Causes et images de l’éruption du cou (rougeur)

Une rougeur de la peau n’importe où dans le corps indique deux possibilités: la zone est irritée ou enflammée, ou il y a des rougeurs. La peau du cou n’est pas différente. Alors que les personnes au teint plus clair peuvent avoir une apparence plus rouge de la peau, la raison pour laquelle une rougeur cutanée se produit s’applique à tous les teints. La rougeur est due au fait que les minuscules vaisseaux sanguins sous la surface de la peau sont plus larges et que plus de sang y circule.

 

Signification d’un cou rouge

Un cou rouge signifie simplement que plus de sang coule juste sous la peau qui se trouve dans la région du cou. Les minuscules vaisseaux sanguins transportent le sang chargé d’oxygène et de nutriments vers les cellules de la peau. Il emporte également le dioxyde de carbone et les déchets de ces cellules. Ces vaisseaux sanguins peuvent s’élargir (vasodilatation) et se rétrécir (vasoconstriction) selon les besoins pour répondre aux demandes métaboliques des cellules.

Les vaisseaux sanguins s’élargissent et se rétrécissent également pour d’autres raisons. Certaines de ces raisons sont des changements normaux dépendant d’une foule de facteurs comme la température ambiante. On dit alors qu’elle est due à des causes physiologiques. Cependant, lorsque l’élargissement ou le rétrécissement se produit en raison de processus pathologiques, on dit que cela est dû à des causes pathologiques. Quelle qu’en soit la cause, la rougeur est principalement due à l’élargissement des vaisseaux sanguins permettant à plus de sang de circuler juste sous la peau du cou.

Moins souvent, la rougeur peut être due à un vaisseau sanguin éclaté où de petites quantités de sang se jettent et s’accumulent dans les tissus de la peau. Il est connu sous le nom d’hématome. Finalement, ce sang deviendra rouge foncé en violet et brun. Plus la couleur de la peau d’une personne est claire, plus les changements dans le flux sanguin sont visibles, qu’ils soient physiologiques ou pathologiques. Souvent, d’autres symptômes peuvent accompagner cette rougeur, tels que gonflement, brûlure, douleur, démangeaisons et chaleur sur la zone touchée.

Lire La Suite  6 façons de remédier à l'irritation et à l'inconfort de l'oreille chez les adultes

Causes de la rougeur du cou

Des modifications physiologiques du flux sanguin surviennent avec:

  • Temps chaud où les vaisseaux sanguins se dilatent pour dissiper la chaleur dans l’environnement.
  • La consommation d’alcool et l’utilisation de certaines substances illicites et médicaments sur ordonnance.
  • Manger des aliments épicés ou boire des boissons contenant de la caféine.
  • Des émotions fortes, comme la colère.
  • Changements hormonaux comme pendant la grossesse ou la ménopause.

Dans la plupart de ces cas, la rougeur survient sans autres symptômes cutanés tels que démangeaisons, brûlures, gonflement, etc. Cependant, avec des causes pathologiques, il existe généralement d’autres symptômes cutanés que nous appelons souvent collectivement une éruption cutanée. C’est le résultat d’une inflammation où des produits chimiques inflammatoires sont libérés sur le site. Cela provoque l’élargissement des vaisseaux sanguins (rougeur et chaleur), des fuites afin que le liquide puisse se vider dans les espaces tissulaires (gonflement) et pour les récepteurs spécialisés sur le site de s’activer (brûlure, douleur ou démangeaisons).

Les allergies

Une réaction allergique est l’une des raisons courantes de la rougeur du cou. Cela se produit lorsqu’il y a contact avec une substance par ailleurs inoffensive qui déclenche incorrectement l’activité immunitaire. S’il est localisé lorsque la peau du cou entre en contact avec un allergène, on parle alors de dermatite de contact allergique .

Cela peut se produire avec une allergie à certains textiles, crèmes pour la peau ou d’autres substances qui entrent en contact avec la peau, et souvent avec une allergie à certains métaux présents dans les bijoux de cou. Parfois, la réaction allergique est systémique en ce qu’elle se produit dans tout le corps lorsque l’allergène est ingéré ou inhalé.

Image de la dermatite de contact allergique

Les infections

Une infection de la peau du cou n’est pas rare. Elle peut être causée par un certain nombre d’agents infectieux, bien que la plupart soient dus à des bactéries, des virus ou des champignons. Les infections bactériennes peuvent être limitées à la peau du cou ( impétigo ) ou n’affecter qu’un follicule pileux ( folliculite ). S’il se prolonge plus profondément dans le tissu sous-cutané ( cellulite ), cela peut être très grave.

Image de folliculite

Des infections virales de la peau du cou peuvent être observées dans des conditions telles que le zona , la varicelle, l’ herpès simplex , etc. Les infections fongiques sont courantes et lorsqu’elles surviennent sur le cou, elles sont souvent la continuation d’une infection fongique du cuir chevelu (tinea capitis ) ou de la zone de la barbe ( tinea barbae ).

Irritants

Un nombre illimité de substances peut irriter la peau et déclencher une inflammation même sans réaction allergique. Lorsque ces irritants entrent en contact direct avec la peau du cou et déclenchent une réaction, la condition est connue sous le nom de dermatite de contact irritante .

Les détergents, le savon, le chlore pour piscine, certaines applications cutanées, le frottement constant des vêtements contre la peau (frottements), etc. peuvent tous irriter la peau. Cependant, on ne se rend souvent pas compte que même des substances inoffensives peuvent irriter la peau comme l’eau et la propre sueur d’une personne si elle reste trop longtemps sur la peau.

Autres maladies de la peau

  • La rosacée est une affection cutanée caractérisée par une rougeur extrême de la peau, souvent accompagnée de cloques remplies de pus. C’est une maladie chronique qui a tendance à toucher les femmes au teint plus clair. La cause est inconnue, mais l’alcool, la nourriture épicée, le temps chaud, la lumière du soleil et le stress ont tendance à déclencher ou à aggraver la condition. Le visage est le plus souvent touché.
    Photo de rosacée sur la joue
  • La dématite atopique , souvent appelée eczéma , est une affection qui survient souvent dans l’enfance. Il survient souvent avec d’autres conditions comme l’asthme et la rhinite allergique (rhume des foins). Rougeurs, peau sèche et démangeaisons sont les principaux symptômes et affectent le plus souvent les plis du corps, comme les coudes, derrière les genoux, derrière les oreilles et le cou.
    Photo de dermatite atopique sur le cou 
  • L’acné vulgaire est une affection courante, en particulier chez les adolescents. Cela se produit lorsque les follicules sont bloqués par des bouchons d’huile et peuvent ensuite être infectés. Les rougeurs cutanées et les boutons sont les principaux symptômes. Elle affecte généralement le visage, le cuir chevelu, les épaules et la poitrine, mais peut également se produire sur d’autres zones comme le cou.
    Image de l’acné du dos qui peut s’étendre jusqu’au cou 
  • L’éruption cutanée (miliaire ou chaleur épineuse) est une affection cutanée qui est principalement observée chez les nourrissons et les jeunes enfants, mais peut également affecter les adultes. Cela se produit lorsque les canaux sudoripares sont obstrués. En conséquence, la transpiration produite dans les glandes sudoripares est emprisonnée sous la peau et donne lieu à de fines bosses visibles dans les éruptions cutanées.
    Photo de miliaire (éruption cutanée) sur le dos

  • Le psoriasis est une affection cutanée chronique caractérisée par une inflammation et un épaississement de la peau. C’est une maladie auto-immune où les cellules de la peau ne se détachent pas comme il se doit. Il existe différents types de psoriasis, le psoriasis vulgaire étant le plus courant. Les lésions apparaissent sous forme de plaques épaisses de couleur rouge à blanc argenté.
    Image du psoriasis du cuir chevelu qui peut s’étendre jusqu’au cou 
  • La dermatite séborrhéique est une affection cutanée inflammatoire qui survient pour des raisons inconnues. Il y a une production excessive d’huile (sébum) conduisant à une lésion cutanée jaune squameuse qui peut former une croûte et s’écailler. Les zones grasses de la peau comme le cuir chevelu et le visage sont plus fréquemment touchées.
    Photo de dermatite séborrhéique sur le cou

Références
Images tirées de Dermatology Atlas Brazil (atlasdermatologico.com.br).

Lire La Suite  Les meilleurs remèdes maison naturels pour se débarrasser de l'odeur des aisselles + recette de déodorant à l'huile de noix de coco
  • Leave Comments