Fonctions et effets des hormones féminines (œstrogène, progestérone)

Il existe deux hormones féminines, les œstrogènes et la progestérone , qui sont responsables des différents processus associés aux caractéristiques sexuelles chez les femmes. Les œstrogènes et la progestrone sont principalement produits dans les ovaires avec une petite quantité de testostérone (androgène – hormone sexuelle masculine).

La production et la libération de ces hormones sont régulées par d’autres hormones de l’hypothalamus et de l’hypophyse. L’hormone de libération de la gonadotrophine (GnRH) est sécrétée par l’hypothalamus et agit sur l’ hypophyse antérieure qui répond en libérant l’hormone folliculo-stimulante (FSH) et l’hormone lutéinisante (LH). Ce processus est similaire à la régulation des hormones sexuelles chez les hommes.

La sécrétion des hormones féminines et des hormones régulatrices n’est pas constante mais fluctue à des degrés divers au cours du cycle menstruel.

 

Régulation des hormones féminines

Les hormones gonadotropes, FSH et LH, sont absentes dans l’enfance et sa présence au début de l’adolescence fait que les ovaires deviennent actifs. Cela se traduit par le développement des caractéristiques sexuelles secondaires des femmes (puberté) et éventuellement le début du premier cycle menstruel (ménarche).

La FSH et la LH agissent sur les récepteurs des membranes cellulaires ovariennes, provoquant la croissance et l’agrandissement de l’ovaire. En quantités suffisantes, ces hormones entraîneront également la maturation des follicules de l’ovaire et la sécrétion d’œstrogènes et de progestérone. La FSH est responsable de la première partie de la maturation et de la croissance du follicule qui est ensuite stimulée par la LH et les œstrogènes. Bien que de nombreux follicules des ovaires répondent aux hormones, un seul follicule mûrit complètement chaque mois.

Les hormones féminines œstrogène et progestérone

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Les deux types d’hormones sexuelles féminines sécrétées par les ovaires comprennent les œstrogènes et les progestatifs . Il s’agit de groupes d’hormones, l’ estradiol étant le plus important des œstrogènes et la progestérone étant le progestatif le plus abondant. Les œstrogènes sont généralement responsables de la croissance et du développement des tissus, tandis que la progestérone augmente le fonctionnement de sécrétion de tissus spécifiques. Ces deux hormones sont donc essentielles à la grossesse.

Les oestrogènes et les progestatifs sont synthétisés à partir du cholestérol et de l’ acétyl co-enzyme A . Au départ, les ovaires produisent principalement de la progestérone et de la testostérone. L’œstrogène est ensuite produit à partir d’une partie de cette progestérone et de presque tous les œstrogènes. Les hormones peuvent alors pénétrer dans la circulation sanguine et se lier aux protéines sanguines, y compris l’albumine, la globuline liant les œstrogènes et la globuline liant la progestérone. L’œstrogène et la progestérone peuvent ensuite être transportés vers les différents tissus du corps. Il est dégradé par le foie et les sous-produits sont évacués dans la bile et l’ urine .

Les œstrogènes

La plupart des œstrogènes sont sécrétés par les ovaires avec de petites quantités sécrétées par les glandes surrénales (cortex). Il existe trois types d’œstrogènes: l’ estradiol , l’ estrone et l’ estriol . L’estradiol est considéré comme le principal œstrogène en raison de sa puissance par rapport à l’estrone et à l’œstriol. Même avec l’estrone et l’estriol combinés, il ne peut pas égaler l’effet de l’estradiol.

Fonctions des œstrogènes

Les œstrogènes ont les effets suivants sur divers organes et tissus:

  • Organes reproducteurs féminins – augmentation de la taille
  • Organes génitaux externes – dépôt de graisse dans le mons pubis, élargissement des lèvres
  • Vagin – changement de la muqueuse épithéliale après la puberté
  • Utérus – épaississement de l’endomètre (paroi interne de l’utérus) et développement des glandes endométriales
  • Trompes de Fallope – augmentation des cellules épithéliales ciliées dans la trompe de Fallope pour aider à pousser l’ovule
  • Seins – croissance du réseau de canaux des seins, augmentation de la graisse et du stroma
  • Os – stimuler la croissance osseuse en réduisant la dégradation des os et en augmentant le dépôt osseux
  • Métabolisme – augmente le taux métabolique
  • Dépôt de graisse – augmente le dépôt de graisse dans les tissus sous-cutanés, en particulier sur la poitrine, les cuisses et les fesses
  • Peau – augmente la vascularisation, contribue à une peau plus douce et plus lisse
  • Reins – rétention d’électrolytes et d’eau qui n’est importante qu’avec des quantités élevées d’œstrogènes comme pendant la grossesse

Progestatifs

Le progestatif le plus abondant est la progestérone , avec de petites quantités d’un autre type de progestatif connu sous le nom de 17-alpha-hydroxyprogestérone , également sécrétée par les ovaires.

Fonctions de la progestérone

  • Utérus – augmente les actions de sécrétion de la muqueuse endométriale en préparation à la grossesse
  • Trompes de Fallope – augmente les sécrétions pour nourrir l’ovule fécondé à développement rapide
  • Seins – favorise le développement des alvéoles et des lobules mammaires

 

Lire La Suite  Comment encourager une guérison plus rapide de Daith Piercing et réduire la douleur
  • Leave Comments