Facteur V Leiden : Causes, Symptômes, Traitement, Récupération, Pronostic, Prévention

Le facteur V Leiden est une maladie héréditaire. Le facteur V Leiden est un type de trouble de la coagulation sanguine, qui est une mutation de la protéine du facteur V. Les alternances soudaines de la protéine Facteur V augmentent la possibilité de développer des caillots sanguins anormaux, en particulier dans les veines. La majorité des personnes souffrant du facteur V Leiden ne sont pas confrontées à un problème de coagulation anormal, mais les personnes qui développent des caillots sont également confrontées à divers problèmes de santé, dont certains mettent leur vie en danger.

Les hommes et les femmes sont également sujets au facteur V Leiden. Les personnes souffrant de facteur V Leiden se voient souvent prescrire des médicaments anticoagulants pour réduire le risque de formation de caillots sanguins supplémentaires.

Le caillot de sang  aide à arrêter le flux sanguin excessif lorsqu’il y a des dommages dans la veine ou l’artère. Un caillot sanguin se forme à la suite d’une réaction qui se produit entre les plaquettes sanguines et les protéines présentes dans les cellules sanguines.

À quel point le facteur V Leiden est-il rare ?

La possibilité d’avoir le facteur V Leiden est très courante chez les personnes, mais seulement 10 % d’entre elles présentent une coagulation sanguine anormale. Par conséquent, par rapport à d’autres troubles héréditaires , cela est rarement trouvé chez les individus.

Qu’est-ce que la mutation hétérozygote du facteur V Leiden?

Comme discuté ci-dessus, le facteur V Leiden est un trouble provoquant une coagulation sanguine anormale et c’est une maladie héréditaire. Les personnes qui reçoivent une copie du gène défectueux de leur parent sont appelées hétérozygotes. Au contraire, les personnes héritant de deux copies de gènes défectueux sont appelées homozygotes. La recherche a prouvé le fait que les personnes présentant une mutation hétérozygote du facteur V Leiden 3 à 8 fois plus susceptibles de développer une thromboembolie veineuse et les personnes présentant une mutation homozygote ont 50 à 80 fois plus de risque de thrombose.

Qu’est-ce que la déficience en facteur V?

Le facteur V est un composant essentiel du sang, une carence en celui-ci peut provoquer des troubles de la coagulation. La déficience en facteur V est également connue sous le nom de maladie d’Owren, car le Dr Owren a été le premier à identifier ce problème en 1943. La déficience en facteur V ralentit le processus de coagulation du sang après une blessure, ce qui conduit finalement à une perte de sang excessive. du corps et peut entraîner la mort. Il y a de fortes chances que la déficience en facteur V et la déficience en facteur Vlll provoquent en même temps de graves problèmes de coagulation sanguine. Cependant, la science médicale les considère comme deux troubles différents.

Causes du facteur V Leiden

Le facteur V est une protéine de coagulation et les protéines anticoagulantes présentes dans le corps cassent le facteur V, ce qui entraîne la formation de caillots lorsque la coagulation n’est même pas nécessaire. Le facteur V Leiden rend très difficile la dégradation du facteur V par les anti-protéines. De cette façon, le facteur V reste plus longtemps dans le sang et la possibilité de formation de caillots augmente considérablement.

Les personnes atteintes du facteur V Leiden héritent d’une copie du gène défectueux d’un parent ou, dans de rares cas, héritent de deux copies (une de chaque parent) de gènes défectueux. Les personnes avec une copie du gène défectueux deviennent légèrement sujettes à développer des caillots sanguins, mais les personnes avec deux copies ont un risque élevé de développer des caillots sanguins anormaux.

Symptômes du facteur V Leiden

Le développement de caillots sanguins est le premier et le plus important symptôme du facteur V Leiden. Certains caillots ne sont pas nocifs car ils apparaissent puis disparaissent d’eux-mêmes. Au contraire, certains caillots sont très dangereux et peuvent être graves. Les symptômes des caillots sanguins dépendent de l’endroit où ils se développent et de leur déplacement ou non.

  • Facteur V Leiden caillots sanguins dans la veine profonde. C’est ce qu’on appelle la TVP, c’est-à-dire la thrombose veineuse profonde . En tant que tel, il n’y a pas de symptômes de TVP, mais si certains signes apparaissent, ils sont généralement observés au niveau des pieds, des chevilles et de toute la jambe.
  • Facteur V Leiden caillots sanguins se formant plus près de la surface de la peau. Les symptômes comprennent des rougeurs sur la peau, des douleurs autour des veines sanguines et de la chaleur.
  • Facteur V Leiden caillots sanguins qui se déplacent vers les poumons. Elle est communément appelée embolie pulmonaire . Ce trouble survient lorsque le caillot dans la veine profonde se brise et se déplace vers le côté droit du cœur et bloque finalement le flux sanguin régulier. Les symptômes comprennent un essoufflement, une toux fréquente, des douleurs thoraciques et une augmentation du rythme cardiaque.

Tests pour diagnostiquer le facteur V Leiden

Les médecins soupçonnent principalement le facteur V Leiden si la patiente a subi plusieurs fausses couches ou a de forts antécédents familiaux de maladie thrombotique. Les médecins prescrivent un test sanguin pour le diagnostic de cette maladie mortelle. Deux types de tests sanguins sont prescrits.

  • Le test APC est utilisé pour diagnostiquer le facteur V Leiden. Le test de résistance à la protéine C activée est l’une des protéines anticoagulantes qui aident à contrôler le facteur V. Ce test est effectué pour savoir si le sang du patient est résistant à cette protéine ou non. Les personnes résistantes à cette protéine sont fortement susceptibles de faire face à une mutation du gène du facteur V.
  • Un test génétique pour diagnostiquer le facteur V Leiden est effectué pour identifier si le patient a une mutation du gène du facteur V ou non. Ce test confirme également si la personne a hérité d’une ou deux copies de gènes défectueux.

Pour les personnes qui prennent des médicaments pour éclaircir le sang ne sont prescrits que pour un test génétique, car les médicaments pour éclaircir le sang entravent le résultat précis de l’APC, c’est-à-dire le test de résistance à la protéine C activée. Ces tests ne sont pas recommandés au nouveau-né, à la place ; il n’est prescrit qu’aux adultes.

Traitement du facteur V Leiden

Les personnes souffrant de cette maladie de la coagulation sanguine du facteur V Leiden se voient souvent prescrire des médicaments anticoagulants tels que l’héparine, la warfarine, etc. Si un test génétique prouve que vous avez le facteur V Leiden qui n’entraîne pas la formation de caillots sanguins, les médecins peuvent ne pas conseiller régulièrement les médicaments anticoagulants, mais conseilleront un dosage particulier pour prévenir la TVP.

Régime pour le facteur V Leiden

Les personnes souffrant de facteur V Leiden devraient inclure plus d’aliments qui aident à éclaircir le sang. Les aliments riches en salicylates doivent être inclus dans l’alimentation car ils bloquent les récepteurs de la vitamine K et contribuent à l’amincissement du sang.

Remèdes à la maison pour le facteur V Leiden

L’apport d’une alimentation saine et équilibrée et l’exercice régulier aident à maintenir une bonne circulation sanguine dans le corps et à prévenir la coagulation du sang et constituent le meilleur remède à la maison pour le facteur V Leiden.

Les personnes souffrant de cette maladie doivent éviter d’être dans une position particulière (assise ou debout) pendant une période plus longue car cela entrave la circulation sanguine. Ils devraient également éviter les aliments qui contribuent à la coagulation du sang.

Période de récupération/temps de guérison pour le facteur V Leiden

Il n’y a pas de période de récupération ou de temps de guérison prédéfinis pour le facteur V Leiden, car ce trouble sanguin survient en raison de la présence de gènes défectueux dans le corps. La seule chose que l’on puisse faire est de prendre quelques mesures préventives contre la coagulation du sang et de prendre les médicaments appropriés.

Prévention du facteur V Leiden

Comme le facteur V Leiden est une maladie génétiquement transférée, il n’y a donc aucune mesure de prévention efficace pour la même chose. Adopter un mode de vie sain et prendre une alimentation équilibrée peut contrôler le problème dans une certaine mesure.

Facteurs de risque pour le facteur V Leiden

Le facteur V Leiden est une maladie héréditaire, de sorte que les personnes qui ont des antécédents familiaux de facteur V Leiden courent un risque élevé d’hériter de la maladie. Les Blancs d’origine européenne sont plus enclins à hériter de ce problème.

Pouvez-vous donner du sang si vous avez le facteur V Leiden ?

Oui, les personnes souffrant de Facteur V Leiden ou de tout autre type de thrombophilie peuvent facilement donner leur plasma sanguin ou leurs plaquettes. Cependant, si la personne atteinte du facteur V Leiden prend de la warfarine (médicaments anticoagulants), dans cette situation, les médecins ne conseillent pas de donner du sang, car cela peut entraîner des complications pour le receveur de sang.

Complications du facteur V Leiden

Il existe diverses complications associées au facteur V Leiden. Certaines des complications courantes sont :

  • La majorité des femmes atteintes du facteur V Leiden accouchent normalement, mais en cas de mutation, le risque de fausse couche est très élevé. De plus, ils sont également confrontés à d’autres complications telles que l’hypertension artérielle, la séparation soudaine du placenta ou même une croissance anormale du fœtus. Les femmes souffrant du facteur V Leiden doivent être sous la surveillance constante d’un médecin.
  • La TVP  est une complication du facteur V Leiden. Les personnes qui souffrent du facteur V Leiden sont très susceptibles de développer une TVP, c’est-à-dire une thrombose veineuse profonde.
  • L’embolie pulmonaire  est également une complication. L’une des complications majeures associées à la TVP est que le caillot se brise et commence à se déplacer vers les poumons ou parfois vers le cerveau. Cela peut mettre la vie en danger ou être fatal. Il faut surveiller les symptômes de l’embolie pulmonaire tels que l’essoufflement ou les douleurs thoraciques et consulter immédiatement un médecin si l’un des symptômes est observé.

Pronostic/Perspectives pour le facteur V Leiden

Le pronostic ou les perspectives du facteur V Leiden sont bons. Le développement d’un caillot sanguin est la première indication que la personne souffre du facteur V Leiden et lorsque ce caillot se développe près de la surface de la peau, il crée de la chaleur, un gonflement et une rougeur dans cette zone.

Changements de style de vie pour le facteur V Leiden

Certains changements de mode de vie simples peuvent en fait être très fructueux pour prévenir les caillots sanguins dus au facteur V Leiden. Ils sont les suivants :

  • Maintenir un poids corporel approprié.
  • Arrêter de fumer .
  • Adoptez un mode de vie actif.
Lire La Suite  Duodénite (inflammation duodénale) Types, causes, symptômes, traitement
  • Leave Comments