Combien de temps faut-il pour retirer les produits laitiers de votre système?

La consommation de produits laitiers peut entraîner certaines conditions dans lesquelles une personne est incapable de digérer le sucre ou les protéines du lait. Ils sont appelés intolérance aux produits laitiers ou intolérance au lactose. Ces deux conditions provoquent des symptômes indésirables tels que ballonnements abdominaux , diarrhée , gaz, éruptions cutanées, urticaire, acné , crampes, syndrome du côlon irritable , intestin qui fuit, difficulté à respirer, etc.

L’intolérance aux produits laitiers est considérée comme principalement génétique lorsque la composition génétique d’une personne est telle qu’elle entraîne une diminution de la production d’une enzyme lactase responsable de la digestion du lactose (sucre de lait). Le lait est la seule nutrition à la naissance d’un enfant, de sorte que l’enzyme lactase se trouve en abondance chez les enfants. Cependant, lorsqu’un enfant grandit, l’état nutritionnel d’un enfant change et qu’il y a moins besoin de lactase pour digérer le lait, ainsi le corps réduit naturellement la quantité de lactase conduisant à une carence en lactase. Cette carence entraîne une gêne gastro-intestinale, qui peut être légère à sévère selon la tolérance et la sensibilité d’une personne.

En raison de ces allergies causées par la consommation de produits laitiers, il est important d’éliminer les produits laitiers de votre système pour un corps sain.

Combien de temps faut-il pour retirer les produits laitiers de votre système?

L’élimination des produits laitiers de votre alimentation pendant au moins 2 à 3 semaines suffit pour éliminer les produits laitiers de votre système. Tous les produits tels que le lait, le fromage, le yaourt de vache, le lait de buffle ou de chèvre doivent être évités. Une personne doit faire attention en prenant des produits emballés, qui pourraient contenir des ingrédients laitiers cachés.

Au lieu de cela, les substituts laitiers devraient être consommés, qui sont relativement faibles en teneur en lactose ou sans lactose. Il s’agit notamment de lait de soja, d’amande, de riz, de lait de coco et de yogourt et de crème glacée préparés avec ces substituts au lieu de ceux fabriqués à partir de lait ordinaire.

Pendant cette période de désintoxication, il faut également manger des aliments légers sur l’estomac tels que les fruits et légumes crus, le riz brun cuit à la vapeur. Certains poissons ou volailles maigres peuvent également être pris avec eux, mais la viande rouge et le poulet doivent être évités car ils peuvent entraîner des difficultés de digestion.

Boire une quantité suffisante d’eau est nécessaire pour éliminer les toxines de votre corps. Il est recommandé de boire jusqu’à 2 litres d’eau par jour pour retirer les produits laitiers de votre système. Cela devrait être combiné avec un exercice modéré pour stimuler votre système digestif qui permet une activité intestinale plus douce. Il faut faire de l’exercice pendant au moins une demi-heure chaque jour.

Après une période de 2 à 3 semaines, la plupart des gens voient des résultats miraculeux en cas d’intolérance aux produits laitiers et au lactose. Certaines personnes peuvent continuer ce régime alimentaire pendant 4 à 5 semaines si elles ne voient pas de résultats satisfaisants.

L’étape suivante comprend l’introduction lente de produits spécifiques dans votre alimentation et la surveillance des symptômes ou des réactions. Cette lente réintroduction des produits laitiers permet à votre système digestif de récupérer et de s’adapter petit à petit aux produits.

Cependant, si votre corps réagit toujours aux produits laitiers, vous pouvez observer la réaction de votre corps à la quantité de nourriture prise. La limitation des heures supplémentaires des produits laitiers réduira vos symptômes et votre intolérance.

L’approche clé consiste à faire attention à ce que vous ressentez. La surveillance de votre sommeil, de vos modes d’humeur, de votre niveau d’énergie, de votre digestion, de vos habitudes intestinales, etc. s’améliore surtout lorsque votre système digestif est en bonne santé et fonctionne bien.

Même en réintroduisant des produits laitiers dans votre alimentation, recherchez les réactions positives et négatives. Les réactions négatives peuvent être la fatigue, la fatigue, des nausées, des vomissements, des éruptions cutanées ou des éruptions cutanées, des ballonnements abdominaux, des changements intestinaux, des douleurs abdominales , un brouillard cérébral, des problèmes respiratoires tels que des difficultés à respirer.

Des visites régulières chez un clinicien pour des examens et une auto-surveillance des symptômes sont utiles pour traiter l’intolérance aux produits laitiers. Étant donné que chaque individu a un niveau de sensibilité et de tolérance différent, certaines personnes présentent une meilleure réponse que d’autres, tandis que certaines personnes présentent une diminution des symptômes. Il est préférable d’identifier la tolérance de votre corps et de préparer un tableau de régime alimentaire en conséquence pour de meilleurs résultats.

Lisez aussi:

  • Les produits laitiers sont-ils vraiment mauvais pour votre peau?
  • La découpe de produits laitiers peut-elle vous faire perdre du poids?
  • Quels produits laitiers contiennent le plus de lactose?
  • Leave Comments