Nous avons peur de beaucoup de choses comme les animaux sauvages , le feu , les belles femmes ou même la technologie mais pour la plupart d’entre nous, l’échec est quelque chose que nous voulons éviter à tout prix. Nous avons peur des conséquences d’un échec à quelque chose, et cela peut provoquer de la nervosité, de l’anxiété et d’autres types de détresse. L’atychiphobie est la peur de l’échec ou d’une évaluation négative. C’est un problème de santé mentale qui provoque une grande détresse chez ceux qui en sont affectés lorsqu’ils pensent à l’échec ou même à la critique.

Signification de l’atychiphobie

L’atychiphobie est la peur écrasante et extrême de l’échec. C’est un état mental qui provoque des symptômes mentaux et physiques chez une personne qui en est affectée lorsqu’elle est confrontée à la perspective d’un résultat négatif ou d’une réponse négative à quelque chose qu’elle a fait. Comme d’autres types de phobie , il existe des symptômes qui se présentent en réponse à la possibilité d’un échec.

Quels sont les symptômes de l’Atychiphobie ?

Dans les situations stressantes, en particulier dans les scénarios d’évaluation, une personne souffrant de la peur de l’échec peut présenter une gamme de symptômes physiques .

Alors que leur peur est irrationnelle et juste un produit de leur esprit, cela affecte leur corps et son comportement à travers de pures réponses émotionnelles. Certains des symptômes courants de l’atychiphobie sont les suivants :

– Transpiration, sensation de froid
– Nausées, maux de tête, perte d’appétit
– Désorientation, faiblesse
– Essoufflement, attaques de panique, respiration sifflante
– Rythme cardiaque élevé, douleur thoracique
– Incapacité à contrôler ses émotions
– Isolement
– Dépression, insomnie

Comment l’atychiphobie affecte-t-elle la vie d’une personne ?

Chez les gens normaux, la peur de l’échec est quelque chose qui va et vient. Il est traité par la préparation, le courage et parfois, l’indifférence.

Pour quelqu’un qui souffre de la peur de l’échec, cela peut être une perspective dévastatrice et débilitante d’échouer à quelque chose. La peur de l’échec est souvent si intense qu’ils sont incapables de faire quoi que ce soit pour empêcher l’échec, ce qui en fait une prophétie auto-réalisatrice .

L’anxiété aiguë que cette condition mentale génère, rend difficile pour une personne de faire un effort pour accomplir quoi que ce soit. C’est l’un des types de phobie qui peut envahir complètement la vie d’une personne. Cela affecte leur éducation, leur vie professionnelle, leurs relations et cela pourrait entraîner d’autres problèmes de santé mentale chroniques.

Semblable à d’autres types de phobie, l’ auto-isolement est un sous-produit courant de l’atychiphobie. La personne a tellement peur de l’échec qu’elle peut aussi avoir peur de l’échec socialement.

S’isoler, c’est éviter l’échec, mais devient un autre échec en soi, perpétuant le cercle vicieux. Cette peur fait partie de celles qui progressent de manière beaucoup plus agressive que les autres puisque l’échec n’est qu’une question de perception. Essayer de nouvelles choses devient impossible pour les personnes touchées par cette maladie, car elles ont extrêmement peur d’être mauvaises en quoi que ce soit.

Ils peuvent avoir des attentes irréalistes quant à la façon dont ils devraient faire quelque chose la première fois. Les personnes atteintes d’atychiphobie sont également susceptibles de développer des problèmes de toxicomanie. L’évasion de la réalité leur procure un soulagement temporaire qui finit par devenir incontrôlable avec la toxicomanie prolongée.

La personne est également susceptible d’avoir peur de recourir à l’aide d’un professionnel en raison de la honte et de la peur d’être perçue comme un échec. C’est un état mental qui peut être rectifié au fil du temps avec une thérapie, une médiation et des changements de mode de vie.

Quelles sont les causes de l’Atychiphobie ?

Il y a un certain nombre de choses qui peuvent provoquer une peur de l’échec. Habituellement, les phobies sont des réponses inconscientes à des événements traumatisants survenus à un plus jeune âge.

La phobie peut avoir ses racines dans un parent strict ou une autre figure d’autorité qui n’a pas bien toléré l’échec. Cela peut aussi être une peur apprise après avoir vu quelqu’un traverser lui-même la peur de l’échec. Tout le monde a des définitions différentes de l’échec et c’est là que ça devient très compliqué avec la peur de l’échec.

Laisser tomber un verre d’eau n’est pas quelque chose que l’on appellerait normalement un échec, mais pour une personne atteinte d’Atychiphobie, cela peut être extrêmement dévastateur. Il y a une peur de l’échec, qui est tangible et généralement mesurable.

Il y a aussi la peur d’être perçu comme un échec. Dans ce cas, les réalisations ne sont jamais assez grandes ou assez grandes, ce qui maintient la personne affectée sous la menace constante d’un échec. L’absence de réalisations substantielles peut se traduire par un échec dans certains cas.

Une autre version de la peur de l’échec est l’inaction résultant de la peur de l’échec. L’anxiété générée par le fait de ne pas être bon dans quelque chose sert de dissuasion à essayer de nouvelles choses.

Cela peut avoir de graves conséquences car l’évitement devient la réponse normale à un défi ou à une nouvelle opportunité. Il existe un certain nombre de façons dont cette peur peut être causée et la façon dont elle se présente chez une personne, mais le symptôme unificateur est la peur et l’anxiété écrasantes lorsque l’échec est une possibilité.

Traitement de l’atychiphobie

Heureusement, l’atychiphobie est une maladie complètement traitable et avec la bonne thérapie, l’effort et la positivité, elle peut être complètement supprimée. Les deux branches de thérapie couramment utilisées dans le traitement de différents types de phobies sont l’ hypnothérapie et la psychothérapie . Ces deux méthodes peuvent être utilisées ensemble ou séparément, mais chacune a sa valeur et la réponse diffère d’un patient à l’autre.

Hypnothérapie

Du point de vue de l’hypnothérapie, la meilleure façon de traiter la maladie est de découvrir ce qui l’a provoquée. En utilisant l’ hypnose , un professionnel de la santé qualifié puisera dans le subconscient de la personne affectée et tentera d’apprendre ce qui a causé le problème.

Une fois que les causes profondes de la maladie ont été identifiées, le traumatisme peut être rationalisé et grâce à la thérapie, la compréhension de la nature irrationnelle de la peur est pleinement transmise au patient.

Psychothérapie

La thérapie cognitivo-comportementale est une branche de la psychothérapie couramment utilisée dans le traitement des phobies. La thérapie fonctionne en conditionnant le patient à développer de meilleures réponses aux stimuli négatifs. La thérapie d’exposition fait partie de la TCC et fonctionne en introduisant lentement la personne dans des situations contrôlées avec son objet de peur.

Progressivement, la thérapie vise à acclimater la personne afin qu’elle puisse maintenir un contrôle émotionnel et physique malgré le fait qu’elle se trouve dans une gamme de ses peurs.

Des médicaments

L’atychiphobie et d’autres types de phobies sont des troubles anxieux extrêmes qui peuvent empêcher les patients de fonctionner normalement. Les médicaments aident à réduire l’anxiété à un niveau gérable et aident le patient à se sentir plus détendu. Les troubles anxieux ont également tendance à provoquer des troubles du sommeil.

Des médicaments pour aider le patient à bien se reposer peuvent également être prescrits, car un sommeil relaxant est essentiel pour se remettre d’une maladie telle que la peur de l’échec.

Prendre soin d’une personne atteinte d’Atychiphobie

Si vous connaissez quelqu’un qui pourrait être atteint d’Atychiphobie, ou si vous pensez qu’il peut avoir peur de l’échec, contactez un professionnel de la santé.

N’essayez pas de vous diagnostiquer, mais assurez-vous de vous faire aider par une personne qualifiée afin que vous puissiez devenir plus sûr.

Assurez-vous de consulter vos amis proches et votre famille avant de décider quoi que ce soit. Cependant, le premier obstacle au traitement de la peur de l’échec peut être le manque de croyance que le traitement fonctionnera.

La peur d’échouer au traitement lui-même peut se présenter comme un symptôme qui éloigne le patient du traitement. Par conséquent, il est important d’aider le patient à aller de l’avant afin qu’il respecte ses horaires de thérapie et qu’il travaille à l’amélioration.

La peur de l’échec est une présence constante dans leur esprit, mais la seule façon de la surmonter est de faire l’effort. Des livres d’auto-assistance pour faire face à la peur de l’échec, ou en l’absence de celle-ci, d’autres types de phobies peuvent aider à soigner le patient.

Le yoga, la méditation et d’autres pratiques de relaxation peuvent être extrêmement utiles dans le processus de traitement. Renforcer l’esprit est généralement un excellent moyen d’aider le traitement à aller de l’avant.

Comment vaincre l’Atychiphobie ?

La première chose à faire pour lutter contre la peur de l’échec est de redéfinir le succès et l’échec. Parmi les plus grandes personnes du monde, l’une des observations les plus courantes est que ce sont les petites victoires et les choses de tous les jours qui ont fait d’eux ce qu’ils sont.

Concentrez-vous sur les petites victoires et célébrez les succès de tous les jours. L’échec est une partie naturelle de la vie, mais tous les échecs n’ont pas des conséquences désastreuses.

Essayer quelque chose de nouveau peut être incroyablement thérapeutique pour une personne atteinte d’atychiphobie. Cela les aide à se désensibiliser à l’échec, en raison de la faible attente d’une nouvelle activité.

Ne vous comparez pas aux meilleurs du secteur, car ils ont passé d’innombrables heures à perfectionner leurs compétences. Même les enfants prodiges doivent consacrer de nombreuses heures de travail avant de développer les compétences que vous voyez sur les réseaux sociaux ou à la télévision.

L’échec est une expérience d’apprentissage et peut être utilisé pour concevoir un succès futur. Les grands inventeurs de notre temps et de nombreuses autres personnalités célèbres doivent une grande partie de leur succès à l’échec. En utilisant des affirmations et des idées d’auto-assistance , essayez de maintenir une attitude plus positive face à l’échec ou aux petits succès.

Conclusion

Comme d’autres types de phobies, l’Atychiphobie est également traitable et réversible. Il faut du temps, du dévouement, des efforts et une thérapie stratégique pour faire bouger les choses. Il est important de détecter la maladie le plus tôt possible, car c’est à ce moment-là qu’il est le plus facile à prendre en charge. Cependant, il n’est jamais trop tard pour commencer un traitement.

Si vous présentez les symptômes mentionnés ci-dessus ou si vous avez remarqué quelqu’un qui en souffre, veuillez consulter un professionnel de la santé afin que le traitement puisse commencer. En temps utile, vous serez en mesure de rétablir la normalité.

 

Lire La Suite  5 remèdes pour le soulagement de la douleur sciatique