Bursite du coude: causes, symptômes, traitement, exercice, période de récupération, prévention

La bursite du coude est une condition dans laquelle la bourse autour de l’articulation du coude est enflammée ou irritée. Les bourses sont des sacs remplis de liquide entre l’os et les tissus comme le tendon. Lorsque ces bourses deviennent irritées, elles peuvent entraîner une inflammation appelée bursite. La bursite du coude est l’un des types les plus courants de bursite et est également appelée bursite olécrânienne, car elle survient dans la  bourse olécrânienne à l’extrémité du coude (olécrâne).

Bursite du coude, une inflammation de la bourse olécrânienne présente entre la pointe ou la pointe à l’arrière du coude, connue sous le nom d’olécrâne et du tendon du coude. La bourse d’olécrane ou la bourse du coude contient du liquide, qui agit comme coussin. La bourse aide à réduire la friction, assure la lubrification et protège l’articulation du coude contre les blessures. La bourse a une fine membrane externe appelée synovie et du liquide synovial est présent à l’intérieur, ce qui fournit un amorti.

Normalement, seule une petite quantité de liquide est présente dans le sac de la bourse olécrânienne et semble plate. Lorsque la synoviale est irritée ou enflammée, provoquant une bursite du coude, une grande quantité de liquide synovial peut s’accumuler dans la bourse causant de la douleur et de l’inconfort.

La bursite du coude ou bursite olécrânienne est également appelée coude Popeye en raison de la bosse développée à l’arrière du coude qui ressemble à Popeye, le coude du personnage de dessin animé.

Quelles sont les causes de la bursite du coude?

La bursite du coude se produit lorsque la muqueuse de la bourse est irritée en raison de certains facteurs. Certaines des causes de la bursite du coude comprennent:

  • Inflammation – La bursite du coude se produit généralement en raison de l’inflammation de la bourse due à une pression constante sur le coude, de mauvaises postures assises, de la position penchée en exerçant une pression sur le coude ou de certaines professions ou activités nécessitant de se pencher ou de ramper sur les coudes. La bursite du coude causée par une inflammation se produit généralement en raison de micro-lésions répétées de la bourse lorsque les étudiants posent leurs coudes sur des surfaces dures pendant leurs études, par conséquent, il est également appelé coude de l’élève.
  • Condition articulaire – Des affections articulaires sous  jacentes telles que la polyarthrite rhumatoïde , l’ arthrose , la  goutte ou d’autres  formes d’arthrite peuvent provoquer une irritation et une inflammation de la bourse du coude provoquant une bursite du coude. Les personnes souffrant de maladies inflammatoires, de troubles auto-immunes et de problèmes liés aux articulations courent un risque accru de développer une bursite du coude.
  • Blessure – Une blessure à l’articulation du coude, blessant la bourse peut provoquer une bursite du coude. Des blessures peuvent survenir en raison d’une chute soudaine, d’un coup direct au coude, de blessures sportives ou d’un accident. Des blessures antérieures à l’articulation du coude peuvent également rendre la bourse plus vulnérable à d’autres blessures ou irritations et augmenter le risque de bursite du coude. Des blessures chroniques peuvent résulter d’une utilisation répétée de l’articulation du coude lors d’activités sportives ou liées au travail, ce qui peut déclencher une bursite du coude.
  • Infection – Certaines infections peuvent être un facteur contribuant au déclenchement des symptômes de la bursite du coude. L’arthrite infectieuse ou septique est une forme d’inflammation, qui est causée par une infection de la bourse olécrânienne, conduisant à une bursite du coude. L’infection peut se propager à travers la peau en cas de coupures, blessures, morsures d’animaux et atteindre la bourse olécrânienne pour provoquer une bursite du coude. Parfois, une infection ailleurs dans le corps peut se déclencher. Bursite du coude chez certaines personnes, alors que dans certains cas, la cause et l’origine de l’infection peuvent être inconnues.
  • Autres conditions médicales – La présence de certaines conditions médicales peut augmenter le risque de développer une bursite du coude. Des conditions telles que la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) , les troubles du système immunitaire comme le VIH , le lupus, les troubles auto-immunes et le  diabète peuvent augmenter le risque de bursite du coude chez certaines personnes. Ceux qui prennent des médicaments immunosuppresseurs, un traitement stéroïdien à long terme et ceux dont le système immunitaire est affaibli risquent de souffrir de bursite du coude.

Quels sont les symptômes de la bursite du coude?

La bursite du coude est une inflammation des tissus mous de l’articulation du coude, c’est pourquoi les signes et symptômes incluent souvent la douleur, l’enflure et l’inconfort. Certains des symptômes couramment observés de la bursite du coude comprennent:

Douleur au coude –  La douleur au coude peut être moindre dans les cas bénins lorsque l’enflure est moindre, mais avec un gonflement plus important, une douleur au coude se produit souvent. Les symptômes de douleur dans l’articulation du coude, sont particulièrement présents à la pointe à l’arrière du coude. La douleur au coude due à la bursite du coude peut s’aggraver lors du déplacement du coude, de l’application d’une pression sur le coude ou du repos du coude sur une surface dure. La bursite du coude est souvent causée en raison d’une tension accrue sur la bourse du coude et peut parfois causer des difficultés de mouvement de l’articulation du coude, provoquant une amplitude de mouvement limitée. Les symptômes de la douleur dans la bursite du coude s’aggravent souvent lorsque le coude touche ou frappe sur d’autres surfaces et qu’il est difficile de déplacer ou de plier l’articulation du coude.

Mouvement articulaire – Bien que la bursite du coude n’affecte pas toujours le mouvement articulaire du coude, elle peut provoquer des douleurs et des malaises au coude dans certains cas. La flexion ou le redressement du coude peut être douloureux et peut provoquer une gêne due au gonflement de la bursite du coude.

Lire La Suite  Feuille de manioc

Gonflement – Bursite du coude, provoquant une inflammation de la bourse entraîne un gonflement de la bourse et une accumulation de liquide synovial en excès. Le symptôme de gonflement est souvent perceptible et peut être ressenti sur la pointe du coude, qui est très douloureuse au toucher. Les symptômes de gonflement dans la bursite du coude peuvent apparaître comme une bosse évidente à l’arrière du coude.

Rougeur et chaleur – Le processus inflammatoire peut provoquer une rougeur autour de la zone de la bourse enflammée. La peau sur la zone enflammée peut être chaude au toucher. Ceci est noté plus fréquemment dans les cas infectés ou de type arthrite septique de la bursite du coude.

Sensibilité – Des symptômes de sensibilité dans la zone de gonflement sont souvent notés dans la bursite du coude. Cependant, les symptômes de sensibilité peuvent être plus importants dans les blessures aiguës que dans les blessures chroniques répétées provoquant une inflammation. Lorsque la bursite du coude est causée par une infection ou une arthrite septique, une plus grande sensibilité peut être ressentie autour de l’articulation du coude.

Infection – Lorsque la bursite du coude est causée par une arthrite septique ou une infection, le liquide est infecté. Il peut y avoir des signes d’infection tels que fièvre, frissons, apparition rapide de symptômes, apparition soudaine d’une enflure du coude, diminution de l’appétit et sensation générale de malaise.

Parfois, une bourse infectée dans la bursite du coude peut ouvrir et drainer le liquide infecté dans la zone environnante. Par conséquent, il est essentiel de comprendre les symptômes et de demander un avis médical au plus tôt.

Comment la bursite du coude est-elle diagnostiquée?

La bursite du coude doit être correctement évaluée avec des antécédents médicaux et un examen clinique.

Les antécédents médicaux comprennent l’obtention d’informations sur les antécédents personnels, y compris les maladies médicales, les médicaments en cours et d’autres traitements, les antécédents d’infections, de blessures, de troubles articulaires, de maladies auto-immunes, etc. Les antécédents incluent des informations sur les épisodes précédents de douleur ou d’enflure au coude, de blessures, de traumatismes l’articulation du coude, les maladies passées, les chirurgies et les traitements pris dans le passé. Les antécédents familiaux pour comprendre la prédisposition familiale, la présence de problèmes d’articulation du coude ou de problèmes rhumatoïdes chez les membres de la famille proche et d’autres détails médicaux sont notés.

Des caractéristiques telles que l’apparition soudaine de l’arthrite, qui montre une rougeur, un gonflement, de la chaleur et une douleur intense dans l’articulation, qui peuvent s’être développées juste en une journée, la participation d’une seule articulation ou d’articulations variables, sans symétrie, plus d’attaques d’arthrite aiguë, doivent être évalués et toute suspicion d’arthrite septique causant une bursite du coude doit être correctement étudiée. Par conséquent, des investigations détaillées sont nécessaires pour exclure d’autres formes d’arthrite et de maladies infectieuses.

Les investigations aident à diagnostiquer la bursite du coude et incluent certains des tests suivants.

Des analyses de sang

Des analyses de sang sont effectuées pour détecter la présence d’une infection causant une bursite du coude et pour exclure la possibilité d’une arthrite septique ou infectieuse. Ils sont également effectués pour exclure d’autres formes d’arthrite. Des tests sanguins comme CBC, ESR, CRP, peuvent également être effectués pour détecter l’inflammation et comprendre sa gravité; ou d’autres formes d’arthrite; détecter les niveaux d’acides uriques dans le sang pour exclure la goutte dans le coude, RF, le facteur rhumatoïde pour exclure la polyarthrite rhumatoïde et d’autres tests pour exclure les troubles auto-immunes.

Études d’imagerie

Des études d’imagerie comme les rayons X, les tomodensitogrammes et l’IRM peuvent aider à détecter les changements osseux, les déformations articulaires et les dommages survenant dans d’autres tissus. Des dommages au cartilage et aux érosions osseuses peuvent être détectés grâce à ces études d’imagerie. La réalisation de ces tests peut également être utile pour surveiller la progression de la maladie et l’efficacité du plan de traitement, dans lequel les dommages aux articulations et aux tissus doivent être étudiés.

La radiographie de l’articulation du coude peut aider à détecter tout dommage à l’articulation du coude, les structures osseuses, les fractures ou autres blessures à l’os et à l’  arthrite ou les changements dégénératifs. L’IRM peut aider à détecter tout dommage aux tissus mous autour de l’articulation du coude ou de l’arthrite. Il peut être utile pour détecter un épanchement articulaire, un gonflement des tissus mous et aider au diagnostic de la bursite du coude.

Analyse des fluides articulaires pour la bursite du coude

La bursite du coude peut provoquer une enflure suffisante autour de l’articulation du coude. Le coude devient sensible au toucher, très douloureux et parfois aussi raide. L’aspiration de liquide articulaire est réalisée en tant que procédure de diagnostic dans la bursite du coude pour aspirer l’excès de liquide accumulé dans l’articulation du coude.

Lire La Suite  Régime de cholestérol | Aliments à manger et à éviter pour réduire le cholestérol

L’aspiration de liquide articulaire est une procédure effectuée en prenant des précautions aseptiques, dans laquelle une aiguille stérile est insérée dans l’espace articulaire du coude autour de la zone enflée. L’excès de liquide synovial accumulé dans la zone enflée est aspiré par l’aiguille. Le fluide aspiré est envoyé pour des tests de laboratoire, où une analyse de fluide est effectuée pour une étude détaillée concernant la présence de différents types de cellules, de sang, de cristaux ou d’organismes infectieux, sur la base de laquelle un diagnostic peut être posé. Le processus inflammatoire dans l’articulation du coude dû à la bursite du coude peut montrer la présence d’autres cellules comme les globules blancs, etc., ce qui peut aider au diagnostic.

L’analyse des fluides aide à détecter la présence de cellules de pus, de globules blancs, de bactéries, ce qui peut aider à exclure d’autres formes d’arthrite, notamment l’arthrite septique et la tuberculose. La présence de bactéries ou de cellules de pus peut indiquer une infection. Il peut également aider à détecter la présence de cristaux de pyrophosphate de calcium, ce qui peut confirmer le diagnostic de pseudogoutte dans le coude  ou toute présence de cristaux d’acide urique peut diriger vers le diagnostic de goutte dans le coude.

Quel est le traitement de la bursite du coude?

Le traitement de la bursite du coude vise à soulager la douleur, à réduire l’enflure et les symptômes associés lors d’attaques aiguës, à traiter les conditions sous-jacentes et les facteurs déclenchant la bursite du coude, à prévenir de nouveaux épisodes de bursite du coude, à protéger l’articulation du coude à long terme et à minimiser le risque de dommages permanents à l’articulation du coude.

Certaines des modalités de traitement de la bursite du coude comprennent:

Prise en charge médicale de la bursite du coude

Les attaques aiguës de douleur, d’enflure et d’inflammation de l’articulation du coude dans la bursite du coude sont traitées avec des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ( AINS ) qui peuvent soulager les symptômes de l’inflammation de l’articulation du coude. Ces médicaments peuvent provoquer une irritation de la muqueuse gastrique et doivent être pris avec un avis médical approprié.

Des antibiotiques pour la bursite du coude peuvent être administrés si une infection est suspectée ou confirmée par les résultats de l’analyse des fluides. Des antibiotiques spécifiques peuvent être administrés pour traiter des infections spécifiques en fonction des micro-organismes trouvés dans le test de culture dans l’analyse des fluides.

Les stéroïdes sont une autre classe de médicaments qui peuvent aider à combattre l’inflammation et à soulager rapidement. Il existe des stéroïdes oraux et injectables, qui peuvent également être pris directement dans l’articulation du coude enflammé pour un soulagement immédiat des symptômes. Ceux-ci peuvent être envisagés chez ceux qui sont incapables de tolérer les stéroïdes oraux ou lorsque les stéroïdes oraux sont contre-indiqués pour certaines raisons.

Gestion de la douleur dans la bursite du coude

  • Repos – Le repos est nécessaire pour la récupération de la bursite du coude. Comme les blessures répétées, le stress et la pression sur la bourse enflammée peuvent causer plus de douleur et de dommages au coude, il est essentiel de reposer l’articulation du coude. Les sportifs ont besoin de prendre une pause dans leurs sports et il en va de même pour les personnes impliquées dans des occupations qui peuvent blesser davantage le coude dans un état déjà enflammé. Les activités qui causent de la douleur et celles qui exercent une pression directe sur le coude doivent être évitées ou modifiées.
  • Packs de glace – En appliquant des compresses froides, des packs de glace roulés dans un chiffon et en frottant doucement sur la zone enflammée peuvent aider. L’élévation de l’articulation et le maintien de l’articulation du coude au-dessus du niveau du cœur peuvent aider à réduire l’enflure et la douleur dans la bursite du coude. L’utilisation de packs de glace pendant 10 à 15 minutes peut aider à réduire l’inflammation. Les packs de glace peuvent également être utilisés après l’exercice ou après avoir effectué des activités qui causent des douleurs au coude pour éviter des blessures et un gonflement répétés, une fois la routine reprise.
  • Appareils orthopédiques – Parfois, une légère compression de l’articulation du coude enflée dans la bursite du coude peut aider à réduire l’enflure et permet également à l’articulation de se reposer, mais des précautions doivent être prises et ne pas être conservées trop longtemps, ni trop serrées ni pendant le sommeil. L’utilisation d’une attelle qui soutient le tendon enflammé peut aider à soulager les symptômes de la tendinite du coude. Le type de corset dépend de l’emplacement et du type d’inflammation des tendons, il est donc essentiel de suivre un avis médical. Les coudières peuvent être utilisées pour protéger les coudes contre d’autres blessures et coups directs.

Aspiration articulaire pour la bursite du coude

L’aspiration articulaire pour la bursite du coude est généralement réalisée lorsqu’il y a un énorme gonflement de l’articulation du coude qui a affecté le mouvement du coude. La raideur et la douleur dans l’articulation du coude sont souvent insupportables et l’élimination d’un excès de liquide accumulé peut aider à soulager la pression du coude enflé. L’aspiration de liquide de l’articulation du coude aide à soulager la douleur, la pression et réduit l’enflure de l’articulation du coude, soulageant ainsi les symptômes. Il contribue également à améliorer les mouvements articulaires du coude et son fonctionnement.

Chirurgie de la bursite du coude

Certains cas de bursite du coude peuvent ne pas guérir complètement avec un traitement conservateur, qui a été suivi pendant des mois ou lorsque la douleur au coude n’a pas répondu ou a temporairement répondu aux injections de stéroïdes. La chirurgie de la bursite du coude peut également être envisagée si la douleur au coude causée par la bursite du coude provoque une interférence suffisante dans les activités quotidiennes, la douleur au coude est considérée comme insupportable ou d’autres conditions associées affectent le processus de guérison, comme des problèmes médicaux, le tabagisme, etc.

  • La chirurgie de la bursite du coude non infectée peut être pratiquée en ambulatoire, pour retirer la bourse enflammée et n’entraîne généralement aucune perturbation des tissus mous adjacents.
  • La chirurgie de la bursite du coude infectée est prévue lorsque l’état ne s’améliore pas avec un traitement anti-biotique ou par aspiration de liquide articulaire. L’ablation chirurgicale de la bourse entière peut être nécessaire, ce qui est effectué avec une couverture antibiotique supplémentaire en tant que traitement supplémentaire.
Lire La Suite  Avantages pour la santé du seigle dans la prévention des maladies, des calculs biliaires, du cancer, des maladies cardiovasculaires, des blocages artériels

Pendant la période de récupération après la chirurgie, l’articulation du coude peut être placée dans une attelle pour se protéger. La rééducation post-chirurgicale de la bursite du coude et des exercices thérapeutiques peuvent être conseillés par le médecin traitant. Une fois retirée chirurgicalement, la bourse normale se développe au cours des prochains mois et fonctionne normalement.

Période de récupération dans la bursite du coude

La période de récupération dans la bursite du coude dépend de la cause de l’inflammation et du type de traitement requis. Les blessures mineures ou l’inflammation entraînant une bursite du coude peuvent disparaître en 10 jours, tandis que celles nécessitant un traitement à long terme peuvent prendre plus de 2 semaines. Dans les cas nécessitant un traitement chirurgical et ceux présentant un type infecté de bursite du coude, les activités régulières peuvent reprendre dans quelques semaines à quelques mois.

Le temps de récupération ou de guérison de la bursite du coude dépend de la durée des symptômes, du début du traitement en temps opportun, des facteurs individuels et des conditions médicales existantes.

Exercices pour la bursite du coude

Les principaux exercices qui aident à gérer et à prévenir la bursite du coude comprennent des exercices d’étirement et de renforcement du coude. Dans les conditions aiguës de bursite du coude et de douleur aiguë au coude, les exercices doivent être interrompus et doivent être effectués sous la direction d’un expert uniquement après que la douleur au coude s’estompe et que la bursite du coude se rétablit.

Exercices de flexibilité pour la bursite du coude

Ceux-ci inclus:

  • Mouvements doux de l’articulation du coude, pliez et redressez l’articulation du coude dans son amplitude de mouvement confortable, tout en soutenant le bras de l’autre main.
  • Mouvements doux de l’articulation du poignet, vers le haut, vers le bas et rotation des poignets, tout en soutenant le bras avec l’autre main.
  • Levez une main au-dessus de vous et pliez son coude pour atteindre le dos. Poussez doucement le coude vers l’arrière avec l’autre main pour sentir l’étirement.

Exercices d’étirement pour la bursite du coude

Ceux-ci inclus:

  • Gardez vos bras tendus, le coude droit et pliez les poignets pour pointer les doigts vers le sol. Poussez doucement les doigts vers le corps avec l’autre main pour sentir un étirement au poignet et à l’avant-bras.
  • Gardez vos bras tendus, le coude droit et pliez les poignets pour pointer les doigts vers le toit. Poussez doucement les doigts vers le corps avec l’autre main pour sentir un étirement au poignet et à l’avant-bras.
  • Étirez les bras devant le corps et faites un poing. Pliez l’articulation du coude pour rapprocher le poing du corps, maintenez et redressez l’articulation du coude et étirez le bras.

Exercices de renforcement pour la bursite du coude

Ceux-ci inclus:

  • Tenez un haltère léger dans la main avec la paume vers le bas. Tournez le poignet vers le bas et soulevez-le vers le haut tout en le soutenant de l’autre main.
  • Tenez l’haltère léger dans la main avec la paume vers le bas et tournez le poignet pour faire face à la paume vers le haut et faites-le revenir à sa position d’origine.
  • Tenez un haltère léger dans la main avec la paume vers le haut et le coude placé à angle droit. Tournez le poignet pour tourner et faites lentement face à la paume vers le bas.
  • Tenez un haltère léger avec la paume vers le haut en gardant le poignet droit et le coude placé à angle droit. Pliez doucement le poignet vers l’intérieur, vers le corps, maintenez pendant quelques secondes et relâchez.
  • Tenez un haltère léger dans la main et placez la main sur la tête, le coude plié au-dessus de la tête et l’haltère atteignant l’épaule opposée. Soulevez doucement l’avant-bras pour redresser le coude, de sorte que la main soit levée et ramenez-la à sa position d’origine.

Comment prévenir la bursite du coude?

La bursite du coude peut être évitée en prenant les précautions nécessaires lors des jeux, des sports, des aventures et des activités impliquant l’utilisation des mains, la flexion ou le repos des coudes. Il est essentiel de porter un équipement de sport approprié, des coudières protectrices et de prendre des mesures pour protéger le coude des coups ou des coups directs afin de prévenir la bursite du coude.

En cas de blessures aiguës, un traitement immédiat et un repos de l’articulation du coude sont également importants. Des exercices d’échauffement et de renforcement musculaire réguliers des mains peuvent aider à maintenir les muscles, les ligaments et les tissus mous de l’articulation du coude forts et flexibles.

Connaître les signes avant-coureurs, comme une forte fièvre, une douleur intense, un gonflement énorme, une blessure grave ou une aggravation de tout problème articulaire ou état de santé existant, est essentiel et doit immédiatement recevoir des soins médicaux.

Lisez aussi:

  • Remèdes à la maison pour la bursite du coude
  • Étudiants du coude ou bursite olécrânienne
  • Leave Comments