lymphe qui est un fluide qui traverse tout le système lymphatique. Chaque fois qu’il y a une infection ou en cas de tumeur ou de croissance anormale, ces ganglions lymphatiques sont enflés ou hypertrophiés. La lymphe ou ce que nous appelons le liquide lymphatique circule dans tout le système lymphatique et les ganglions lymphatiques stockent les globules blancs et filtrent ce liquide. Étant donné que les ganglions lymphatiques stockent des globules blancs, ils sont donc importants pour lutter contre les infections et l’inflammation causées par tout virus ou bactérie. Les ganglions lymphatiques sont comme un poste de contrôle de sécurité et si un corps étranger comme une bactérie ou un virus passe par ce canal, ils sont arrêtés au niveau du ganglion lymphatique et ne sont pas autorisés à pénétrer plus loin dans le corps et à causer des dommages. En raison d’une forme de maladie ou d’infection,

Les ganglions lymphatiques peuvent être trouvés dans diverses zones du corps, y compris les aisselles, sous la mâchoire, de chaque côté du cou, de chaque côté de l’aine et juste au-dessus de la clavicule. Des ganglions lymphatiques élargis ou enflés se produisent au site particulier où il y a une infection. Citant un exemple dû à une infection des voies respiratoires supérieures, les ganglions lymphatiques du cou s’élargissent ou gonflent.

Quelles sont les causes des ganglions lymphatiques agrandis ou enflés?

Comme indiqué ci-dessus, la principale cause de ganglions lymphatiques hypertrophiés ou enflés est un type d’infection ou de maladie. Parfois, des tumeurs ou des excroissances anormales peuvent également provoquer une hypertrophie ou un gonflement des ganglions lymphatiques. Le stress est également l’une des causes des ganglions lymphatiques hypertrophiés ou enflés.

Les ganglions lymphatiques élargis ou enflés sont généralement causés par des maladies telles que l’infection de l’oreille, la grippe, l’ infection des sinus , le VIH , l’infection dentaire, l’ angine streptococcique et l’infection cutanée.

Des conditions médicales graves telles que les maladies auto-immunes et le cancer peuvent provoquer une hypertrophie ou un gonflement des ganglions lymphatiques dans tout le corps. Le lupus et la  polyarthrite rhumatoïde sont des conditions qui peuvent provoquer une hypertrophie ou un gonflement des ganglions lymphatiques.

Les maladies sexuellement transmissibles  comme la  syphilis ou la gonorrhée ont également tendance à provoquer des ganglions lymphatiques élargis ou enflés

Certaines classes de médicaments comme les anticonvulsivants et les antipaludiques peuvent également provoquer une hypertrophie ou un gonflement des ganglions lymphatiques comme effet secondaire.

Quels sont les symptômes des ganglions lymphatiques élargis ou enflés?

Un ganglion lymphatique hypertrophié ou enflé peut être aussi petit qu’un pois ou aussi gros qu’une cerise. Ils sont douloureux au toucher et il y a de la sensibilité autour de la zone. Une personne avec un ganglion lymphatique élargi ou enflé aura du mal à déplacer la zone, en particulier le cou ou les aisselles. Les ganglions lymphatiques élargis ou enflés dans la mâchoire peuvent causer de la douleur lors de tout mouvement de la tête et lors de la mastication d’aliments. Des ganglions lymphatiques élargis ou enflés dans l’aine rendront la marche difficile et douloureuse pour la personne touchée. L’individu trouvera également douloureux et difficile de se pencher et de ramasser quelque chose au sol.

Certains des autres symptômes qui pointent vers un ganglion lymphatique hypertrophié ou enflé sont

  • Toux persistante
  • Fatigue excessive
  • Fièvre et frissons
  • Nez qui coule
  • Transpiration persistante.

Comment diagnostique-t-on les ganglions lymphatiques élargis ou enflés?

Si vous présentez les symptômes mentionnés ci-dessus et avez eu des antécédents récents de maladie ou d’infection, il est préférable de consulter un médecin pour rechercher des ganglions lymphatiques hypertrophiés ou enflés. Le médecin prendra les antécédents de l’individu en se renseignant sur la durée des symptômes. Un examen physique sera effectué pour vérifier les zones où les ganglions lymphatiques sont présents à la recherche de tout signe d’élargissement, de sensibilité ou de masse. Un test sanguin peut également être effectué pour exclure d’autres conditions potentielles à l’origine des symptômes. Si des ganglions lymphatiques hypertrophiés ou enflés sont suspectés, des tests d’imagerie peuvent être effectués pour examiner l’étendue de l’élargissement et évaluer les zones environnantes, puis élaborer un plan de traitement pour la maladie. Dans certains cas, une biopsie des ganglions lymphatiques peut être effectuée pour un diagnostic définitif et exclure des conditions telles que le cancer.

Comment les ganglions lymphatiques élargis ou enflés sont-ils traités?

Les ganglions lymphatiques élargis ou enflés se résolvent d’eux-mêmes avec le temps et ne nécessitent généralement aucun traitement. Dans certains cas, le médecin peut ne pas ordonner de traitement formel, mais simplement adopter une approche attentiste pour voir si l’élargissement ou le gonflement diminue d’eux-mêmes ou s’ils augmentent.

En cas d’infections bactériennes provoquant une hypertrophie ou un gonflement des ganglions lymphatiques, des antibiotiques seront prescrits pour réduire le gonflement et l’élargissement du ganglion lymphatique.

Il en va de même pour les infections virales où des médicaments antiviraux seront administrés pour traiter la maladie. Des AINS ou des analgésiques peuvent également être prescrits pour calmer la douleur et l’inflammation.

Les ganglions lymphatiques élargis ou enflés causés par le cancer peuvent ne pas revenir à leur taille normale tant que la source principale de cancer n’est pas traitée, ce qui peut nécessiter une radiothérapie et une  chimiothérapie ou une ablation chirurgicale de la lésion cancéreuse. En fonction de la cause sous-jacente, le médecin déterminera le meilleur traitement pour les ganglions lymphatiques élargis ou enflés.

Lire La Suite  Goutte (cristaux d'acide urique dans les articulations) et attaques d'arthrite goutteuse
  • Leave Comments