Crampes aux jambes la nuit: causes, prévention et traitement

Avez-vous déjà été réveillé au milieu de la nuit par une forte crampe dans la jambe qui avait l’impression que cela allait déchirer votre muscle? Un spasme nocturne ou un resserrement musculaire est un événement courant, généralement inoffensif, qui affecte le plus souvent les muscles du mollet, de la cuisse ou du pied.

Cela peut causer beaucoup de douleur et voler une partie de votre précieux sommeil. Bien que personne n’y soit immunisé, les crampes sont plus fréquentes chez les personnes âgées et environ 1 personne sur 3 de plus de 60 ans en souffre régulièrement.

 

Publicité

Il y a quelques mesures simples que vous pouvez prendre pour prévenir les crampes et faciliter leur apparition. Dans certains cas, il est également important de rechercher la cause sous-jacente et d’y remédier.

Quelles sont les causes des crampes musculaires?

Dans de nombreux cas, la raison de ces contractions douloureuses est inconnue – dans le jargon médical, la condition est appelée « crampes idiopathiques aux jambes» .

D’autres raisons pourraient être:

  • Exercice extrême – vous avez peut-être fait beaucoup d’exercice et les muscles se sont fatigués, alors ils ont commencé à avoir des spasmes.
  • Grossesse – la grossesse peut être associée à des crampes nocturnes, en particulier aux stades avancés.

Dans certains cas, cependant, les crampes sont le symptôme d’un autre problème dont vous n’avez peut-être même pas conscience. Certaines des conditions qui peuvent causer des crampes dans les jambes comprennent:

Déshydratation – lorsque votre corps perd beaucoup de liquides, les niveaux de sel s’épuisent, ce qui peut déclencher la contraction des muscles des jambes. Habituellement, la raison de la déshydratation est de ne pas boire suffisamment, mais une diarrhée et des vomissements sévères peuvent également en être la cause. Assurez-vous de connaître les 7 signes avant-coureurs de la déshydratation .

Lire La Suite  Problèmes d'oreille - Symptômes de troubles internes, moyens et externes

Carence en potassium , calcium ou autres minéraux ( comme le magnésium ).

Conditions médicales spécifiques telles que maladie rénale, maladie thyroïdienne (voir les signes dans cet article ), problèmes hépatiques et sclérose en plaques.

Conditions qui affectent la circulation sanguine , par exemple, maladie artérielle périphérique.

Certaines infections ou exposition à des toxines – par exemple, des niveaux élevés de plomb ou de mercure peuvent entraîner des crampes dans les jambes. Vous voudrez peut-être essayer ce smoothie détox aux métaux lourds .

Les crampes peuvent également être un effet secondaire de certains médicaments que vous prenez. Les exemples comprennent:

Publicité
  • Diurétiques
  • Médicaments pour réduire le taux de cholestérol élevé (statines)
  • Certains médicaments antipsychotiques
  • Pilules contraceptives
  • Stéroïdes

Comment gérer les crampes quand elles surviennent?

La douleur soudaine peut être atroce et il est bon d’avoir une technique que vous pouvez facilement utiliser.

Étirez et massez la zone. Vous pouvez également essayer quelques positions d’étirement: pliez votre pied au niveau de la cheville, de sorte que vos orteils pointent vers le tibia. Au début, cela peut être très douloureux, mais la douleur s’atténuera.

Faire des exercices d’étirement est également l’une des 70 habitudes présentées dans mon livre électronique 70 habitudes puissantes pour une bonne santé qui vous guidera sur la manière de prendre des mesures positives pour améliorer votre bien-être et votre santé en général.

Prenez une douche chaude ou un bain . Pour un soulagement plus rapide, utilisez un coussin chauffant.

Certains ressentent un soulagement de la douleur s’ils appliquent de la glace ou une compresse froide.

Promenez- vous et secouez votre jambe douloureuse. Essayez de marcher sur vos talons, ce qui étirera le muscle.

Publicité

Les analgésiques n’agissent généralement pas assez vite pour soulager les crampes. Vous pouvez prendre du paracétamol pour soulager la sensibilité musculaire qui peut persister jusqu’à 24 heures après l’apparition de la crampe.

Les meilleurs moyens de prévenir les crampes musculaires

Si vous pensez que vos médicaments provoquent des crampes, discutez-en avec votre médecin pour voir s’il existe des alternatives.

Lire La Suite  Causes des démangeaisons cutanées et des éruptions cutanées sans démangeaisons

Si vous rencontrez d’autres symptômes qui pourraient vous inquiéter, faites-le vérifier pour exclure toute raison secondaire possible.

Assurez-vous de boire suffisamment d’eau et de ne pas boire d’alcool en quantité excessive.

Adoptez une alimentation équilibrée et assurez- vous de consommer suffisamment de potassium, de calcium et de magnésium (assurez-vous d’être conscient des signes avant-coureurs d’une carence en magnésium ). Vous devrez peut-être envisager de prendre un supplément si vous pensez que votre alimentation quotidienne ne contient pas suffisamment de vitamines et de minéraux.

De nombreux médecins pensent que les exercices d’étirement peuvent atténuer la fréquence et la gravité des crampes. Les recherches sur le sujet sont limitées et les résultats non concluants; cependant, cela pourrait être une bonne approche à essayer.

Publicité

Étirement des muscles du mollet

Étirez les muscles affectés 3 fois par jour pendant environ 5 minutes. Étirez-vous toujours avant et après l’exercice et faites la dernière séance juste avant d’aller vous coucher. Cela peut prendre quelques semaines avant que vous ne remarquiez des résultats, mais persévérez et vous constaterez probablement une amélioration avec le temps. Pour étirer les muscles:

Tenez-vous à 60 à 90 centimètres du mur.

Gardez la plante de vos pieds sur le sol et penchez-vous vers le mur.

Sentez les muscles s’étirer et maintenez cette position pendant 20 à 40 secondes.

Détendez les muscles et recommencez.

Quand voir un médecin?

Dans la plupart des cas, les crampes nocturnes ne sont qu’un ennui et elles passent rapidement d’elles-mêmes. Cependant, selon webMD, vous devriez consulter un médecin si vous ressentez les effets suivants:

Crampes sévères et persistantes.

Vous pensez avoir été exposé à une toxine comme le plomb.

Vous observez une faiblesse musculaire.

Les crampes vous empêchent de dormir, ce qui affecte votre vie quotidienne.

Dans le passé, le médicament quinine était utilisé en dernier recours pour traiter les crampes aux jambes. Il n’est plus recommandé car les études cliniques n’ont pas prouvé son efficacité. Il s’accompagne également d’effets secondaires potentiellement très graves. Votre médecin pourrait envisager d’autres options de traitement et / ou vous demander de tenir un journal «sommeil et crampes».

Lire La Suite  Hépatite E, hépatite G et autres infections virales du foie

Les crampes aux jambes nocturnes ne doivent pas être confondues avec le syndrome des jambes sans repos (SJSR), qui est une affection distincte qui se traduit par des sentiments et des sensations désagréables et une envie de bouger. La douleur n’est pas la principale caractéristique du SJSR. Cependant, le SJSR peut parfois être la cause de crampes nocturnes.

Lisez mes autres articles pour apprendre comment traiter naturellement la douleur et pour en savoir plus sur les meilleurs exercices pour vos jambes:
1. Les meilleurs exercices pour tonifier vos jambes et vos fesses à la maison
2. Des étirements de yoga efficaces pour le soulagement de la douleur du nerf sciatique
3. Des traitements efficaces pour tirer , Muscle de mollet tendu ou déchiré
4. Les 16 meilleures huiles essentielles pour soulager la douleur et l’inflammation

  • Leave Comments