Dermatite herpétiforme : causes, symptômes, traitement, pronostic

La dermatite  herpétiforme est un problème plutôt ennuyeux et assez difficile qui consiste en des démangeaisons, des cloques et des éruptions cutanées brûlantes. Ces éruptions cutanées se développent généralement sur les coudes, le cuir chevelu, le dos et les fesses. On dit que la principale raison de cette éruption cutanée est l’intolérance au gluten. L’intolérance au gluten peut résulter d’une condition médicale très grave appelée maladie coeliaque . La dermatite herpétiforme est également connue sous le nom de Gluten Rash. Il est recommandé aux personnes ayant un diagnostic connu de dermatite herpétiforme de suivre un régime sans gluten.

La dermatite herpétiforme n’affecte aucun individu en particulier et est généralement observée chez les personnes qui ont déjà un membre de la famille atteint de cette maladie. Même si la maladie coeliaque est plus présente chez les femmes, ce sont les hommes qui contractent la dermatite herpétiforme plus que les femmes. L’éruption commence à se développer lorsque l’individu est dans la mi-vingtaine, bien qu’il y ait eu des cas où cette éruption se développe dans l’enfance même. Les personnes d’origine européenne sont plus susceptibles de développer une dermatite herpétiforme que les autres populations.

Quelles sont les causes de la dermatite herpétiforme ?

La principale cause de dermatite herpétiforme, comme indiqué ci-dessus, est l’intolérance au gluten qui découle de la maladie coeliaque. Par conséquent, on peut dire qu’une personne atteinte de la maladie cœliaque est plus que susceptible de développer une dermatite herpétiforme. La maladie cœliaque est une maladie auto-immune due à une intolérance au gluten. Le gluten se trouve en abondance dans les aliments comme le blé, le seigle et l’orge. Certains types d’avoine contiennent également du gluten. Des études suggèrent qu’environ 30 % des personnes atteintes de la maladie cœliaque développent une dermatite herpétiforme, bien que les personnes atteintes de dermatite herpétiforme n’aient pas tendance à présenter d’autres symptômes courants de la maladie cœliaque, tels que des symptômes gastro-intestinaux de diarrhée, constipation,

L’éruption cutanée de la dermatite herpétiforme se forme en raison d’une interaction entre les protéines du gluten et l’IgA qui est un type d’anticorps formé par le système immunitaire pour attaquer le gluten et dans le processus d’élimination du gluten du corps, ces symptômes se développent. Lorsque les IgA se fixent au gluten pour les détruire, elles pénètrent dans la circulation sanguine et obstruent les minuscules vaisseaux sanguins, en particulier dans la peau, qui attirent les globules blancs et ces globules blancs libèrent un produit chimique qui entraîne le développement d’une éruption cutanée rouge qui démange.

Quels sont les symptômes de la dermatite herpétiforme ?

La caractéristique de présentation classique de la dermatite herpétiforme est la présence d’une éruption cutanée dans les coudes, les genoux, le bas du dos, la nuque, les épaules, les fesses et le cuir chevelu. L’éruption va et vient spontanément et est généralement de la même taille. Avant le développement de l’éruption, la peau sur la zone peut brûler ou démanger pendant un certain temps et initialement l’éruption peut ressembler à un bouton. Ces éruptions persistent pendant quelques jours, puis guérissent, mais ne se reproduisent qu’une fois de plus.

Comment la dermatite herpétiforme est-elle diagnostiquée ?

La meilleure façon de diagnostiquer la dermatite herpétiforme est de faire une biopsie cutanée. Si une personne a des éruptions cutanées récurrentes sur les zones mentionnées ci-dessus qui vont et viennent, une visite chez un médecin est nécessaire. Le médecin exclura d’abord d’autres conditions médicales comme  la dermatite atopiqueet similaires et une fois que ces conditions ont été exclues, une biopsie cutanée sera effectuée dans laquelle un petit échantillon de peau sera prélevé et analysé. Cela révélera les sabots formés par la fixation du gluten aux IgA et confirmera le diagnostic de dermatite herpétiforme. Le test d’immunofluorescence est encore un autre moyen de diagnostiquer de manière confirmée la dermatite herpétiforme. Dans ce test, une coloration est appliquée autour du site de l’éruption et elle montrera clairement la présence d’anticorps IgA confirmant le diagnostic de dermatite herpétiforme.

Comment traite-t-on la dermatite herpétiforme ?

La meilleure façon de traiter la dermatite herpétiforme est avec un antibiotique appelé dapsone. Il s’agit d’un médicament assez puissant et qui a un profil d’effets secondaires important. Par conséquent, les médecins préfèrent y aller lentement avec ce médicament et réduire progressivement la dose sur une période de plusieurs mois avant qu’il ne soit pleinement efficace. Certains des effets secondaires de la dapsone sont :

  • Problèmes de foie
  • Photosensibilité
  • Anémie
  • Faiblesse musculaire
  • Neuropathie périphérique .

Certains des autres  médicaments qui ont montré une certaine efficacité dans le traitement de la dermatite herpétiforme sont la tétracycline, la sulfapyridine et certains immunosuppresseurs.
Même si les médicaments peuvent aider une personne atteinte de dermatite herpétiforme dans une large mesure, la meilleure façon de se débarrasser de la dermatite herpétiforme et d’empêcher qu’elle ne se reproduise est d’adhérer à un régime strict sans gluten. Un régime sans gluten signifie qu’un individu doit éviter de manger ce qui suit :

  • Blé
  • Seigle
  • Orge
  • Avoine.

Quel est le pronostic de la dermatite herpétiforme ?

La dermatite herpétiforme est une affection qui persiste tout au long de la vie. Les éruptions cutanées peuvent entrer en rémission pendant un certain temps, mais elles se reproduiront à nouveau pour troubler l’individu et il est donc extrêmement vital d’obtenir un diagnostic confirmé de dermatite herpétiforme et de maladie cœliaque et d’adhérer à un régime strict sans gluten tout en prenant des médicaments comme prescrit. par le médecin pour contrôler les symptômes de la dermatite herpétiforme.

  • Leave Comments