7 conseils pour aider les enfants avec des défis sensoriels à profiter d’Halloween

Halloween est un moment où de nombreux enfants s’amusent pendant les vacances, s’amusent à faire des tours de passe-passe, s’habillent de costumes effrayants et sont effrayés par le décor d’Halloween. Mais pour les enfants ayant des problèmes de traitement sensoriel, Halloween peut être une période particulièrement stimulante. Les images et les sons des vacances peuvent facilement devenir accablants, trop stimulants et trop difficiles à gérer.

Points clés à retenir:
  • Pour les enfants ayant des problèmes de traitement sensoriel, Halloween peut être une période particulièrement stimulante.
  • De nombreux enfants atteints d’autisme, de TDAH, de troubles du traitement sensoriel et d’autres conditions peuvent devenir facilement surstimulés par les vacances.
  • Les parents peuvent aider les enfants ayant des défis sensoriels en planifiant autour des besoins spécifiques de leur enfant, en créant un plan ensemble, en choisissant un costume sensoriel, en évitant les lumières vives et les foules et en ayant un plan de sortie en place.

Bien que l’Halloween puisse être une période écrasante pour de nombreux enfants ayant des problèmes de traitement sensoriel, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour les aider à passer un Halloween amusant qui ne soit pas trop stimulant.

Conditions associées aux défis du traitement sensoriel

De nombreuses conditions peuvent être associées à des défis sensoriels pendant la saison d’Halloween.

Autisme

L’autisme est une condition caractérisée par des difficultés d’interaction sociale et de communication. De nombreux enfants autistes ont également des problèmes sensoriels car ils ont du mal à filtrer les informations sensorielles. Cela peut les amener à se sentir dépassés par tous les stimuli qui les entourent.

Cela peut être particulièrement difficile dans les environnements occupés ou bruyants où il y a beaucoup d’informations à traiter, ce qui peut être plus courant autour d’Halloween. Si votre enfant est sur le spectre de l’autisme, il est important de planifier pour s’assurer qu’il peut passer un Halloween sûr et agréable.

Trouble du traitement sensoriel

Le trouble du traitement sensoriel (SPD) est une condition dans laquelle le cerveau a de la difficulté à traiter et à répondre aux informations qui arrivent par les sens. Le SPD peut rendre une personne très sensible à certains stimuli. Cela peut également causer des problèmes de coordination et d’équilibre. Le SPD est fortement comorbide avec l’autisme, ce qui signifie que de nombreux enfants autistes ont également un SPD.

Les enfants atteints de SPD peuvent être facilement dépassés à l’Halloween. Les images et les sons d’Halloween peuvent être trop difficiles à gérer pour eux, et ils peuvent devenir agités ou même paniqués. Si vous avez un enfant atteint de SPD, il est important d’être conscient de ses déclencheurs et de planifier pour s’assurer qu’il passe des vacances agréables et en toute sécurité.

TDAH

Le trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité (TDAH) se caractérise par des problèmes de concentration, d’hyperactivité et d’impulsivité. Comme pour l’autisme, le TDAH est souvent lié à des problèmes de traitement sensoriel, ce qui peut rendre les enfants atteints de TDAH facilement surstimulés. Ces défis de traitement sensoriel peuvent également empêcher les enfants atteints de TDAH de réguler leurs émotions et peuvent les rendre très anxieux et stressés.

Halloween peut être un moment privilégié pour que les enfants atteints de TDAH deviennent submergés et surstimulés. La planification à l’aide des conseils décrits ci-dessous peut aider à mieux préparer votre famille à éviter ce débordement.

Comment aider un enfant avec des défis sensoriels à profiter d’Halloween

Avec une planification minutieuse, Halloween peut être une fête amusante et agréable pour les enfants ayant des défis de traitement sensoriel.

Voici quelques conseils pour aider votre enfant à profiter des vacances :

1. Planifiez en fonction des besoins de votre enfant

Tenez compte des besoins sensoriels spécifiques de votre enfant. Votre enfant est-il aux prises avec des bruits forts ? Lumière étincelantes? Des foules de gens? Vêtements contraignants ? Chaque enfant ayant des problèmes de traitement sensoriel est différent, alors tenez compte des besoins de votre enfant lors de la planification de ses activités d’Halloween et planifiez en fonction des défis spécifiques de votre enfant.

2. Parlez-en

Discutez avec votre enfant de ce à quoi s’attendre pendant les vacances d’Halloween, y compris des activités spécifiques comme des tours de passe-passe ou des fêtes d’Halloween. Si cela convient au développement et a du sens avec l’état de votre enfant, demandez-lui ce qu’il aimerait faire et comment il aimerait s’engager dans des activités spécifiques.

3. Passez une bonne nuit de sommeil

À l’approche d’Halloween, il est important de s’assurer que votre enfant dort suffisamment. Un enfant fatigué peut devenir plus facilement surstimulé et avoir plus de mal à gérer ses émotions lorsqu’il est submergé. Pour préparer votre enfant au succès, assurez-vous qu’il passe une bonne nuit de sommeil avant l’Halloween. Cela les aidera à être plus alertes et mieux à même de gérer l’excitation des vacances.

4. Faites un plan

Travaillez avec votre enfant pour élaborer un plan pour Halloween. Rassemblez autant d’informations que possible sur ce à quoi ressemblera la journée, sur les activités spécifiques auxquelles ils peuvent s’attendre et sur la manière dont votre routine pourrait changer. Pour un tour ou un traitement, décidez quelles maisons vous visiterez et faites tracer un itinéraire. Si possible, utilisez des repères visuels ou un horaire physique pour communiquer ce plan à votre enfant et lui rappeler à quoi s’attendre.

5. Choisissez judicieusement un costume

Choisissez un costume qui sera confortable pour votre enfant. Limitez les tissus ou les matériaux qui pourraient être trop stimulants, comme les tissus qui grattent ou les masques en plastique. Si possible, permettez à votre enfant de choisir un costume qui lui conviendra le mieux. Vous pouvez également aider votre enfant à s’acclimater à son costume en lui faisant s’entraîner à le porter plusieurs fois avant la nuit d’Halloween.

6. Évitez les lumières vives et les foules

Les lumières vives, les foules et les décorations clignotantes peuvent facilement devenir trop stimulantes. Essayez de tromper ou de traiter dans un environnement familier, loin des grandes foules. Si ce n’est pas possible dans votre quartier, envisagez d’aller dans un quartier plus petit ou de faire des tours de passe-passe avec seulement quelques amis.

7. Ayez une stratégie de sortie

Ayez un plan pour savoir quoi faire si votre enfant devient trop stimulé ou dépassé. Faites savoir à votre enfant qu’il peut faire une pause à tout moment et que vous serez là pour le soutenir. Prévoyez de vous assurer que votre enfant a un endroit sûr où se retirer si les images et les sons deviennent trop importants. Il peut s’agir de votre maison, de la maison d’un ami ou même de la voiture. Vous pouvez également développer un mot de code avec votre enfant qu’il pourra utiliser pour vous dire qu’il a besoin d’une pause ou qu’il veut rentrer à la maison.

  • Leave Comments